Apprendre le français aux immigrés pérenniserait leur présence en France


Apprendre le français aux immigrés pérenniserait leur présence en France

Apprendre à des immigrés à parler français n’est pas neutre sur le plan politique.
Cela vise certes à faciliter leur intégration, ce qui paraît très bien comme idée abstraitement envisagée, mais est-il vraiment souhaitable de les aider dans cette démarche qui vise à pérenniser leur présence en France ?

Les associations qui oeuvrent à cette démarche emploient majoritairement des bénévoles apparemment : une soixantaine de bénévoles pour deux salariés dans une association rochelaise selon un article du mois de janvier.
https://www.francebleu.fr/infos/societe/la-rochelle-parler-francais-quand-est-un-migrant-1483543663

Il ne faut pas oublier que la naturalisation, qui rend l’immigré français, tient compte de la durée de sa présence en France, de sa maîtrise du français et de son insertion professionnelle, entre autres.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2213

Or, les immigrés naturalisés ou admis en long séjour (10 ans par exemple pour une carte de résident marié à un ou une Français-e) sont en concurrence sur le marché de l’emploi avec les nationaux, dont les Français de souche qui ont en France l’essentiel voire toutes leurs attaches matérielles et morales.

Dans un contexte de fort chômage et de précarisation croissante de l’emploi (remise en cause des acquis sociaux, bas salaires, allongement du temps de travail…), je pense qu’il faut réduire la concurrence, bien réelle, entre les travailleurs, pour qu’ils soient en mesure de négocier les meilleures conditions possibles, celles qui rendent le travail digne et permettent à l’humain de ne pas se dénaturer dans le travail mais de s’y accomplir.

Certes, nous sommes tous humains, français et étrangers, mais si, sur un territoire donné, il n’y a pas assez d’emploi pour la population qui l’occupe, il paraît normal que les citoyens soient prioritaires, surtout quand, ce qui devrait être la règle, ils sont uni-nationaux. Dans le cas contraire, on déracine les peuples, on les mène dans un désarroi économique et moral.

Le parti pris politique des immigrationnistes est tout autre, mais en voulant ouvrir grand les portes de la France, que ce soit par calcul ou en croyant servir l’humanité, ils font une expérience dangereuse.
Tout cela doit être mis en rapport avec des règles du droit de l’immigration, tel que le regroupement familial et l’acquisition de la nationalité par mariage.

Une illustration récente à ce sujet : la cour administrative d’appel de Versailles, le 1er décembre 2016, a dû connaître du cas d’un Sénégalais qui s’était marié avec une Française, ce qui lui a permis de séjourner en France depuis 14 ans.
Il s’était marié en 2003 avec une Française, alors qu’il était encore marié au Sénégal où il avait femme et enfant.
2006 : le préfet remarque, au moment de lui délivrer une carte de résident pour 10 ans, qu’il aurait dissimulé son premier mariage et lui demande de régulariser en devenant monogame. Il divorce donc de la première épouse.

En 2010, il divorce de la seconde, la française, se remarie en 2013 avec la Sénégalaise. La cour lui reconnaît le droit au regroupement familial pour cette dernière et leur fille commune.

Voilà comment une famille sénégalaise vient s’installer en France de façon durable et peut demander à être naturalisée.

C’est bien là qu’on est amené à poser la question de la préférence nationale et de l’accès à la nationalité française, surtout quand il est question de circonstances à la frontière de la fraude (même si la cour décide finalement que le premier mariage ayant duré 7 ans, il n’y avait pas de mariage blanc… sachant qu’il est désormais bien connu que si le couple ne vit pas ensemble ou se sépare très rapidement, il prend un risque important, celui d’être attaqué en justice pour fraude par mariage blanc, donc mieux vaut faire durer la situation pour éviter les soupçons….).

