François Fillon convoqué pour une probable mise en examen.


François  Fillon convoqué   pour une probable mise en examen.

François Fillon vient d’être  convoqué par la justice pour une probable mise en examen.

Notre site a exprimé de très gros doutes sur ce candidat et sur sa capacité à lutter contre l’islamisation de la France , problème premier de notre pays.

Reste que cette convocation , quasi instantanée, interroge.

Il est plus qu’évident que la justice , celle du « mur des cons », veut écarter un candidat qui n’a pas sa préférence.

Nous sommes face donc à une dictature de juges sectaires et il n’est plus possible de « faire confiance à la justice de son pays ».

Le citoyen français, coincé entre la dictature de Bruxelles et les potentats des régions, n’est même plus libre de désigner son Président.

Car, désormais, celui-ci est à choisir dans une liste composée par les juges et les médias.

Liste qui comprend Juppé, Macron, Hamon, Mélenchon …

La hargne judiciaire contre Marine a la même origine : Marine n’est pas dans la « liste » des juges et des médias.

Oui, il y a quelque chose de pourri dans la justice française.

Ceux qui en douteraient encore, devraient réfléchir à l’iniquité du procès fait aujourd’hui à Christine.

En procès pour avoir énoncé une simple vérité alors que les voyous paradent dans les cités, impunis par cette prétendue « justice ».





35 thoughts on “François Fillon convoqué pour une probable mise en examen.

  1. joseph P

    à 100% d’accord toutes ces attaques relèvent bien, non pas du mur des cons ! mais de la justice de cons !

    1. Alexcendre 62

      Fillon et son état major sont morts nos assistons au dernier baroude d’honneur et les rats quittent le navire , les électeurs de ce partis n’ont plus qu’une chose a faire pour sauver leur honneur et leur sens de la patrie c’est de basculer leurs voix vers Marine et surtout pas de donner un merci a Macron .

  2. gaston

    Le temps est venu de faire le nettoyage de printemps. Dehors ce gouvernement et ses soutiens juridiques et médiatiques véreux, dehors ses gauchos (pardon fachos!) violents et intolérants. Ils se font passer pour Blanche Neige alors qu’ils sont pourris jusque l’os.

    1. cayssials

      tant qu’on y est on y fout tous les saloparts qu’on a au pouvoir
      a commencer par connard 1er et ces accolytes cazeneuve leroux cambalélis et bien d’autres tous ces fumiers de socialistes qui ont tous des casseroles au cul pire que fillon.
      Cette gauche qui nous détruit d jours en jours
      vive marine viens nous débarrasser de toutees ces merdes gauchistes

  3. christian jour

    La justice en France me fait de plus en plus honte. C’est à gerber. Ils œuvrent en silence, pour mettre au pouvoir une gauche vendu et pourri jusqu’à la moelle. Il n’y a plus de démocratie en France et tout est fait pour implanter un islam meurtrier.

  4. Fomalo

    @Antiislam,
    Ce n’est pas possible, il doit y avoir encore un truc que nous n’avons pas repéré. A chaque sursaut de la presse, y compris « relayant » des informations soi-disant confidentielles, à chaque mouvement du PNF ou des juges, F.F le cupide en profite pour faire une conférence de presse en appelant aux électeurs, et- toujours la main sur le coeur- en profite pour tenir le maximum d’audience sur les radios, les TV, internet, en disant qu’on entendra la vérité (la sienne), celle de celui qui n’a jamais enfreint la loi..
    Je ne crois absolument pas à la « justice de mon pays, mais pourquoi les médias acceptent-ils de couvrir ces évènements autrement qu’a minima? Pourquoi ne pas développer par exemple sur la loi votée portée par des députés il y a quinze jours,concernant la nécessité absolue d’avoir un casier judiciaire vierge pour TOUT CANDIDAT A N’IMPORTE QUELLE ELECTION ? ELU ?Le Sénat doit se prononcer..remis aux calendes grecques puisque élections présidentielles et législatives… La mise en examen de Fillon révèle deux choses:1) le « Paraître » de la justice et: 2) la continuité d’un système de pseudo-alternance où le candidat qui se targue à présent de 4 millions d’électeurs ira jusqu’au bout, pas sous les fourches caudines de la « Justice », mais celles du peuple qu’il appelle à faire justice. J’espère que ce sera le cas, mais peut-être pas dans le sens qu’il sous-entend.

