La Suède, la France de demain ?


La Suède, la France de demain ?

Je comprends la surprise indignée de Christine Tasin devant ces Ministres suédoises qui se sont voilées en Iran. Je connais bien la Suède, j’y ai vécu, j’en parle couramment la langue, et je peux vous dire que c’est un pays où les élites, malgré leurs divergences de façade, sont unanimes dans leur conviction d’incarner le bien et la modernité, celui-ci (c’est très important de le comprendre) se confondant totalement avec celle-là.

C’est une société qui a pris définitivement et joyeusement congé de son passé, de son Histoire et de sa langue, et qui ne comprend pas ou mal que les autres pays ne puissent ni ne souhaitent en faire autant. D’où l’incrédulité amusée avec laquelle pas mal de Suédois considèrent la France et les anciens parapets auxquels elle s’accroche tant.

La modernité dans les années 70, c’était l’égalité entre les sexes, mais celle-ci est acquise dans les lois comme dans les mentalités. Elle n’a donc plus rien de spécifiquement moderne. Alors maintenant, puisque la modernité c’est l’écologie et le multiculturalisme, va pour l’écologie et le multiculturalisme, et si ça doit passer par le voile, ça passera par le voile, grincements de dents ou pas. Les voix discordantes seront minoritaires ou assourdies. Une ministre suédoise (surtout sociale-démocrate) est parfaitement capable de réclamer une loi sur les toilettes unisexes au nom de l’égalité hommes-femmes-personnes transgenre ET de se couvrir les cheveux quand elle passe devant un mufti. Elle n’y verra aucune contradiction.

Si l’on admet cela, si l’on se coule dans cette espèce d’a-historicité hyper-moderne et moralisante, c’est un pays où on vit vraiment très bien. Ils ont tout. Ils n’ont besoin de rien. Mais ce n’est pas là qu’on trouvera le moindre début de commencement d’ébauche de discours critique ouvert, public, sur le voile et autres joyeusetés qui font la vie si belle en Europe en 2017. En tout cas, pas dans les media bon teint, où tout le monde se connaît encore plus qu’en France. Les voix vraiment critiques (il y en a, par exemple la blogueuse Julia Caesar) se retrouvent sur le net. Et le citoyen lambda ronge son frein en se souvenant de l’époque pas si lointaine où les ministres étaient dans l’annuaire et allaient faire leur courses sans garde du corps. Et où une femme pouvait rentrer chez elle le soir l’esprit tranquille.





19 thoughts on “La Suède, la France de demain ?

  1. Xtemps

    Cela démontre bien avec quel facilité les gouvernements abusent des peuples et ne sont que des véritables dictatures sous fausse appellation démocratique aux services du peuple, pour ne pas le paraître au publique d’être une dictature, une façade démocratique, du théâtre pour faire croire aux gens qu’ils sont libre sans référendum, la politique bon pour le peuple et couche toi là.
    Si la Suède ne manque de rien, ce qui n’est pas le cas pour plusieurs pays européens, juste la parole du peuple par référendum qui leur manque aux suédois, n’est rien d’autre qu’une cage dorée, et une cage doré n’est rien d’autre qu’une prison.
    Les dirigeants prennent les peuples comme des meubles qui leurs appartient, qu’on déplace comme on veut où rien appartient aux peuples, des peuples qui n’ont pas à discuter des caprices et du bon vouloir des dirigeants.
    Nous parlons des vrais dirigeants, pas ceux que nous voyons, ceux là sont leurs laquais de service et remplaçables ou jetables, des marionnettes, les vrais dirigeants qui les utilisent, ceux qui sont derrières et qui tire les ficelles, qui sont au dessus des peuples du monde, qui prennent les peuples du monde pour qu’un échiquier d’amusement mondial, leurs terrains de chasse gardés, qui ont divisé le monde en plusieurs parties d’adversaires, divisé pour mieux régner, c’est de craindre ses adversaires sous la protection de ses dirigeants qu’ils ne sont pas .
    Avec des peuples obéissants à leurs dirigeants, les religions en font parties.

  2. marre-du-PS

    Georges Orwell, 1984, une société totalement aseptisée. Les Suédois n’utilisent plus d’argent en espèces sonnantes et trébuchantes, tout est devenu virtuel. Parfait ! Ce peuple vivant dans sa béatitude socialiste idéologique ne poussera pas un cri quand son remplaçant islamique lui tranchera la gorge et l’étripera joyeusement !

  3. Amélie Poulain

    J’ai connu des suédois avec l’esprit très critique, qui étaient pour un temps en France.

    Dans les années 1970 l’un d’eux aurait aimé travailler au Louvre (sa profession le lui permettait) mais, devant un refus de sa candidature, cette personne s’est demandé « s’il fallait être noir pour être embauché au Louvre » (je reprends en substance ses paroles) tant il y avait constaté d’employés de couleur dans le musée (et certains de dire qu’ils ont eu les sales emplois dont les autres ne voulaient pas… passons).

    C’est dire que ce n’est pas d’aujourd’hui, et que votre commentaire n’est peut-être pas tout à fait la réalité, ou en tous les cas ne correspond qu’à une réalité, car ce n’est pas l’impression que j’avais eue à leur contact.

    Il est vrai qu’ouvertement, ils paraissaient très ouverts, mais dans l’intimité de leur entourage, ce n’était pas le cas et là, il est vrai qu’ils n’étaient pas dans leur pays.

    Bien sûr on ne peut généraliser, mais vu les évènements rapportés on peut penser que tout le monde en Suède ne se sent pas au diapason avec ce qui se passe même s’ils n’osent peut-être pas le dire ouvertement.

