Le coran est suffisant, tout s’y trouve, même la science


Le coran est suffisant, tout s’y trouve, même la science

Non, mais vous ne comprenez rien, vous les Européens.
Vous idolâtrez des statues millénaires, sculptées par des polythéistes alors que la vérité est dans le coran et uniquement dans le coran.

Hein, à quoi pourrait bien servir l’astronomie développée par les Assyriens ?
(On a loupé Kepler et Newton mais faut pas le dire).

Vous vous émouvez parce que nos valeureux djihadistes dotés d’un grand sens moral (c’est même écrit à Vouneuil sur Vienne) détruisirent des milliers de vieux livres inutiles à Mossoul.

Le coran est suffisant (dixit Omar -ou Othman- à Alexandrie – que j’ai eu le plaisir de ne pas les connaître)…tout s’y trouve, même la science (c’est pour cela que nous utilisons les téléphones, les lance-roquettes, les jeep, les AK47 créés par ces cons de mécréants. Il suffit de les prendre car nous sommes la meilleure des communautés… le coran le dit, donc c’est vrai).
Pourquoi admirer des monuments construits par les hommes (on a des mosquées à la place d’hôpitaux…) alors que seul le désert est beau, allah (minuscule voulue) le sculpte tous les jours à l’aide du vent…n’est-ce pas un miracle de ce dieu omniscient, omnipotent, pardonneur et miséricordieux…(on y crève de misère, on est maso et fier de l’être…allez du con viens chez les mécréants acheter la pommade « Ipokrite » pour fainéants malhonnêtes).

Nous sommes la meilleure des communautés…vous êtes des pervers mais nous, on a des inventeurs, on a inventé le bikini avant vous… vous avez copié nos « danseuses du ventre »!
Vous êtes des pervers avec vos vitrines de prostituées… nous on se marie pour une heure, c’est pas pareil.
On a même inventé l’algèbre (on a loupé la logique mais faut pas le dire).

Idéologie d’aberrations certifiée encore par ce reportage « ‘Enquête exclusive ».
Chapeau à ce général chrétien qui a, lui au moins, la précaution de ne prendre dans ses rangs que des chrétiens.





14 thoughts on “Le coran est suffisant, tout s’y trouve, même la science

  1. Fallaci

    Allemagne : Un universitaire s’alarme du retour de l’antisémitisme par le biais des migrants Par Francois le 13/03/2017
    20h58

    Dans le pays du « plus jamais » les musulmans cultivent à nouveau l’antisémitisme. L’Allemagne tente de dissimuler le phénomène.

    Bassam Tibi est allemand, né à Damas (Syrie) en 1944. Il est fut professeur en relations internationales à l’université de Göttingen. Il intervient dans une tribune libre dans la Basler Zeitung du 13 mars 2017, faisant suite à une première intervention l’été dernier dans le même quotidien suisse.

    tmp_Reden9178-1342408285-300x300Dans une interview du 7 juillet dernier, j’évoquais la partie de ma vie passée à Damas durant laquelle j’avais relevé comment les citoyens du Proche-Orient grandissaient dans une culture politique de la haine du juif. Les migrants qui viennent de ces régions en Europe, apportent avec eux cette culture anti-occident et anti-juif.

    Prenons cette problématique qui concerne toute l’Europe, sous l’angle de l’Allemagne et son histoire honteuse envers les juifs, et ce que les gens en on retenu depuis et en retirent aujourd’hui encore. Fort de cette vision, la réalité est que l’Allemagne, malgré son passé, se présente à d’autres en tant que moralisatrice, mais dans le même temps assure la protection de réfugiés islamistes antisémites.

    Je voudrais commencer par un juif allemand qui a fui la dictature Hitler en 1933 pour se réfugier aux USA, où il a demeuré pour moi jusqu’à sa mort, un ami et un mentor. Il s’agit du grand sociologue Reinhard Bendix, qui est né à Berlin et qui a enseigné à Berkeley jusqu’à sa mort. Il est aussi l’auteur du drame familial juif « De Berlin à Berkeley . Identités allemand et juive ». Après la réunification allemande, il s’était ouvert à moi du souci : que feraient les allemands s’ils redevenaient puissants.

    Récemment, Bendix s’est rappelé à mon souvenir lorsque j’ai vu comment le ministre des affaires étrangères d’Allemagne en déplacement à Washington faisait la leçon aux américains concernant la liberté religieuse. L’individu en question, Sigmar Gabriel, ne manque pas seulement de charisme, mais il manque totalement de compétence en politique extérieure. Ce qui ne l’empêche pas de se comporter comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, lorsqu’à l’administration Trump, il enseigne le respect de l’islam et le respect de la liberté religieuse. Tout aussi instructive, la ministre de la défense lors de la conférence sur la sécurité à Munich qui pointait l’Amérique islamophobe.

    DE L’IDOLARTRIE DE SOI-MEME AU NARCISSISME COLLECTIF

    En tant qu’étranger vivant en Allemagne, j’aimerais clarifier ce point : les Allemands n’ont aucune légitimité pour donner ce genre de leçon. Dans la bouche de ces politiciens, je reconnais ce que mon vieil enseignant juif expliquait « à la question qu’est-ce qui est allemand ? Obtenir la réponse l’idolâtrie de soi-même et narcissisme collectif ». En lieu et place de cela, la situation actuelle exige une éthique responsable dans la question des liens avec les juifs et les musulmans qui vivent en Allemagne. Donner des leçons à la terre entière ne mène nulle part.

    Les politiciens allemands qui veulent préserver la planète de l’islamophobie négligent délibérément de voir avec quelle impunité l’antisémitisme se développe au sein de la communauté musulmane. Pendant la guerre de Gaza de 2014, on a dénombre 1596 actes antisémites de la part de musulmans. Dans ce même laps de temps, aucun juif n’a fait quoi que ce soit à un arabe. Et comme réagit la bien-pensance politique à cela ? Le journal Zeit du 9 février 2017 écrit : « les actes antisémites commis par des migrants sont enregistrés comme délits motivés politiquement dans des bases de criminalité de la part d’étranger et n’apparaissent donc jamais dans les statistiques d’actes antisémites ». Un an plus-tôt, Spiegel évoquait « la multiplication des agressions contre les juifs » en précisant « que ces actes n’étaient pas enregistrés ». Pourquoi ?

    La réponse est claire : parce que les auteurs sont des arabes et non des nazis allemands. Un juge allemand avait d’ailleurs libéré un auteur antisémite en motivant sa décision : « les auteurs voulaient attirer l’attention sur le conflit à Gaza ». J’ajouterais : cela n’est pas ce que les allemands aiment appeler des cas isolés, mais il s’agit d’une règle dans l’Allemagne d’aujourd’hui. L’antisémitisme arabe n’est pas seulement couvert, mais il n’est jamais saisi en tant que tel dans des statistiques, ni jamais poursuivi. Je demande de façon provocante : est-ce que les allemands ont oublié leurs crimes contre les juifs ?

    LA CRAINTE DES ALLEMANDS

    En tant que musulman et en tant que migrant vivant en Allemagne, je n’ai pas seulement peur des islamistes radicaux, mais j’ai aussi peur de ces allemands, qui ont l’art et la manière d’aborder leur passé criminel de façon maladive. Dans mon livre « Islamisme et islam » rédigé entre 2007 et 2010 à l’Institut de recherche du Musée Mémorial de l’Holocauste à Washington et achevé en 2012 à Yale, j’évoque les 6 piliers de l’idéologie islamiste et plus particulièrement l’antisémitisme islamisé. J’arrive à la conclusion que l’islamisme est le nouveau totalitarisme antisémite du 21ème siècle. Comment les allemands abordent-ils ce danger ? Quels enseignements ont-ils retirés d’Auschwitz ?

