Les indignations à géométrie variable des amis de Georges Bensoussan


Les indignations à géométrie variable des amis de Georges Bensoussan

Céline Pina et Georges Bensoussan

L’historien Georges Bensoussan a été relaxé hier par la 17e Chambre et sa présidente Fabienne Siredey-Garnier. Rappelons qu’il avait été jugé, le 25 janvier dernier, suite à sa phrase sur les sociétés arabo-musulmanes : « l’antisémitisme, on le tète avec le lait de sa mère ». Il paraît, selon le CCIF, qui a fait un signalement, que ce serait une incitation à la haine. Avis partagé, comme trop souvent, par le Parquet de Paris, qui instruira la plainte, et par les habituels imposteurs de l’antiracisme, qui se porteront toutes et tous partie civile.

Chose intéressante, la plainte contre l’auteur des « Territoires perdus de la République » a scandalisé une militante comme Celine Pina, ancienne conseillère régionale socialiste, qui prend souvent des positions courageuses contre les islamistes.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/01/27/31003-20170127ARTFIG00152-le-proces-bensoussanou-l-indignation-a-geometrie-variable-des-pseudo-antiracistes.php

La journaliste de Marianne, Martine Gozlan, dans un excellent article, a démontré quels étaient les objectifs de ce genre de procès : interdire de penser les dissidents.

https://www.marianne.net/debattons/editos/proces-de-georges-bensoussan-leur-objectif-est-d-interdire-de-penser

L’historien de la Shoah avait également des soutiens de taille, avec la présence d’Alain Finkielkraut, et de la philosophe Elisabeth de Fontenay, qui viendront témoigner. Boualem Sansal avait même fait parvenir un texte de soutien.

Bien évidemment, tous les Français amoureux de la liberté d’expression, et du droit à la libre critique de tous les dogmes, donc de toutes les religions, donc de l’islam, ne pourront que se réjouir de cette décision. Pour autant, il est à craindre que Georges Bensoussan ne soit pas au bout de son marathon judiciaire, puisque le CCIF (financé par nos impôts) a affirmé sa volonté de faire appel.

Pourtant, malgré cette joie que nous éprouvons à la relaxe de l’inculpé, nous sommes inquiets. Cette victoire n’est pas tout à fait une victoire de la liberté d’expression, et cela n’est pas rassurant. En effet, si Céline Pina, dans son article, parle, à juste titre, de l’indignation à géométrie variable des pseudo antiracistes, que devrions-nous dire de celle des soutiens de Georges Bensoussan ?

Qu’ils se soient mobilisés pour défendre l’historien de la Shoah est fort honorable. Mais nous, cela fait sept années que nous subissons un harcèlement judiciaire, de la part des mêmes que ceux qui ont traîné leur ami devant la 17e Chambre : LDH, Mrap, Sos Racisme, Licra, CCIF. Et le moins qu’on puisse dire est qu’ils étaient aux abonnés absents, quand les plaintes et les condamnations tombaient contre ceux qui, comme nous, ont été livrés à la vindicte populaire par la caste médiatique, en nous attribuant, de manière crapuleuse, une classification politique infamante : extrême droite.

Quand l’apostat de l’islam, Pascal Hilout, en compagnie de Pierre Cassen, s’est retrouvé devant la 17e Chambre, accusé par la meute d’incitation à la haine pour avoir expliqué, dans un édito de Cyrano, à nos compatriotes les méthodes de conquêtes des soldats d’Allah, nous n’avons pas eu le moindre message de soutien. Au contraire, ce sont des personnages comme Bauberot, le laïque préféré des musulmans, Delphy, la féministe pro-voile préféré des disciples d’Allah, et Liogier, l’universitaire préféré de l’UOIF, qui l’invite régulièrement, qui ont témoigné contre nous. Aucune personne de gauche n’a osé s’afficher aux côtés de nos témoins, Oskar Freysinger, Myriam Picard, Ahmed Ghlamallah, Stéphane Schinazi, Bernard Dick, Anne Zelensky ou René Marchand.

Quand Pierre Cassen, au même procès, a été lourdement condamné, d’abord par la 17e Chambre, puis par la Cour d’Appel, pour avoir expliqué pourquoi les prières musulmanes illégales dans les rues de Paris, les mosquées, le voile et le halal étaient des symboles d’occupation (rien que des vérités, comme les propos de Georges Bensoussan), où étaient les amis de Georges Bensoussan pour défendre la liberté d’expression ?

Quand Christine Tasin a vu le Parquet s’acharner contre elle, suite à des propos visant l’islam (« L’islam est une saloperie, Islam assassin), et que des procureurs, et parfois des juges, ont osé, par leurs plaidoiries et leurs verdicts, vouloir réintroduire le délit de blasphème en France, où étaient ces grands défenseurs de la liberté d’expression ?

Nous ne les entendons pas davantage s’exprimer sur le harcèlement judiciaire subi par Riposte Laïque, dans un but simple : nous tuer économiquement, et nous interdire de continuer à écrire que l’islam est incompatible avec la France.

Nous ne les avons pas entendus défendre Eric Zemmour, Ivan Rioufol, Renaud Camus ou Robert Ménard, eux aussi traînés devant la 17e Chambre par les mêmes maîtres-censeurs, pour avoir osé exprimer le réel.

Pourtant, quelles que soient nos différences, voire nos divergences, avec Georges Bensoussan, nous menons le même combat, pour essayer de sauver une France victime, depuis plus de quarante ans, d’une invasion migratoire, sans assimilation, en période de chômage de masse, qui mine nos fondamentaux et transforment trop de régions françaises en « Territoires perdus de la République ». Nous disons, nous, de manière claire, certains diraient crue, que c’est l’islam qui gangrène notre modèle laïque et républicain, et menace notre mode de vie, quand d’autres préfèrent s’abriter derrière le mot « communautarisme » ou le pléonasme « islam extrémiste ».

Seule différence, Georges Bensoussan est classé dans le camp du bien, étant identifié à gauche et historien de la Shoah. Il est donc honorable de le défendre. Nous avons été classés par la caste dans le camp du mal, ayant osé organisé un apéro saucisson-pinard et des Assises contre l’islamisation de notre pays, dans l’esprit de la Résistance, avec le Bloc Identitaire. Rappelons à nos inquisiteurs qu’en 1940, la Résistance était aussi constituée de membres de l’Action française, comme le secrétaire de Jean Moulin, Daniel Cordier, et qu’on n’a jamais reproché aux personnes de gauche de se battre avec des patriotes d’une autre mouvance.

Les bonnes âmes qui soutiennent donc – et c’est à leur honneur – Georges Bensoussan, sont les mêmes qui se pincent le nez à la seule évocation de Riposte Laïque ou de Résistance républicaine. Même s’ils savent que les accusations véhiculées contre nous ne sont que calomnies, comme le confirme cet entretien accordé à Mireille Vallette, en 2013, il tremblent devant les inquisiteurs. En se taisant, ils se font les complices de notre diabolisation, de notre marginalisation dans les médias et de nos persécutions judiciaires. Et pourtant, qu’ont-ils à opposer aux propos du fondateur de RL ? Ce que dit Pierre, ils pourraient le dire.

https://ripostelaique.com/riposte-laique-lextreme-droite-cest-contraire-de-sommes.html

Aucun d’entre eux, qui se disent pourtant amoureux de la liberté d’expression, n’aurait le courage de nous proposer un article, voire d’accepter une interview à nos sites, de peur d’être classés à l’extrême droite par les islamo-collabos, nos ennemis communs.

Alain Finkielkraut, qui n’a jamais eu un mot contre les procès de la Licra contre nous, a enfin quitté cette officine, mais seulement parce qu’elle avait attaqué Georges Bensoussan.

Ce faisant, ces bonnes âmes nous laissent aller à l’abattoir, et regardent ailleurs quand ceux qui ont traîné Georges Bensoussan devant les tribunaux s’acharnent contre nous, et contre tous ceux qui refusent l’islamisation de la France, avec la complicité du pouvoir socialiste.

Les indignations sélectives… n’honorent pas ceux qui en sont l’auteur.

Y aurait-il en France un système de castes ? Serions-nous, nous représentants des Sans-Dents, des Intouchables ?

Y aurait-il en France un retour à la féodalité, avec la classe des Seigneurs à qui tout serait permis selon les Seigneurs juges et la classe des manants, punis de mort pour un simple braconnage ?

Ceux qui se contentent de soutenir Georges Bensoussan au nom de leur amitiés, au nom de l’étiquette  » de gauche » qu’il porte, au nom de ses travaux sur la Shoah qui le dédouanent de tout antisémitisme, à quelle justice aspirent-ils ?

Celle d’avant la nuit du 4 août ?

Ces gens se disent de gauche, or il est clair qu’ils se moquent de la liberté d’expression, totalement.

Ils se moquent comme d’une guigne de la loi Pleven. Parce qu’ils se sentent à l’abri, et les faits divers de ces dernières semaines (affaires Chaouat et Meklat) le démontrent amplement.

C’est leur différence majeure avec nous. Ils défendent des copains, ils défendent une caste. Nous défendons quant à nous la liberté d’expression de nos pires ennemis, préférant le débat par articles interposés au recours au juge, outil de la société totalitaire qui s’installe. C’est dans cet esprit que Christine Tasin avait accepté de débattre avec Dieudonné.

Céline Pina – pourtant capable parfois d’un certain courage – pour protéger ses plateaux télé et ses chroniques médiatiques, en est même réduite à encenser Macron, qui nous promet davantage d’islam et d’immigration, donc encore plus de territoires perdus de la République, voyant en lui l’homme providentiel qui va nous protéger de Marine Le Pen, pourtant la seule à défendre encore la laïcité (comme l’avait admis Elisabeth Badinter) et à refuser l’islamisation de notre pays.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/03/03/31001-20170303ARTFIG00354-celine-pina-points-forts-et-points-faibles-du-candidat-macron.php

Nous sommes fiers du combat que nous menons, qui n’est entaché par aucune côterie, aucune recherche d’avantages particuliers. Et nous continuerons à défendre, pour tous, amis et ennemis, le droit à la liberté d’expression, tout en luttant contre le délit de blasphème qui s’instaure avec la complicité passive de l’immense majorité des intellectuels et des politiques.




Pierre Cassen et Christine Tasin

Organisateurs de l'Apéro saucisson-pinard (18 juin 2010) Organisateurs des Assises internationales contre l'islamisation de nos pays (18 décembre 2010) Organisateurs des Assises pour la Liberté d'expression (15 mars 2015). Auteurs de La Faute du Bobo Jocelyn, en 2011


7 thoughts on “Les indignations à géométrie variable des amis de Georges Bensoussan

  1. Roland l'Alsacien

    BRAVO a Pierre ! il a raison et toi aussi Christine !
    l’islam est une secte sanguinaire de tueurs d’êtres humains et n’est pas une religion !
    une religion ne tue pas d’êtres humains et respecte la vie d’autrui ! …
    L’Islam n’a rien a faire en France ni dans toute l’Europe et ils savaient tout les dirigeants en France et en Europe suite avidité du pouvoir et du fric que cela sera le choc des civilisations et que sa va nous emmenez dans une troisième guerre mondiale et c’est ce que les financiers mondialistes ont voulu !!!

  2. frejusien

    c’est très bien de faire remarquer cet ostracisme subi par RL et RR de la part des intellos de gauche, ces gens là ne se mélangent pas à la plèbe,

    Pour ce qui est de l’accusation d’extrême droite, on en revient toujours à l’inversion des valeurs : il n’y a pas plus extrême-droite qu’un régime sous la charia,
    alors qualifier d’extrême droite ceux qui luttent contre ces régimes, est une déformation psychologique coutumière de la gauche,
    Le FN avait bien été comparé à daesh par bourdasinus

  3. oncle Bob

    info: L’expression des Main Stream medias: FAKE NEWS s’étant retournée contre eux, ils l’ont repabtisée: VD virale deception.

  4. NICOLAS F.

    Pour être reconnu par les « intellos » (soi disant) de gauche,il ne faut surtout pas être « populaire » c’est à dire jouir d’une popularité spontanée donc véritable,non,il faut juste être « mondain ».
    Ce genre de mondanités les épuise,d’où l’expression intellectuel fatigué.Ces gens sont en quête perpétuelle du dernier gimmick à la mode qui les fera briller.Ce n’est plus de la pensée,c’est un art éphémère.
    Ce sont d’éternelles comètes à queue plus ou moins brillante,c’est leur plaisir,leur souffrance ,leur vie.
    Et nous,on s’en fout.
    Populaire comme RL et RR,c’est du vrai,du solide.

  5. SarisseSarisse

    Des sites comme RR, RL, BV, Causeur et d’autres classés à l »l’extrême-droite » ou dans la « fachospère » (ou « peu fiables » par le crétinissime Déconnex) alors que l’islam dans toute sa radicalité est franchement dans la régression sociale, avec un statut infériorisé de la femme,une discrimination religieuse (dhimmitude des juifs et des chrétiens, rejet des autres passibles de mort ou de conversion forcée ), c’est plutôt de ce côté-là que l’on peut en effet trouver une véritable d' »extrême-droite ».
    Et pourtant je ne partage pas tout de RR et RL (comme leur jacobinisme par exemple) mais tout le reste c’est du solide, un courage authentique et du vrai, un courage que l’on ne peut que saluer.
    Et puis que diable , la liberté d’expression , pour moi c’est sacré, d’où qu’elle vienne (or on a jamais lu un seul écrit insultant , raciste ou discriminatoire dans les lignes de ces sites, mais bien la légitime critique d’une doctrine religieuse incompatible avec nos valeurs et notre droit positif…à la différence des tweet abjects et réellement racistes (antisémitisme , misogynie et j’en passe) d’un pseudo journaliste du fameux et fumeux «  »Bondy Blog qui lui n’aura pourtant pas l’insigne honneur d’être convoqué au tribunal mais celui de faire se pâmer la stupide bobosphère !
    Une liberté inexistante là où, il faut bien le constater, l’islam intégral (loi+état+religion , charia) domine.

    Il vous en faut bien du courage, j’espère ardemment qu’un retour de balancier populaire remettra un jour les choses en place et les idées à l’endroit, et surtout les têtes sur les épaules (tête que l’islam dans toute sa rigueur aime tant couper là où il règne).

    Soyons fiers d’être des européens, des français de racines ou de coeur, soyons fiers de résister pour que demain nos enfants , nos filles soit libres d’aller toujours librement dans nos rues , et têtes nues, s’il vous plaît pour nos jeunes filles sans que des barbons plus archaïques que moyennageux (ce serait insulter le Moyen-Age authentique, de nos moines copistes,églises romanes et cathédrales gothiques, de l’amour courtois que de le comparer à leur monde figé) viennent à détruire leur existence!

  6. RIXO

    Bravo Christine pour cette belle interview de Pierre avec ses analyses et constats éclairés. Ce renversement généralisé des valeurs, cette folie de l’islam et les nouvelles autoroutes migratoires que veut créer l’infâme Pierre Henry de l’association France Terre d’Asile de dingues pour autoriser l’entrée en France de migrants en bien plus grandes quantités (comme il se plaisait hier à nous en informer sur France Infos et ça repassait, ça repassait), l’hypocrisie érigée en système permanent, les censures gouvernementales et médiatiques, tout comme la conduite des magistrats, cette nouvelle inquisition, me sont insupportables.

    À se flinguer..

    Je ne crois pas être dépressif, sinon je choisirais de m’offrir en sacrifice via l’immolation publique filmée et tout et tout. Mais non..

    Ce qu’exprime Pierre, on le constate aussi dans la vie courante de tous les jours…., famille, voisins, commerçants…auprès desquels l’on aurait plutôt envie de signifier, à défaut de hurler, son désespoir ou seulement même sa crainte mais, même ça, « ils » suivez mon regard, sont même parvenus à le criminaliser !

    Bloquer le ferment de la révolte, il faut croire que ça marche ! Avéroes l’avait si bien compris. Il nous faudrait tenir cet ignoble procédé pour un stratagème de guerre mais non, et je ne parviens pas à le croire : la grenouille est en train de cuire !

Comments are closed.