USA : ils déclarent ouvertement vouloir charger les fours avec des juifs !!!


USA  : ils déclarent ouvertement vouloir charger les fours avec des juifs !!!
J’ai traduit cet article pour répondre aux nostalgiques des régimes totalitaires et à ceux qui prévoient  la fin de LA civilisation. Ils pensent la remplacer peut-être par la charia,   droit à l’inhumanité de l’homme envers l’homme.

Des Musulmans à l’université d’Arlington Texas s’expriment en ces termes : « charger au maximum le four avec des juifs ».

Le 22 février 2017, Christine Williams

Des étudiants musulmans qui se moquent de l’Holocauste, qui appellent à violenter les Juifs, qui remettent en question l’existence d’Israël et qui prétextent une fausse histoire de victime palestinienne et d' »islamophobie », tout cela est devenu banal. Les médias essaient désespérément de présenter le président Trump comme responsable de l’antisémitisme aux États-Unis; En réalité, ils devraient se pencher sur certains étudiants et leurs sympathisants et sur leurs discours sur la cause Palestinienne. 

Et maintenant cette haine a même fait son entrée dans les maternelles. Nancy Salem, citée dans l’article ci-dessous, a enseigné à l’école « Children’s Courtyard in South Arlington » au Texas. Salem est également membre de l’UTA [NDT : association étudiante en faveur d’une société démocratique] pour la Justice en Palestine (chapter of Students for Justice in Palestine) et défenseur de la campagne internationale Boycott, Désinvestissement et Sanctions [NDT : Boycott, désinvestissement et sanction (BDS) est une campagne internationale appelant à exercer diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël afin d’aboutir à la réalisation de trois objectifs : la fin de l’occupation et de la colonisation des terres arabes, l’égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d’Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens] » et, elle a utilisé son compte Twitter désormais inaccessible pour publier des commentaires comme : ‘Combien de Juifs sont morts lors de l’Holocauste ? Pas assez … HAHAHAHA « ‘. 

Salem a été suspendue de son poste d’enseignante; cependant elle devrait être licenciée et inculpée de crime de haine, comme aurait dû l’être le professeur dans la région de Toronto, comme l’a signalé Jihad Watch

Une enseignante de la région de Toronto qui a qualifié de héros et martyr un djihadiste qui a écrasé le crâne d’une fillette israélienne de quatre ans, est de retour dans sa salle de classe, après avoir été simplement rappelée à l’ordre pour ses messages d’une violence insupportable sur Facebook. Un porte-parole de l’école catholique de district de Dufferin-Peel déclare que Nadia Shoufani est retournée travailler à l’école libre Sainte-Catherine de Sienne avant Noël. Comme annoncé, elle n’est pas accusée de crime de haine, et elle a la responsabilité du bien-être des enfants. Pourquoi un enfant canadien devrait-il suivre les cours d’un professeur qui a à l’esprit des idées de meurtres et qui est habitée par la haine ? L’administration scolaire devrait accorder la priorité au bien-être des enfants.

« Charger un maximum le four avec des juifs » est un post antisémite agressif, parmi d’autres, lesquels inondent le site des étudiants de l’Université d’Arlington Texas, c’est ce qu’on apprend d’après cet article paru sur Covert Campus Watchdog Finds, par Lea Spyer, Algemeiner, le 15 février 2017 : 

« Les juifs ne vivent qu’une fois » et « charger au maximum le four avec des juifs » sont des messages agressifs parmi d’autres qui inondent les pages du site (UTA) des étudiants et anciens étudiants de l’université d’Arlington Texas, cette affaire a été révélée suite à un dossier récemment publié par des sentinelles surveillants les sites des campus d’université.

Si on se fie au dossier, ouvert par Canary Mission – organisation qui surveille anonymement l’activité anti-américaine, anti-israélienne et antisémite sur les campus universitaires américains – 24 étudiants et diplômés, qui surfent sur le site d’UTA, ont assimilé Israël à l’Allemagne nazie, ont appelé à la violence contre les juifs, nié et approuvé l’holocauste   dans des messages sur Facebook et Twitter.

