Macron-Fillon : Hollande voulait « Liquider le PS pour créer un Parti du Progrès »


Macron-Fillon : Hollande voulait « Liquider le PS pour créer un Parti du Progrès »

Ce qui se passe actuellement a été voulu, monté, organisé, de main de maître par le minable Hollande, très doué  pour les machinations et les coups tordus.  Et totalement incapable de gérer convenablement un pays, mais ça tout le monde l’a constaté.

Rappelez-vous ce qu’il a avoué aux journalistes qui l’interrogeaient pour leur livre Un Président ne devrait pas dire ça : « Il faut un acte de liquidation. Il faut un hara-kiri. Il faut liquider le PS pour créer un Parti du Progrès »

C’était le 12 décembre 2015. Valls a fait l’amère expérience de ce jeu de dupes, s’exclamant, en janvier dernier, selon l’Obs, « J’en ai marre de voir que le secrétaire général de l’Elysée aide à lever des fonds pour celui qui veut tuer notre parti  ».

14 mois plus tard, Hollande a remarquablement savonné la planche du PS, faisant sans doute définitivement disparaître le PS du bipartisme qui a duré 50 ans, le candidat du PS n’a aucune chance d’accéder au second tour, un candidat qui se présente comme le candidat de la nouveauté, (traduisez « du progrès ») à qui il a mis le pied à l’étrier caracole – pour un instant seulement, mais c’est une autre histoire- dans les sondages, des caciques du PS qui abandonnent le navire amiral PS pour se jeter dans le hors-bord de Macron par dizaines, Bayrou qui troque 90 circonscriptions contre son soutien à celui qu’il compissait publiquement jusque-là, entraînant hors de LR des soutiens possibles à Fillon…, les medias n’ont d’yeux que pour Macron, les patrons de presse Drahi et Bergé l’encensent publiquement…

 Et Fillon, me direz-vous ? Quel est son rôle ? Ou plutôt quel est le rôle de la machine montée entièrement par l’Elysée contre lui ?

Elémentaire, mon cher Watson.

Fillon est, malgré ses nombreuses tares, que nous avons largement évoquées sur RR, un traditionnaliste, européiste traditionnaliste, homme de droite traditionnaliste.. Ce n’est pas le candidat idéal pour une alliance prévisible de l’ex-Ps et de l’ex-UMP dans un « Parti de Progrès ».

Le but de Hollande, devant la montée inexorable de Marine est de créer un nouveau bi-partisme, le Parti du Progrès, en Marche, contre le Parti patriote, le FN.

Pour cela, un Fillon est et sera sans doute moins facile à manipuler qu’un Ali Juppé, d’où les Grandes manoeuvres de ces dernières semaines…

Le sursaut de Fillon et du Comité Directeur de LR n’était sans doute pas prévu par Hollande, mais les salauds ça ose tout.

Le pire est toujours possible, surtout quand un imbécile comme Fillon annonce clairement que son ennemie est Marine…

 

 

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


30 thoughts on “Macron-Fillon : Hollande voulait « Liquider le PS pour créer un Parti du Progrès »

  1. ces parents

    Fillon est pas le meilleur mais c’est le moins pire des futurs adversaires de Marine, c’est le moins pourris et le moins corrompu, mais il est aussi pas mal tordu il faut s’en mefier, il a du metier et sait admirablement placer les peaux de bananes a ses petits copains!
    j’espere que Marine saura lui river son clou et le battre au second tour!

    1. serappeler

      faut quand même pas oublier que : bien que pas d’accord avec la politique de son chef le petit sarko, et en conflit presque permanent, il n’a jamais démissionné de son poste de premier ministre … la gamelle avant tout !!!

  2. Villeneuve

    Affaire Fillon : La position de Juppé, le centriste, hautain voire haineux ,qui aime l’islam, est révélatrice d’un nouvel état d’esprit chez les LR : Ceux du TRocadéro sont des « radicalisés » (expression scandaleuse de juppé en ces temps de terrorisme islamique) c’est à dire des électeurs de la droite « classique » qui voteront Marine au second tour et non pas Macron. Il s’agit d’une nouvelle donne dans cette campagne. Désormais, il existe un réservoir de voix pour Marine : Celui de Fillonistes !

  3. SarisseSarisse

    Un autre François avait pris d’assaut ce qui restait de la SFIO pour créer un PS à sa main.
    Mais ce François là est tellement minable qu’il en est contraint à adouber un Macron pour sauver les meubles, voler tout espoir non plus d’alternance mais d’alternative ppur la Nation, pour sauver sièges et strapontins de leurs vieux caciques.

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    J’ai lu un article, que je vais essayer de retrouver, lequel rapporte des propos de Cohn-Bendit très éloquents sur le sujet qui confirme ce projet. Le but ultime est de laminer totalement et dès le premier tour le nationalisme et faire disparaître Marine Le-Pen.

    Les paroles sont d’une violence rare.

    Je le recherche et le poste.

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Probablement que Fillon dans l’histoire, sert aussi à capter les électeurs plutôt de droite nationaliste pour affaiblir les rang des nationalistes.

      On peut se demander, face à cette stratégie du camp des globalistes, quelle sera leur position ; je pense à Asselineau et Dupont-Aignan qui n’ont de cesse de traîner Marine Le Pen dans la bout, de la discriminer et de faire accroire qu’elle n’est pas nationaliste souverainiste mais fait partie du système et que même les attaques qui lui sont portées ne seraient que des leurres ; ça c’est le discours de Monsieur Asselineau ; Monsieur Dupont-Aignan lui est plus blanc que blanc ; se pince le nez quand il s’agit du FN/RBM ou de Marine et est plus souverainiste que les nationalistes souverainistes.

      A suivre ….

      1. marre-du-PS

        Dupont-Aignan ne fera même pas 4%. S’il était VRAIMENT futé et capable de ressentir que Marine a l’assentiment du peuple parce que ce qu’elle lui dit le touche au cœur et aux tripes, alors ce pontifiant au charisme d’huître s’empresserait de se rallier à elle. Ce qui pourrait la conforter, avec un report des électeurs de DLF sur le FN. Quant au hara-kiri politique de Hollande, j’espère qu’après le bide socialiste des élections à venir il se fera seppuku. 🙂

      1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

        Bonjour Madame Tasin ; et pardon pour avoir entre autres omis le « S » dans votre nom dans un de mes commentaires. En fait, je ne sais pas ce qui se passe ; entre que je ne vois pas, que je vais trop vite et que mon clavier bloque un peu….

        ______________________________
        Voici un autre article sur le thème, tout frais, qui vient de sortir :

        HIER C’ÉTAIT BAYROU QUI MARCHANDAIT AVEC MACRON , aujourd’hui l’UMP avec l’UDI, soit, ce qui revient au même avec Macron
        ________________________________
        Grand rassemblement et petites tractations, Les Républicains draguent de nouveau l’UDI
        7 mars 2017
        :: https://francais.rt.com/france/34907-grand-rassemblement-petites-tractations-republicains-draguent-udi

        Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde veut un nouveau candidat pour la droite, mais Luc Chatel (LR) pense pouvoir renouer avec les centristes. Tout dépendra du nombre de circonscriptions que la droite est prête à céder lors des législatives.

        Le divorce entre Les Républicains (LR) et l’Union des démocrates et indépendants (UDI) fera-t-il long feu? Luc Chatel, le président du conseil national LR fait en tout cas son possible pour rabibocher les deux partis au lendemain du soutien unanime reçu par François Fillon de la part de son camp. Sur les ondes de la radio RTL, le député de la Haute-Marne a assuré le 7 mars que le candidat LR était prêt à «prendre des initiatives», notamment à «renouer avec les centristes».

        Luc Chatel a fait passer son message alternant main tendue et menace : «Il va y avoir des discussions qui vont être engagées. Il y avait un accord sur les législatives qui était pratiquement bouclé, nous souhaitons qu’il puisse aboutir», a t-il déclaré, en référence aux 68 circonscriptions gagnables que LR était prêt à céder à l’UDI.

        «L’accord n’est pas caduque, il avait été suspendu», veut-il croire, avant de mettre un frein aux velléités que pourraient avoir les centristes de mettre un prix trop élevé à leur retour : «Ce que je note, c’est qu’un certain nombre des amis de Jean-Christophe Lagarde souhaitent qu’on boucle un accord.»

        Lagarde #UDI : « Il faut que LR change de candidat pour avoir une chance de gagner https://t.co/6NhhgHtaXWpic.twitter.com/Vg6xIDRYIw— RT France (@RTenfrancais) 6 mars 2017

        Vraie posture politique ou simple stratégie, Jean-Christophe Lagarde n’avait de son côté pas relâché la pression, malgré le énième renoncement d’Alain Juppé la veille : «Il faut que LR change de candidat pour avoir une chance de gagner.»

        ===================================
        Note perso : BIEN FAIRE COURRIR LE BRUIT du jeu des chaises ; des convictions politiques mouvantes de l’UMP/LRP (Fillon y compris parce que comme le dit Marine : « Macron est un mondialiste décomplexé ; Fillon un mondialiste honteux »).

        1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

          Bartolone dit réfléchir à un vote Macron pour contrer le FN
          7/03/2017
          :: http://www.lcp.fr/afp/bartolone-dit-reflechir-un-vote-macron-pour-contrer-le-fn

          ====================================
          Claude Bartolone, président (PS) de l’Assemblée nationale, a déclaré mardi qu »il avait « du mal à (se) reconnaître » dans la campagne de Benoît Hamon et a dit réfléchir à un vote en faveur d’Emmanuel Macron pour contrer le FN.

          Claude Bartolone, président (PS) de l’Assemblée nationale, a déclaré mardi qu »il avait « du mal à (se) reconnaître » dans la campagne de Benoît Hamon et a dit réfléchir à un vote en faveur d’Emmanuel Macron pour contrer le FN.

          « Dans l’état actuel des choses, j’ai du mal à m’y reconnaître. J’ai des divergences de fond avec lui, notamment sur la question de la fin du travail », a affirmé M. Bartolone à propos de la campagne du candidat socialiste à la présidentielle, dans une interview au Monde.

          Il a appelé à « entendre » ceux qui jugent « qu’une part des électeurs sociodémocrates qui votent traditionnellement pour le PS, ne se sentent pas pleinement représentés ».

          A propos d’Emmanuel Macron, M. Bartolone a estimé que ses « propositions actuelles (…) ne suffiront pas ». Le président de l’Assemblée, qui a soutenu Manuel Valls à la primaire, a déclaré que la question d’un vote utile en faveur d’Emmanuel Macron contre le FN au premier tour de la présidentielle le « préoccupe tous les jours ».

          « Parce je suis militant socialiste engagé à gauche, je ne peux pas être attiré par une aventure personnelle. Mais dans le même temps, (…) on ne peut pas laisser le FN caracoler en tête du premier tour, avec un écart qui pourrait la mettre dans une position dangereuse en vue du second », a-t-il dit. Il se donne « une quinzaine de jours » pour faire son choix.

          La présidentielle va « nous faire entrer dans un scénario que nous n’avons jamais connu », a affirmé M. Bartolone, évoquant- l’hypothèse d’un second tour dont pourraient être absents le PS et Les Républicains. « Le PS et LR retrouveront, sans doute, aux élections législatives, un score supérieur à celui des présidentielles, mais je vois mal comment un des groupes pourrait être majoritaire à lui tout seul », a-t-il dit. « Nous avons épuisé le système originel de la Ve République », a affirmé M. Bartolone

          =======================================

  5. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Transparence des lobbies : ce décret du gouvernement qui risque d’affaiblir la loi
    Propos recueillis par Étienne Girard
    Publié le 07/03/2017
    :: https://www.marianne.net/politique/transparence-des-lobbies-ce-decret-du-gouvernement-qui-risque-d-affaiblir-la-loi

    La loi Sapin II sur l’encadrement du lobbying prévoit la création d’un registre numérique des représentants d’intérêts. Sauf que le projet de décret, qui a fuité dans la presse, menace de rendre cette disposition inconsistante… Explications avec Elsa Foucraut, chargée du plaidoyer pour Transparency France, ONG de lutte contre la corruption.

    La loi Sapin II sur l’encadrement du lobbying a été promulguée le 9 décembre dernier. Elle prévoit la création d’un registre numérique des représentants d’intérêts auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), afin de permettre aux citoyens d’apprécier le cheminement des décisions publiques. Une avancée démocratique ? Pas si vite… Les modalités de publication de ce registre restent à préciser, via un décret du Premier ministre qui sera prochainement signé. Or, une première version du texte a récemment fuité dans le média spécialisé Contexte… et paraît aller à l’encontre des objectifs de la loi. Explications avec Elsa Foucraut, responsable du plaidoyer – comprendre, lobbyiste – pour Transparency France, ONG de lutte contre la corruption.

    Marianne : Une première version du décret d’application de la loi Sapin II, qui entérinera la création d’un registre numérique des lobbyistes auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), a récemment fuité dans la presse. Son contenu vous inquiète. Pourquoi ?

    Nous espérons que la position de l’exécutif va évoluer avant la publication du décret car cette première version affaiblit
    l’esprit de la loi. Les représentants d’intérêts n’auraient à inscrire
    sur le registre ni leurs positions publiques, ni le nom des
    parlementaires rencontrés, ni la date de ces rencontres. Ces informations ne seraient publiées qu’une fois par an. Le risque est d’aboutir à un simple annuaire et c’est ce que nous voulons éviter.

    ….

