Emmanuel Macron, c’est François Hollande (en pire ?)


Emmanuel Macron, c’est François Hollande (en pire ?)

La baudruche de l’oligarchie commencerait-elle en réalité à dégonfler, trop éloignée du réel ? Le ciel des sondages se couvre pour Macron.

Prenez vite sa température, il est en surchauffe ! « La dimension christique, je ne la renie pas ; je ne la revendique pas » a déclaré le divin Macron à un intervieweur ajoutant : « il y a beaucoup de gens qui ont ça en tête… la politique, c’est mystique ».

Qu’en déduire ? Saint Glinglin de l’Élysée n’a pas besoin de revendiquer un rapport charismatique avec ses ouailles dans les meetings : il INCARNE la rédemption des péchés de la France par l’effet miraculeux de ses vocalises. Même Sainte Poitouche des Charentes, Sœur Ségo en politique, n’avait pas été aussi près du bon Dieu en 2007 !

La baudruche de l’oligarchie commencerait-elle en réalité à dégonfler, trop éloignée du réel ? Le ciel des sondages se couvre pour Macron. Il lui faut donc allumer des contre-feux et expliquer au peuple que, ma foi, s’il est critiqué, c’est que de vilains Russes ourdissent des complots contre lui. Mardi matin, Richard Ferrand, député et secrétaire national d’En Marche, a accusé la Russie d’ingérence dans la campagne. D’après lui, Vladimir Poutine chercherait à empêcher l’élection de son idole ! Il n’ont que cela à faire au Kremlin… À quand le parapluie empoisonné ? Et Kim Jong-Truc, il est dans le coup ?

Le programme vide de Macron

Ce dérivatif a pour objet de donner à Macron une importance qu’il n’a pas et de faire oublier les béances de ses propositions. Les commentateurs finissent d’ailleurs par s’étonner que Macron revendique son absence de programme. Ils regardent alors ce qui en tient lieu et là… surprise ! Nous avons droit à une resucée de hollandisme, réalisent-ils soudain.

Le transfert des cotisations sociales vers la CSG, qui va frapper durement les braves retraités qui envisagent de voter Macron, n’est que la poursuite du « Pacte de responsabilité » de Hollande par d’autres moyens. Quant à la suppression de l’ISF pour le patrimoine financier et son alourdissement inévitable pour les actifs fonciers, il a surtout pour logique, dans la foulée de ce qu’a vicieusement fait Mou-Président durant cinq ans, de pressurer les classes moyennes « supérieures » dont les biens immobiliers constituent précisément une grande partie de la richesse.

Jésus-Macron va-t-il pouvoir ressusciter Hollande ? Macron est bel et bien le candidat de cette oligarchie qui, depuis quarante ans, après avoir rincé le prolétariat, l’avoir asservi par des allocations et livré au communautarisme, a décidé de s’en prendre aux derniers ménages solvables.

Quand ce projet politique sera mis à jour, il est possible que le macronisme s’embrase en un feu de paille. Pour les adeptes de ce gourou, cela vaut bien une réactivation du mythe du Russe au couteau entre les dents.

Contrepoints




Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


17 thoughts on “Emmanuel Macron, c’est François Hollande (en pire ?)

  1. Louis

    Choix stratégique: Sans programme clairement établi, ses éventuels détracteurs n’ont aucune prise.
    Macron n’est rien d’autre qu’un Hollande décomplexé. Il faut croire que ce dernier avait encore quelques scrupules devant son électorat de gauche.

    A force de vouloir sans cesse ménager la chèvre et le choux, et incapable de prendre la moindre décision qui demande du courage, Hollande, englué dans ses contradictions a réussi l’exploit de se mettre son électorat à dos sans être pour autant parvenu à combler les élites mais aussi les .
    Autre aspect essentiel pour le politique, le charisme susceptible d’entrainer l’adhésion.
    Macron est celui qui décomplexe le boutonneux de sciences-po en quête d’idéal mais bien trop sage pour s’en prendre au capital et bien peu courageux pour défendre la laïcité menacée par l’islam.

    Hollande, qui a le charisme d’un porte-manteau et qui se voyait « ennemi de la finance » n’aura été, tout au plus qu’une timide vaguelette dans l’océan du grand capital sur laquelle surfe Macron, notre Brice de Nice national, à moins qu’il n’en soit que l’écume fétide.

    Quand à la menace de l’islam, toujours plus vorace et intransigeant, il n’en a cure: Le peuple seul y est confronté au quotidien, pas le politique, ou du moins, pas dans l’immédiat: Ce ne sont pas ces « détails » qui vont arrêter sa course à l’élysée.