La majorité des post-s proviennent d’étudiants et d’anciens élèves de l’université en relation avec l’organisation « chapter of Students for Justice in Palestine (SJP) » et, avec l’association des étudiants musulmans (MSA) de l’école.

En 2014, l’étudiante affiliée à l’UTA Mariam Ghanem – militante du SJP et membre de MSA – a comparé le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Hitler et, a tweeté une caricature assimilant les officiers de l’armée de défense d’Israël aux soldats nazis. 

En 2013, Ismail Said Aboukar – membre du SJP, du MSA et de l’UTA, défenseur de la campagne anti-israélienne : boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) – a qualifié le génocide nazi des Juifs de « Mensonges Enseignés À L’école » [NDT : lien réseaux sociaux dans l’article #LiesToldInSchool]  

Aboukar a également déclaré que « le monde serait teeellement [NDT : répétion du e voulu par l’auteur, en anglais sooo ] mieux sans les Juifs [sic]« .

Nancy Salem, étudiante militante du SJP de l’UTA et défenseur du BDS, a tweeté à nouveau cette énigme : « Combien de Juifs sont morts lors de l’Holocauste ? » Réponse : « Pas assez, HAHAHAHA ». Et dans un autre tweet : « Comment le fil de cuivre a t’il été inventé ? « Réponse : « Ils ont jeté une pièce entre deux Juifs ». 

Canary Mission a déclaré que les messages qu’il a révélés ne représentent qu’un « échantillon de la haine et de l’intolérance que SJP et ses membres répandent sur les campus en Amérique du Nord». Le groupe sentinelle dit que, sur les 24 étudiants impliqués dans cette rhétorique antisémite, 19 font partie de la SPJ et 12 sont affiliés à MSA [NDT : on suppose qu’un même étudiant peut être adhérant à plus d’une organisation]. 

Comme nous l’avons souligné en octobre, une étude publiée à l’université de Brandeis – intitulée « les épicentres de l’antisémitisme et du sentiment anti-israélien dans les campus américains » – a révélé que « la présence sur un campus du Groupe actif des étudiants pour la justice en Palestine (SPJ), est l’un des indicateurs principaux pour évaluer le sentiment d’hostilité envers Israël et les juifs ».

Suite à la publication de cet article, un porte-parole de l’UTA a déclaré à Algemeiner : « En tant que porte-parole d’un des campus, qui est l’un des foyers les plus représentatifs de la diversité en Amérique, l’inclusion sociale  et le respect sont au cœur de nos valeurs. Nous condamnons les déclarations de haine tout en reconnaissant les principes de la liberté d’expression et de communication sans entrave entre personnes. Nous accueillons et encourageons le partage d’idées, de pensées et d’opinions, mais nous attendons aussi du respect et de la civilité de la part des étudiants, des professeurs et du personnel ……. 

Traduit de l’anglais par Lavériétriomphera.

Source : https://www.jihadwatch.org/2017/02/muslims-at-university-of-texas-arlington-stuff-jews-in-the-oven

 




Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


24 thoughts on “USA : ils déclarent ouvertement vouloir charger les fours avec des juifs !!!

  1. NICOLAS F.

    Tous ces propos antisémites et actions antisémites sont -sauf erreur de ma part-le fait de musulmans (américains en l’ocurence).
    L’antisémitisme est le fait de musulmans point barre.
    Alors qu’on arrête de nous bassiner avec leur Lutte contre l’islamophobie ET antisémitisme.En mettant les deux dans le même panier,on attaque les nonjuifs et non musulmans c’est à dire( que reste-il?) les chrétiens.
    lA DILCRA ET AUTRES CCIF sont à mettre dans le même panier car tous deux ANTI chrétiens.
    Ce sont toujours les chrétiens qui s’ en prennent plein la g…
    C’est une notion qui dure depuis 2000 ans.
    Il est temps de créer un assos :CONTRE LE RACISME ANTICHRETIEN;
    Le CRA ,le CRACRA.
    Et rendre à César ce qui est à César:l’antisémitisme le plus sale,le plus abject,le plus meurtrier est musulman,l’antisémitisme vient des musulmans et sera toujours musulman.Les chrétiens n’ont rien à voir là dedans.
    Le racisme ne vient pas des chrétiens.
    La semaine de la Dilcra du 18 au 26 mars prochain va encore aider à la confusion des genres, cela va se passer dans les écoles.On craint le pire.
    Ce sera la semaine du PIRE racisme ,le racisme anti chrétien.

