Nantes : racisme anti-blanc et agression verbale dans le tram


Nantes : racisme anti-blanc et agression verbale dans le tram

11/03/2017 – 17h45 Nantes (Breizh-Info.com) – Samedi 11 mars, un groupe d’hommes d’origine africaine a cru entendre une remarque raciste de la part d’une Européenne dans le tramway nantais. Les insultes, très violentes, pleuvent alors. Parmi le flot d’injures, des propos teintés de racisme, contre les « blanches »…

Un groupe de jeunes très bruyants

Samedi 11 mars, peu après 14 heures, un groupe de 8 à 9 sportifs d’origine africaine monte à la station Michelet-Sciences dans le tramway en direction de Commerce (ligne 2). Très bruyants, ils se mettent à parler entre eux dans un dialecte étranger, sans doute africain.

« Ils ont tout de suite commencé à parler très fort dans un dialecte inconnu, sans se préoccuper des passagers tranquilles qui se trouvaient pourtant à leurs côtés » nous raconte Marie-Laurence, témoin de la scène. « C’était très gênant mais bon, tout le monde se taisait, il n’y avait pas grand-chose à faire pour qu’ils baissent d’un ton de toute manière… »

 

Une femme en discussion téléphonique incommodée, accusée de racisme

Le volume sonore est tel qu’une femme, assise à côté de membres du groupe, est obligée de quitter sa place pour poursuivre sa conversation téléphonique. Marie-Laurence raconte : « Elle s’est levée pour quitter le groupe en disant à son interlocuteur qu’elle ne s’entendait plus. Les jeunes qui ne faisaient pas attention à cette dame ont entendu sa phrase de travers et on cru qu’elle avait tenu des propos racistes ! »
En effet, les jeunes semblent croire que la femme au téléphone n’a pas prononcé le terme « plus » mais a plutôt fait référence, via le mot « pue », à leur odeur corporelle.

Contre le prétendu racisme… des insultes racistes !

C’est alors la furie dans le tramway. Les jeunes se lèvent et invectivent violemment la femme accusée de racisme. Elle est obligée de fuir sous les insultes. Les Africains hurlent contre celle qu’ils accusent de racisme, sans même chercher à vérifier ce qu’ils ont entendu. Marie-Laurence se confie : « Honnêtement, ça m’a surpris de les voir s’énerver en un quart de seconde, sans même chercher à dialoguer avec la dame qui venait de se lever… Ils ont hurlé, ça s’est entendu dans tout le tram ! »

Effectivement, les hurlements sont entendus par tous les passagers qui restent interdits, choqués par la violence des propos employés. Selon Marie-Laurence, les termes sont très durs et même parfois racistes : « Et ta chatte, elle pue pas ? »« Nique ta race sale pute » ou encore « Sale blanche, vous puez vous aussi ! »

Une victime bouleversée

Le chauffeur a vite vu la situation et a appelé des renforts qui, selon ce qu’il a communiqué à la victime, attendaient les agresseurs à la station Commerce. La femme, elle s’était enfuie dans un autre wagon et est sortie, très choquée, à la station Place du Cirque. Alors qu’elle s’en va, le chauffeur baisse sa vitre et l’assure qu’il espère que les jeunes Africains seront punis. Selon Marie-Laurence, la victime était bouleversée. « Elle n’en revenait pas de l’agressivité du groupe et du manque de codes sociaux chez ces jeunes qui n’ont même pas cherché à discuter… Je pense que c’est le genre d’incident qui peut faire réfléchir beaucoup de monde. »

http://www.breizh-info.com/2017/03/12/64567/racisme-anti-blanc-tram-nantes





20 thoughts on “Nantes : racisme anti-blanc et agression verbale dans le tram

  1. MEFIANCE69

    Faisons bien attention à ces élections. Macron et certains autres veulent encore plus d’immigrés. Quand on voit tous les jours les problèmes de sécurité qui sont posés majoritairement par ces gens, il nous appartient de bien choisir notre bulletin de vote.

    Reply
    1. Colombine

      oui, il faut voter MARINE au 1er tour pour avoir la majorité absolue, sinon, le PS et LR vont s’unir à macron et nous serons perdants sur tous les fronts. Réveillez-vous les français, il n’est plus temps de tergiverser entre ce candidat ou cet autre, il faut voter MARINE sans se poser de question

      Reply
  2. PRIEUR

    A propos de cette malheureuse et banale histoire, y a t il des voyageurs qui

    se sont interposés ne serait ce qu’ en criant, parce que dans ce genre de

    situation, il faut crier, alerter pour aider les spectateurs à sortir de leur

    sidération car le groupe impose une force.

