L’économie française ne pourra survivre que si on sort de l’euro


L’économie française ne pourra survivre que si on sort de l’euro

 

Faut-il avoir peur de la sortie de l’euro ?
 http://monnaiepublique.blogspot.ru/2017/03/faut-il-avoir-peur-de-la-sortie-de-leuro.html

AUTEUR : Bruno LEMAIRE (Conseiller économique FN/RBM)
===================================
Faut-il avoir peur de la sortie de l’euro ?
jeudi 9 mars 2017

Bruno Lemaire, Club Idées Nation
La peur de la sortie de l’euro est réelle, bien sûr, et le nier serait stupide, mais est-elle justifiée ?

Nous allons tenter de montrer que retrouver une monnaie adaptée à notre économie est une nécessité, et ceci est d’ailleurs vrai pour toute nation.

La valeur actuelle de l’euro, c’est le FMI et d’autres organismes internationaux qui le disent, est trop forte pour la France de 5%, et trop faible pour l’Allemagne de 16%.
En d’autres termes, pour avoir un solde commercial voisin de zéro, il faudrait que la France ait une monnaie dépréciée de 5%, et l’Allemagne une monnaie appréciée de 16% par rapport aux autres monnaies internationales, dollar, yen, franc suisse, etc.

Avec une telle dépréciation/appréciation, le solde commercial de la France vis-à-vis de l’Allemagne passerait d’un déficit de 20 milliards à un excédent de 30 milliards, et d’autres rééquilibrages se feraient de la même façon.

Dans le contexte actuel de l’U.E., un tel rééquilibrage est impossible. La composition actuelle de l’euro, validée début 2002, partait d’un rapport entre la puissance économique de l’Allemagne et celle de la France voisin de 27/20 (ce que l’on retrouve dans le capital de la BCE). Avec les résultats économiques actuels, ce ratio devrait avoir varié de 21%, c’est-à-dire être voisin de 31/19.

Si la convergence entre les économies avait été réalisée – ce que les promoteurs de l’euro avaient « vendu » aux divers habitants de l’eurozone – ce ratio n’aurait pas du bouger, on voit que nous en sommes loin.

La nécessité de retrouver une monnaie « adaptée » à notre économie (engagement 35 de Marine Le Pen) étant ainsi établie, différentes pistes peuvent être entrevues.
La piste proposée par Marine est de négocier avec l’UE pour que cette différence de compétitivité soit prise en compte
La façon de le faire peut prendre diverses formes techniques, et être plus ou moins rapide (entre quelques jours et six mois) mais repose sur deux processus complémentaires.
a) Recréer notre monnaie nationale, le franc nouveau, à la parité initiale de 1 franc pour 1 euro
b) Donner à l’euro ancien le rôle d’un système monétaire européen, voisin de l’écu, mais qui ne serait pas soumis à une spéculation financière, mais uniquement à des modifications éventuelles de parité interne liées directement au poids économique des différents pays, de l’ancienne eurozone ou non, acceptant de travailler dans ce nouveau contexte.

Est-il besoin de rappeler que la France exportait et importait bien avant l’apparition de l’euro, et qu’un pays comme le Japon, qui a sa monnaie nationale, n’a jamais eu besoin de s’intégrer à une monnaie commune pour pouvoir devenir une grande nation exportatrice.

Alors, oui, il est sans doute naturel d’avoir peur de sortir de l’euro. Mais l’économie française ne pourra survivre si nous ne retrouvons pas une monnaie qui soit réellement adaptée à notre économie, ce qui n’est pas le cas de l’euro, monnaie carcan qui ne peut correspondre à l’état économique réel des 18 pays qui composent actuellement l’eurozone.




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


21 thoughts on “L’économie française ne pourra survivre que si on sort de l’euro

  1. severic2009

    Ou,alors,nous passons en mode tiers-monde,et un SMIG a 500€/mois,alors que si l’on protège notre économie et les aquis actuels,il nous faut fermer nos frontières,et comme M TRUMP,taxer les produits a bas cout,des pays a concurences déloyales ( un chinois coute 5€ de l’heure,un Français 35€),si l’on ne se protège ,pas nous sommes appeler a être rémunérer 5€ de l’heure…??? Alors est ce que les FRANÇAIS veulent,le mondialisme qui nous tue,ou nous protéger des délocalisations pratiquées depuis + de 40 ans par l’UMPS…!!?? VOTONS MARINE EN MASSE…!!!

