Les casques blancs qui assistent aux exécutions djihadistes récompensés aux Oscars


Les casques blancs qui assistent aux exécutions djihadistes récompensés aux Oscars

La totale. Le monde du cinéma est tout aussi frelaté que celui des medias ou de l’Université.

Le documentaire sur les Casques blancs a été récompensé aux Oscars, obtenant le prix du meilleur court-métrage documentaire.

Or, cela pose 3 problèmes…

1 le réalisateur ne s’est pas trop fatigué, puisqu’il utilise carrément l’intégralité des images fournies par les Casques blancs eux-mêmes… IL n’a rien filmé des prétendues scènes de sauvetage…

2 les casques blancs mentent, ils ont été moult fois pris en flagrant délit de tricherie et de simulation :

Par le passé, la nature des images que les Casques blancs diffusent abondamment sur les réseaux sociaux pour témoigner de leurs opérations a déjà fait l’objet de très sérieuses remises en question. En décembre dernier, la journaliste indépendante Eva Bartlett avait dénoncé l’utilisation par l’organisation d’«images vidéos montrant le sauvetage d’enfants que l’on retrouve parfois secourus dans d’autres vidéos». «Sur le terrain, personne n’a jamais entendu parler d’eux à Alep», ajoutait-elle. 

En janvier, la diffusion d’une vidéo du groupe de secouristes syriens avait provoqué un tollé sur le web : on y voyait les secouristes «sauver» quelqu’un – alors qu’il ne s’agit que d’un «mannequin challenge» – un concept vidéo à la mode dans laquelle les internautes se filment en restant figés. La vidéo, brouillant clairement la frontière entre mise en scène et réalité, avait été retirée du compte du groupe quelques heures après avoir été postée.

https://francais.rt.com/international/34536-documentaire-sur-casques-blancs-recompense-oscars

3  Les Casques blancs sont accusés d’avoir des liens avec les djihadistes de Syrie

En effet , le moins que l’on puisse dire est que le travail des casques blancs est plus que controversé :

Les médias occidentaux les présentent comme des héros qui sauvent les civils en mettant en péril leur propre vie. Mais il y a des choses que lesdits médias ne vont pas vous montrer…

Les Casques blancs, les défenseurs civils syriens devenus candidat au Prix Nobel de la paix en 2016, ont été filmés dans des circonstances qui jettent, au minimum, une ombre sur leur réputation. Ces activistes assistent fièrement, semble-t-il, à une exécution djihadiste et jettent dans les poubelles des corps des militants syriens. Des héros ? Peut-être. Mais si c’est le cas, leur héroïsme semble être très sélectif.

D’autres images plus compromettantes encore pour les Casques blancs n’ont sans doute pas été inclues dans le montage final du documentaire. Elles montrent certains membres de l’organisation en train de poser avec des djihadistes armés ou de participer à des manifestations de liesse dans les rues d’Alep aux côtés d’individus brandissant l’étendard noir de l’Etat islamique.

Vanessa Beeley, journaliste indépendante et chercheuse britannique qui s’est rendue sur place, à Alep, estime que les Casques blancs ne seraient pas ceux qu’ils prétendent être : «[Ils] sont dans les régions contrôlées par les terroristes. Ils fournissent des soins médicaux aux terroristes, ils acheminent les équipements par la Turquie dans les régions terroristes […]. Ils ont été filmés participant à l’exécution d’un civil à Alep. Ils diffusent des vidéos, sur leurs pages dans les réseaux sociaux, des exécutions de soldats et de civils arabes.» 

https://francais.rt.com/international/34536-documentaire-sur-casques-blancs-recompense-oscars

Et voilà que le politiquement correct récompense ceux qui aident les djihadistes…

Voilà les Oscars définitivement déconsidérés.

Donald Trump n’est pas apprécié par la majorité des stars d’Hollywood, on comprend pourquoi.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Les casques blancs qui assistent aux exécutions djihadistes récompensés aux Oscars

  1. Xtemps

    Il y a vraiment quelque chose qui pue et de macabre dans cet establishment à milliardaire, un manque total d’empathie pour les gens.
    Quand il y avait eu 500 milles enfants morts fautes des soins médicaux en Iraq à cause de l’embargo, personnes ne s’étaient offusqués dans le monde du cinéma, ni dans les médias nul part, même pas les politiques!, sauf pour certains journalistes qui eux essayent de faire leur métier de journaliste et souvent censurés, qu’ils doivent utiliser les réseaux sociaux pour dénoncer les abus.
    Même la Hillary Clinton, qui elle avait été interviewé par une journaliste américaine, lui demandant si c’était normal et nécessaire de laisser mourir 500 milles enfants fautes des soins médicaux à cause de l’embargo, Hillary avait répondu : ‘ oui c’est normal et nécessaire, sans rire devant la journaliste! ‘.
    La même Hillary, qui elle avait failli être première Dame des états unis d’Amérique!, dite moi qu’est ce qui est normal et nécessaire de laisser mourir 500 milles enfants en Iraq?!
    De quoi sont ils fait ces gens, leurs sentiments c’est du cinéma aussi, de l’artificiel, de l’imitation, du toc, de la manipulation!.
    Nous voyons de plus en plus des manipulations partout avec les médias, qu’il faut encore prendre du recul avec tout ce qui disent les médias.
    Comment encore faire confiance et à qui dans ce monde là.
    Il y a quelque chose qui ne colle pas avec ces gens là, mais là çà fait beaucoup de monde!.
    Imaginez un Trump au milieu de ces gens là et Président des états unis!.

  2. durandurand

    Le monde du show biz est complètement déconnecté de la réalité octroyant une récompense à ces imposteurs de casques blancs ayant du sang d’innocent sur les mains étant affilier à l’état islamique.
    Toutes ces stars américaines sont devenues complice en leur donnant ce prix à ces pseudo casques blancs qui ne sont qu’en faîtes qu’un ramassis de pourriture complice des assassins djihadistes.

    1. gammagamma

      Vous pensez qu’ils sont que déconnectés ? Pas que… Ils sont d’une ignorance et d’une inculture effarante. Et pas que sur la situation en Syrie. L’être ou le paraître. Ils ont déjà choisi. Et dire qu’on en fait des parangons de la tolérance et de la compassion !

  3. jolly rodgers

    voilà pourquoi je ne regarde que des films des années 50 a 80 , après a part quelques raretés , le cinéma actuel ne m’intéresse plus , comme la musique et la littérature …. on vie une époque de désenchantement a touts les niveau.

  4. bronson le fait

    c’est des enfoirés qui (comme à gaza) font des montages pour soutirer du fric aux ptits cons de chez nous. ma propre fille les admire !!!! c’est dire !!
    bientôt le grand tri sera fait !! je prédis que 2017 sera une année mémorable à tout point de vue !!!!!!!!!!!!!!!!!!! remember

  5. Stratediplo

    J’insiste encore comme dans tous mes articles depuis leur percée médiatique la veille de l’intervention russe, il faut toujours préciser les FAUX casques blancs. En dépit du silence complice du gouvernement argentin, ces terroristes n’ont rien à voir avec les vrais Cascos Blancos reconnus par l’ONU sous l’appellation de White Helmets dans une vingtaine de résolutions de l’Assemblée Générale, de la 49/139 jusqu’à la 70/105.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      merci pour l’info j’ai fait un article sur le sujet que je publierai demain

Comments are closed.