Moscou : combien de temps les patrouilles musulmanes « stop haram » vont-elles sévir ?


Moscou : combien de temps les patrouilles musulmanes « stop haram » vont-elles sévir ?

Remarque pour les non avertis qui arriveraient sur notre site, on rappellera qu’en islam, halal signifie ce qui est permis par Allah, haram ce qui est interdit par le même Allah.

Le mouvement a pourtant été dissous l’année dernière.

Mais certains de ses membres l’ont fait renaître. Et les voici qui patrouillent pour imposer l’ordre moral… ou plutôt la charia à Moscou. A tous, musulmans et non musulmans.

C’est ainsi que les fumeurs et les buveurs d’alcool se font alpaguer et tirer les oreilles…

On ne sait pas si le châtiment est plus cruel quand il y a récidive…

Russie (vidéo) : des patrouilles de la charia dans les rues de Moscou 

(…) Appelant leur mouvement « Stop Haram » les militants ordonnent aux gens d’arrêter de fumer et de boire de l’alcool, les réprimandant pour ce qu’ils appellent un comportement non-islamique. La consommation d’alcool est considérée comme «haram» ou interdit pour certains musulmans.

Il y a entre 16 et 20 millions de musulmans en Russie (…)

Islam Ismailov, le leader présumé du groupe, a expliqué ses actions dans une vidéo diffusée la semaine dernière, en disant aux Russes non musulmans que «nos frères qui se disent croyants violent les normes de la morale et de religion» en fumant et buvant, et que l’objectif de son groupe est de «tenter de les convaincre à l’avenir de ne pas le faire. » (…)

Dans la vidéo ci-dessous (en russe) Ismailov conduit autour de Moscou et dans une scène se rapproche d’un homme visiblement en état d’ébriété tenant une bouteille de vodka. Il lui demande pourquoi il boit, Ismailov enguirlande alors l’homme, en lui disant que ses problèmes sont mieux résolus avec la prière plutôt que de boire (…)

http://www.barenakedislam.com/2017/03/08/sharia-patrols-in-moscow-oh-this-should-end-well-not

Il y a beaucoup de musulmans en Russie et depuis longtemps, les ex-Républiques islamiques de la défunte URSS n’ont pas disparu…

Poutine a d’ailleurs un discours très conciliant avec l’islam, mais,  en contrepartie il exige le respect de la loi russe, il interdit notamment les Frères musulmans au motif qu’ils veulent imposer le religieux dans la politique, ce qui nous faire dire que les zigotos ci-dessus ne devraient pas s’agiter très longtemps avant de se retrouver au trou  :

Quelles relations entre les musulmans et l’État en Russie?

18 janvier 2017 OLEG EGOROV

En Russie, l’islam fait officiellement partie intégrante de la culture du pays, aux côtés des autres religions. Toutefois, l’État contrôle la situation afin que les musulmans russes restent fidèles aux autorités. Les organisations qui s’opposent à l’État – tant politiquement que par la violence – tombent sous le coup de l’interdiction.

« L’islam traditionnel est une partie intégrante de la vie spirituelle de notre pays », a déclaré le président russe Vladimir Poutine en septembre 2015 en inaugurant la Grande mosquée de Moscou, l’une des plus grandes d’Europe. Le président a rappelé que durant des siècles, la Russie avait « développé les traditions de la culture islamique » et que l’État continuerait à contribuer à l’épanouissement de la théologie islamique.

Les paroles de Vladimir Poutine traduisent la position officielle des autorités russes : l’islam est une religion pacifique et amicale qui est sans rapport avec les interprétations dépravées des milieux radicaux et terroristes. Lors de sa conférence de presse du 23 décembre dernier, le président s’est résolument opposé à ce que les mots « islam » et « terrorisme » soient accolés.

Une religion plurielle

Les autorités laïques et les dignitaires religieux musulmans russes insistent sur la différence entre « l’islam radical », dangereux et pourvoyeur de terrorisme, et « l’islam traditionnel », tolérant et s’appuyant non seulement sur le Coran, mais également sur les traditions des peuples musulmans et sur l’idée d’une coexistence pacifique des religions.