    Vous êtes dans votre pays ! Défendez vos compatriotes

    Reply
  3. Désespoir 50

    Je pense que c’est le genre d’incident qui peut faire réfléchir beaucoup de monde. »
    Combien sont ils (les socialos) capables de réfléchir à Nantes devant cette invasion puante ? Ville socialiste jusqu’à l’os, quand macron sera élu, les pollueurs passeront à l’étape supérieure, les paroles et les injures seront mises sur la « touche » !

    Reply
  4. suzanne94

    Malheureusement ce sont des communautés qui ne s’intègrent et ne s’intègreront jamais……….. Il ne fallait pas les accueillir sur notre sol, le « bien vivre ensemble » n’est que dans la tête de nos politiques, moi, pour ma part, j’habite un immeuble, toutes les vieilles personnes qui habitaient un appartement dans cette petite résidence tranquille ont été remplacés par trois familles Africaines, nous avons droit à de la musique jusqu’à très tard dans la nuit, personne n’ose dire quelque chose, Avec l’attitude de ces personnes beaucoup de Français de souche ou non voteront Marine, moi, la première!!!! Il est évident qu’on ne peut plus continuer ainsi! Nous ne nous sentons plus chez nous dans notre propre pays, désolée de le dire!

    Reply
  5. J

    Déjà, lire ce genre d’article me met les nerfs, mais le pire, c’est de réaliser que c’est aussi de notre faute. Regardez ce que dit le témoin : « C’était très gênant mais tout le monde se taisait. » Voilà la première erreur. Laisser faire ces sauvages. Ensuite elle ajoute « Il n’y avait pas grand chose à faire pour qu’ils baissent d’un ton » (ben pourquoi vous l’avez pas fait, alors ?) et surtout « de toute manière ». C’est quoi ça, un mot d’excuse ? Du genre : ils étaient bruyants mais pas trop, et puis c’était pas trop grave, ça ne fait du mal à personne de parler fort ?
    Voilà aussi d’où vient le problème : nous laissons faire. Nous ne sommes plus capables de nous regrouper et de nous opposer à ces énergumènes.
    Des familles africaines mettent la musique fort jusqu’à tard ? Personne n’OSE dire quelque chose. Pourquoi toutes les personnes ennuyées ne se regroupent pas pour faire baisser la musique ? On a peur ? Mais si vous voulez que ça change, la peur doit changer de camp, et pas seulement pour les fauteurs de troubles mais aussi ceux qui les protègent.
    Nous sommes chez nous, et nous devons le faire savoir.

    Reply
    1. suzanne94

      Moi aussi ça m’énerve, plusieurs personnes dans les deux petits immeubles ont fait des mains courantes et prévenu le bailleur qui lui, s’en fou éperdument! La voisine qui se trouve près de l’appartement de ces emmerdeurs a pris à plusieurs reprises, ses jambes pour aller taper à leur porte et s’embrouiller avec eux, moi même, je me suis aussi déplacée pour exprimer mon mécontentement à cette heure tardive, mais rien n’y fait ! la solution déposer plainte, mais avec les autorités que nous avons, la justice que nous avons, je me demande même si nous aurons gain de cause!!!!!!!!

      Reply
    2. Colombine

      Oui, nous laissons faire au lieu de nous battre contre cette invasion. Pourquoi personne n’est intervenu pour faire taire ces sauvages? Les français sont-ils devenus peureux. Peureux de qui, de quoi. Il faut remettre les personnes à leur place. L’occasion était sous leurs yeux. Allons, messieurs, mesdames, votez MARINE, elle vous apprendra à vous défendre

