On leur a tout donné et ils nous ont tout pris : même la fierté.


On leur a tout donné  et ils nous ont tout pris : même la fierté.

On leur a tout donné et ils nous ont tout pris. Même la fierté.  par  Caroline Artus (Ancien chef d’entreprise)

On leur a tout donné. La France et tous les pays d’Europe leur ont donné le logement, l’école, les allocations. Ils leur ont tout accordé. En vrac : les repas halal, les lits dans les hôpitaux tournés vers La Mecque, des horaires de piscine séparés, des dérogations pour cause de ramadan en période d’examen, le port du voile (quand ce n’est pas la burqa, si peu verbalisée), des villes entières où, dans les cafés, les femmes n’ont plus droit de cité, et j’en passe. Aucune once de reconnaissance : cela ne suffit pas, cela ne leur suffira jamais. Pire : ils nous traitent comme nous n’aurions jamais osé les traiter. La preuve :En Allemagne, un ancien membre de la Fédération des parents d’élèves turcs de Hambourg, dans un texte écrit en turc publié sur sa page Facebook, peut qualifier les Allemands de « bande de chiens » – voire de « race de clébards », selon une autre traduction – sans que le ministère public de la Ville y voie le moindre délit d’incitation à la haine. En France, un rappeur déjà connu pour appeler en musique à « [crucifier] les laïcards comme à Golgotha » peut traiter les Françaises de « crasseuses de souche » sans qu’aucune officine antiraciste et encore moins le ministère public y trouvent rien à redire.

En Allemagne, d’abord. Afin de justifier la non-poursuite de semblables propos – en même temps que de continuer de les autoriser -, le porte-parole du ministère n’en finit pas de se contorsionner. Selon lui, ces qualificatifs ne visent aucunement un groupe qui se distinguerait « par quelque caractéristique constante, soit intérieure, soit extérieure ».
Autrement dit, les Allemands de souche, ça n’existe pas. Cela est confirmé par le fait que, paraît-il, on ne peut « distinguer les Allemands de l’ensemble de la population ». Ça tombe bien : pour Angela Merkel, sont allemands « tous ceux qui vivent dans ce pays ». Dans les poubelles de l’Histoire, la notion de peuple…

On peut donc être turc ou originaire de Turquie, vivre en Allemagne et appeler la Turquie à « exercer sa puissance »

En France, ensuite. Le beugleur Médine – qui sévit dans les collèges – peut faire « du son pour les cochons végétariens », fêter « les émeutes comme tu fêtes la Toussaint » et parler des Françaises comme des « crasseuses de souche », côté politiques, côté féministes, personne pour dénoncer les appels à la guerre civile. Pire : le futur ex-Premier ministre trouve même François Fillon « pas responsable » de l’évoquer…

Au Zénith, enfin, le 30 janvier. Devant un parterre ignare, haineux ou les deux et un Drucker sénile, indigne ou les deux, le summum de la haine des Français a été atteint par un soi-disant humoriste – Ahmed Sylla – venu traiter les poilus de lâches : pendant que les Sénégalais montaient au front, les poilus se retranchaient planqués à l’arrière, dans les camps. Ricanements, gloussements imbéciles, applaudissements, le type s’en donne à cœur joie : plus un poilu vivant pour lui donner une correction morale.

On leur a tout donné et ils nous ont tout pris. Même la fierté. Cela ne peut plus durer, il faut se relever.

  Caroline Artus (Ancien chef d’entreprise)

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/on-a-donne-ont-pris-meme-fierte,317102




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


22 thoughts on “On leur a tout donné et ils nous ont tout pris : même la fierté.

  1. Suzanne94

    et ce n’est pas François Fillon, ni un Macron qui fera quelque chose, encore bien moins un Hamon avec les « on » on connait la suite, Marine et viteeeeeeeeeeeeeeeeeee

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Merci de relayer un article paru sur Boulevard Voltaire, pour ceux qui ne le reçoivent pas.