  2. Fallaci

    Quand la Première ministre polonaise se moque de la faible popularité de François Hollande Par Zebulon le 11/03/2017
    12h36

    Beata Szydlo a envoyé une pique au président français après un échange tendu sur l’avenir de l’Union européenne.

    « Je suis supposée prendre au sérieux le chantage d’un président dont le taux de popularité est à 4% et qui ne sera bientôt plus président ? »

    La remarque, concernant François Hollande, est cinglante. Rapportée par le Guardian (en anglais), elle a été prononcée par Beata Szydlo, Première ministre polonaise, après un échange tendu lors d’un sommet des leaders européens à Bruxelles, le 10 mars.

    L’en-tête de l’article du Guardian

    Ce qui a déclenché la colère de l’élue polonaise ? La proposition d’Angela Merkel et François Hollande d’une Europe « à plusieurs vitesses ». L’idée présentée par Paris et Berlin était d’être « capable d’avancer plus vite à quelques-uns », selon François Hollande, car l’Europe a « montré qu’elle n’était pas capable de prendre des décisions au bon moment ».

    Echanges tendus

    « Nous n’accepterons jamais de parler d’une Europe à plusieurs vitesses », a alors prévenu la Première ministre polonaise, estimant que cela « compromettrait l’intégrité » de l’UE et refusant ainsi de signer les conclusions de cette réunion. François Hollande a réagi après ce refus. « M. Hollande a souligné que la Pologne était l’un des plus grands bénéficiaires des fonds structurels européens », explique le Financial Times (en anglais), provoquant ainsi les moqueries de Beata Szydlo sur la faible popularité du président français.

    France Infos

  3. Fomalo

    Bonjour Marcher sur des oeufs, et merci pour nous avoir transmis le calcul de B.Lemaire.
    Toutefois, je ne comprends pas le calcul qui fait que la France serait au départ à+ 5% et l’Allemagne à + 16% .Est-ce le calcul de 2002 sur la parité Franc/Mark? En fonction de ces étalonnages, comment la France pourrait-elle passer d’un déficit de 20 milliards à un excédent de 30 milliards, même si l’on créait une parité Franc/Euro ? D’autre part je comprends mal, vraiment très mal, que Marine Le Pen puisse envisager de négocier (et comment???) avec l’U.E d’où elle veut sortir, pour que « La différence de compétitivité soit prise en compte »! Là, je pense que ce ne serait plus une négociation, mais un bras de fer, étant donné l’ascendant que l’Allemagne a pris et prend toujours sur les décisions françaises, et plus largement européennes,.. et pour autant que Marine Le Pen soit élue.N’étant pas économiste, je crois cependant que sa prévision à double détente (franc interne, euro pour les transactions bilatérales) n’est pas une mauvaise idée,mais que vont faire les petits retraités par exemple, avec une assurance vie entre 10000 et 15000 euros maxi, en fonds euros, très inférieure à la dette proclamée des Français ? C’est là qu’il faut du concret, et des conseils: pas des concepts! Merci de répondre.

    1. marre-du-PS

      Nous en sommes là, parce que l’inflation existe pour l’euro, alors qu’on nous avait dit au départ que cette monnaie serait un gage de stabilité pour les économies européennes. Mensonge total. L’ euro est un super mark, et c’est l’Allemagne qui est gagnante, car elle vend ses produits à l’export 21% moins cher que la France, ce qui nous défavorise.
      Avoir une monnaie nationale nous mettra à l’abri de voir nos économies totalement absorbées en cas de nouvelle crise financière semblable à celle de 2008. L’article ci-dessus a la mérite d’expliquer la situation de manière très claire. Réfléchissez : si la monnaie en espèces disparaît, au profit d’une monnaie qui ne sera qu’une série de chiffres sur ordinateurs, que se passera-t’il lorsque les financiers mondiaux voudront voter des taxes nouvelles? Il leur suffira de prélever directement l’argent sur nos comptes informatisés, comme va le faire le fisc chaque mois à partir de 2018, avec le prélèvement mensuel des impôts sur nos revenus.