    Mon autorité en la matière est Adorno (évoqué plus haut) avec son travail « Eduquer après Auschwitz ». Pour Adorno, Auschwitz était une barbarie qui reste : « ce danger demeure aussi longtemps que les conditions sont réunies pour qu’il se reproduise ». Quelles sont ces conditions ? Toujours selon Adorno « le plus grand danger d’une répétition réside dans l’aveuglément collectif ».

    Les juifs de Berlin ne sont pas seulement considérés comme communauté, mais c’est justement aussi en tant que communauté qu’on les rend responsables des actes de juifs vivants qui devraient être condamnés collectivement. Ce raisonnement est celui des allemands qui justifient ainsi les crimes antisémites arabes. La condamnation des juifs s’ensuit par la diaspora arabo-musulmane à Berlin et d’autres villes allemandes. Tous les actes antisémites seront effectivement enregistrés dans un fichier de la criminalité commise par des étrangers et jamais en tant que crimes antisémites, ce qu’ils sont effectivement dans la réalité.

    Autre question : comment les allemands réparent-ils la mort de 6 millions de juifs ? Pour un observateur extérieur comme moi, la culture de bienvenue (refugees welcome) allemande est incompréhensible, elle n’est pas du tout compréhensible. Elle m’amène à me demander quelles en sont les causes. Le journal Zeit du 28 janvier 2016 titrait « les allemands sont-ils fous, ou serait-ce plutôt le reste du monde qui n’accueille aucun réfugié ? »d’où la réponse : « en voulant se libérer d’un passé traumatisant, les allemands ont plongé dans une culture de bienvenue complètement irrationnelle : pour faire court d’Auschwitz directement à la gare centrale de Munich ». Entre septembre et décembre 2015, des milliers d’allemands contaminés par la folie de culture de bienvenue, accueillaient des musulmans du Proche-Orient, Asie centrale ou Afrique du Nord : ils faisaient cela non pour raisons humanitaires, mais pour réparer la mort de 6 millions de juifs. De fait, en agissant de la sorte, ils ignoraient, ou plutôt ils ne voulaient pas savoir qu’ils pratiquaient une culture de bienvenue antisémite.

    Constater l’antisémitisme musulman n’est pas un préjugé, mais le résultat d’une étude dans 22 pays islamiques, que j’ai publiée aux Etats-Unis. Sur cette base, je peux confirmer ce que relève le journal Zeit du 9 février 2017 : il y a une raison à « considérer le danger que posent des centaines de milliers de réfugiés arabes ». Pourquoi ? « parce qu’ils sont originaires de pays où l’antisémitisme est aussi naturel que boire ou manger ».

    UNE POLITIQUE MORALE

    J’en viens un autre sujet : les partis de la gauche allemande et leurs rapports à l’holocauste. Selon les critères de la gauche, l’Etat démocratique devrait se définir de manière significative sur l’effondrement de la civilisation sur la conclusion « plus jamais ! ». C’est le phénomène d’une « politique morale ». De fait, les écologistes se voient comme éducateurs et correcteurs de la société.

    Mais alors, comment réagissent ces mêmes écologistes dans leur rôle d’éducateurs et correcteurs, face à un antisémitisme qui ne provient pas de vieux nazis, mais de camps de réfugiés ? Depuis 2015, les moralisateurs Verts apparaissent moins comme le parti du « plus jamais ! » que comme avocats de réfugiés islamistes.

    Le fait est que les réfugiés du Proche-Orient ramènent l’antisémitisme de leur région. Les écolos et gens de gauche sont assez courageux pour exiger des excuses à l’antisémitisme islamiste. Cette excuse est alors formulée ainsi : « ces musulmans n’ont rien contre les juifs, mais seulement contre l’Etat d’Israël et contre le racisme sioniste ». Si cela était vrai, Theodor Herzl aurait été raciste, ce qu’il n’a jamais été. Il n’y a pas de différenciation entre antisémitisme et antisionisme. Au travers de mes travaux, j’ai pu vérifier que les arabes ne faisaient aucune différence entre Jahudi/Juif et Sahyuni/Sioniste.