  5. cayssials

    tant fait pas ills payerons un jour de tout le mal qu’ils font a la france et aux francais

  6. MaximeMaxime

    Que M. Fillon appelle à voter Marine le Pen s’il trouve que la France va mal. Elle est au sommet des sondages et n’a jamais eu la possibilité de réformer la justice française au cours de sa carrière.
    Ayant été premier ministre pendant cinq ans, ministre et député par ailleurs au cours de sa longue carrière exclusivement politique, il a eu tout le loisir de proposer une réforme de la justice.
    Rien à voir avec le procès de Christine Tasin par conséquent.

  7. UTR

    Cette affaire Fillon , s’impose comme la démonstration éclatante de la disparition de l’état de droit ; vérité à coté de laquelle, les quelques français encore lucides , ne peuvent passer , sous peine de devenir l’un des peuples les plus …CON! d’Europe

    Si jamais je devais recevoir de menaces en rapport avec mon statut social, et d’autres problémes, j’hésiterais même à porter plainte, craignant que mon initiative citoyenne , ne se termine par une issue négative et non souhaitée, nous en sommes tous là !

    Honteusement grugés pendant 5 ans par un Hollandouille incompétent , mais hélas passé maitre dans la manipulation et la magouille au point de pouvoir monter sur un podium, les français se feraient encore lamentablement …BAISES! par un pouvoir composé de saligauds argentés et vendus sectaires occultes bruxellois, dont on apprend qu’ils sont eux mêmes les stipendiés des Georges Soros et compagnie !

    Au risque de paraitre vulgaire ( ce qui n’est pas faux finalement ) , ce peuple franchouillard mouton pigeon veaux , nous fait l’effet d’une pauvre fille de joie , nullement pourtant portée volontairement sur le sexe, et qui est obligée de se farcir, tantot les potentats politicards nationaux ultra privilégiés ( députés , sénateurs .;;;° la roulant dans la farine ( traité de Lisbonne) tantot les maquignons de la grande finance internationale , le condamnant pratiquement à mort , par l’imposition du traité de libre échange !

    C’est ce même pouvoir européiste corrompu qui s’est forgé cette caricature ubuesque de Macron- con, pour encore sauver l’étendard de l’éstablishment bourgeois gaucho parisien , qui tout en continuant à servir la soupe au sale pognon international, se pâme d’admiration et de compassion devant la migration de masse , considérée comme une richesse économique ( dixit cet avorton de Macron )

  8. denise

    Non F.Fillon n’a pas été mis en examen , il est convoqué pour entendre une décision de mise en examen OU en temps que témoin assisté ! et nous le saurons le jour de sa convocation … il a juste pris les devants avant que les journalistes s »‘en emparent …

  9. pikachu

    Quelle zuterie! Annulons carrément les elections et laissons les couronner le prochain président à la place du peuple.

  10. denise

    Ce qui me surprend c’est que sur ce site nous avons vu que 3 personnes ont dénoncé à une association anti corruption je crois , les pratiques de Macron et les journalistes n’en font pas état ..;

    1. MEFIANCE69

      Je suis le 4 ème …
      Tout le battage médiatique auquel nous assistons et très orienté contre tout ce qui n’est pas de gauche, c’est aussi un prétexte pour ne pas parler de l’état dans lequel la gauche nous a plongé. Pas seulement pour garder leurs avantages, mais aussi pour empêcher des débats sur le fond qui les mettraient mal à l’aise. Comme d’habitude tout ce que touche la gauche est corrompu, n’est que censure et mensonges. En effet, comment ne pas avoir d’informations et même des poursuites au sujet des casseroles de Macron, de Bayrou au sujet d’emplois fictifs d’attachés parlementaires, au sujet de déclarations fantaisistes du patrimoine ? Heureusement en dehors des copains-médias du pouvoir actuel, nous avons les vraies informations qu’on voudrait nous cacher. Les médias traditionnels sont de gauche, la justice est majoritairement de gauche, l’enseignement est majoritairement de gauche, secteurs largement discrédités d’où la perte de confiance totale dans les actions de ces trois entités. Tout ceci va peser lourd dans les urnes, car Hollande bis (Macron) est outrageusement protégé et injustement encensé. Les électeurs sont de plus en plus tenus informés de la vérité ce sont eux qui vont s’exprimer dans les urnes et là le verdict impitoyable sera prononcé.

  11. HopliteHoplite

    Hollande s’ingurge
    « En tant que garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire, je tiens à m’élever solennellement contre toute mise en cause des magistrats dans les enquêtes et les instructions qu’ils mènent dans le respect de l’Etat de droit », écrit François Hollande.

    MDR!!!!!

    1. denise

      elle est bien bonne ! que n’a t il dit lui même ! des magistrats dans le livre des journalistes « un président ne devrait pas …. » mais vraiment qu’est ce qu’ils ont dans la tête ! entre Valls qui dit, pendant sa campagne , qu’il veut supprimer le 49-3 alors qu’il est celui qui l’a utilisé le plus !! et Hollande et les magistrats et tellement d’autres.. cet aide parlementaire d’un député de gauche qui jetait sur les réseaux sociaux ses préférence pour le radicalisme islamiste ! mais on est où ? qu’est ce que ce pays, et même ce monde ? est ce une mouche qui …….car ça semble être sacrément contagieux …Soubelet qui part ..on ne sait où !!
      Bon on va essayer de se prémunir de cette grave maladie qui touche le cerveau..

  12. Marre de tout

    Vous savez ce que cela veut dire on va encore droit à la gauche pendant cinq ans avec Macron président et la gauche plurielle aux législatives. Ca n en finira jamais !!

  13. gammagamma

    Certes, tout le monde se rend compte à quel point les VRAIS fachos veulent imposer aux Français le candidat de leur choix. Démocratie : oui, mais dans les limites de leur totalitarisme. Ils veulent voler le vote du peuple et par le peuple imposer leur candidat. Ce n’est plus de la politique mais une mascarade nationale.Comme si les autres sont blancs comme neige. Quelle honte. Je ne suis pas pour Fillon, mais quel acharnement sur cet homme et son épouse. A vomir.

  14. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    La MAGOUILLE QUI SENT SI MAUVAIS LE FUMIER

    Et on les retrouve au bout du manche de la fourche : »l’UDI »

    L’UDI «suspend» son soutien à la campagne de François Fillon, selon Jean-Christophe Lagarde || Devinez vers qui qui vont se lover ????? (Je n’aime pas Fillon, je n’aime pas ses positions politiques, je n’aime pas son parti pris haineux contre le FN/RBM ; mais je n’aime pas non plus le fumier dans lequel le plonge Ennemis et « a »mis. La France est dirigée par un tas d’excréments ; de la pourriture parlante.
    1/03/2017

    :: https://francais.rt.com/france/34649-udi-suspend-son-soutien-campagne-fillon

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Là en plus ils font mal à sa femme, je pense que la « bête » qui est en lui va se réveiller et montrer les crocs, la descente aux enfers ne va pas être que pour lui !

  15. UTR

    L’hypothèse selon laquelle Fillon serait mis en examen , prend quand même de plus en plus de crédibilité , et peut ouvrir la voie à un procés et une condamnation politiquement quasi mortelle , savamment orchestrée par un pouvoir manœuvrant à loisir son parquet et pouvant compter sur le zéle de juges d’instruction, dont les accointances avec la rue Solférino, ne posent pas trop de problèmes de démonstration .