    2. Villeneuve

      Bonjour,
      Je suis un partisan de l’économie sans méningite.L’économie c’est très simple en réalité. Le jargon des « spécialistes » n’est destiné qu’à nous tromper pour nous vendre une politique.
      Bref le raisonnement de Lemaire :

      1) ATTENTION il s’agit seulement de la BALANCE COMMERCIALE et non des déficits publics. Pour passer d’un déficit à un excédent il suffit de comprendre qu’en sortant de l’Euro il y aurait une dévaluation de notre monnaie, censée refléter la santé de notre économie. Les achats venant de l’étranger seraient plus chers pour nous. par exemple les tracteurs venant de Pologne nous couteraient plus chers donc j’hésiterais à acheter ces tracteurs là.
      En clair notre pouvoir d’achat baisserait donc notre balance commerciale s’équilibrerait par une réduction de la demande. Il suffit alors de mesurer nos achats vis à vis de l’Allemagne pour relever l’économie réalisée. Ce n’est rien d’autre qu’une politique d’austérité : réduction de la demande par une baisse des revenus pour équilibrer la balance commerciale.

      2°) Cette politique est cependant inutile s’il n’y a pas corrélativement la mise en place d’une politique correctrice de l’économie défaillante. Il faut soigner les causes de notre manque de compétitivité. Déjà en connaitre les causes. Or, il est clair que notre faute a été la désindustrialisation du pays liée à la mondialisation de l’économie. Il faudrait donc à titre de correction , en plus de la dévaluation, par exemple, taxer les produits à l’entrée de notre pays qui concurrence déloyalement notre système sociaux-économique. Ainsi, un pays comme le Canada va pouvoir importer du boeuf aux hormones…Nous, producteurs Français, n’avons pas l’usage de ces hormones, il faudra donc soit interdire l’importation de ces produits soit la taxer suffisamment pour qu’elle devienne dissuasive au profit de nos propres produits.

      C’est simple, Non ?

      La monnaie n’est qu’un outil au service d’une politique économique. Or, l’Euro pose l’inverse : toute l’économie est au service de la monnaie . c’est ce paradigme qu’il faut changer.

      Les déficits publics baisseront naturellement car nous ne pourrons plus emprunter à des taux négatifs ou médiocre. L’argent aura de la valeur parce qu’il correspondra à une économie RÉELLE : tant d »‘euro-francs » = tant de kg de farine. La reprise en main de notre fiscalité deviendra nécessaire et Il y aura des choix à faire : Par exemple qui privilégier dans les dépenses sociales : l’immigré ou le Français ? Les plans type CICE dont seules les multinationales ont profités, ne pourront plus être financés etc…

      Je vous dis de l’économie sans méningite !

    3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      @Fomalo, Bonjour ;

      Je pense que pour des réponses plus pointues aux questions que posent les idées défendues dans cet article, le mieux serait d’en discuter avec Bruno Leamire auteur du billet. Il y a un lien dans l’article qui y renvoie. J’ai remarqué que le billet de l’auteur propose des commentaires , ce serait bien que vous vous orientiez vers cet espace d’échange afin d’y exprimer vos besoins de précisions. Ce qui serait sympa de votre part, ensuite s’est de nous en faire un copié-coller pour un article sur Résistance Républicaine. Ce serait vraiment bien !
      Dans l’attente !

    4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      @à Fomalo ;

      Je ne voudrais pas trahir les faits cependant j’ai vaguement en Mémoire le souhait de Marine de sortir de l’UE dès 2007 ; c’était en tout cas dans son projet pour les élections de 2012 et ça par econtre je m’en souviens ; c’est une des raisons pour lesquelles elle n’a pas été suivie ; les gens ayant quelques économies ayant peur de tout perdre. La crainte perdure ; le projet de Marine aussi à la différence qu’elle préfère faire valider son objectif, celui de sortir de l’UE et de la zone euro, de l’Otan par une mesure démocratique, celle du référendum ; le choix du peuple serait donc la seule réponse à ce problème et serait aussi responsable de notre avenir hors d’Europe ou à l’intérieur.
      Pour ma part je trouve regrettable cette perte de temps de minimum un an, ce qui est énorme surtout compte tenu des hordes pro-UE qui elles ne vont pas dormir et on sait à quel rythme elles avancent.
      Néanmoins, je pense que ce temps est aussi celui des peuples européens « ENL » qui veulent s’émanciper de cette UE et sortir totalement du système UE tel qu’il est. L’un des points de la situation alors, est que ce qui pointe c’est la nouvelle UE, celle des Nations libres et souveraines, celle de coopérations ; ce qui pourra également convenir aux euro-sceptiques mais aussi répondre aux souhaits de certains qui eux sont pro-UE.
      On a donc une situation qui permet de prendre des positions et des initiatives tout dans le respect des choix démocratiques ; car on ne peut passer en force ; c’est le peuple qui décide.

