Pourquoi donc le vote FN est-il ultra-dominant dans le Sud de la France ?


Pourquoi donc le vote FN est-il ultra-dominant dans le Sud de la France ?

 

Illustration : photo prise à Marseille…

Intéressant article de Challenges ci-dessous.

Aucune sympathie pour le FN (toujours qualifié d’extrême droite – dans ce cas, Macron c’est l’extrême de l’extrême droite…) et la recherche d’éléments expliquant le vote FN sans chercher à approfondir la question.

Pour Challenges ( et les pseudo spécialistes interrogés ) , ceux qui votent FN sont les classes populaires qui « n’ont pas retiré les fruits de la mondialisation ». Laissant ainsi entendre que la mondialisation serait la poule aux oeufs d’or qui aurait malencontreusement oublié quelques cibles… Et que les électeurs FN seraient majoritairement des frustrés, des « peureux » ayant peur du « déclassement ». Mais il n’est pas dit que dans la France de 2016, qui a les moyens d’accueillir toute la misère du monde, il y a des millions de vrais pauvres, de retraités qui ont travaillé toute leur vie pour une retraite de misère, que ces personnes comprennent que la mondialisation les broie et va broyer chaque jour davantage leurs enfants, que les Fillon-Hamon-Macron incarnent cette mondialisation sauvage…

Naturellement la peur de l’autre, l’immigré, est relevée ( si l’Insee dit qu’un habitant sur 10 est immigré, c’est que le nombre est bien plus important…). Mais il n’est pas dit que la présence obsédante et invasive de l’islam transforme le moindre quartier en bled, que les petits Blancs sont menacés, ( et que dire des Blanches) obligés de vendre à bas prix leurs commerces, que l’insécurité et le communautarisme empoisonnent la vie et qu’ils ne peuvent plus espérer l’ascenseur social pour leurs enfants. Ni même que ces derniers aient une patrie digne de ce nom.

Bien sûr le poujadisme est évoqué, sans en employer le mot. Les petits patrons une cible du FN…  Ce n’est certainement pas un « programme plus libéral » du FN en PACA qui les attire. Le FN est jacobin et a le même programme que l’ensemble du territoire… Ce qui attire les petits patrons c’est que Marine est la seule à dénoncer le RSI, la concurrence et la mondialisation sauvages qui conduisent à l’épuisement d’abord, à la faillite ensuite toutes les petites entreprises, dans le collimateur de Bruxelles, Hollande, le FMI, l’OMC. Le but est de ne conserver que les multinationales et de détruire ce qui constitue la richesse et le tissu social de la nation. Mais il y a des millions de petits patrons qui ne veulent pas lâcher le morceau et qui voient clair.

Cerise sur le gâteau, le vote FN en PACA serait dû à l’implication des militants FN et à leur efficacité… C’est sans doute vrai, ils informent, ils expliquent mais Challenges ne parle pas du matraquage UMPS dans les medias, des féodalités socialistes qui tiennent tout… et qui sont néanmoins en perte de vitesse. L’efficacité militante n’explique pas tout… La réalité quotidienne est le véritable couperet qui entraîne, inexorablement, l’aspiration à un autre monde, à une autre société, et développe l’amour pour une patrie exsangue.

 

 

 

Dans le Sud de la France, le vote FN est ultradominant
16/02/2017

Sur la place du marché des Sablettes, un quartier de La Seyne-sur-Mer, près de Toulon, le FN est comme chez lui. Lorsque Frédéric Boccaletti, président de la fédération du Var, déambule entre les stands, ce 3 février, tout le monde accepte volontiers ses tracts. «Ah, ça, je prends! Il viendra compléter ma collection», s’esclaffe un retraité. Dans ces contrées du «FN du Sud», en Provence- Alpes-Côte d’Azur, le parti d’extrême droite a connu une croissance exponentielle depuis la fin des années 1980, et il y réalise aujourd’hui ses meilleurs scores. En 2015, aux régionales, Marion Maréchal Le Pen a atteint 43,7 % des suffrages, au premier tour, loin devant Christian Estrosi (20,6 %).

Comment expliquer une telle puissance? «Le vote FN est surreprésenté parmi les salariés du privé et les inactifs (chômeurs, retraités), analyse Joël Gombin, politologue à l’université d’Amiens. Le Var ou le Vaucluse se caractérisent par un tissu économique fragile, peu connecté aux grandes métropoles et qui ne retire pas les fruits de la mondialisation. Il en découle une peur du déclassement que le FN a su capter.»