    UNE DECLARATION INQUIETANTE

    Le chercher spécialiste de l’antisémitisme, né à Vienne et vivant aujourd’hui à Jérusalem, Manfred Gerstenfeld, a établi de manière certaine l’antisémitisme agressif parmi les migrants musulmans, au point de faire cette déclaration inquiétante : « au 21ème siècle, tous les meurtres de juifs en Europe, tués parce que juifs, furent commis par des musulmans ».

    En octobre dernier, j’intervenais à l’Académie de Bonn en évoquant plusieurs points contenus dans le présent article, pour terminer par la question ces gens-là sont les « nouveaux allemands ». Aussitôt, une autre intervenante , Marina Münkler, auteur d’un ouvrage qui s’appelle justement « les nouveaux allemands » me fit cette réponse « Monsieur Tibi, vous stéréotypez les réfugiés ! ». Intéressant pour un syrien de s’entendre reprocher par une allemande qu’il fait des stéréotypes, lorsqu’il s’inquiète de la culture de l’antisémitisme politique qui est ainsi apporté en Europe.

    Le plus grand historien juif du 20ème siècle, Bernard Lewis, nous dit dans son essai « The New Antisemitism » : « un antisémitisme identique au style européen grandit dans le monde arabe […] Il s’agit du nouvel antisémitisme arabe qui prospère […] Ce nouvel antisémitisme n’a rien à voir avec le conflit palestinien ». Je suggère à tous ceux qui prétendent que l’antisémitisme arabe est uniquement l’expression d’un colère contre Israël, à reprendre l’essai de Lewis.

    LE NOUVEL ANTISEMITISME

    Le journaliste anglais Daniel Johnson a lui aussi évoqué cette problématique sans son article paru dans le Wall Street Journal du 1er novembre 2016. D’emblée, il sépare 2 phénomènes émergeants en Europe : l’antisémitisme de plus en plus visible (increasingly visible Antisemitism) et la croissance de la population musulmane en Europe (Europe’s rapidly growing Muslim population»). Ensuite, il établit le lien entre les 2 phénomènes, en l’occurrence l’augmentation de l’antisémitisme et la croissance de la communauté musulmane.

    Je ne suis vraiment pas un amateur de Donald Trump, mais j’aimerais conclure sur cette observation. Les politiciens allemands qui se rendent à Washington perdent toute mesure et donnent des leçons magistrales à l’administration Trump concernant les dangers de l’islamophobie ; toutefois, ils oublient soigneusement que l’antisémitisme islamiste fleurit dans leur pays. Ces politiciens prétendent défendre les musulmans en tant que minorité. Et qui défend l’individu juif face à la communauté musulmane ? Et qu’ont appris les allemands de leur histoire ? Qu’en était-il déjà de l’expression « plus jamais ! » ?

    Basler Zeitung

    (Merci à Catho Alsace pour la traduction)

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    MAIS QU’EST-CE QUI LES PREND TOUS À VOULOIR QUE NOUS DEVENIONS MUSULMANS PARTOUT EN EUROPE ???!!! Il y a vraiment un sérieux problème ; c’est qu’on nous impose l’islam et on nous demande d’adopter l’islam, de devenir musulmans. Ça leur va bien quand il ne supporte rien qui ait un rapport avec la chrétienté et le christianisme ! En Europe on est vraiment dirigés par des dictateurs et des traitres ; pourquoi n’ont-ils pas imposé aux musluslmans venus sur nos terres le christianisme implanté depuis des siècles ???!!! De plus ils savent très bien ce qu’il advient des chrétiens et des juifs lorsque les muslulmans pointent le nez ; au Moyen-Orient ils sont tombés comme des mouches. C’est franchement criminel ! Et je répète la question, comment cela se peut-il ? Qu’est-ce qui leur prend à toute l’oligarchie de nous soumettre de la sorte ! Pourquoi ont-ils fait ce choix qu’ils n’avait pas le droit de faire puisque ce droit du choix nous appartient.
    Le fait que cela se passe partout montre bien qu’il y a quelque chose d’anormal ; quelque chose qui cloche ; quelque chose mis en place avec la complicité de nos dirigeants ; qu’est-ce qui les a complètement retournés ces dernières années au point même de ne pas respecter la démocratie ; cette démocratie pour laquelle, par aileurs, ils s’empressent de faire la guerre hors d’Europe afin de l’y faire régner ? Les musulmans n’ont même pas, eu, besoin de venir nous faire la guerre pour nous imposer l’islam, ce sont nos élus qui nous la font pour eux.
    _____________________________________
    Barcelone : quand les musulmans sont invités à se marier avec des Espagnoles pour répandre l’Islam
    13/03/2017