« Chaque région russe interprétera le terme d’islam traditionnel différemment, a constaté l’expert de religions Igor Zagarine, de l’Académie présidentielle russe de l’économie nationale et de l’administration publique. Le Tatarstan, la Bachkirie et le Caucase ont chacun leurs coutumes ». En outre, les musulmans ne possèdent pas de centre spirituel unique semblable à l’Église orthodoxe russe chez les chrétiens : les régions différentes ont chacune leur direction et leurs leaders qui ne seront peut-être pas reconnus ailleurs. « La Russie compte plusieurs dizaines de structures et centres spirituels qui sont en concurrence », a-t-il expliqué à RBTH.

Toutefois, l’islam traditionnel dans sa version russe possède tout de même des traits distinctifs communs, a poursuivi Igor Zagarine. La plupart des musulmans russes sont fidèles au courant sunnite, avant tout aux écoles qui s’orientent tant sur le Coran que sur les traditions historiques. C’est une interprétation plus « souple » de l’islam que les principes conservateurs qui dominent par exemple en Arabie saoudite.

L’islam « pur » et « traditionnel »

L’islam « traditionnel » est concurrencé par les salafistes qui prônent « l’épuration » de l’islam et le retour aux pratiques en vigueur dans la communauté musulmane à l’époque du prophète Mahomet (VIIe siècle) et une stricte soumission de la vie à la Charia.

L’islam salafiste « n’est pas tout à fait acceptable » pour la Russie, a poursuivi Igor Zagarine. Ainsi, la conférence islamique qui s’est tenue en août 2016 à Grozny (chef-lieu de la République de Tchétchénie) a émis une fatwa (décret religieux) selon laquelle les salafistes, les wahhabites et tous les autres radicaux sont des « sectaires » et des « éléments indésirables en territoire russe ».

Toutefois, la communauté salafiste n’est pas officiellement interdite et continue d’exister dans le Caucase du Nord. Les salafistes modérés sont fidèles à l’État et s’élèvent contre la violence, souligne le rapport de l’organisation de défense des droits de l’homme Mémorial sur la situation dans le Caucase du Nord en 2015–2016.

Néanmoins, selon ce même rapport, les autorités exercent une pression sur les salafistes : ils sont fichés et des tentatives de fermer leurs mosquées ont eu lieu. « Les autorités considèrent les salafistes a priori comme non loyaux, ou comme pouvant le devenir à tout moment », a indiqué à RBTH Ilchat Saïetov, directeur de recherche du Centre des sciences islamiques de la Fondation Märcani.

Se tenir à l’écart de la politique

À la différence des salafistes, certaines autres organisations islamiques sont interdites en Russie, car figurant sur les listes de structures terroristes et extrémistes. À côté de terroristes « évidents » comme Daech ou Al-Qaïda, on trouve sur ces listes des mouvements qui n’ont pas manifesté d’agression ouverte contre la Russie, comme par exemple le Hizb ut-Tahrir ou Les Frères musulmans (les deux se trouvent sur la liste des organisations terroristes depuis 2003).

La raison de leur interdiction est l’attitude négative des autorités envers l’ingérence de la religion dans la politique, estime Ilchat Saïetov (la Russie interdit de créer des partis sur une base religieuse). L’idéologie du Hizb ut-Tahrir prévoit la mise en place d’un califat, tandis que les Frères musulmans veulent synthétiser la démocratie et la charia, ce qui fait que ces organisations sont considérées par l’État comme hostiles.

« La tentative de mettre en doute la légitimité du pouvoir à partir de positions fondamentales religieuses, s’appuyant sur la charia et non sur la Constitution, générerait la répulsion dans n’importe quel État », a-t-il constaté. Aussi hétéroclite que soit l’islam en Russie, l’État est favorable à ses manifestations qui ne déploient leur activité que dans le domaine culturel et social, sans s’attaquer à la politique, a-t-il ajouté.

http://fr.rbth.com/ps/2017/01/18/quelles-relations-entre-les-musulmans-et-letat-en-russie_683398




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Moscou : combien de temps les patrouilles musulmanes « stop haram » vont-elles sévir ?