La présence importante d’immigrés – une personne sur dix selon l’Insee – est l’autre moteur du vote frontiste, qui a poussé les leaders locaux à adapter leurs discours. «Sous l’impulsion de Marion Maréchal Le Pen, proche des milieux catholiques, le FN s’est ancré très à droite en mettant l’accent sur des valeurs identitaires, décrypte Gilles Ivaldi, chercheur à l’université de Nice-Sophia Antipolis. Résultat : la gauche a quasiment disparu, laissant la place à un duopole droite extrême droite.» Le chercheur souligne une autre particularité du FN en Paca: «La volonté de capter le vote des petits patrons avec un programme plus libéral que celui de Marine Le Pen.»

Objectif: 14 circonscriptions

Et sur le terrain, la conquête des électeurs est très organisée. Aux Sablettes, dans son tractage, Frédéric Boccaletti va voir tous les commerçants, qui n’hésitent pas à afficher leur sympathie pour le FN devant leurs clients. Parlant vite, ce meneur d’hommes au crâne dégarni s’enquiert de leurs affaires et il en profite pour détailler les mesures économiques susceptibles de leur plaire, comme les baisses de charges ou le protectionnisme.

Dans le Sud, le FN a parfaitement réussi son ancrage local. «Il a conquis trois villes (Fréjus, Cogolin et Le Luc), ce qui lui permet de s’enraciner durablement», analyse Christèle Marchand-Lagier, de l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse. Et les leaders locaux maillent le territoire, en vue des législatives de juin. Dans le Var, Frédéric Boccaletti a monté une véritable task force: «J’ai un responsable pour chaque circonscription. Je leur impose de faire un rapport d’activité mensuel détaillant le nombre d’opérations de tractage et d’adhérents supplémentaires. Si un cadre ne fait pas le job, je le sanctionne», prévient-il. En région Paca, le FN espère ainsi remporter 14 circonscriptions. Soit sept fois plus qu’en 2012…

https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/dans-le-sud-de-la-france-le-vote-fn-est-ultradominant_453592




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

29 thoughts on “Pourquoi donc le vote FN est-il ultra-dominant dans le Sud de la France ?

    1. Marie

      Certainement. Mais peut être aussi un autre fait qui n’est jamais évoqué, beaucoup de gens qui ont été contraints de quitter l’Algérie et le Maroc se sont installés dans les régions PACA, je suis sûre qu’ils ne voient pas d’un très bon oeil tous ces gens qu’ils ont fui venir les coloniser maintenant.

      Reply
      1. aux Armes!!!

        Ah ça c’est sur que non Marie…Carnoux en provence ville nouvelle construite par et pour les pieds noirs ne voient pas du tout l’installation des arabes dans leur ville d’un bon oeil…Car c’etait la seule petite ville de la cote pres de Marseille sans arabes mais ils commencent a s’y installer…
        Et les pieds noirs les arabes Eux ils les connaissent…
        regarder la tete d’un arabe quand il a un pied noir a coté de lui…lol de gris il passe a blanc…

        Reply
    1. Alain Ouelbar

      Et le 59. , Le 93 ?…
      Au lieu de stigmatiser certaines régions, on ferait mieux de se serrer les coudes et d’être enfin solidaires, ne pensez vous pas ?

      Reply
  1. J

    La photo parle d’elle-même : nous ne sommes plus chez nous, et nous en avons ras-le-bol. Ils ont transformé nos villes en poubelles à ciel ouvert, nos rues en coupe-gorge. Marseille, Toulon, Avignon, même constat.
    Chose étonnante : A Marignane, beaucoup de personnes d’origine maghrébines votent FN, parce qu’ils en ont assez, eux-aussi, de voir les racailles dévaster notre pays. Ce sont, pour beaucoup, les vieux de l’ancienne génération, mais ils ne sont pas parfaits non plus puisqu’ils usent su système social français. Enfin, toute voix est bonne à prendre.

    Reply
  2. marre-du-PS

    Notre Nation n’veut pas des « on »
    Notre Nation n’veut pas des « on »
    Pas de Fillon de Mélenchon
    Ni de Hamon ni de Macron

    Ah ça ira ça ira ça ira
    Tous les socialistes à la Lanterne
    Ah ça ira ça ira ça ira
    Tous les socialistes on les pendra! 🙂

    Reply
    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      @marre-du-PS, bonjour !

      -« Notre Nation n’veut pas des « on »
      Notre Nation n’veut pas des « on »
      Pas de Fillon de Mélenchon
      Ni de Hamon ni de Macron »-

      Extra, l’extrait, très facile à retenir et facile à chanter. Mentalement et automatiquement en vous lisant je l’ai chanté sur l’air de la Carmagnole.

      J’ai un peu honte de le faire, pourtant j’ai envie de proposer une suggestion, si vous me l’autorisez.