    Pour ma part, un ami vient de me faire suivre le msg suivant, que je m’empresse de vous envoyer :

    – LA VERITE SUR L’AFFAIRE THEO

    Théo cachait dans son rectum un tube à essai contenant de la drogue…Il se serait blessé en cherchant à extraire lui-même LES MORCEAUX DE VERRE .
    Si cette rumeur est fondée, cela va faire très mal à ce voleur et menteur qui avait sur son compte de l’argent (plusieurs milliers d’euros) provenant d’une escroquerie familiale découverte et prouvée.
    Maître Dupont-Moretti serait très ennuyé pour sa défense! ça commence à sentir le pipeau!
    Cela ridiculise encore plus notre cher président si prompt au chevet du blessé. Et ça rappelle l’affaire Leonarda…
    Pendant ce temps Cazeneuve et les autres sont occupés…à surveiller François Fillon. Qui chiffrera les immenses dégâts dus aux manifestations de “soutien” à Théo?
    Ce qui est bizarre dans cette affaire c’est que le dossier médical dans son entier est scellé. Et que l’équipe qui a eu des informations médicales sur l’intervention chirurgicale est tenue au secret ABSOLU avec de sérieuses menaces s’il y a des fuites dans la presse.
    L’opération de Théo consiste à une suture sur 10 cm dans le rectum ce qui signifie coupure par objet tranchant et non contondant comme une matraque. Les lésions ne sont pas en faveur de l’intromission d’un objet mais bien d’une blessure par objet contenu déjà dans le rectum et qui s’est brisé pendant la lutte avec la police. Souvenez-vous du début de l’affaire: il a bien été dit sur toutes les chaînes qu’il avait refusé l’examen médical que lui proposaient les policiers. Conclusion: nous aimerions bien que le compte rendu opératoire de ce voyou soit divulgué. Malheureusement c’est Top secret médical, protégé par la loi. Alors la vérité ne sera peut-être jamais rendue publique…. Fin de citation.

    1. J

      Je vais peut-être, être censurée mais… Quel dommage qu’il ne se soit pas déchiré une hémorroïde.
      Je ne comprends pas que personne, dans la police, n’ait pas songé à expliquer qu’un viol avec une matraque télescopique était impossible. ça aurait réglé les choses plus rapidement. Encore un coup de l’Etat ?

      1. Rosace

        Tel est bien le problème : il faudrait que la police se réveille au lieu de continuer à faire fonctionner le Système…

    2. MaximeMaxime

      Je ne vois pas comment une matraque aurait pu le pénétrer sur 10 centimètres dans le feu de l’action, puisque si j’ai bien compris, personne ne prétend que ça aurait eu lieu dans la camionnette mais pendant que la police essayait de le maîtriser (je ne me suis pas passionné pour l’affaire). Il faudrait vraiment en vouloir pour arriver à faire cela et que les conditions soient particulièrement favorables si j’ose dire.
      En tous cas, sur le dernier point, si l’information est couverte par le secret médical, le juge est LIBRE DE déterminer les conséquences à déduire du refus de coopérer de l’intéressé ! Ma conclusion ne serait donc pas si fataliste que celle de l’article !
      J’espère bien que la vérité sera faite autour de cette histoire !

    3. angora

      effectivement un correspondant m’a fait parvenir un article(peut-être extrait de » délit d’image » ou boulevard voltaire disant la meme chose: tube genre tube à essai dans le c…. contenant de la drogue. un coup de baton sur le popotin et clac!pété! ce qui explique qu’il n’a pas voulu tout de suite subir un examen médical. c’est seulement plus tard que ne pouvant pas se dépatouiller seul il a du faire appel au corps médical.
      secret absolu sous peine de lourdes sanctions…..
      pourtant il va bien falloir lever le secret %médical pour l’enquete, non????et ça fait 2 ou 3 jours mais rien dans la presse! sauf si marine était élue.

  3. Fallaci

    ACCUEIL › BELGIQUE › BRUXELLES MENACE DE SANCTIONS LES PAYS DE L’UE N’ACCUEILLANT PAS DE RÉFUGIÉS

    Bruxelles menace de sanctions les pays de l’UE n’accueillant pas de réfugiés
    PAR GUERRECIVILEENEUROPE le 3 MARS 2017 • ( 0 )
    telechargement-6La Commission européenne a durci le ton face aux Etats membres de l’UE, menaçant de sanctions ceux qui refusent d’accueillir des réfugiés, tout en appelant à durcir les mesures contre les migrants en situation irrégulières.

    Sur ces deux facettes de sa politique migratoire, la Commission s’est voulue ferme, alors que l’Union doit faire face aux arrivées incessantes sur les côtes italiennes et à la fragilité du partenariat noué avec la Turquie pour mettre fin aux traversées massives en mer Egée.

    «Il en va de notre devoir de pouvoir affirmer clairement, aux migrants, à nos partenaires dans les pays tiers et à nos concitoyens, que si des personnes ont besoin d’aide nous les aiderons, sinon elles doivent rentrer», a insisté le 2 mars le vice-président de la Commission, Frans Timmermans.

    Le commissaire européen chargé des migrations, Dimitris Avramopoulos, a prévenu devant la presse qu’on n’hésiterait pas à lancer des procédures d’infraction contre les pays refusant d’accueillir des demandeurs d’asile depuis l’Italie et la Grèce.

    Quelque 13 500 demandeurs d’asile ont pour l’heure été relocalisés depuis la Grèce et l’Italie, alors que les pays européens s’étaient engagés en septembre 2015 à en accueillir jusqu’à 160 000 en deux ans.

    Ce plan, réservé aux migrants quasiment certains d’obtenir un statut de réfugiés, visait à la fois à montrer la solidarité de l’UE avec ceux qui fuient la guerre et à soulager l’immense pression sur Athènes et Rome.

    Mais la Hongrie, l’Autriche et la Pologne «refusent toujours de participer au programme», tandis que d’autres, la République tchèque, la Bulgarie, la Croatie et la Slovaquie, «n’y prennent part que dans une mesure très limitée», a déploré la Commission (…)

    Source : https://francais.rt.com/international/34725-bruxelles-menace-sanctions-pays-n-accueillant-migrants

  4. Alain

    Si ça intéresse, nouveau décret présidentiel de Trump issu aujourd’hui :

    Son décret précédent du 27 janvier du même nom que celui d’aujourd’hui ; ‘Protéger la Nation de l’entrée de terroristes étrangers aux USA’, avait rendus fous tous les éclatés des neurones de la planète, avec les manifestations que cela a engendré, les pleurnicheries des habituelles chialeuses, y compris les enfumages monstres venant de soi-disant pauvres stigmatisés, et surtout cette appellation mensongère de ‘muslim ban’. Sans compter dérogation à la loi (judicial overreach). merci au juge qui a bloqué ce décret, pourtant bien légal.

    Car légal il l’est bien, tout aussi bien sous la Constitution que cette loi dont j’avais fait mention ici, et ceci Trump le rappelle en début de son décret d’aujourd’hui. Constitutionnel et légal, point barre et il s’est également bien couvert dans ce décret de façon à ce qu’on ne puisse encore hurler au ‘racisme’ surtout envers ce qui n’est pas une race, bigoterie et tintouin habituel. Il a vite appris pour ce qui est des coups de pute, et on ne pourra lui refaire le coup une deuxième fois, d’où l’énumération qui ça ne touchera pas.

    Car si on lit bien son décret du mois de janvier, à parier que c’est ceci aussi qui en a rendu fous de rage, surtout ceux se reconnaissant :

    Était clairement précisé que la vigilance est de mise afin de s’assurer que les personnes à qui sont délivré les visas/permis n’ont ni l’intention de nuire aux Américain(e)s, ni ne sont liées au terrorisme/à des terroristes. Que les personnes admises aux USA ne portent pas d’attitude hostile à son égard ainsi qu’à ses principes fondateurs. Les États-Unis ne peuvent ni ne doivent admettre ceux qui ne soutiennent pas/n’adhèrent pas à la Constitution ou ceux qui mettent idéologies violentes au-dessus du droit américain. En outre, les États-Unis ne devraient pas admettre ceux qui commettent des actes fanatiques/haineux ou de haine, y compris les ‘crimes d’honneur’, et autres formes de violence à l’égard des femmes, ainsi que la persécution de ceux qui pratiquent des religions différentes de la leurs, et d’Américains de toute race, sexe ou orientation sexuelle.

    Et ici, s’il avait jugé sage de l’inclure dans son décret, savons que ce n’était pas pour rien. Mais il n’avait forcément besoin de le faire car, non seulement c’est contre la loi de toutes manières tous ces comportements, mais de plus, dans une qui remonte à encore plus loin que celle sur laquelle il s’est appuyé, il est bien aussi spécifié que l’entrée aux USA était interdite à ceux qui pratiquent ou entendent pratiquer la polygamie.

    Trump aujourd’hui persiste et signe pour ce qui est d’assurer la sécurité intérieure des USA, et rappelle qu’il est crucial que les demandes de visas -quel qu’ils soient- etc soient scrutées (et s’il le faut, fairedes enquêtes en profondeur). Ce qu’il ne faut oublier est ainsi des terroristes sont entrés tranquilloum car la politique du Secrétaire d’État à l’époque de GW Bush faisait que dans les consulats, le personnel était empêché de faire ce travail correctement.

    Alors en résumé : de fait ce fait, sujet à exceptions et cas par cas aux nationaux des pays suivants : Iran, Libie, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen sont sujets à la même période restrictive de 90 jours. Pays qui il faut le rappeler, étaient déjà sur liste rouge des autorités compétentes et gouvernementales bien avant son arrivée à la Maison Blanche, et un explicatif est donné pour ce qui est du pourquoi du comment de chaque pays. Si l’Irak est absent de cette liste, c’est qu’il est reconnu que son gouvernement a fait des efforts non négligeables pour ce qui est de la transparence et partage de données/information au niveau sécuritaire etc, ainsi que la reprise de ses ressortissants indésirables. Les demandes de visas venant de ce pays seront néanmoins tout autant profondément scrutées, et à parier que si quoi que ce soit devait changer de quelque manière, l’Irak rejoindrait la liste.

    En consultation avec les Secrétaire d’État et Directeur du renseignement national, e Secrétaire à la sécurité intérieure (Homeland) procèdera à un examen, et ce à l’échelle mondiale, afin de déterminer si, et si oui, quelles informations supplémentaires seront nécessaires de chaque pays étranger pour statuer sur une demande venant de ce pays pour un visa, une admission ou autre, afin de déterminer que la personne n’est pas une menace aussi bien pour sécurité intérieure que publique.

    Il est évident que en plus de ces pays mentionnés ci-dessus, sont et seront sujets à examen minutieux les demandes de visas etc en général, des rapports devront être fournis au Président quand aux résultats des examens et enquêtes en ce qui concerne ces 6 pays, et dans ce décret aussi, il est spécifié que seront rendues publiques -ce qui est tout à fait légal il faut le rappeler- : les informations concernant :

    – le nombre de ressortissants étrangers aux États-Unis qui ont été accusés d’infractions liées au terrorisme aux États-Unis, condamnés pour infractions liées au terrorisme aux États-Unis, expulsés des États-Unis en raison d’activités liées au terrorisme, d’affiliation ou apport d’un soutien matériel à une organisation liée au terrorisme, ou toute autre raison liée à la sécurité nationale.

    – le nombre de ressortissants étrangers aux États-Unis radicalisés après leur entrée aux États-Unis et qui ont commis des actes liés au terrorisme ou qui ont apporté un soutien matériel aux organisations liées au terrorisme dans des pays qui sont une menace pour les États-Unis.

    – le nombre et types d’actes de violence sexiste à l’égard des femmes, y compris les ‘crimes/meurtres d’honneur’ comis aux États-Unis par des ressortissants étrangers.

    – tout autre renseignement relatif à la sûreté et sécurité publiques, y compris des renseignements sur le statut d’immigration des ressortissants étrangers accusés de délits graves.

    Ici aussi je recommande la lecture complète du du décret, et je finirai en disant que les chialeuses et hyènes, y compris politicardes et merdiatiques, peuvent aller se faire voir pour ce qui est de remettre le couvert comme pour le décret précédent.

    https://www.whitehouse.gov/the-press-office/2017/03/06/executive-order-protecting-nation-foreign-terrorist-entry-united-states

  5. Christian Jour

    Ils ne peuvent pas nous blairer, tout simplement parce que nous somme Chrétien. Mais qu’ils se rassurent nous non plus on ne peut pas les blairer et on fera tout notre possible pour qu’ils se cassent de chez nous. Islam dehors, musuls dehors et vos mosquées on les rasera, point barre.