    Les élécteurs de droite ,sont peut être sur le point de voter pour un fillon, sur lequel pésera un danger de condamnation , selon un projet élaboré dans les couloirs élyséen , pour non pas faire élire, mais plutot imposer un personnage retord et fantasque , aussi adapté à la fonction présidentielle que je suis le grand mufti de Jérusalem !

    Par ailleurs notons que la signature de 500 parrainages pour Marine ,n’est pas une vérité totalement acquise ,et demeure actuellement des incertitudes dont l’importance ne peut être évaluée solidement .

    Sachons donc que le pouvoir de hollandouille , ayant prévu l’installation de Macron pour non pas défendre la France mais les interets d’entités économiques puissantes , a volontairement durci le systéme des parrainages dans le but de non seulement éliminer les petits candidats, mais aussi barrer la route à Marine, en contournant le vote dangereux des patriotes determinés

    Marine étant exclue de la présidentielle, sans aucune défaite électorale ,il nous faudra apprendre à voter , avec autres chose que des bulletins dans les urnes , et si possible par un séisme social d’une ampleur jamais vu, débouchant sur une situation de désobéissance citoyenne quasi généralisée!

    1. denise

      désobéissance citoyenne généralisée ! comme vous y allez ! si seulement c’était possible car au point où on en est , nous ne pouvons rester dans cette situation…

  16. long drink

    Je ne plains pas Fillon, il l’a bien cherché et il a ce qu’il mérite. Et le pire, ce n’est pas ses magouilles en tous genres pour s’enrichir, mais c’est le fait d’avoir été le premier ministre et donc le complice actif du criminel anti-français Sarkozy.
    Fillon est un homme du Système, un laquais et un larbin du mondialisme, un bandit qui a oeuvré hier contre la France, et qui continuerait comme si de rien n’était s’il était élu demain !

    S’il avait tiré les leçons de ce qu’il lui arrive aujourd’hui, il ferait sa confession publique et tendrait la main à Marine Le Pen.

    Bien loin de là, cet individu sans foi ni loi, ce sale type, cet énergumène, […] veut se maintenir dans la course à la présidentielle et prétend présider aux destinées de la France ! La lune qui se prend pour le soleil !
    Eh bien qu’il crève !

    1. Renoir

      Je souscris à tout ce que vous dites !
      Que Fillon meure (politiquement), on s’en fout puisque Marine récupèrera l’essentiel de ses voix.

      1. denise

        et bien je ne suis pas aussi sûre que vous , beaucoup partent chez Macron et c’est bien là le danger !

  17. marco13

    Justice de république bananière.

    Je ne porte pas spécialement Fillon dans mon coeur, mais force est de constater que notre oligarchie gaucho a sorti l’artillerie lourde pour étouffer la concurrence a la présidentielle.

    On vit dans une bonne petite dictature communiste.
    KIM JONG UN a de la concurrence…

  18. .templier.templier

    les français commencent à se rebeller contre la bien-pensance que leur distillent médias et sondeurs. Vont-ils réagir le jour des élections ?

    -:-:-:-

    Qui a décidé d’éliminer F. FILLON ?

    -:-:-:-

    Nous vivons dans un système mondialisé où la finance domine et détient le vrai pouvoir. Cette finance est représentée par les grands groupes bancaires et les multinationales géantes, qu’elles soient dans le numérique, l’énergie ou la communication.

    Ces grandes sociétés sont dirigées par une élite soigneusement sélectionnée dans un sérail de nantis, formée dans de grandes écoles parfaitement formatées.

    Nos femmes et hommes politiques et les ténors de nos médias viennent pour la plupart du même milieu et des mêmes écoles.

    Ils se connaissent bien, naviguent d’un univers à l’autre comme des poissons dans l’eau, miment de s’affronter pour mieux s’entendre sur le partage des richesses et du pouvoir … exclusivement entre eux.

    La démocratie n’est plus qu’une duperie qui manipule le peuple et la politique un spectacle.

    On est bien loin du monde idéal d’une vraie démocratie et de politiques représentatifs du peuple souverain.