      Reply
    3. Xtemps

      Vous avez raison, mais ce sont les conséquences des images subliminale et manipulations mentales des médias à répétition à longueur d’année en année sur le peuple de France par les escrocs aux pouvoirs, en plus les français d’être trop bien élevé et polis avec les gens, et les immigrés le savent et n’hésitent pas d’utiliser le racisme abusivement, en plus le pouvoir français est avec eux contre le peuple de France.
      Et c’est comme çà avec tous les peuples européens.
      C’est à nous résistants de faire le maximum pour conscientiser nos peuples et de ne pas laisser autant de pouvoir entre les mains des élus aussi corrompus et crapules, et de créer un nouveau paradigme de défense contre la crapulerie aux pouvoirs.
      Nous devons être beaucoup plus exigeant pour nos libertés, nous sommes des peuples persécutés et nous le savons même pas la plupart du temps, et même certain s’excusent encore devant nos escroc aux pouvoirs, même qu’il y a eu des violes au pays comme en Suède.
      Nous les peuples européens avons jamais su ou même avoir eu l’idée de se défendre contre nos pouvoirs en place, et maintenant ils se retournent contre nous les peuples européens, avec les pouvoirs que nous leurs avons légué avec toute confiance et qui en abusent totalement et sans limites.
      C’est à nous peuples européens de se prendre en mains et de reprendre le pouvoir de notre destiné à tous, et tout dépend que nous les européens et avec la force s’il le faut, mais nous devons rester libre et pas soumis.
      Ces africains là, se comportent comme des conquérants.
      Nous avons le droit d’être respecté chez soi et il faut le faire savoir, la plaisanterie à assez durée, place à la reconquête de nos droits et libertés maintenant.
      Cela s’appel le pouvoir du peuple se prendre en mains, la démocratie c’est çà, c’est nous la démocratie, nous les peuples autochtones et de bien faire comprendre que c’est nous qui sommes chez nous ici, et pas les autres, que seul les origines immigrés honnêtes peuvent comprendre et n’abusent pas du racisme et autres escroqueries bidons.
      Nous n’avons rien contre les personnes d’origines étrangères, à part l’Islam Fasciste, mais ici, c’est respect, et c’est chez nous ici, et que nous sommes pas leurs obligés ici, nous les avons pas invité chez nous, ils nous ont été imposé de force, il y a pas de racisme qui tien ici, tous les peuples du monde ont le droit d’être respecté et bien nous aussi, çà leur plaît pas, dehors!, point barre.

      Reply
  6. dahier

    ils recréent en France leur milieu d’origine, l’Afrique. et bientôt nous aurons les mêmes méfaits… ils régleront les problèmes à coups de machette, comme au pays. entre eux ils ne se supportent pas, d’une tribu à l’autre, et le moindre conflit dégénère en tuerie. alors il ne faut pas s’attendre à un miracle chez nous…. tout cela est dû à la volonté de nos politiques… ont-ils réellement réfléchi à accepter cette invasion

    Reply
  7. hathoriti

    Un jour, c’était en juin, il faisait chaud et la fenêtre de ma chambre était ouverte sur ma petite terrasse fleurie. Il pouvait être 14/15 h. Je travaillais sur le P.C tout en écoutant un de mes CD préférés « grandes heures liturgiques à N.D de Paris » (P. Cochereau aux grandes orgues et Maîtrise de la cathédrale, je vous laisse imaginer le bonheur !) Tout à coup, on sonne. Je vais ouvrir pour me trouver en face d’un musulman de l’immeuble certainement, (ils changent tout le temps, je ne les connais pas tous !) qui me jette en « excellent » français: » ta misique, elle m’emmerde ! ti l’arrêtes ! »
    – Je vous demande pardon ? que j’ai demandé poliment.
    – ti l’arrêtes ! i me paît pas ! c’est pas ma misique !
    – Ah bon?
    – ci pas la misique de chez moi, ti « enlèves » tout di site !
    – eh bien, c’est la musique de chez moi ! nous, ici, on aime, d’accord ? ça ne vous plaît pas ? Rien à foutre ! Ici, c’est la France ! Okay ?
    Et je lui ai claqué la porte au nez ! Puis, j’ai pensé que, finalement, les grandes orgues, on les écoute…à plein régime ou presque. J’ai donc mis le son, à fond les manettes ! Il n’est pas revenu ! Non, mais !

    Reply
  8. trafapa

    C’est très bien ! Quelques voix supplémentaires ne sont pas à dédaigner . « Tout corps plongé dans l’eau , en sort mouillé » . Bien le bonjour !

    Reply
  9. frejusien

    Nantes ; ville socialo depuis belle lurette, ils vont finir par s’apercevoir qu’ils ont été dans l’erreur, ils récoltent ce qu’ils ont semé…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *