Eurabisation forcenée, partie 2 : la légion nord-africaine constituée de malfrats au service de Hitler


Eurabisation forcenée, partie 2 :  la légion nord-africaine constituée de malfrats au service de Hitler

2ème partie : Ce que film « Le Sauveur » (vu hier en 1ère partie) ne montre pas : 

La cruauté mahométane fut mise à profit par Adolf Hitler contre les citoyens Français.
La légion nord-africaine, pour ne parler que de celle-ci, appelée aussi Légion nord-africaine (LNA), Brigade nord-africaine (BNA) était une unité de collaboration paramilitaire au service des nazis créée par Henri LAFONT, responsable français de la Gestapo, avec Mohamed EL-MAADI, nationaliste algérien. Cet ancien membre de « La Cagoule » fut placé sous le commandement du colonel SS Helmut Knochen, n°2 de la police allemande en France: Sipo et SD dont fait partie la Gestapo.
La légion nord-africaine, appelée aussi Phalange est une force d’appoint au service de l’armée allemande composée de musulmans recrutés dans la communauté Nord-Africaine de France, notamment en région parisienne. Officiers et sous-officiers portent l’uniforme SS, type SD, 
et les hommes de troupe un équipement comparable à celui de la Milice avec pour suppléments  un ceinturon et un poignard de la Waffen SS. Ils sont tous dotés d’une carte verte des SD  provenant de l’avenue Foch à Paris afin de témoigner de leur appartenance à la SS. 
Trois sections constituent la brigade de combat contre la résistance intérieure française,  en Corrèze, en Dordogne ainsi qu’en Franche-Comté. Dès son arrivée en Dordogne, elles commettent d’innombrables exactions dont viols et massacres parmi lesquels ceux de Brantôme (26 mars 1944), Sainte-Marie-de-Chignac (27 mars 1944), Saint-Martin-de-Fressengeas, Mussidan (entre-autres 52 fusillés), Saint Germain-du-Salembre et des Piles à Cornille, etc…etc…. (source Wikipédia)
Un reportage évoque cette légion constituée de malfrats :

Ne pas confondre la Légion Nord Africaine avec la Phalange Africaine crée par Vichy pour combattre les troupes alliées en Tunisie après leur débarquement en Afrique du Nord en novembre 1942. Certains membres restant fidèles à Mohamed EL-MAADI, Cette légion n’aurait pas été dissoute mais seulement dispersée à titre temporaire. Je l’ai appris par le fils d’un résistant. 
Mohamed EL-MAADI est ensuite accueilli par le Grand Mufti de Jérusalem Amin Al-Husseini, admirateur et allié Syrio-Palestinien depuis 1933 du régime nazi et partisan zélé de la solution finale.

EPSON scanner image

Ci-dessous, deux reportages particulièrement révélateurs nous éclairent sur quelques-uns  des rôles prépondérants joués par la totalité des pays d’Afrique du Nord, sans exception  ainsi que par le grand Mufti de Jérusalem dès 1920, notamment contre les juifs de Palestine.
 – L’histoire Amin Al-Hussein, grand Mufti de Jérusalem : le plus grand collaborateur des nazis. 

 -Le reportage ci-dessous:
Après les attentats contre les tours jumelles, un juif américain entreprend de partir au Maghreb à la recherche de musulmans ayant sauvé des juifs.  Son enquête met d’ailleurs en évidence ce que beaucoup d’entre-nous ignoraient: l’existence d’une centaine de camps de travail et d’extermination dans tout le Maghreb, fruit d’une collaboration de nombreux musulmans d’Afrique du Nord avec les nazis.

Fin de la partie 2/3 et à demain pour la dernière partie de ce dossier-flash !





6 thoughts on “Eurabisation forcenée, partie 2 : la légion nord-africaine constituée de malfrats au service de Hitler

  1. Christian Jour

    Je ne suis pas surpris et il n’y a qu’a lire le coran pour comprendre pourquoi les musulmans ont fait tous ça.
    Extrait du coran, hadith de boukhari 52:177: « L’heure du jugement n’arrivera pas tant que vous n’aurez pas combattu les juifs, à tel point que la pierre derrière laquelle s’abritera un juif dira : musulman ! voilà un juif derrière moi, tue-le! »
    Musulmans ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple ennemie (juif et chrétien).
    Quand on sait qu’ils lisent ce livre depuis leur plus tendre enfance, ça fait froid dans le dos.