    1. pikachu

      Vous avez raison de dire que l’antisemitisme n’a rien à voir avec le christianisme. La haine contre les Juifs que le christianisme diffusa pendant des siècles est de l’ordre de l’antijudaisme. Un juif converti ne subissait plus cette haine qui n’etait donc pas raciale mais religieuse. Ce point rappelé, il faut rappeler que cet antijudaisme fut tout de même meurtrier et prepara l’antisemitisme du XXème siècle. Heureusement, cet aspect du christianisme s’estompe.

    2. Louis

      Effectivement j’avais remarqué cette fourberie de mettre sur le même plan islamophobie et antisémitisme dont le but est de disculper à tort les musulmans et accuser à tort également les chrétiens.

      1. pikachu

        Islamophobie n’a pas de sens,dans la mesure où il peut signifier deux opposés :
        1/ la critique d’un système de pensée religieux et politique, l’Islam
        2/ la haine de personnes, les Musulmans.

        Il faut éviter de reprendre ces éléments de langage piégés.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          faux mon cher Pikachu, l’islamophobie n’a qu’un sens, étymologique ,la peur ( et la haine par l’évolution du suffixe) de l’islam. Point. l’islam n’est pas une personne. donc je suis islamophobe et j’en suis fière et je ne comprends pas que chaque Français ne répète pas ce slogan ad nauseam

          1. pikachu

            Christine :
            1/ le lien que vous donnez ( http://preview.tinyurl.com/zgl8lzh ) et qui reprend la définition du Larousse dit bien que l’islamophobie désigne l’hostilité (et non la peur) à la fois envers l’Islam et envers les Musulmans.
            2/ de plus, la seule définition qui soit réellement pertinente n’est pas tant celle qui désigne l’expression, que celle qui désigne le délit. Donc la seule définition qui doit être conservée est celle du domaine juridique ou législatif (si des lois interdisant l' »islamophobie » ont été votées). A ce sujet, c’est à un juriste de nous éclairer.
            Pour l’instant, l’ambivalence de ce terme (cf. votre lien sur Larousse) nous interdit d’utiliser ce mot piégé puisqu’une légitime critique du système totalitaire qu’est l’Islam, deviendrait islamophobe et donc nous rangerait dans la catégorie des personnes hostiles aux Musulmans sans distinction.
            Il faut donc refuser (jusqu’à plus d’éclaircissements) ce mot incohérent.

          2. Christine TasinChristine Tasin

            la question ne se pose pas, l’islamophobie n’est pas un délit parce que la critique de l’islam n’est pas un délit, point barre. Continuons joyeusement à ne pas accepter les interdits des connards qu’ils s’appellent CCIf Khomeiny ou Larousse. Ne nous soumettons pas bordel !

        2. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

          La phobie est une crainte angoissante et injustifiée d’une situation, d’un objet ou de l’accomplissement d’une action (ex : agoraphobie http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Agoraphobie). L’islamophobie est, suivant la définition du Larousse, l’hostilité envers l’islam et les musulmans http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/islamophobie/186470.
          Nous sommes confrontés à une manipulation sémantique car sont confondues l’hostilité envers des personnes et la remise en question d’une idéologie.

          1. Amélie Poulain

            De toute façon, le terme « phobie » est un terme de psychopathologie qui signifie une peur panique (pas une simple peur) face à des situations qui, normalement, ne devraient pas être anxiogènes car non dangereuses en soi (la foule, les souris, les araignées… etc…) donc issue de très fortes angoisses inconscientes ancrées dans l’histoire d’un sujet, qui viennent s’incarner dans un objet neutre au départ.

            Je ne vois pas en quoi cela pourrait s’appliquer à l’islam et encore moins aux musulmans, cela ne veut rien dire. Tout comme homophobie d’ailleurs…

            Ce sont des concepts complètement détournés de leur véritable sens.

            En un mot, ça n’existe pas !

  2. marre-du-PS

    Dommage, j’ai égaré ma bombe de gaz moutarde…
    Eh oui, voilà la triste réalité: l’islam HAIT toutes les populations du monde qui ne se soumettent pas à lui!
    Nous ne nous laisserons pas faire, et, si malheureusement un jour, il le faut, nous vendrons chèrement notre peau!

  3. gammagamma

    Va-t-on lâcher les juifs et leur foutre la paix. Zut à la fin ! Qu’on soit d’accord avec Israël ou pas n’a rien avoir avec les juifs. D’un côté c’est politique, de l’autre c’est ethnique. Parlons du côté ethnique : Merci les juifs pour toutes les inventions que vous avez apporté à l’humanité. Médicaments, physique quantique, chimie, ophtalmologie, gravité, astronomie, Philosophie, techniques d’assainissement, techniques en tout genre et j’en passe…. lLa liste est très longue. C’est ça que je vois, c’est ça que je relève ! Un peuple plus que méritant qui a ses défauts et ses qualités. Mais dites-moi : » qui ne bénéficie pas des qualités et des jinventions des juifs à chaque seconde du jour et de la nuit dans ce monde ? Qu’ils gagnent des tunes, rien de plus normal. Après tant de recherches et de travaux, dans la méritocratie il est normal que ces gens, je dirai ces amis, gagnent de l’argent. Ils l’ont BIEN MERITE. Et le monde arabo-musuman a-t-il inventé quoique ce soit à part la guerre la conversion et le massacre ?
    Juifs : vous êtes un peuple géant, non par votre nombre mais par vos qualités et tout les bienfaits que vous avez apportés dans ce monde.
    Mais il y aura toujours des attardés pour parler des « inventions de l’islam » et de ces pseudo-miracles du coran !

    1. Amélie Poulain

      « physique quantique »

      Même si l’on peut reconnaître beaucoup d’apports, je ne pense pas que cela relève d’une invention juive.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        La science n’a ni religion, ni sexe … reste que le développement de la physique quantique doit beaucoup à des physiciens juifs en effet.

        Je pense que 30% des Prix Nobel dans le domaine quantique ont été attribués à des physiciens juifs, le plus notable étant Niels Bohr qui a fondé cette branche de la physique (avec Max Planck).

        1. Amélie Poulain

          Oui, C’est évident. Je sais que Niels Bohr était danois, Max Planck, Allemand, sans oublier Albert Einstein qui a aussi contribué au développement de cette théorie, mais je ne les savais pas d’origine juive.

          1. gammagamma

            Albert Einstein a rejeté l’action de l’effet quantique. Même la quantique au départ n’avait pas de succès dans la pensée Einsteinienne. Einshtein a misé sur la relativité ainsi que le mur infranchissable de la lumière. Rien avoir avec la quantique. Quoique aujourd’hui avec la théorie des cordes la lumière est mise à mal face aux plis – supposés – de l’univers. Bref !!!

          2. AntiislamAntiislam

            Bonjour,

            Einstein a rejeté -contre Bohr- le caractère probabiliste de la physique quantique.

            Reste qu’il a expliqué (1905) l’effet photoélectrique qui est un phénomène quantique : c’est d’ailleurs pour cela qu’il a recu le Prix Nobel (1921) et non pour la théorie de la Relativité.

  4. Xtemps

    Et pendant ce temps là, nos dirigeants parlent de boucs émissaires, du racisme, de la haine des autres, de la xénophobie, de l’Islamophobie.
    Comparés à ces musulmans là et l’islam, et ils sont à l’university of Texas Arlington, s’il vous plait, c’est dingue!.
    Trump, fout les dehors des USA pour incitation à la haine.
    Le nom de l’Islam est déjà une incitation à la haine à lui seul, sans parler du reste de cette saloperie.

Comments are closed.