  1. Jean

    Oui je suis plutôt d accord avec la position de Poutine il ne faut pas mettre tous les musulmans dans le même sac car qu importe ce que les gens comme vous disent à propos de l islam nous avons tous des amis musulmans parfaitement intégrés et qui vivent à la française et qui pourtant vont à la mosquée, font le ramadan …. donc je ne suis pas pour interdire l islam ou le port du voile ou la fermeture des mosquées seulement pour l expulsion des étrangers qui incitent à la haine par leurs discours et leurs actions et ce sera déjà pas mal !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      vous oubliez deux choses, la Russie vit avec l’islam depuis très longtemps nous pas. L’islam n’est pas compatible avec nos valeurs, si les musulmans dont vous parlez son tintégrés c’est qu’ils ne sont plus de vrais musulmans, ils sont de culture musulmane, c’est très bien mais ne faites pas l’amalgame. Et il faudra à un moment donné qu’ils choisissent entre la France et la pratique de leur religion à l’extérieur de chez eux

      1. gaviva

        et la France n’est pas la Russie, là bas ils n’ont pas la caf, les allocs sos racisme, le syndicat de la magistrature, j’en passe et des pires mais ils ont POUTINE

    2. Xtemps

      Petite question : connaissez vous l’Islam, les hadiths, la sunna, la zira nabawiya.
      Ensuite je vous conseil de vous informer sur quelques pratiques de l’Islam, expliqués par des ex-musulmans qui ont quitté l’Islam, c’est les meilleurs sur site.
      Comme le Sénégalais Tidiane N’Diaye- ‘ Le génocide voilé ou la traite négrière Arabo- musulmane, qui parle de plus 17 millions d’individus de mort avec l’esclavage musulmane sur 1400 ans.
      Ensuite, je vous conseil : l’Hindi kouch , le plus grand génocide du monde, 80 millions de mort par des musulmans, à vous de voir.
      Après çà, dite nous encore que les musulmans peuvent s’intégrer chez nous en France et en Europe, Monsieur Jean.
      Quand on connait pas l’Islam, on ne discute pas de ce que l’on connait pas, on apprend d’abords et on réfléchi après.
      Ma grand mère avait connu pendant la seconde guerre mondiale, deux Belges qui trouvaient les Nazis sympathiques, polis avec les femmes et tout les reste, c’est après qu’ils avaient pris leurs jambes à leurs cous quand ils avaient vu les horreurs du Nazisme et du Fascisme.
      Et ceux cela non plus, nous les voulons pas qu’ils s’intègrent chez nous, dehors!.
      L’Islam pour nous est une dictature Fasciste, une meurtrière multi génocidaire qui tue depuis 1400 ans, que nous ne voulons pas chez nous en Europe et dehors!.

    3. Lesage

      « Les musulmans intégrés qui vivent à la française parfaitement intégrés »???
      Vous appelez ça vivre à la Française?
      Ils mangent du porc? boivent du vin?
      S’ils vont à la mosquée, ils doivent certainement consommer halal! il y a 30/40 ans, les femmes musulmanes n’étaient pas voilées! Il faut arrêter le pas d’amalgame!
      Un musulman qui va à la mosquée connaît sûrement le contenu Coran!
      Les versets qui appellent à tuer les « mécréants », catholiques, juifs, toute personne qui critique l’islam, ils doivent également le savoir! s’ils vont à la mosquée malgré tout ça, c’est qu’ils cautionnent l’islam!
      Et ces gens là sont vos amis? C’est votre droit!
      Mais ne dîtes pas que ces gens là sont intégrés et vivent à la française.

  2. Roland l'Alsacien

    Tout à fait d’accord avec toi ma chère Christine !
    soit ont s’intègre à notre culture et mode de vie ou alors Raus / Dehors et Remigration de tous et toute point barre.Bises ma chère Baronne.Roland L’Alsacien .

