Lettre à la petite frappe Macron, par Jean-Paul Spina


Lettre à la petite frappe Macron, par Jean-Paul Spina

LE CHAGRIN ET LA PITIE

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel MACRON candidat à l’élection présidentielle.

Monsieur,

Après avoir, avec vos allures de petite frappe pleine d’assurance et de suffisance devant un micro en Algérie, assassiné encore une fois la France et ceux qui sous son drapeau l’ont défendue, Pieds Noirs et Harkis rescapés du seul choix que le FLN leur laissait en 1962, la valise ou le cercueil, vous vous êtes pitoyablement confondu, vautré à Toulon, dans des excuses pleurnichardes ponctuées de « pardon, je vous aime »… Comediante ! !

Vous vous êtes ensuite englué dans des explications acrobatiques : « j’ai dit cela Alger, mais je ne voulais pas dire… ce que vous avez entendu »… Croyez-vous que vous allez ainsi conserver la confiance de ceux qui écoutent vos engagements de candidat ? Ils sont déjà en Marche Arrière car toutes les promesses inconsistantes que vous leur adressez sont noyées dans le flou et l’enfumage de votre illusoire projet pour la France.

Si vos supporters persistent à croire un saltimbanque qui se renie devant son public et s’aplatit minablement devant 200 Pieds -Noirs et Harkis « aux cheveux blancs » qui ne demandaient que des explications, ce sera leur affaire « n’est ce pas Bruno » ! ! Car, comme nous en avons déjà fait le dramatique et douloureux constat, nous, les Pieds Noirs et les Harkis, savons trop bien hélas que « les promesses n’engagent que ceux qui veulent y croire », même si elles ont été annoncées d’un balcon d’Alger, ex capitale de la
France Libre devant un million de personnes par un grand homme qui s’était illustré en organisant, 15 ans auparavant et avec bien d’autres, la RESISTANCE de la France.

Vous êtes bien loin d’avoir sa carrure, Monsieur le candidat micron, et vous ne partageriez avec lui que le seul souci qui l’animait en 1958 : prendre le pouvoir au prix de toutes les trahisons, lui en trompant les 10 millions de Français qui vivaient dans ces trois départements de notre République et vous en nous faisant croire, quand cela vous arrange, que vous n’êtes plus en accord avec ceux qui vous ont nommé et que vous avez servilement servi comme conseiller et ministre.

Monsieur l’énarque, « ni de droite, ni de gauche », candidat à la magistrature suprême, vous êtes bien de ces politiques qui brûlent ceux qui les ont encensés et vous avez comme eux la trahison dans les gènes. Après vos falsifications préméditées, éhontées et injurieuses pour l’histoire de la France en Algérie, vous vous êtes permis, malgré les nombreux éminents historiens qui ont mis à jour votre « logiciel de la colonisation », de revendiquer avec force durant votre discours les idées de la gauche sur ce sujet, c’est-à-dire depuis les traîtres, assassins, porteurs de valises du FLN jusqu’aux recommandations de Terra Nova qui vous ont sûrement poussé à aller sur l’autre rive à la pêche aux voix.

Cette revendication publique fait aussi tomber le masque. Elle révèle ce que cachent vos allures de dandin boboïsé de la finance. Après votre show tragi-comique de compassion théâtrale pour les Pieds-Noirs et les Harkis et nous avoir assené, avec des regards complices vers vos fans, un ironique, sournois mais surtout cruel « je vous ai compris », nous avons senti le sel que vous veniez de jeter sur nos blessures, la dérision, le mépris de nos souffrances, celles que vous évoquiez 10 minutes avant avec des trémolos d’opérette dans la voie… Tragediante ! !

A présent nous savons qui vous êtes et, pour nous, même si c’est un peu court jeune homme, ce que vous avez dit est pire qu’un crime, c’est une faute que nous ne vous pardonnerons pas. Vous êtes, à nos yeux encore horrifiés de ce qu’ils ont vu, vécu, ce que Napoléon pensait de son grand chambellan car, Monsieur, nous les Français d’Algérie, Pieds Noirs et Harkis, nous savons :
« que depuis qu’en cet autre langage
on a si bien, si talentueusement parlementé,
il vous pousse un nouveau courage :
l’audace de votre lâcheté ».

Jean Paul Spina, 73 ans
descendant d’une famille d’émigrés italiens sardes-napolitains
comptant 4 de ses aieux engagés volontaires pour la grande guerre de 14-18 morts pour la France et leurs fils rescapés de Koufra, Cassino, débarqués en Provence pour combattre jusqu’à Colmar, Strasbourg, Berchtesgaden et libérer la France .

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Lettre à la petite frappe Macron, par Jean-Paul Spina

  1. Jacqueline Sauvadet

    Merci Templier pour avoir, par cette belle lettre à micron (mais va-t’il comprendre !!) remis les pendules à l’heure. Nous français de France ou d’Algérie nous ne voulons pas de cette marionnette-girouette, qui nous déshonore en allant pleurnicher à Alger, ils ont bien dû rigoler les autres là-bas !! Elle sera belle la France représentée par un tel spécimen en plus il a vraiment l’air d’un idiot (utile pour quelques uns).
    J’espère que les français vont enfin se réveiller et comprendre que voter micron-con c’est la catastrophe assurée.
    J’ai 80 ans et je préférerais, avant de lever les bottes, voir notre Marine au pouvoir.
    Amicalement.

  2. Malou

    Merci d’une pieds noirs , dont les grands pères , père et oncles se sont fait casser la gueule pour la France leur Patrie !

  3. NICOLAS F.

    Bravo ,Monsieur.On aimerait que cette mémoire de France soit enseignée, »témoignée » dans les écoles.
    Pardonner mais ne pas oublier ,telle est la devise des hommes libres.
    Macron n’est qu’un zombi de la République.
    Et vous,comme disaient les Indiens américains en parlant des blanc qu’ils respectaient,un « little big man »,c’est à dire un être humain digne de ce nom.

  4. marre-du-PS

    Macron a commis une autre bourde, UNE GROSSE BOURDE : promettre aux classes moyennes que SEULES ELLES PAIERAIENT LA TAXE D’HABITATION ! Voilà qui va sans doute plaire à beaucoup de monde!

  5. SarisseSarisse

    J’espère que MLP l’atomisera si un éventuel second tour venait à les opposer, je vote pour une micronisation d’un Macron, pulvérisé!
    Cela dit il ne mérite même pas un premier tour.

  6. Xtemps

    Comme je l’ai déjà écrit, la France n’a jamais colonisé l’Algérie, elle a Fondée l’Algérie.
    l’Algérie est français, et était un pays libre et prospère, comme tous les peuples du monde civilisé, libre des barbares musulmans, qui eux avaient conquis 13 siècles plus tôt, avec des massacres, en faisant des esclaves avec les Berbères et cette saloperie d’Islam que nous connaissons que trop bien pour ses malheurs.
    Même le mot Algérie est français et n’existe pas en arabe.
    Alors oui certainement le micron avait bien insulté, non seulement la France pays fondateur de l’Algérie, mais l’Algérie avec, surtout pour les Kabyles Berbères, les vrais Algériens, pour retomber avec les barbares musulmans à nouveau.
    L’indépendance n’aura jeté que les algériens que dans les mains des barbares arabes musulmans, vaincu 130 ans plus tôt par les français pour fonder l’Algérie.
    Nos escrocs dirigeants aiment vraiment la dictature Islam criminogène et protègent un peu trop les crimes contre l’humanité au nom de l’Islam.
    Si nous devions poser la question aux Kabyles Berbère d’Algérie maintenant, s’ils aimeraient le retour de la France en Algérie ou de rester avec le régime actuel, je serai pas étonné pour le grand retour de la France en Algérie.
    Il faut comprendre aussi qu’il y à un pouvoir mondial criminel, l’establishment qui est au dessus des gouvernements totalitaires du monde entier actuellement, qu’il utilise ses dictatures à leurs bottes pour voler les peuples du monde, et partager les richesses entre eux, sans les peuples du monde, comme des véritables rapaces, les guerres ethniques dans le monde entier c’est eux, grâce aux manipulations.
    L’establishment tient les Amériques du Nord au Sud, l’Union européenne, l’union des pays Africains et les pays arabes unis, tous attachés aux chaines de l’establishment, grâce aux dictatures qu’il a placé comme gouvernements partout dans le monde.

  7. Laurent

    Bravo Monsieur Spina et merci de cette lettre.

    Je vais la diffuser sur le net (si vous êtes d’accord).

  8. Gladius

    il faut le répéter sans cesse, que cela finisse par s’installer dans l’esprit des gens :
    :
    Marine c’est l’Amour de la France
    Macron c’est le Crime contre la France

  9. legrand

    bien dit Monsieur, que ce pantin et jeune merdeux de la gauche caviar s’en prenne plein la G…..

  10. antidote

    Pensez vous que ce zozo aurait pu faire son service militaire ? permettez moi d’en douter ,il aurait certainement fait jouer toutes ses connaissances pour passer au travers .Il joue les durs mais cela ne prend pas ,beaucoup trop timoré pour en faire un soldat et encore bien moins représentatif face à un TRUMP ou un POUTINE …

  11. Chris2aChris2a

    Bravo Jean-Paul !

    Votre propos corrobore bien ce que disait le regretté Daniel Lefeuvre dans ses explications à l’inénarrable Djack Lang …
    Pour revivre ce moment de vérité, chercher sur Google « You tube Vérités sur la mortalité des soldats coloniaux (Daniel Lefeuvre) »
    Essayer de se faire élire Président des français en insultant la France …On vit une époque épatante !!!….

  12. frejusien

    ah ! les » crimes contre l’humanité » perpétrés par l’islam, 270 millions de massacrés, c’est le plus beau des records , toutes dictatures confondues….

Comments are closed.