    :: https://francais.rt.com/international/35182-association-appelle-musulmans-se-marier-espagnoles-repandre-islam

    Pour «renforcer la communauté musulmane», une association islamique a collé des affiches à travers Barcelone pour encourager ses fidèles à se marier avec des espagnoles chrétiennes ou juives.

    La capitale catalane, en Espagne, a récemment vu fleurir des affiches appelant à une «alliance entre musulmans et espagnoles» dans le quartier du Raval.

    «Il est permis et encouragé pour un musulman de se marier avec une femme honnête et chaste qui appartient aux gens du Livre [aux trois grandes religions monothéistes]», est-il écrit sur le poster. Elles sont toujours «aptes au mariage» bien qu’elles «déforment et altèrent la tradition», poursuit le texte.

    «Frère, engage-toi avec une Espagnole, enseigne lui que l’Islam est la véritable religion», encourage l’association à l’origine de la campagne d’affichage. Elle assure que cela ne contrevient pas à la loi islamique étant donné que les enfants qui naîtront de cette union suivront l’islam, «ce qui renforcera la communauté».

    …/…
    ========================================

    1. Christine TasinChristine Tasin

      j’ai peut-être fait une fausse manoeuvre, changé de titre, d’avis… je ne sais plus

  3. Bharata

    Même l’algèbre n’a pas été inventée par eux, mais par les Indiens. Aussi : es chiffres que l’on dit ‘arabes’, ils les appellent à juste raison « chiffres indiens ». Ils n’ont jamais rien inventé.

    1. patito

      bharata
      c’est exact mais nous oublions le nom des inventeurs Indiens ; je crois qu’ils sont deux . je vais les rechercher pour les donner à mes petits-enfants car c’est par eux que le lavage de cerveau commence

  4. NICOLAS F.

    Cette légende de la grande civilisation musulmane a la peau dure.
    On cite:les jardins de l’Alambhra à Grenade,Averoes.Il s’agissait de berbères venus du maghreb,même pas d’arabes d’e la péninsule arabique.
    Ces gens ont occupé l’Espagne 8 siècles (nommée toute entière Andalousie) et n’ont pas fait grand chose .Ils ont prélevé des impôts faramineux sur les dhimmis (la signification du mot étant littéralement: »protégés ») qui benéficiaent d’un « statut juridique inférieur » .En échange les magnanimes occupants leur accordaient le droit de pratiquer leur religion chrétienne et juive.
    En clair,des esclaves et leurs maitres.
    Quelle intox.,cette merveilleuse civilisation arabe !

    1. Chris2aChris2a

      « Protégés » et « protecteurs » ….Dans ce dernier camp se range le grand vizir erdogan … La loi de la jungle habillée en religion …quel progrès !!!….
      En tout cas, simple CONtribuable français, moi j’ai choisi de ne plus être pris pour une des putes du monde entier.
      Démerden sie sich avec votre démographie de sauterellles ravageuses et foutez-nous la paix avec vos croyances à la mord moi le doigt …
      Problème qui semble avoir échappé à nozélites : nous n’avons plus ni frontières ni armée alors que l’effectif turc est le important de l’OTAN…

    2. jolly rodgers

      bonjour@nicolas f ,je sais que la Galice, le pays basques et les Asturies ont résistés a l’invasion .et lors de la Reconquista il n’y avaient plus un musulman sur le sol d’Espagne ( mais ils les ont quand meme subis 8 siècles) et maintenant avec des abrutis comme podemos ils reviennent ! bien a vous

Comments are closed.