Euro, Marine contre-attaque : l’Institut Montaigne est dirigé par un proche de Macron…


Euro, Marine contre-attaque :  l’Institut Montaigne est dirigé par un proche de Macron…

L’Institut Montaigne crie « au feu » à propos de la sortie de l’euro, espérant sans doute que la France, réduite à quia, renoncera à la retraite à 60 ans,  à la semaine de 35 heures, au smic, à la sécurité sociale… et continuera de vendre ses bijoux de famille au Qatar…

La réponse de Marine a été simple et fulgurante.

En quelques mots elle a dénoncé la collusion de Macron et de l’Institut Montaigne :

Une expertise rejetée en bloc par Marine Le Pen qui s’en est pris directement aux auteurs du rapport: « Cet institut faisait en 2012 des publicités faisant l’apologie de Nicolas Sarkozy et est dirigé par le patron d’Axa, Henry de Castries, qui est à l’origine de la destruction de la sécurité sociale proposée par François Fillon, a-t-elle assurée. Quant à son dirigeant, Laurent Bigorgne, c’est un proche d’Emmanuel Macron, qui a hébergé En Marche! », a attaqué la candidate, qui estime que le retour à une monnaie nationale signifierait plutôt le retour de la « liberté politique et économique » de la France.  

Elle aurait pu également rappeler que le même Institut Montaigne avait essayé de nous faire croire qu’il n’y aurait en France que 3 à 4 millions de musulmans…

Le Pen à boulets rouges sur la justice, Macron, Bayrou et… l’Institut Montaigne

Invitée de TF1 ce mercredi soir, la présidente du FN a réagi à la mise en examen de sa cheffe de cabinet Catherine Griset. Elle a également dénoncé l’alliance entre François Bayrou et Emmanuel Macron et les critiques faites à l’encontre de son programme économique.

Marine Le Pen « conteste » à nouveau « formellement les faits ». Invitée du 20 heures de TF1 ce mercredi, la présidente du Front National a dénoncé la « très forte activité judiciaire » autour de l’affaire des emplois présumés fictifs des assistants parlementaires du FN au Parlement européen. Une déclaration qui intervient alors que sa cheffe de cabinet, Catherine Griset, vient d’être mise en examen pour « recel d’abus de confiance ». 

LIRE AUSSI >> Assistants parlementaires FN: la cheffe de cabinet de Le Pen mise en examen 

 

Egalement interrogée sur le rapprochement entre François Bayrou et Emmanuel Macron, la candidate à l’élection présidentielle, elle déplore « des manoeuvres d’appareils ».  

« La justice ne doit pas perturber la présidentielle » 

« Je conteste formellement les faits qui nous sont reprochés. La justice […] ne doit pas venir perturber […] la campagne présidentielle, car c’est un moment démocratique important, fondamental », a insisté Marine Le Pen sur TF1 la candidate FN à la présidentielle, au soir de la mise en examen de sa très proche collaboratrice Catherine Griset.  

 

LIRE AUSSI >> Assistants parlementaires FN: « Je n’ai jamais mis les pieds à Bruxelles » 

Dénonçant un « risque très lourd d’instrumentalisation de la justice », elle a également fustigé son manque, selon elle, de « sérénité et d’indépendance ». « Tout le dit », a-t-elle résumé. Et de noter: « Cette enquête a été ouverte il y a deux ans. C’est assez étonnant que brutalement à deux mois de l’élection présidentielle il y ait cette forte activité judiciaire »

« Le retour de la veille politique »

Sans surprise, la présidente du FN est également revenue sur le fait politique du jour: l’alliance annoncée entre Emmanuel Macron et François Bayrou, en vue de l’élection présidentielle.  

« Il y a derrière le ralliement de Bayrou, une bonne vieille négociation aux législatives […] C’est le retour de la vieille politique, des manoeuvres d’appareil », a-t-elle assuré, rappelant les précédents pas toujours très chaleureux entre le maire de Pau et l’ancien ministre de l’Economie. 

LIRE AUSSI >> Quand François Bayrou étrillait (très récemment encore) Emmanuel Macron 

« François Bayrou, c’était celui qui parlait le mieux de Macron quand il dénonçait les grands intérêts financiers qui soutiennent Macron et pour qui il se présente. C’est incompatible avec la fonction de président de la république. » 

« Vous allez entendre des choses délirantes »

Sur TF1, la présidente du FN a également eu des mots très dures à l’encontre de l’Institut Montaigne, au moment de passer au crible son programme économique. Ce think-tank a présenté ce mercredi un rapport qui estime que la sortie de l’euro voulue par le FN pourrait entraîner, entre autres, la destruction d’un demi-million d’emplois. 

Une expertise rejetée en bloc par Marine Le Pen qui s’en est pris directement aux auteurs du rapport: « Cet institut faisait en 2012 des publicités faisant l’apologie de Nicolas Sarkozy et est dirigé par le patron d’Axa, Henry de Castries, qui est à l’origine de la destruction de la sécurité sociale proposée par François Fillon, a-t-elle assurée. Quant à son dirigeant, Laurent Bigorgne, c’est un proche d’Emmanuel Macron, qui a hébergé En Marche! », a attaqué la candidate, qui estime que le retour à une monnaie nationale signifierait plutôt le retour de la « liberté politique et économique » de la France.  

LIRE AUSSI >> Macron: son mouvement, « En Marche! », intimement lié à l’Institut Montaigne 

« Vous allez entendre des choses aussi délirantes que ceux qu’on peut voir là », a-t-elle lancé à l’adresse des électeurs, dénonçant pêle-mêle, à l’image de l’Institut Montaigne, « tous ceux qui ont quelque chose à perdre dans cette élection ». 

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/le-pen-a-boulets-rouges-sur-la-justice-macron-bayrou-et-l-institut-montaigne_1881982.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Euro, Marine contre-attaque : l’Institut Montaigne est dirigé par un proche de Macron…

  1. Claude LaurentClaude Laurent

    « …la destruction d’un demi-million d’emplois… »

    Pourquoi, ils sont si nombreux les technocrates au biberon du contribuable ?
    Zut, Marine, on risque de dépasser les 4 millions de chômeurs…de catégorie A !

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Madame Tasin, vos articles sont presque de la poésie ! Ils élèvent le cœur jusques aux cieux !!!!

    ; o)

    ? ? ? ?

  3. marre-du-PS

    Ce soir sur CNN : « Police Detain Two Le Pen Aides » (La police détient deux assistants de Le Pen). Les journalistes américains tapent à bras raccourcis sur le Front National. Bravo à Marine d’avoir si bien remis en place Gilles Bouleau, et de nous avoir informé(e)s sur la collusion entre l’Institut Montaigne et Macron, cela nous donne du grain à moudre. Elle a réfuté avec maestria un certain nombre d’assertions données par le journaliste, elle prend de l’ascendant de jour en jour.

  4. Alexcendre 62

    Mon aussi j’ai vu , bravo marine ce fut un réel plaisir ! ce Gilles Bouleau c’est un vrai journaliste ? ou un kamikaze chargé de couler la frégate Le Pen dommage pour lui et ses employeurs il a explosé en vole touché par un tir de précision avec son chasseur expert en accompagnement . je ne sais pas si vous avez remarqué les français sont de moins en moins perméables aux manipulations médiatiques oui oui ça ricoche ils va leur falloir trouver autres choses a tous ces adversaires qui ne veulent pas que ça change et qui sont prêts a tout pour torpiller Marine .

  5. HopliteHoplite

    200.000 € à Fillon pour tuer la sécurité sociale et empocher des milliards de cotisations d’assurance privée, c’est pas cher payé n’est-ce pas M.De Castries,
    Financer le Think tank institut Montaigne pour soutenir un Macron vide, c’est également un investissement sur les retraites privées obligatoires après suppression des caisses (vides) des régimes de retraites actuelles.
    l’institut Montaigne n’est qu’un  » Sink tank »* qui refoule. A nettoyer d’urgence!

    * sink: évier

  6. Castagnolle

    sortir de l’euro détruirait donc les millions d’emplois que l’entrée dans l’euro nous a fait gagner ? c’est ça ? j’ai bien compris ?
    baaaah, alors c’est pas grave, car ces emplois n’ont jamais existé que dans la tête de ceux qui devaient nous vendre l’europe.
    on nous a menti sur l’entrée, on nous raconte des crouilles sur la sortie !
    normal

  7. christian jour

    Depuis l’EURO la France crève à petit feu. Marine à raison il faut en sortir et vite. Pour les attaques contre Marine je n’en croit pas un mot de se qui lui est reproché.

  8. Durandal

    Chose incroyable, hier soir, j’ai pris une grande bouffée d’air pur devant la télé. Si, si, je vous assure, sur TF1 en plus !…
    Marine, sûre d’elle, précise, forte, maîtrisant parfaitement les sujets abordés, un grand moment de satisfaction et de fierté, oui de fierté, le mot n’est pas trop fort. Merci Marine, on y croit. Nous sommes avec vous.
    Quel bonheur ce 20h !

  9. wiwi

    comment elle l’a mouché le boulo et l’autre qui faisait la potiche lui elle l’a attomisé sur place ils ont sont rester bouche bée .

  10. hathoriti

    Et avec son refus de se voiler pour aller rencontrer le grand mufti de Beyrouth, je pense que Marine a encore gagné des points !

Comments are closed.