  6. Fomalo

    Oui, info très intéressante d’Olivia. Ca reste à prouver. Mais pas par la diffusion du « secret médical », par la diffusion d’un communiqué de l’IGS et par les aveux dudit Luhaka fils putatif ou neveu d’un certain Congolais. Car où irons- nous (voyez mutuelles, assurances, banques, qui bloquent déjà toute personne française de souche et de famille avérée telle,atteinte d’une grave maladie pour lui refuser une prise en charge, un remboursement ou un emprunt..)Est-ce que notre république peut se satisfaire d’une dérogation au principe du secret médical? Je ne le pense pas, et je ne le veux pas. Une seule exception: ladite personne postulerait à des responsabilités publiques électives ou de nomination exigeant une santé bonne, en rapport avec son âge et ses fonctions dans un emploi public. Le » théo « luhaka, faux témoignage, fausses » factures », soupçonné de détournement d’argent public en bande organisée n’est pas dans ce cas de figure. Alors pour lui, oui, on lève le secret médical, qui n’est qu’un secret politique à double-fond, bien camouflé, comme celui de toutes les racailles mondialistes associatives arrosées par nos impôts..

  7. Fomalo

    J’ai oublié d’ajouter ) propos de théo.L: « Lui est dans le cas de figure d’un délinquant, contrevenant à la sécurité publique ».

  8. pier

    sarko avait promis le karcher
    nous avons eu le kouchner
    moi , je rêve …. de lance flamme
    et aussi de REmigration

  9. frejusien

    Pour l’affaire théo, au moins, on a le fin mot de l’affaire, et là, c’est une révélation plausible, tous les morceaux du puzzle sont remis en place.

    Une petite frappe, profiteuse, arnaqueuse, menteuse, dealer qui a accusé à tort un père de famille, mettant toute une famille en danger, soulevant la région parisienne et d’autres villes chapeautées par la gauche,

    Le ridicule ne tue pas, il est vrai, mais leurs histoires sorties tout droit de romans psychiatriques, on en a plus qu’assez

    Tous ces épisodes d’hystérie collective commandés par les idéologues de la fumisterie et de l’inversion des valeurs, l’embrigadement de la jeunesse des collèges et lycées par ces malades du conditionnement,

    Les profs devraient plutôt s’occuper d’enseigner, mais je me demande s’ils en sont encore capables : la seule chose qu’ils sont encore en capacité de faire, c’est jeter de l’huile sur le feu et foutre le boxon,
    ces PEGC sont une engeance qui détruit la jeunesse et ne lui offre aucune chance d’avenir

    1. Amélie Poulain

      Croyez-moi Fréjusien, beaucoup de professeurs ne sont pas en accord avec la dynamique du système, je vous rassure.

  10. frejusien

    Toumou nous doit des explications, c’est quand mm lui qui s’est placé, dés le début, du côté de la racaille,
    Ce n’est plus le président des français, son jugement est au niveau d’un trou de chiotte,
    Normal que le secret soit tenu sur la réalité des faits, la HONTE est à son plus haut niveau, à sa place , je n’oserais plus sortir,
    mais bonhomme continue à se produire en public et à la télé,

    Les merdia qui ont donné une place de choix à cette sordide affaire, placent notre pays dans la zone des dépotoirs à ordures

    Il serait intéressant de calculer combien de temps à été consacré à la télé, et combien de mots ont été imprimés sur cette affaire de cul, en pleine période électorale

  11. frejusien

    Pour ce qui est du manque de fierté de drucker , ruquette et cie, ils vont tellement s’aplatir, qu’ils finiront en deux dimensions, comme une feuille de papier, la dimension humaine va s’évaporer

  12. Rosace

    Quand on n’a plus de fierté, comment pourrait-on relever la tête ?
    C’est sans doute la raison pour laquelle les Français ne bougent pas, et sans doute hélas ne bougeront pas !
    Ils ne songent plus qu’à crever tranquilles, et c’est pourquoi même la perspective de l’arrivée au pouvoir du FN les dérange !
    Quand un malade refuse de prendre ses médicaments, pire qu’il affirme être bien portant, quelle médication est encore possible ?

  13. Dorylée

    Normalement, si les blessures sont cause de poursuites, elles font l’objet d’un rapport du médecin légiste joint à la procédure CONTRADICTOIRE. Contradictoire, cela signifie que l’avocat des policiers en a un exemplaire. À moins que ne soit ordonné le  » huis clos  » l’affaire sera jugée en audience publique et l’avocat de la défense ne devrait pas se retenir d’évoquer les conclusions du légiste devant la presse qui sera sûrement présente. Il va bien falloir qu’on sache, non ?

Comments are closed.