      Le premier : « Notre Nation n’veut pas des « on »

      Ne pourrait-il pas nous représenter, nous le peuple, les nationalistes et souverainistes par l’affirmation que nous, nous ne sommes pas des « on » ; soit : que nous ne sommes ni des c.ns , ni une masse d’individus, un peuple impersonnel ; mais bien que nous sommes chacun d’entre nous « JE » unis pourtant par la NATION FRANÇAISE que nous sommes.

      Je pensais donc, mais voyez-vous même si cela est possible, et si cela ne heurte pas votre sensibilité créatrice si au lieu de ce premier vers : « Notre Nation n’veut pas des « on » l’idée pourrait-être : « Notre Nation n’EST pas des « ON ».

      Reply
  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    SITE : armstrongeconomics.com || Anglais

    THÈME : L’histoire électorale fondée purement sur la philosophie plutôt que des étiquettes de parti en raison du déplacement constant des partis et des fusions. || Intéressant et plein d’espoir ; étude basée sur les cycles.

    ARTICLE : French elections 2017
    :: https://www.armstrongeconomics.com/international-news/france/french-elections-2017/

    Pas forcément fiable à 100% parce que des paramètres de géopolitique nouveaux sont à tenir en compte, mais dans l’ensemble cela reste une analyse intéressante. À suivre, puisque le site prévoit une nouvelle analyse tenant compte de nouveaux évènements.

    Reply
  4. christian jour

    On leur a tout donner car sans nous l’algérie serait que du sable avec des bédouins. On leur a fait faire un bon de 1000 ans et ils nous ont haï et chasser dans les pires condition. Maintenant c’est les mêmes qui nous haïssent toujours qui viennent nous coloniser, alors DEHORS cette peste, DEHORS nous ne voulons plus de cette merde. La France nous appartient alors dégager, du vent, ça pue. Et emmener avec vous les mélanchon, hamon, macron et fillon qui veulent vendre notre pays aux envahisseurs

    Reply
  5. Renoir

    Autre élément à prendre en compte, me semble-t-il: un fort sentiment d’appartenance identitaire, en Provence surtout mais aussi en Cévennes : c »est le bon côté du régionalisme, le régionalisme intelligent. Déjà au XIXe siècle un poète cévenol (Arnavielle) dénonçait « l’estrangeiraio » (les étrangers, mot très péjoratif) qui envahissaient Alès, capitale des Cévennes. Mistral et ses amis, eux, ,’ont jamais pensé que la colonisation de l’Algérie fût un « crime » quelconque, bien au contraire on ferait une petite anthologie de tous les textes en provençal qui louent l’action civilisatrice de la France en Afrique. Bien sûr, les occitano-gauchistes se sont déchainés contre Mistral le « réactionnaire », ceux-là voteront Macron sans problème. Mais les vrais Provençaux, qui selon la parole de Mistral sont des Français « e ni court ni coustié » (terme de pétanque), se sentent agressés par l’invasion musulmane et donc rejoignent le seul parti qui puisse les défendre. Que le FN soit jacobin n’empêche pas qu’il défend les valeurs des terroirs de France, parce qu’il y a un jacobinisme intelligent. (si un occitaniste lit ça, mon compte est bon!)

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ben, moi je garde un attachement à la langue limousine de mes ancêtres, mais je suis furieusement jacobin : la contradiction est donc aisée.

      Remarquez d’ailleurs que les « occitanistes » sont une nouvelle sorte de Jacobins : ils veulent imposer à toutes les régions de langue d’Oc, le drapeau des comtes de Toulouse, la version IEO de Toulouse de la langue d’Oc etc,etc et ricanent, en effet, volontiers, sur la version « aberrante » (sic), selon eux, de la langue d’Oc qu’était la langue de Mistral …

      Reply
      1. jolly rodgers

        bonjour anti islam, le provençal ces pas uniquement la langue de mistral ( qui au passage étais anti sémite) j’ai plus de sympathie pour Jean Giono. ce qui différencie le provençal des autres langues occitanes c’est que dans le provençal il y’a de l’hébreu . on peux etre patriote français et aimer ça régions Occitanie , Bretagne ou Alsace . d’ailleurs j’ai appris que lorsque François 1er c’étais allié aux musulmans( l’empire ottoman ) contre Charles le Quin ( qui avais réussie a unir toutes les couronnes d’Europe face au ottomans) les Occitans du comté de Toulouse c’étaient ralliés a Charles le Quin contre le dihimi François 1er . vous voyais il peux y avoir des bons coté chez les Occitans 😉 . bien a vous

        Reply
        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Merci de cette info sur les alliés occitans de Charles-Quint que j’ignorais !

          Je ne ne plaide ni pour le « mistralien », ni pour l’Occitan version Toulouse , mais pour la langue limousine : la langue de la cour du pape Clément VI en Avignon :=)

          Amitiés.