De plus, ces ressortissants étrangers manquent à leur pays, au développement duquel ils pourraient participer directement en y exerçant leurs activités et en y payant leurs impôts.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


5 thoughts on “Apprendre le français aux immigrés pérenniserait leur présence en France

  1. JC. P.

    Quand on tente de nous faire gober que les immigré / clandos/ réfugiés / migrants / hors la loi, n’ont pas vocation à s’incruster durablement chez nous, C’EST FAUX.

    Quand on nous dit que lesdits réfugiées sont les futurs encadrants, avocats, médecins, ingénieurs etc etc, C’EST FAUX, d’autant que pour les quelques uns qui sont diplomés, leur formation est incertaine, sans doute invérifiable et surement pas à notre niveau.

    La grande majorité n’ont aucune formation, certains ont quitté les circuits scolaires très tôt, d’autres sont juste analphabètes.

    Il faudra donc, tout leur apprendre (a condition qu’ils en aient envie – ET Là CE N’EST PAS GAGNE), ça prendra es lustres et des lustres. Ce ne sont pas eux qui payeront les retraites des occidentaux;

    Ça nous coûtera des milliards car en plus ils feront venir les mouquères et leurs familles entières, et ILS PONDRONT DES GNIARDS.

    JE VAIS VOUS RACONTER UNE ANECDOTE VRAIE DE CHEZ VRAI :

    Alors que j’habitais en région IDF, Il y a quelques années j’avais eu l’occasion de rencontrer un « MÉDECIN Diplômé » fraichement débarqué d’Agérie.
    Ce « médecin algérien » m’affirmait que le VIH s’attrapait en RESPIRANT DANS LA RUE.
    Quelques temps après j’avais appris qu’il avait été engagé comme aide soignant dans une ASSO CARITATIVE

  2. NICOLAS F.

    Vous faites un descriptif absolument juste de la réalité de ce qui se passe dans les différentes situations de l’acquisition des droits de ces gens. Qui ne viennent en France que pour leur profit personnel du système.
    Ce sont des démarches maffieuses,toujours à la limite de la légalité. Si légalité il y a,car ces situations ne sont prévues par la loi que pour des personnes qui pratiquent la démocratie avec ses droits mais aussi ses devoirs.
    Un immigré est un maffieux en puissance qui PAR TOUS LES MOYENS se met en situation de profiter de la manne de l’état.
    Si encore ces gens étaient reconnaissants à la France et disaient MERCI ,se dévouaient pour sa grandeu,plus de progrès et d’égalité,mais non,ils nous conspuent,,nous méprisent,nous haïssent .
    On entend jamais dans les medias parler de ces cas d’arnaque,de fraude ,souvent en bande organisée .On dirait qu’une fois que l’administration s’est fait avoir,tout le monde a honte et met le cadavre sous le tapis.Et ces gens le savent aussi.Ce sera vite oublié et :au suivant.
    Alors,vous pensez,apprendre le français ,ils ne font même plus l’effort et malgré tout ils sont ICI ,et pour longtemps ,sur plusieurs générations .
    Le regroupement familial est un scandale.
    Les longs séjours pour X raisons,c’est un scandale.
    Quand ces gens arrivent,ils connaissent leurs droits et avantages mieux que nous même nos propres droits sociaux;
    J’ai une cousine veuve qui a été obligée de rencontrer une assistante sociale pour connaitre ses démarches à faire pour sa pension et la fille lui donnait les renseignements au compte goutte.
    ,c’est à dire que si l’on ne pose pas la bonne question ,on a pas la bonne réponse.Et pour poser la bonne question,il faut connaitre le système.
    Aux immigrés (aux maffieux) on déroule le tapis rouge.Comment voulez- vous que ces gens n’essaye pas d’en profiter.
    Le plus triste dans tout cela,c’est que nous croyons qu’il vont admirer la France pour cette genérosité ,hélas ils nous prennent pour des cons,des gros cons ,des immenses cons.
    Comme disait ma grand mère,si tu ne veux pas avoir de rongeurs chez toi,ne laisse pas le fromage sur la table.