    1. 584bt

      remigration?jeen reve a mon age naurait pas le plaisir de voir cela dommage pauvre france on est mal!!!!!

  3. frejusien

    Pour la Russie, la situation est différente, puisqu’il a toujours existé des républiques de population musulmane d’origine, donc rien à voir avec une invasion,
    Poutine les tient bien sous contrôle,
    Dans certaines de ces républiques, les femmes musulmanes ont toujours eu autant de droit que les hommes, ils ont acclimaté l’islam à leurs coutumes, d’ailleurs ils n’ont pas la même origine ethnique, aucun arabe chez eux, ceci explique-t-il peut-être cela ?

  4. aux Armes!!!

    A tous pour infos et ca c’est veridique et verifiable… l’été dernier a marseille sur le quartier de la pointe rouge un groupe de  » barbus » faisaient la tournée des bars de nuit pour interdire l’alcool dans les bars et sortir cette meme clientele des bars… La charia c’est maintenant…

  5. Dorylée

    Vladimir Poutine les a à l’œil comme le faisait Sadam Hussein ou Kadhafi avant que des imbéciles d’occidentaux ne les flingues libérant le passage des envahisseurs. Mais en Russie, on ne s’encombre pas d’idéologie droitdel’hommiste. Si les muzz deviennent menaçants, Vladimir les pourchassera  » jusque dans les chiottes !  » .

  6. Sandrine

    Il y a quand même un danger en Russie en ce moment, comme dans le reste de l’Europe : l’islam qui se montre. J’ai vécu trois ans en Russie après la chute de l’URSS, jamais vu de voile encore moins de prière dans la rue, il n’y avait pas de mosquée à Moscou à l’époque à ma connaissance. Or ces dernières années Moscou a connu les prières de rue et a maintenant paraît-il une mosquée.
    Mais les Russes ne se laisseront pas faire je crois.
    Dans les anciens Etats soviétiques avec racines musulmanes certes l’islam avait toujours été là…la période communiste l’avait plus ou moins éradiqué mais maintenant il ressurgit. Mais ces Etats sont devenus indépendants.

  7. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Contrairement à la France molle, la Russie a un président à poigne et je gage que tout en se montrant (faussement) bonhomme, Poutine garde l’œil de Moscou. Ces musulmans qui cherchent les poux au Kremlin ne vont pas tarder à déchanter.

    1. 584bt

      poutine a bien dit que la france etait colonisee par ses anciennes colonies ce qui est facile a verifie

  8. frejusien

    oui, on ne sait pas tout sur la Russie,
    il parait qu’ils viennent d’inaugurer à Moscou la plus grande mosquée du monde ?

  9. jolly rodgers

    malheureusement je crois que poutine est plus que laxiste vis a vis de l’islam . sous l’ union soviétique ,on peux critiqués ce régime pour beaucoup de choses mais vis a vis de l’islam ils étaient beaucoup plus réactifs car ils l’avaient tout simplement interdits en URSS n’étant pas compatibles avec la conception qu’avaient le communisme de la société . de plus la Russie est orthodoxe et c’étaient quelque régions asiatiques qui avaient jadis étaient conquises par les Russe qui sont musulmanes comme le kazakstant et autres , mais en aucun cas l’islam fait partie de la civilisation Russe , parce que là vous avais réussie a faire retourner en meme temps dans leurs tombeaux respectifs: le Tsar , Staline , et Lénine( les poils de sa barbichette lui en sont tombés 🙂 ) . pour en revenir a poutine les habitants de Géorgie ( pays de Staline) ce plaignes que le régime laisse construire des mosquées ( don l’argent viendrais de pays musulmans) , beaucoup de nationalistes Russes ne soutiennent pas poutines ! en ce qui me concerne pour l’instant en Europe ( de l’est et de l’ouest) le seul qui tient la route ces Victor Orban ! bien a vous

Comments are closed.