    Et pourtant, me direz vous, nous votons. Nous avons toujours le pouvoir de choisir!

    https://blogs.mediapart.fr/christianbriffardorangefr/blog/070217/les-hommes-politiques-ont-ils-conscience

  19. .templier.templier

    Nous venons d’assister en janvier 2017, juste avant la campagne officielle des élections présidentielles, à une vaste entreprise de manipulation qui se décompose en trois opérations distinctes que l’on peut appeler la « Valse à trois temps ».

    1- Premier temps : éliminer François Fillon le plus dangereux.

    On s’aperçoit que le candidat à abattre est François Fillon, le candidat désigné par les primaires de droite le 27 novembre 2016 et qui avait jusqu’à présent une forte probabilité de gagner.

    Une première manipulation a eu lieu dès le premier tour des primaires. Elle a consisté à faire participer des électeurs de gauche pour voter en faveur d’Alain Juppé et ainsi éliminer Sarkozy au premier tour (Fillon n’avait aucune chance de gagner selon les sondages). Ils sont revenus au second tour pour éliminer cette fois F. Fillon mais la manœuvre a échoué. Cette opération avait été préparée par une longue campagne médiatique en faveur de Juppé donné favori dans tous les sondages, et ce bien avant le premier tour des primaires.

    Une seconde manipulation devient alors nécessaire. L’objectif est de délégitimer Fillon auprès de ses électeurs potentiels afin qu’ils renoncent à voter pour lui en semant le doute. Il fallait le toucher dans son intégrité. Les informations révélées par le Canard enchaîné du 25 janvier 2017 montrent que l’opération a nécessité l’accès à des informations provenant des services de l’État notamment celles concernant les salaires payés par le directeur de la Revue des Deux mondes, Marc de Lacharrière à l’épouse de F. Fillon.

    Une piste commence à se dessiner, ce serait des membres du sérail de l’ancien ministre Macron, proches de l’Élisez, qui seraient à la manœuvre mais tout cela est difficilement prouvable. Un d’entre eux aurait rencontré le mardi 9 janvier 2017 Michel Gaillard, directeur du Canard Enchaîné, et ami de François Hollande pour lui remettre les informations en sa possession.

    En tout cas, la justice s’est saisie en un temps record de l’affaire. La procureure du Parquet national financier, Madame Houlette1 annonce l’ouverture d’une enquête le jour même (le 25 janvier) de la parution du Canard Enchainé pour « détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel ». Les investigations ont été confiées à l’Office central de lutte contre les infractions financières.

    Cette campagne de déstabilisation est particulièrement efficace et F. Fillon a deux solutions : soit il démissionne mais dans ce cas le parti des Républicains va devoir choisir un nouveau candidat (le fameux plan « B ») mais cette opération est risquée car les rivalités sont telles que le parti peut éclater. Fillon était en effet le seul à assurer l’unité. La solution alternative est de continuer le combat contre vents et marées mais il prend le risque de perdre des élections qui étaient jusqu’à présent « imperdables ». La droite est prise dans un piège et il n’existe aucune bonne solution.

    Si Fillon dévisse dans les intentions de vote et tombe en dessous de 20 %, la poursuite de la campagne de révélations et de dénigrement suffira pour le disqualifier définitivement. Son discours devient inaudible dans les médias qui ne parlent que des « affaires » et non de son programme. Au cas où F. Fillon persisterait à vouloir rester candidat, et remonterait dans les sondages, le réseau à l’origine de ces manipulations n’aurait plus qu’à appliquer ce qu’il avait fait en 2002, à savoir promouvoir des candidatures concurrentes, capables de lui siphonner suffisamment de voix pour qu’il ne soit pas présent au second tour, comme cela avait été le cas pour Lionel Jospin. Dans cette configuration, il n’est pas évident que la candidature de F. Bayrou soit souhaitable car il prendrait plus de voix à Macron qu’à Fillon. Des sondages ont certainement été commandés pour déterminer le(s) meilleur(s) candidat(s) capable(s) de déstabiliser Fillon Les vocations ne manqueront pas.