  3. Louis

    C’est une évidence, ainsi au lieu de dire à une jeune femme « tu baises ? », en lui collant directement la main au cul, la future chance pour la France utilisera la formule de politesse appropriée:
    Bonjour Mademoiselle, me permettriez vous de vous inviter à prendre un verre afin que nous fassions connaissance?

    Dés le consentement exprimé, c’est à dire si la jeune femme ne s’est pas mise à hurler en public dans la seconde qui suit, il pourra enchainer avec la formule suivante: La fameuse « main aux fesses ».
    Oui, il y a des reflexes gestuels qu’on ne peux corriger, puis il y en a qui n’aiment pas les…préliminaires.

    Il faudra aussi que les français de souche apprennent à décoder le langage des jeunes issus de la diversité, par exemple le « vous êtes charmante Mademoiselle » ( avec l’accent des cités) signifie: T’es bonne toi, je vais t’emmener dans un coin sombre et te présenter à mes potes…
    Voilà voilà, c’est pourtant simple non ?

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Tournée anti-Marine de Bernard Cazeneuve: le Premier ministre en marche pour Emmanuel Macron !
    7 mars 2017
    AUTEUR : Steeve Briois (Vice-président aux exécutifs locaux et à l’encadrement, Maire d’Hénin-Beaumont, Député européen)
    :: http://www.frontnational.com/2017/03/tournee-anti-marine-de-bernard-cazeneuve-le-premier-ministre-en-marche-pour-emmanuel-macron/

    Communiqué de Presse de Steeve Briois, Député européen, Maire d’Hénin Beaumont, Vice-président du Front National

    A l’occasion d’une visite d’usine en Meurthe et Moselle, le Premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve a annoncé qu’il profiterait de chacun de ses déplacements payés par le contribuable français, pour lutter contre Marine le Pen ! Son prochain déplacement étant prévu dans le bassin minier du Pas de Calais à Oignies, ce dernier ne compte donc pas présenter ses excuses pour le bilan cataclysmique du quinquennat de François Hollande en matière de lutte contre le chômage et la pauvreté. Non il viendra donner des leçons de morale politique aux petits fils de mineurs, aux chômeurs, aux retraités qui survivent avec le minimum vieillesse et qui « osent » voter pour Marine après avoir été volés par des ex barons du parti socialiste.

    Il n’ira pas non plus à Hénin Beaumont contaster qu’une majorité bleu marine a permis de redresser les finances de la ville et d’engager des projets d’investissement ambitieux pour des habitants qui ont été maltraités par les majorités municipales socialistes précédentes. Ou alors peut être préfère t’il éviter d’être contraint, entre deux diatribes anti Marine, de s’expliquer sur la fermeture scandaleuse du commissariat de police de la ville d’Hénin Beaumont entre minuit et cinq heures du matin !

    Le plus grave, c’est qu’en lançant une tournée électorale anti Marine, de surcroît financée avec de l’argent public, non seulement Bernard Cazeneuve n’assume plus sa mission de direction de l’action du gouvernement comme l’exigent les articles 20 et 21 de la Constitution, mais surtout il se met au service du candidat qui sera opposé à Marine le Pen au deuxième tour et parmi ces derniers, de son poulain Emmanuel Macron. On savait que le Président de la République n’était autre que le premier secrétaire du Parti socialiste. On découvre aujourd’hui que son Premier ministre est devenu le porte-parole anti-Marine d’Emmanuel Macron. Voilà un conflit d’intérêts manifeste qui devrait à n’en pas douter, scandaliser à toutes les rédactions de presse.

    Steeve Briois dénonce cette tournée anti-Marine et demande que le Premier ministre Bernard Cazeneuve se concentre sur ses missions régaliennes au service des Français. Par ailleurs, il demande à la Commission nationale des comptes de campagne d’imputer toutes les dépenses engagées pour la tournée anti Marine, au compte de campagne du candidat d’En Marche, Emmanuel Macron.

Comments are closed.