  4. Xtemps

    Bien sûr, c’est surtout pour les profiteurs europhiles qui ont peur de sortir de l’euro, surtout pour leurs bénéfices très, très important.
    Mais avec çà, tous les pays européens sont ruinés et surendettés.
    C’est du rackette des peuples européens pur et simple.
    La chose est simple, c’est comme si le Maire de votre commune tenait le porte feuille de tous ses habitants,avec le même niveau pour tout le monde, comme celui d’un ingénieur, avec le même train de vie budget ménage, et s’en occupe à la place de ses habitants, mais en plus il s’enrichit au passage avec votre porte feuille et le reste de celui de ses habitants, une petite escroquerie par ici et par là, et forçant vous et ses habitants à faire des prêts de remboursement avec un taux élevé, en étant lui même à la banque.
    Nous pouvons parler de multiple porte feuille là.
    Quel choix feriez vous, de rester avec cet escroc ou de rester avec, à vous de voir.
    Ces gens aux pouvoirs se croient intelligents d’obtenir par la contrainte et par le rackette, sans retour de flamme.
    Et bien çà, c’est pour ceux qui manque d’intelligence, que des raccourcis pour ceux qui en ont pas.
    Car il faut créer de la richesse pour qu’ils puissent les voler, pour les bons à rien qui ne savent que voler.
    C’est là qu’ils manquent d’intelligence, les vrais riches s’enrichissent avec sa population mondial.
    Mais çà, cela dépasse leurs imaginations, leurs entendements et leurs intelligences qu’ils ont pas.
    Le crime parfait n’existe pas, ce sera toujours un crime non résolu, et la facture arrive toujours un jour, d’une façon ou d’une autre.

  5. Dany posey

    Comment trouver des réponses simples comme la question de @Formalo ?
    Vous qui connaissez beaucoup de rouages, @ Marche sur… ?
    Et aussi à quoi servirait l’écu une fois revenus au franc-Marine ? Quand on sait qu’il fut la préfiguration de l’euro- Europe et a servi à quoi ? À nous habituer à avoir une monnaie encore au dessus de la nôtre ? Avec des négociations multilatérales, à combien de pays ?

  6. Fallaci

    Selon Assange, la CIA espionne massivement les entreprises françaises
    10 mars 2017, 10:50

    Selon Assange, la CIA espionne massivement les entreprises françaises© Peter Nicholls Source: Reuters

    Le lanceur d’alerte affirme que l’un des objectifs de la CIA est d’obtenir l’intégralité des contrats des entreprises françaises qui dépassent les 200 millions de dollars afin de fournir de précieuses informations à leurs concurrents américains.

    Lors de la conférence de presse de Wikileaks du 9 mars, le célèbre lanceur d’alerte Julian Assange a affirmé, citant des sources anonymes au sein du gouvernement français, que le renseignement américain était très largement impliqué dans les décisions économiques de Paris. Il n’hésiterait pas à mener des cyberattaques contre des entreprises et des personnalités politiques afin de favoriser les entreprises américaines comme Boeing.

    «La CIA et le bureau du directeur du renseignement national [l’ODNI, agence qui gère toutes les agences de renseignement] sont proches d’entreprises telles que Boeing, qu’elles appuyent dans une lutte inéquitable contre l’entreprise européenne Airbus», explique-t-il.

    «Dans les documents que nous avons récemment publié, il est montré comment l’ODNI demande à la CIA d’essayer d’obtenir absolument tous les contrats économiques français s’élevant à plus de 200 millions de dollars», poursuit Julian Assange.