    C’est le cas par exemple de Michèle Alliot-Marie qui se prépare depuis longtemps mais aussi de bien d’autres. F. Fillon a déjà baissé dans les sondages et il suffira de lui faire perdre deux ou trois points pour l’éliminer.

    2- Deuxième temps : éliminer Manuel Valls à gauche

    Une troisième opération vise la gauche. Elle a consisté à éliminer l’ancien premier ministre Manuel Valls lors des primaires de la gauche au profit de Benoît Hamon, un apparatchik socialiste marqué idéologiquement très à gauche et faisant rêver les militants avec le salaire universel.

    Il est étonnant d’entendre le soir du premier tour des primaires de gauche, la Haute autorité annoncer les résultats à 20H30 en pourcentages qui ne bougeront pas malgré le dépouillement de centaines de milliers de bulletin. Certains experts expliquent cet étrange phénomène par la forte culture de fraude du parti socialiste. Et de citer comme exemple l’élection à la tête du parti socialiste de Martine Aubry contre Ségolène Royal après un trucage des résultats. Ces méthodes dignes des pratiques de l’Union soviétique consistant à fixer les résultats la veille du scrutin, ne sont dénoncées par aucun leader socialiste. Comment se fait-il que M. Valls n’ait pas contesté les résultats ? Il semble avoir joué un rôle de figurant dans un scénario écrit à l’avance. Faire élire Hamon, marqué idéologiquement très à gauche, n’est pas neutre. Il est évident qu’il ne risquera pas de prendre voix à Macron, ce qui aurait été différent si Manuel Valls avait été désigné. Il aurait en effet chassé sur les mêmes terres et lui aurait pris une partie de ses électeurs. Il est d’ailleurs fort probable que l’on assiste au ralliement d’une partie des socialistes du clan Valls à la candidature de Macron.

    Quant à Benoist Hamon, il est conscient qu’il n’a aucune chance aux élections présidentielles mais il vise la conquête du parti socialiste et à sa recomposition. On sait depuis longtemps que les congrès socialistes se gagnent à gauche, c’est ce qui s’est passé aux primaires, qui ont été en réalité le substitut à un congrès socialiste en vue de sa reconstitution.

    On comprend que toutes ces manipulations à droite et à gauche ont pour seul objectif de dégager la voie à la candidature Macron. D’un côté on cherche à affaiblir, voir éliminer le candidat Fillon par une campagne médiatique en montant des affaires. De l’autre côté, à gauche, on dégage l’espace politique pour Macron en éliminant M. Valls au profit de B.Hamon.

    3- Troisième temps : Faire élire Emmanuel Macron

    L’objectif est bien de faire élire Macron. Ce dernier est lancé comme un produit marketing depuis plusieurs mois en insistant sur son aspect « moderniste », « jeune », « branché », le candidat « Geek » qui comprend l’évolution du monde et de la technique.

    Quels sont les ralliements à Macron ? Une rapide analyse des divers ralliements à sa candidature nous donne une idée des forces qui se positionnent derrière le candidat. On trouve la vieille garde des imposteurs politiquement corrects : L.Joffrin, Pierre Bergé, BHL, J.Attali, A.Minc, B.Kouchner, D.Cohn-Bendit. Ils vont recevoir le renfort de socialistes de droite mais aussi des centristes et même des Républicains comme l’ancien directeur de campagne de Bruno Lemaire, Jérôme Grand d’Esnon ou l’ancienne ministre Anne-Marie Idrac.

    E. Macron présente l’avantage de réaliser la synthèse entre le libéralisme économique et le libéralisme culturel.

    Dans le domaine économique, il est pour la dérégulation, la fin du salariat, l’ubérisation de la société, la suppression des nations et des frontières et pour une immigration massive bienfait pour l’économie, etc.

    Dans le domaine culturel, c’est un libertaire dont le fondement idéologique est la doctrine relativiste. Il est pour une société multiculturelle, le libéralisme des mœurs, la fin de la famille traditionnelle, le droit des minorités etc.. Le profil des personnalités qui se rallient à Macron illustre bien l’idéologie véhiculée par le candidat qui pour amalgamer des voix de gauche comme de droite se doit de rester dans le flou.

    Les conséquences politiques

    Les primaires ont été la première victime de cette manipulation. Les médias nous avaient vantés l’intérêt des primaires comme étant une grande avancée de la démocratie pour la désignation des candidats. Alors pourquoi ont-elles été « court-circuitées » ? Ce sont en effet les candidats hors primaires qui survivent : à savoir Mélenchon, Macron et Le Pen. Tous ceux qui ont participé ont été éliminés (Sarkozy, Juppé, et peut être même celui qui a été élu, F. Fillon. Le phénomène est identique à gauche avec Valls et Hamon). Les primaires apparaissent aux yeux des citoyens comme un subtil jeu de bonneteau pour voler leurs voix et un « piège à cons » pour les politiques qui se sont prêtés au jeu.

    La seconde victime est la classe politique qui est une fois de plus déconsidérée par le déballage des affaires. Ceux qui ont commencé à jouer à lancer des « boules puantes » comme disait le général de Gaulle, ont ouvert la boîte de Pandore des « révélations » sur les candidats, situation qui peut devenir très vite incontrôlable. Les médias ne devront pas alors se plaindre du « populisme » qui monte dans la société française.

    Les troisièmes victimes sont les grands partis de gouvernement qui structurent la vie politique française, à savoir le parti socialiste et le parti des Républicains qui ne résisteront pas à l’onde de choc des primaires et à l’échec de leurs candidats aux prochaines présidentielles.

    Qui manipule et pour quels intérêts ?

    François Fillon nous donne une piste. Il déclare le 1er février à son équipe qu’il s’agit d’un « coup d’État institutionnel » contre sa candidature à la présidentielle, et provient « de la gauche », sans plus de précision Un réseau effectivement sévissait à gauche lors de la manipulation de 2002. Mis en place sous les présidences de F. Mitterrand, il a prospéré sous J. Chirac. C’est la raison pour laquelle il l’a fait réélire à tout prix au détriment du candidat du parti socialiste. Pourquoi ce réseau a-t-il préféré un radical-socialiste à un socialiste ?

    En 2017, il semble que ce réseau ait rallié d’autres forces convergentes pour faire élire Macron. Il est certain que ce dernier comme J. Chirac en son temps sera redevable à ces réseaux de son élection. Quel deal a-t-il passé avec eux ? La question centrale est donc de savoir ce que cherchent à obtenir ces réseaux en faisant élire leur candidat (Chirac en 2002 et Macron en 2017) au point d’organiser des manipulations sophistiquées.

    Il y a des enjeux financiers auxquels se sont agrégés des enjeux idéologiques en 2017. Si l’on prend l’exemple de 2002, J. Chirac une fois élu, a laissé les coudés franches à ce réseau dans les domaines économique et financier. Il semble évident qu’avec Macron qui prévoit de « libéraliser » (en réalité « casser ») de nombreux secteurs de l’économie française, ce réseau prédateur pourra se partager des pans entiers de l’économie française.

    A cela s’ajoutent les enjeux idéologiques. Il est important pour eux de défendre la doctrine relativiste au sein de la société française qui est remise en question actuellement dans le monde occidental. Il s’agit de défendre notamment la poursuite de la législation en faveur des minorités en lien avec des groupes de pression internationaux. Il est évident que le conservateur catholique Fillon était l’antithèse de leur modèle de société et qu’il fallait l’éliminer à tout prix pour ces deux raisons. C‘est donc non seulement un modèle économique mais aussi un modèle de société qui se cachent derrière cette manipulation.

    4 Février 2017

  20. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES de 2017 n’auront-elles qu’un seul candidat retiré de la circulation ?

    A CE JOUR LE PARRAINAGE DES CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE
    François Fillon est le premier candidat à avoir ses 500 parrainages

    :: https://www.valeursactuelles.com/politique/francois-fillon-est-le-premier-candidat-avoir-ses-500-parrainages-70161

    Très curieux cette histoire de remaniement des parrainage. Ce Hollande est l’auteur de subterfuges les plus divers pour accomoder à sa sauce TOUTES LES ELECECTIONS qui ont eu lieu pendant son mandat !

    Les présidentielles de 2017 auront-elles cours ou non ? Avec combien de candidats, lesquels ?

    Cet homme est un cynique de la pire espèce il n’a que dédain pour le peuple il nous le prouve chaque jour par son comportement méprisant. Dès le début la majorité pensait que c’est un mou. Personnellement j’ai toujours pensé que c’est un faux mou. Il parâit être mou dans certains domaines parce qu’il n’agit pas selon les attentes des français ou l’intérêt de la France. Cependant examinez avec quel applomb, désapprouvé depuis le début de son quinquennat, il se tient debout sur son trône faisant fi des hurlements de désapprobation du peuple, il mène une politique des plus ignobles, des plus criminelles, des plus dictatoriales, des plus trompeuses ; il use et abuse de son pouvoir, manipule sans ciller ; le mec assume et s’il dissimule ce n’est ni de honte ni de regret, c’est simplement pour continuer.

    C’est un être exécrable, je souhaite de tout mon coeur que tôt ou tard, en France, et si nous ne le pouvons pas, tous ceux des pays qui ont des griefs contre lui, lui fasse rendre gorge par des procès internationaux , qu’il soit à jamais marqué du fer de la honte.

  21. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Christian Estrosi le Du Guesclin de Fillon s’en va-t-en guerre contre le Front National.
    :: http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/christian-estrosi-sen-va-t-guerre,316526

    AUTEUR : Georges Michel – (Colonel à la retraite)
    ==============================
    Christian Estrosi s’en va-t-en guerre. Contre le chômage qui ne cesse d’augmenter dans la région qu’il préside depuis plus d’un an ? Contre le terrorisme islamiste ? Contre le communautarisme, tout aussi islamiste ? Contre Emmanuel Macron ? Non. Vous l’aurez deviné : Christian Estrosi s’en va-t-en guerre contre le Front national.

    Le maire caché de Nice vient, en effet, de proposer à François Fillon, qui n’attendait sans doute que cela, de créer une cellule riposte contre le parti de Marine Le Pen. « Si Les Républicains ne dénoncent pas la mascarade du clan Le Pen, personne d’autre ne le fera à notre place ! » vient de déclarer celui qui s’y connaît en pantalonnades et autres carnavals.

    Cette cellule, que dis-je, ce « comité riposte républicaine va réunir à la fois des élus et des professionnels de certains secteurs (culture, économie, sécurité, santé, droit…) pour chiffrer les propositions de Marine Le Pen et les analyser sur un plan juridique ». Mazette !

    …/…

    ==============================

  22. V. MOUKAGA

    Hurler « au loup » c’est bien beau, mais peut-être est-il enfin temps de passer ouvertement et clairement à l’action avant de perdre les prochaines élections et de nous retrouver à jamais muselés par les lois et pratiques à venir!!!

    A-t-on déjà oublié les belles promesses de campagne de 2012 aussitôt oubliées par Hollande dès sa prise du pouvoir, puis remplacées de force par des mesures toujours plus restrictives de nos droits fondammentaux, via des décrets et le 49.3 ???

    Il nous reste encore le droit à « la résistance à l’oppression étatique » et à « la désobéissance civile » pour nous faire entendre… Ce que d’aucuns semblent refuser actuellement à Marine Le Pen et à François Fillon! (cf. Déclaration Des Droits de l’Homme et du Citoyen).

    Mme V. MOUKAGA

  23. frejusien

    la cellule riposte républicaine, est directement inspirée des deux sites de PC et CT, si vous avez remarqué
    Riposte (laïque) + (résistance) Républicaine
    ils ne manquent pas de culot

Comments are closed.