    – En quoi est-ce si problématique ?….
    – Pourquoi cette disposition suscite-elle autant de résistances ? ….
    – Après l’affaire Cahuzac, François Hollande a pris des engagements forts en matière de transparence. Estimez-vous le contrat rempli ?….

    _________________________
    VOIR AUSSI : 11 engagements pour la probité en politique { https://www.marianne.net/politique/11-engagements-pour-la-probite-en-politique }

  6. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    En visite en Lorraine, Cazeneuve attaque vivement le programme de Marine Le Pen
    7/03/2017
    :: http://loractu.fr/nancy/15466-en-visite-en-lorraine-cazeneuve-attaque-vivement-le-programme-de-marine-le-pen.html

    Le Premier ministre a effectué un déplacement dans l’Est en Meurthe-et-Moselle lundi pour débuter une campagne anti-FN à deux mois du premier tour de la présidentielle. Une campagne conjointe qu’il conduit avec François Hollande qui achève son mandat dans un contexte politique inédit. Bernard Cazeneuve va poursuivre ce mardi dans le Pas-de-Calais, sur des terres favorables à l’extrême-droite.

    Le Premier ministre Bernard Cazeneuve s’en est pris aux « mensonges dissimulés » derrière les « messages simplistes » du Front national, lundi lors d’une visite dans une usine Renault en Lorraine, où il s’est notamment attaqué au protectionnisme prôné par Marine Le Pen.

    – « Marine Le Pen ne propose rien »….

    – « Ultime devoir » de l’exécutif: empêcher la victoire de Marine Le Pen///

    …/…

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    SOS Médiats et Justice espèces à protéger
    _____________________________
    Pourquoi il est plus que jamais l’heure de protéger les juges et les journalistes
    Est-il si difficile de comprendre que sans juges et journalistes indépendants, nous ne sommes plus en démocratie?
    07/03/2017
    :: http://www.huffingtonpost.fr/benjamin-joyeux/medias-journalistes-juges/

    Notre système politique et constitutionnel français placé sous le signe de la 5e république est malade. Et ça fait un moment que ça dure! Peu de gens contesteront aujourd’hui cet état de fait. Mais les dernières métastases en train de ravager le corps de notre démocratie risquent bien de lui être fatale si nous n’y prenons pas garde et ne nous montrons pas collectivement à la hauteur des valeurs qu’elle porte en son sein. Or cette campagne présidentielle actuelle, plus qu’aucune autre dans l’histoire récente, est en train d’abîmer dangereusement deux principes fondamentaux sans lesquels il n’existe pas de démocratie: l’indépendance de la justice et la liberté de la presse. Dans l’affaire Fillon, ces deux principes sont intimement liés et tous les deux remis en cause par l’encore candidat de la droite dite « républicaine » d’une façon au départ aventureuse, aujourd’hui plus que périlleuse. Tout part à la base de questions que le satirique hebdomadaire le Canard Enchaîné pose au candidat François Fillon concernant les différentes rémunérations perçues par sa famille lorsqu’il était parlementaire puis Premier Ministre. Pour qui connaît bien ce journal, rien de surprenant ni d’inhabituel de sa part.

    …/…
    ==============================
    Note perso : Bref ils sont tous « en marche » contre nous.

  8. Fallaci

    En privé, Hollande se dit persuadé que Marine Le Pen est sous-estimée dans les sondages Par Horatius le 07/03/2017
    12h50

  9. serappeler

    Le fait qu’il ait déclaré que MLP était son ennemie avant tout autre chose est déjà une rédhibition. (y a t il eu un marchandage du style, bon on arrête là les affaires si tu déclares …. )

  10. Fallaci

    Patrimoine de Macron : des élus s’adressent au Parquet national financier.

    Le 14 février 2017, Paul Mumbach (1), Jean-Philippe Allenbach (2) et Serge Grass (3) signalaient à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) que les revenus de 3 010 996€ d’Emmanuel Macron ne lui ont pas été déclarés (voir notre article du 27 février).

    N’ayant pas reçu de réponse, les trois élus viennent de saisir le Parquet National Financier :

    Parquet de Paris Pôle financier
    5, rue des Italiens 75009 Paris

    3 mars 2017

    Concerne : Déclaration de patrimoine d’Emmanuel Macron du 24 octobre 2014

    Madame la Présidente,

    Vous voudrez bien trouver ci-joint copie (page 1, page 2) de la lettre que nous avons adressée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique dont la mission est notamment de « s’assurer de la cohérence des éléments déclarés ; rechercher des omissions importantes ou variations inexpliquées du patrimoine ».