          Reply
  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Dans mon quartier, un homme de 30 ans a été tué cette nuit… Je n’en sais pas plus… Ce quartier où il ferait bon vivre si…

    Reply
  7. marco13

    Comme l’ont très bien expliqué nombre de post avant moi, venez voir pourquoi le FN est dominant chez nous.

    Crasse, saletés, poubelles, nos villes, nos « quartiers », sont devenus de vrais dépotoirs sans parler de la délinquance, de la provocation, de l’arrogance…

    ils reproduisent chez nous le cadre de vie de leur pays d’origine.

    Et je ne parle pas du salafisme qui est un autre problème…

    Reply
  8. zipo

    Il faudrait demander a Macron (débile mental!) Pourquoi les anciens colonisés se sont précipités en masse chez les anciens colons et sont en permanence pendus aux grilles des ambassades de France pour avoir un visa!!
    C’est que peut-étre lorsque les vilains colons étaient la ils ont vécu en paix et ont été libéré des turcs !Ils ont découvert la liberté !Une fois les colons partis ,plus de liberté retour a la charia et la domination d’une minorité par la terreur!
    De plus une fois Français ils ne souhaitent pas revivre sous la Charia en Françe !
    Mr Macron allez vous faire soigner votre cerveau est atrophié !!

    Reply
    1. DURADUPIF

      Oui on sait un peu…de cette Provence qui doit son nom à Provincia di Roma,et Provincia veut dire pro-vaincue et donc sécurisée par les Romains. Cette Provence qui en a vue passée des gens très différents durant des siècles(Ostroghots, Sarrazins et d’autres) et ceux plus récents, des Grecs, des Italiens, des Arméniens, des Algériens (ceux venus sans allah entre les dents), des Espagnols, des Portugais et enfin des Français venus de l’ex AFN, des nord africains et Africains sub-sahariens (ceux venus avec allah entre les dents). Ce sud est de la France un melting pot un peu plus fort qu’ailleurs de notre Septentrion.

      Reply
  9. josyane

    J’avais écrit un article sur Riposte laïque décrivant mon désespoir de constater ce qu’était devenue Marseille. Ma nostalgie des promenades sans danger sur la Canebière avec ma grand-mère il y a plus de 50 ans etc…tout cela n’est plus. Sur cette avenue célèbre, il n’y a que des étrangers de toutes les couleurs et quand ils sont blancs, ils ne parlent pas français et bien sûr, sur le marché derrière la Canebière, commerce halal, femmes voilées et j’en passe sans oublier les affiches pour les élections en arabe ! La ville est défigurée.

    Reply
  10. jolly rodgers

    quand je me ballade a Marseille , chaque fois je me demande comment c’étais avent l’invasion . sur Avignon pareil une ville qui pourrais etre l’une des plus belles de France , mais qui est malheureusement défiguré par les  » chance pour la France  », c’est vrais il y’a rien de plus énervant que quand je suis en train de flané dans une ville et d’un coup entendre parler arabes et de voir leurs tronches de zombies . ça me rappelle un film de science fiction.

    Reply
  11. frejusien

    Les muzz se sont installés avec moult plaisir dans notre beau sud ensoleillé, si typique, si coloré, si chargé d’histoire et d’architecture,

    on leur a construit de jolis petits immeubles ocres à 3 ou 4 étages, avec toutes les commodités offertes par notre évolution technologique,
    on leur a offert ces logements pour une somme symbolique, on les a abreuvés de toutes sortes d’allocations et aides sociales,

    on a accédé à toutes leurs demandes, même et surtout des exigences que les locaux ne pouvaient pas imaginer,

    et quand ils furent assez nombreux, on a pu constater le résultat de cette invasion massive, d’une population arriérée, anti-écologiste, ne respectant rien, ni les citoyens, ni leur cadre de vie pourtant si agréable,

    ils se sont acharnés à tout détruire et à tout salir, en remerciement pour ce qu’ils ont reçu, et à rendre la vie impossible aux français

    Reply
  12. frejusien

    Ils ont malheureusement aussi envahi les plages,
    Dans les années 80, on avait assisté à l’arrivée du string brésilien, qui venait compléter le mono-kini, adopté sur toutes les plages du sud de la France,

    Croyez-vous que les femmes ont pu rester libres de s’exposer au soleil comme bon leur semblait, avec des muzz dans les parages ?

    Pensez-vous qu’elles peuvent actuellement s »épanouir librement quand la chaleur arrive ?
    Non, absolument pas, voilà encore une liberté qu’ils nous ont enlevée :
    finis les monokinis, finis les strings, bientôt finis les shorts,
    le carcan muzz est passé par là
    Vivement qu’ils dégagent !!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *