Estrosi et ses copains antifas prêts à tout pour abattre Marine Le Pen


Estrosi et ses copains antifas prêts à tout pour abattre Marine Le Pen

Source de l’illustration : http://actu.orange.fr/politique/attentat-de-nice-quand-macron-echappe-a-la-charge-d-estrosi-contre-le-gouvernement-magic-CNT000000rIeu5.html

La campagne pour l’élection présidentielle de 2017 connaît un cours tout à fait extraordinaire.

Le parti au pouvoir depuis la fondation de la Vème République, le plus souvent par sa tendance droite avec des intermèdes de gauche, est en complète explosion.

Le PS, sous l’impulsion du président Hollande a choisi le suicide avec la désignation de Benoît Hamon comme candidat. Un candidat qui marque clairement son islamophilie, alors qu’une très large majorité des Français ressent, pour le moins, de la défiance vis à vis de la visibilité de plus en plus marquante de l’islam, qui dit sa volonté d’offrir le droit de vote aux étrangers alors qu’une grande majorité de Français a de plus en plus le sentiment de voir les étrangers bénéficier de trop  d’avantages, qui veut dépénaliser le cannabis contre l’avis même d’une fraction importante de son parti, ou qui inscrit sa candidature dans un renforcement du dispositif de l’Union Européenne, qui en 2005 a été rejeté par plus de 54 % des Français. Comment imaginer qu’il puisse se retrouver au deuxième tour ! D’autant que sa candidature disloque le PS, certains responsables allant jusqu’à déclarer qu’ils ne lui donneront pas leur investitures.

Quant à la droite, sa primaire a catastrophiquement désigné François Fillon, mais il ne pouvait pas en être autrement. Les révélations par la média-sphère, bien renseignée, sur les rémunérations qu’il attribuait à son épouse et à ses enfants, pour un travail effectif ou non, ont fortement choqué, y compris dans son propre électorat. Et son livre « vaincre le totalitarisme islamique » lui a coupé, en dépit d’un programme répondant parfaitement à ses exigences, le soutien européen qui lui était normalement destiné dans le cadre de l’alternance devenue obligatoire après le rejet massif de la présidence Hollande. Et nombre de politiques professionnels de droite cherchent désespérément un « plan B ».

Face à cet éclatement « façon puzzle », la candidate Marine le Pen avance calmement, sereinement et avec détermination son programme, processus ponctué de discours et d’interventions toujours très clairs et en écho aux préoccupations d’une large majorité des Français. La sphère politico-médiatique a déjà intégré le fait  qu’elle sera qualifiée pour le deuxième tour et, pire, que l’éventualité de son élection n’est plus une perspective déraisonnable.

 Le « monde de la finance », celui que  de Hollande désignait par antiphrase comme son « principal ennemi », qui a mis en place et contrôle l’Union Européenne avait préparé, lui,  un plan B pour le cas où le candidat de l’alternance ne ferait pas l’affaire. A cet effet l’opération Macron a été lancée avec le relais et l’appui de Hollande et d’une fraction du PS. Lorsqu’il est apparu à la mi-novembre que la vague pro-Fillon allait l’emporter Macron présenta sa candidature. Le problème c’est que le candidat Macron, précédemment banquier chez Rothschild,  répond avec un tel zèle aux désirs de l’oligarchie que malgré sa bonne mine et sa jeunesse il suscite de profondes réactions de rejet. « il y a dans cette société ( abattoir gad) une majorité de femmes . Il y en a qui sont pour beaucoup des illettrées » « La meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler », « les salariés doivent pouvoir travailler plus sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord », « crimes contre l’humanité en Algérie… code noir, ..il n’y a pas de culture française,… je n’ai jamais vu d’art français,… » sont, entre-autres, des déclarations difficilement acceptables par les Français.

Dès lors la présence de Marine Le Pen au deuxième tour qui pouvait être intéressante en ce qu’elle devait assurer l’élection de son adversaire porte en elle un risque majeur : c’est qu’elle soit élue !

Il faut donc par tous les moyens casser  Marine. Et tous de s’y atteler. Les médias, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, l’ensemble des autres partis, des syndicats, notamment la CGT, Unitaires et la FSU. La technique de Mélenchon est remarquable qui consiste à présenter un programme qui ressemble le plus possible à celui de la candidate, mais bien sûr sans aller au bout…de la sortie de l’U.E. et de l’Euro, une façon de dire «  le programme de Le Pen, très bien, mais c’est aussi le mien et il vaut mieux voter pour moi que pour l’extrême droaate»

La dernière initiative en date nous vient du Sud-Est, de Christian Estrosi, le président de droite de la région PACA. élu par la gauche, « ami de Fillon mais pas filloniste »

Ce dernier entend mettre sur pied un « comité riposte républicaine »[  C’est vrai que « résistance laïque » était plus difficile à choisir pour celui qui a été condamné en 2013 par exemple pour atteinte au principe de laïcité en raison d’un loyer totalement sous-évalué demandé à la mosquée de la rue de Suisse à Nice.]

Le dit comité aurait pour objectif de « réunir des élus de terrain et des professionnels de la société civile  pour chiffrer les propositions de Marine Le Pen et les analyser sur un plan juridique. Puis nous allons rédiger des argumentaires pour les milliers de militants sur le terrain …Je veux que madame Le Pen sache qu’elle nous aura sur le dos matin, midi et soir »(Var matin 28 février)

Et lorsque le journaliste évoque la possibilité que Fillon ne soit pas au 2ème tour Estrosi répond : « mais on me trouvera toujours face au FN ».

En fait Estrosi propose un cadre organisationnel destiné à rassembler des « milliers de militants » sans qu’en soit précisée une quelconque appartenance partisane, dans le seul but de « combattre le FN », c’est à dire, donner une façade institutionnelle au regroupement de tous ceux, à l’instar des anti-fa, qui veulent « chasser le FN du terrain »( var matin, idem).

Faire la chasse à Marine Le Pen, faire la chasse aux millions de citoyens qui ne pensent pas comme eux.

Ils sont prêts à tout, même au pire.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean Theron

Responsable PACA et vice-Président de Résistance républicaine


16 thoughts on “Estrosi et ses copains antifas prêts à tout pour abattre Marine Le Pen

  1. AvatarAlainBis

    Estrosi … gros trou du cul en puissance… une merde de plus dans le monde politique français déplorable…

  2. AvatarNICOLAS F.

    Estrosi s’en est tiré la tête haute après avoir été responsable du masscre du 14 juillet dans sa ville, C’est écoeurant.
    Estrosi la honte,le lâche qui n’a eu le courage de demander pardon à sa ville et aux français de la mort d’enfants ,de bébés ,de mamans,de personnes âgées toutes innocentes.Des innocents qui lui faisaient une confiance absolue.
    Si ces pauvres gens avaient su qu’on ne peut pas faire confiance à un maire pour administrer la ville dont il est responsable (et payé pour ça),toutes ces pauvres âmes ne seraient jamais allées voir le feu d’artifice.
    Estrosi aurait dû dire:n’allez pas voir le feu d’artifice parce que je ne suis pas capable d’empêcher un camion de rouler sur la promenade des anglais parmi un demi million de personnes.
    Estrosi est le pire des lâches,ce serait mon fils ,je lui aurais mis personnellement un pain dans la gueule.
    Alors,le reste,ses petites manoeuvres maffieuses et compagnie,c’est assorti au personnage.Mais quand on a du sang d’innocents sur les mains sans l’ombre d’un remords on a pas sa place dans la République.

    1. Avatardurandurand

      Suis de votre avis , et je rajouterai que le couille molle d’estrosi (pas de majuscule à des salopards de cet acabit .) ferai mieux de fermer sa grande gueule et de se faire oublié , parce que nous les Patriotes nous ne l’oublierons pas .

  3. AvatarXtemps

    Qu’ils continuent, ils aident encore plus Marine, ils aggravent encore plus leurs cas, en montrant leurs vrais visages Fascistes et leurs viles comportements.
    Qui sème la tempête récolte…comme dire du mal de quelqu’un en récoltera les fruits de sa haine contre lui.
    Qui s’aiment récoltent l’amour.

  4. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    « Riposte républicaine », il fallait y penser, c’est un peu comme si l’on créait un journal nommé « Le Canard déchaîné ». Cela ne brille pas par l’originalité, mais a l’audace des cons qui osent tout, ce à quoi on les reconnaît. Estrosi, c’est un peu comme Bayrou, ça prétend tout et son contraire et c’est toujours à l’extrême-centre. Comme il se dit, un trou-du-cul c’est toujours au milieu.

  5. AvatarUTR

    Jean Théron

    Excellente synthése de la réalité présente

    Certes Hollandouille de concert avec les grands pontes de Bruxelles , a fondé cette créature quasi artificielle répondant au nom de Macron , dans le but de sauvegarder la pérennité d’un système profitable aux puissances financières occultes , tout en assurant la conduite de cette politique de destruction nationale , que l’on peut observer dans d’autres pays du continent

    Je vous rejoins sincèrement , quand vous avancez que Fillon, est actuellement combattu, car il se démarque assez sensiblement du système dont notre oligarchie veut prolonger l’existence, cumulant la double tare d’être chrétien ( apparemment ), et d’avoir produit un ouvrage sévère envers l’islam radical, ce qui le place en position d’infraction , envers la bien bien-pensance morale actuellement en vigueur autant sur l’Elysée que sur Bruxelles .

    En cela Macron representait le candidat idéal, allié proverbial de la grande finance , et totalement indifférent à la survie de la France traditionnelle . Cependant , et là vous avez encore raison, Macron s’est livré à une véritable surenchère destructrice , au point de se voir dangereusement rejeté par énormément des élécteurs , justement offensés par ses frasques orales insupportables !

    Macron est toujours le champion de Hollandouille et de l’establishment , mais ce héro du jour , constitue probablement pour ses mentors une source de désillusion, en raison de sa personnalité totalement excentrique , déjantée , leur portant à des élucubrations oratoires , n’allant pas dans le sens d’une efficacité de discours , adaptée à la conduite d’une campagne aussi sérieuse!

    Donc le risque est effectivement grand , pour le pouvoir d’être battu par l’offensive dynamique de Marine , d’ou la nécéssité d’une solution de secours à double tranchant ! D’une part l’instauration d’une procédure judiciaire contre Fillon ( cela ne saurait tarder ! ) et d’autre part , ( si on met de coté les affaires du parlement européen ) , l’organisation de pressions morales puissantes sur les élus locaux , pour les dissuader de parrainer Marine

    A l’heure ou je parle , cette dernière méthode semble hélas porter ses fruits ,car le nombre de parrainage au profit de Marine, risque d’être passablement insuffisant pour lui permettre , de concourir dans ce challenge essentiel !

    Marine risque donc fort , non pas d’être battue aux élections ,mais d’être disqualifiée, sur décision collégiale des élus locaux , affichant ainsi leur plus profond mépris pour la démocratie et les électeurs !

    Ces mois de 2017 , auront donc consacré la mort en direct de la démocratie française , trahie par la caste des élus, devant leur poste et leurs prébendes , aux suffrages et aux contributions financiéres des électeurs , ici même honteusement grugés

  6. AvatarMariette

    J’en ai connu beaucoup dans ma vie des costumés et des cravatés comme ces deux-là. De la parfaite …… bip …….
    Ils ont eu de la chance de ne pas m’avoir connue à l’école primaire !
    Avec leur tête à claques je me serais bien régalée et ils auraient filé droit.

  7. Avatarmaury

    Ce faux cul qui s’est rallié aux gauchistes pour faire barrage à Marion ne mérite que mépris et d’être mis au chômage,il est détesté de ses concitoyens auxquels il impose ses copains islamistes!!!!DEHORS!!!

  8. Avatarzipo

    Nos élus de l’Umps se partagent le gateau depuis plus de 40 ans et ne voient pas d’un très bon oeil la venue d’un troisième larron car le gateau n »est plus extensible et ne peut plus étre partagé en trois !
    Aprés s’étre voté des lois pour leur permettre de se servir dans les caisses en toute légalité (Pénélope n’est pas la seule,ils sont pléthore a avoir profité du système ,avec en plus commissions Jospin Etc!!)
    imaginez que le nouveau arrivé décide comme il ne s’est pas servi de supprimer
    ces avantages et de demander aux élus de l’UMPS de rembourser le trop perçu!
    Voyez vous, la nous sortons du cadre politique pour des détournements de fonds !!Car les langues vont se délier forcément !
    Aussi La venue de Marine fait froid dans le dos ,pas pour ses idées mais pour la grande lessive quelle risque comme elle l’a promis de mettre en oeuvre!

  9. Avatarlanceur

    Estrosi est capable de tout et si Fillon reste, je suis persuadé qu’il rejoindra l’homme de main de Hollande, le nouveau messie des médias et de la finance, « macron ».
    Petit HS: ce matin sur C News ex i/télé, dans l’émission de pascal Praud, un membre de LR disait qu’il fallait que Fillon parte aux profits de Ali Juppé car il paraîtrait d’après lui que MLP serait entre 35 et 40% au 1er tour, à vérifier bien entendu, car cela peut amener les pro-Fillon à le lâcher par peur du FN. Une méthode pour convaincre les réticents à Juppé? Les Sarkozistes eu sont vraiment des anti-Juppé, comment cela va finir, c’est une sacré mélasse.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      intéressant, en effet je ne crois pas que Marine soit à 26 ou 27 commeils voudraient nous le faire croire, elle est forcément à plus de 30 et ça ouvre en effet la possibilité de son élection…

  10. frejusienfrejusien

    comme mon commentaire est passé à la trappe, je le remets :
    STRONSO signifie MERDE
    et au pluriel stronsi, je reprends ce qui a été marqué par angora, pour ceux qui sont du sud, ils connaissent ce mot qui vient de l’italien et se dit aussi en nissard

Comments are closed.