    Wikileaks a publié le 7 mars 2017 près de 9 000 documents provenant de la CIA. Les informations qu’ils révèlent sont explosives. On y apprend par exemple que 85% des smartphones dans le monde sont contrôlés par l’agence de renseignement, que les téléphones et les télévisions connectées peuvent être utilisés pour espionner leurs utilisateurs ou encore que la CIA dispose de backdoors (fonctionnalités inconnues de l’utilisateur légitime d’un logiciel qui permettent à un tiers de s’y introduire) dans les systèmes d’exploitations Android et iOS.

    Lire aussi : Snowden : le gouvernement américain a secrètement financé le développement de logiciels vulnérables

  7. frejusien

    Pour fomalo, je crois que ça ne changera rien au niveau national, les comptes seront transférés en francs, comme ils ont été transférés en euros en 2002,
    le pouvoir d’achat ne variera pas
    ce qui risque de changer c’est avec le change à l’international,
    pour les retraités vivant à l’étranger qui toucheront leur retraite en francs, et qui devront faire le change avec leur monnaie locale,
    Bien que tout le monde a pu remarquer qu’avec le passage à l’euro, tout s’est mis à augmenter à une vitesse folle, alors on peut espérer que le phénomène inverse se produira, cad un ralentissement de l’inflation après le retour au franc

  8. frejusien

    Notre bidochon national s’est permis de menacer l’entreprise Laffarge qui a l’intention d’aller construire le mur entre le Mexique et les US,
    bedaine se fiche pas mal du travail procuré à nos entreprises, comme quand il a refusé de vendre les deux mistrals à la Russie, ruinant des centaines de producteurs de fruits français qui exportaient en Russie

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      @Bonsoir frejusien ;

      Non ! Ce Bruno Lemaire là est un homonyme de l’équipe de Marine Le Pen.

      Voici un petit descriptif sur une vidéo du site officiel du FN/RBM qui date de janvier 2012 dans laquelle il parle de la sortie de l’Euro :

      Bruno Lemaire, conseiller Economie, Budget et Fiscalité de Marine Le Pen, docteur en mathématiques, docteur ès Sciences économiques et diplômé d’Harvard, ancien professeur de Management à HEC, a été responsable Recherche et Développement d’IBM-Conseil, après avoir été doyen associé d’HEC chargé de technologies de communication.

      – Bruno Lemaire : « Sur la sortie de l’euro, là encore, Marine Le Pen parle vrai »
      25 janvier 2012
      :: http://www.frontnational.com/videos/bruno-lemaire-sur-la-sortie-de-leuro-la-encore-marine-le-pen-parle-vrai/

    2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      D’après le Monde, le retour au franc ne serait pas synonyme d’une souveraineté monétaire retrouvée. Quelle erreur!
      1/03/2017
      :: http://monnaiepublique.blogspot.fr/2017/03/dapres-le-monde-le-retour-au-franc-ne.html

      En réponse à un chat entre abonnés du Monde et Marie Charrel, journaliste.
      B.Lemaire : Je me suis permis de commenter ces échanges, vu les affirmations fallacieuses, et souvent ‘balancées’ sans véritable argumentaire, de Madame Charrel.

      …/…

      =================================
      I.- Son BLOG :
      :: http://monnaiepublique.blogspot.fr/
      II.- Voir aussi Bruno LEMAIRE sur Google+
      :: https://plus.google.com/105292165245995038110

  9. Erwan

    Le Cer­cle de “Citoyens-Patriotes”
    et son pré­si­dent, le Géné­ral Chris­tian PIQUEMAL,

    vous prient de bien vou­loir leur fai­re l’honneur de votre pré­sen­ce
    au ras­sem­ble­ment patrio­ti­que qu’ils orga­ni­sent à Saint-Amand-Montrond

    le 18 mars 2017 à 17 heu­res 30

    Tous les patriotes sont les bien­ve­nus

    Conférence-débat sur le thè­me

    “La Fran­ce va mal, sauvons-là !”

    Rendez-vous Sal­le Auro­re
    Ave­nue Pel­le­tier Aude­bard
    Com­plexe de la Cité de l’Or
    18200 – Saint-Amand-Montrond

    Tenue cor­rec­te exi­gée

  10. frejusien

    bonjour marcher… et merci,
    je vois que ce Bruno Lemaire a un beau pedigree, surement plus conséquent que minimac,
    perso, cette sortie de l’euro me semble bien plus rassurante que le contraire, vu que l’euro nous entraine dans sa course folle vers la ruine

Comments are closed.