    1. Xtemps

      Oui!, et ce qui fait encore plus froid dans le dos, c’est nos gouvernements qui acceptent çà, et pas très humains avec de tells haines chez nous en Europe.
      Il ne faut pas beaucoup avoir d’humanité pour accepter çà chez nous, et l’empathie en dessous de zéro.
      Être humains, c’est de combattre l’injustice et les horreurs de la tyrannie, pas de les préserver.

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Je signale aussi la présence en Corrèze de musulmans sous uniforme allemand.

    Le maquis de mon père, en Corrèze, en avait capturé une cinquantaine.

    Des musulmans azerbaïdjanais réputés pour leur cruauté envers les maquis.

    Mon frère, qui s’intéresse beaucoup à la Seconde Guerre Mondiale, m’avait prêté un livre à leur sujet.

  3. Xtemps

    Nous voyons bien la différence entre l’interprétation de l’histoire par nos officiels et ici par la résistance.
    mais aussi l’interprétation de l’histoire comme couverture pour se couvrir et passer inaperçu et leurs comportement et choix de nos officiels.
    Ne jugez jamais sur les apparences, mais sur les actes.
    Malgré que l’arabe est la langue d’Allah pour les musulmans, les arabes n’est pas l’Islam.
    Des arabes, même musulmans, malgré que c’est écrit dans le coran de massacrer les juifs et dans des moment très difficiles, avaient sauvé des juifs, et là nous pouvons reconnaître les humains par leurs côtés humains, leurs empathies, le malheur des autres les touches et n’avaient pas abusé de l’Islam pour les condamner.
    Les vrais humains refusent l’injustice, même si c’est dans sa religion obligatoire.
    Comme bien des curés en Europe avaient aussi sauvé des juifs, pendant la seconde guerre mondial, pendant que d’autres les dénonçaient aux Nazis, même certains juifs avaient été dénoncer des juifs.
    C’est l’Islam qui n’est pas humain, c’est le côté humain que nous devons regarder, pas les religions portés.
    Les humains sont partout dans toutes les nations du monde et dans toutes les religions du monde, mais aussi les inhumains, heureusement minoritaire.
    Les inhumains mettent depuis très longtemps les humains les uns contre les autres, en utilisant tous les moyens comme les religions et autres.
    Faire la différence entre les humains qui ont fait des erreurs avec regrets et les inhumains qui persistent dans les erreurs sans regrets.
    Les inhumains ne cherchent jamais la réconciliation, les humains si.
    Les inhumains ne cherchent que l’exploitation de la réconciliation à leurs profits, les humains non.
    Parler d’humanité, c’est pour ceux qui en ont, que nous pouvons appeler humain.
    Les inhumains se reconnaissent par leur manques d’empathies et à l’ insensibilités à la cause humaine en souffrance, ils ne savent qu’imiter l’empathie, même les animaux le ressentent, les vrais humains c’est l’inverse, et là aussi les animaux le ressentent et ne se trompent jamais.
    Qui aiment les animaux, aiment les humains en général.
    Utilisez votre intuition et votre humanité avec intelligence de votre coeur, vous les reconnaîtrez et faire la différence entre les deux comme les justes.

  4. OTOOSAN

    « Les tirailleurs algériens et tunisiens, appelés aussi Turcos, étaient des unités d’infanterie appartenant à l’Armée d’Afrique qui dépendait de l’armée de terre française. Ces unités à recrutement majoritairement indigène (70-90 % selon les époques) venues d’Algérie française ont existé de 1842 à 1964. » Tiens, les Français aussi ont utilisé des musulmans !

  5. RIXO

    Je suis dépité que le titre dont je ne suis pas l’auteur ayant été donné à
    mon article n’attire l’attention que sur
    la première vidéo. Les deux reportages suivants concernent des événements de plus grande ampleur :

    La deuxième vidéo concerne principalement la centaine de
    camps de travail et de la mort
    installés en Afrique du Nord.

    La troisième révèle les liens très étroits de collaboration entre le Fureur et le grand Mufti de Jérusalem, lesquels ont pu, ainsi, planifier des persécutions de juifs, non seulenent de Palestine mais aussi d’Europe centrale. Le dit grand Mufti ayant également organisé la formation d’un certain nombre de bataillons de musulmans combattants pour Hitler.

Comments are closed.