  4. PJP

    Vous avez donné votre nation aux muzuls vous etes perdus , pensez a vous convertir sinon vous serez egorgé comme un mouton. Inconscient dans l’ame et vos filles vos femmes engrossée avec des singes Vous etes la honte de vos valeureux peres !… Adieu Suede

  5. Pouf

    Merci pour cette description…. Cela me fait penser à l’évolution actuelle du Canada/Trudeau.
    Je suis curieux de voir si les populations vont finir par ouvrir les yeux… et quelle sera l’ampleur du retour de balancier.

  6. J

    La Suède est un pays en chaos. Tous les Suédois quittent les villes où leurs quartiers sont fortement islamisés. Les Suédoises subissent des viols et ne peuvent même pas porter plainte à cause de leurs lois débiles sur la non discrimination. Elles n’ont même pas el droit de dire si leur violeur était blanc ou noir. Super pour faciliter le travail de la police… Qui n’a rien de mieux à dire aux femmes de ne plus sortir le soir. Quelle liberté ! Quel progrès, le Suédistan. Les médias cachent les émeutes quotidiennes créées par les gentils migrants. Il suffit de voir sur le blog de T. Robinson tous ceux qui ont posté des vidéos (depuis que les médias ont accusé D. Trump de relayer un faux attentat, les gens postent des vidéos de ce qui se passent chaque jour en Suède).
    Pendant ce temps-là, la seule préoccupation de ces sinistres ministres est la crainte d’une invasion russe. Débile.

  7. deniauddeniaud

    Bravo et merci ZACHOD pour votre article très précis et qui répond à pas mal de mes interrogations sur les Suédois, justement.
    De plus, article d’un excellent français , ce qui n’est pas si courant.
    Jusqu’ici , j’avais toujours un peu admiré tous ces pays du Nord ( je suis Français pur fruit ) , disant partout qu’ils sont des exemples pour nous , mais je suis stupéfait et très déçu de voir la dhimmitude et la soumission systématique des Suédois aujourd’hui !
    Non, je n’irai pas en vacances en Suède, et pourtant j’en rêvais depuis longtemps.
    Et tant pis pour eux s’ils se font baiser à ce point et s’ils ont l’air d’aimer ça….

    1. Amélie Poulain

      Et ils n’iront pas en s’arrangeant….

      Dans un autre contexte, éducation des enfants très laxiste, culpabilisante pour les parents car il serait interdit de poser un simple interdit pour ne pas traumatiser.

      J’avais vu ainsi un documentaire sur le sujet, où les parents commençaient à réagir sur ces préceptes débiles qui donnaient, apparemment mais on peut s’en douter, de piètres résultats (enfants en crises dès la moindre frustration, insultant leurs parents qui ne pouvaient quasi pas répondre pour ne pas les traumatiser…).

      Idéologie quand tu nous tiens….

  8. SarisseSarisse

    Et difficile d’excuser tout cela par l’alibi d’un passé colonial quelconque dont il faudrait se repentir.
    Pauvre Suède depuis les vikings et Bernadotte, elle a beaucoup perdu de sa superbe!

  9. Casagrande

    Peuple sans passion,il nagent Dan’s le bonheursocialiste absolu.
    Totalement ettouffant,c est CE que m ont dit Les nombreux immigrants suedois rencontre UN peu partout!

  10. jolly rodgers

    dire que les vikings étaient le premier peuple a traiter la femme a l’égale de l’homme ,certaines femmes vikings étaient chef de guerre et commandées des armés d’hommes ( et oui les vikings fut le 1er peuple a pratiquer la parité) et maintenant voilà les femmes vikings qui vont ce soumettre a l’islam (sic) . honte a elles en agissent ainsi elles insultent leurs cultures .

  11. long drink

    Je suis au courant de ce qui se passe en Suède. Une vraie catastrophe, pire qu’en France. Voilà où a mené le socialisme !

  12. Zachod

    Merci à tous pour vos commentaires.

    Petit bémol en ce qui concerne la suppression de l’argent liquide: elle n’est pas encore en vigueur. Mais elle est sérieusement envisagée pour dans quelques années (auquel cas Danemark et Norvège emboîteraient le pas, car ils adorent s’observer entre eux et rivaliser de modernisme). Ce qui serait effectivement un bouleversement à tous points de vue, car pour la première fois dans une société TOUTES vos dépenses seraient traçables. Pour votre bien, bien sûr. Conséquences gigantesques en perspective. Le jour où vous vous achetez un hot dog alors que vous êtes censé être au régime, et que votre médecin et surtout votre compagnie d’assurance l’apprend, vous êtes mal barré. Et je ne parle même pas d’offrir un bouquet de fleurs à quelqu’un à qui, a priori, vous n’êtes pas tout à fait censé offrir un bouquet de fleurs.

    Pour le reste, à la surface tout va bien. Les villes sont coquettes, les magasins bien garnis, les belles Volvos (Saab est mort et enterré, hélas) roulent dans un bruit feutré. Pour le moment, c’est dans certains abcès de fixation que ça se passe: certaines banlieues, et certains endroits des centre-villes la nuit. Des coins connus depuis longtemps comme pas fréquentables, mais où la situation s’est dégradée très vite et très fort en quelques années. Problèmes aussi dans l’arrière-pays, qui est en train de se dépeupler à grande vitesse (plus de boulot, les petits industries ferment), et où nombre de petits villes sont en train de crever, mais on connait ça chez nous aussi.

Comments are closed.