    Cette lettre a été envoyée par mail le 15 février et en recommandé avec accusé de réception le 20 février.

    N’ayant eu jusqu’alors aucun retour, nous vous sollicitons pour que vous prêtiez attention à certaines bizarreries des déclarations patrimoniales de M. Macron et, en tant que de besoin, diligentiez une enquête dans ce sens.

    Il nous paraît surprenant en effet que, M. Macron ayant perçu plus de 3 000 000 € de revenu entre 2010 et 2013 sa fortune nette déclarée le 24 octobre 2014, lors de son arrivée au gouvernement, n’ait été que de 156 000 €, pour ensuite n’être plus que de 63 048 € quand il en est parti (cf. sa déclaration du 28/10/2016).

    Également surprenant qu’on ne trouve pas trace dans son patrimoine du portefeuille ayant sécrété des revenus de valeurs mobilières à hauteur de 291 000 € en 2011 et de 270 000€ en 2012, lequel se devait, à tout le moins, d’avoir une valeur de 3 000 000 €.

    Ces chiffres nous semblent incohérents et les variations inexpliquées pourraient cacher des omissions importantes.

    Quoi qu’il en soit, on ne saurait écarter, par avance et sans le moindre examen, l’hypothèse d’une éventuelle sous-estimation de sa fortune dans sa déclaration 2014.

    À cet égard, un simple examen des débits/crédits de son compte auprès du Crédit Mutuel, sa seule banque, sur la période 2010-2013 devrait vous permettre de pouvoir facilement vérifier la bonne arrivée des fonds et l’usage qui ensuite en a été fait.

    Par ailleurs, nous vous joignons aussi la délibération de l’assemblée générale du 21 décembre 2012 des éditions Esprits qui a nommé M. Macron administrateur, fonction qu’il a assurée du 7/2/2013 au 26/9/2015. Cette responsabilité ne figure pas dans les déclarations de M. Macron alors qu’elle pourrait cacher un conflit d’intérêts.

    Il nous serait agréable que vous nous fassiez savoir si nos interrogations sont ou non fondées, sachant qu’« omettre de déclarer une partie substantielle de son patrimoine ou en fournir une évaluation mensongère est un délit pénal ».

    Dans l’attente des réponses que vous voudrez bien apporter à nos interrogations, avec toute la célérité qui caractérise notoirement votre institution, nous vous prions d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de notre profond respect.

  11. Renoir

    Christine bien sûr a une juste analyse de la situation: face au Patriotisme incarné par Marine, il faut aux mondialistes un parti puissant et nouveau, bâti sur les décombres de l’UMPS. C’est bien vu, et c’est précisément notre analyse et notre espoir : que le Patriotisme, de son côté, arrive à rassembler tous les patriotes sur les ruines de l’ancienne bipartition droite-gauche.
    Rien à dire, Hollande voit juste, nous ne sommes simplement pas du même bord !
    Reprenons maintenant la seconde juste analyse de Christine, celle des Horace et des Curiace: il est plus facile d’éliminer des adversaires isolés et affaiblis. C’est ainsi qu’Ali Juppé, Sarko et Hollande lui-même ont été mis hors course.
    Restent Macron et Fillon, ce dernier étant pour nous l’idiot utile, celui qui, pour survivre, devra combattre à mort celui qui le menace directement, à savoir Macron. Et nous pouvons, avec Marine, assister assez tranquillement à cet étripage pour la qualification au second tour: on peut penser que le vainqueur sortira épuisé de l’épreuve, et que les soutiens du battu (Fillon) par dépit viendront renforcer les rangs de Marine, le vote Marine au second tour leur apparaissant comme une revanche sur la défaite du premier tour, et les valeurs défendues (en paroles) par Fillon apparaissant comme proches de celles de Marine.
    Je pense que Marine a bien senti le coup, car je la trouve très sereine et presque réservée en ce moment : pour plumer la volaille filloniste il ne faut pas trop l’effrayer…

    1. UTR

      Renoir

      Indépendamment de l’analyse plus que lumineuse de Christine, je ne peux strictement rien ajouter à votre commentaire concis mais tellement brillant , jetant les bases des événements électoraux que nous allons vivre , avec une justesse pratiquement sans égal !

      Fillon ayant tant démontré sa couardise pendant le quinquennat de Sarko, par sa non volonté de révolte face à des décisions désastreuses ( Lisbonne, Lybie, UOIF ), nous a en quelques jours, au contraire affiché une belle vigueur face à la machination avérée de Hollandouille -macron, mais c’est pour continuer à vilipender honteusement notre Marine , dont le calme olympien est exemplaire !

Comments are closed.