  2. UTR

    Je ne peux renier ma dimension christique ! Prend t il la fonction politique pour une vocation religieuse, ou sommes en droit de convoquer la brigade des stups , pour savoir si ce dandy pourri, n’abuse par carrément du pétard, pour avoir le cran de prononcer ce type de ….CONNERIE INSONDABLE ?

    Tous les éléments en notre posséssion , tendent à prouver que ce triste petit monsieur , est LE CANDIDAT! que tout ce que contient la gauche bourgeoise et argentée en France et sur la place parisienne, s’est choisie , pour succéder à notre bidochon national lubrique et luxurieux , qui pendant 5 ans, a rendu d’immenses services , dans la sujétion de la France aux mafieux bruxellois et aux consortiums internationaux !

    Hollandouille étant hors cours pour continuer sa minable mission, il fallait impérativement lui trouver un successeur , et Macron con fut le candidat idéal, au vu de son passé professionnel, et son absence de sentiment patriote !

    Ce projet ici mis en évidence ,est éventuellement en voie d’échec, car ce Macron, bien que puissamment soutenu en sous main par les grands financiers, s’est totalement dévergondé devant les foules et les caméras, accumulant les prises de positions plus qu’échevelées, au risque de voir s’effondrer une crédibilité , déjà bien mise à mal , par un programme évanescent et prêtant à dangereuse polémique

    Bref , de par ses frasques , Macron se sera plus , peut être d’ici quelques jours , le candidats idéal pour les tenants du systéme mafieux français, qui risquent de se retrouver dans une position identique à celle des républicains, qui , s’inquiétent à bon droit de l’obstination d’un Fillon, qui tout en étant encore relativement épargné par une justice politique, est largement maintenant susceptible de se prendre une claque par des électeurs , nullement en mesure de rémunérer leur épouse 5000 euros par moi , pour finalement glander à la maison !

    Fillon donc ,et les républicains le savent bien ; se trouve sur le fil du razoir éléctoral , avec à la clé une relégation au premier tour , venant en sanction de leur impuissance à établir un fameux plan B salvateur en temps voulu !

    Macron de son coté , risque de devenir lui même une profonde source de déception pour surtout les milliardaires le soutenant activement , en raison de ses comportements clownesques , ruinant dangereusement son profil de chef d’état , pour lequel il n’est pas plus fait que son bidochon de prédécesseur !

    Dans l’hypothése ou Macron , moyennant la connerie des français, pouvait l’emporter, les législatives pourraient voir arriver une forte population de républicains et de FN, qui en position majoritaire , pourront contrecarrer sa politique et son programme , si tant est que ce dernier puisse exister !

    Nous aurons donc une France totalement ….INGOUVERNABLE !

    1. romantique

      ils ne voient pas que ce félon les fait courir on doit le neutraliser dès le premier tour. Pour cela il faudrait que les LR aient des cojones pour voter Marine mais là c’est trop leur demander . Ils préfère une France islamisée Fillon à la mosquée nous le prouve

  3. NICOLAS F.

    C’est une petite enflure (en parlant de la candidature de MICROMACRON ) qui va imploser d’elle même. C’est du vent,il n’y croit pas lui-même.Tout est joué ,surfait et tout ce qu’il dit est faux,endimanché,tout et son contraire,et il se donne le droit de commenter ce qu’il a commenté.Ce sont toujours les autres qui n’ont pas compris.Mais quel genre de président ferait-il?
    Il veut impressionner sa prof ,sans doute un vieux complexe depuis ses 17 ans et il n’en finira jamais d’essayer de l’impressionner.Aucune maturité,c’est du niveau khâgne et hypokhâgne,aucune expérience de la vie,de la démocratie,Juste un bon étudiant.
    Un étudiant qui essaye d’épater sa prof et en même temps qui sait que le soir elle corrigera la copie .On reste dans l’exercice de style.
    A propos de copie,il copie tout le monde c’est presque risible mais trop c’est trop ,cela ne fait que mettre en évidence qu’il est politiquement palot comme un oisillon du jour.Tout le monde n’est pas De Gaulle doublé d’un André Malraux.
    Peut être dans cent cinquante ans.

  4. Fallaci

    Le site de Macron piraté par des hackers russes ? Pas si sûrEmmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, avec le robot Buddy à Las Vegas (ROBYN BECK / AFP)

    L’équipe du candidat se plaint de cyberattaques qui seraient commanditées par le Kremlin. La réalité n’est peut-être pas si simple.

    Boris Manenti Boris ManentiPublié le 15 février 2017 à 20h50

    Des « tentatives de déstabilisation de la campagne présidentielle ». Les mots de Richard Ferrand, secrétaire général d’En marche !, qui soutient Emmanuel Macron dans la course à l’élection présidentielle, sont graves pour dénoncer la multiplication de « cyberattaques russes » visant le candidat. Sauf que les pirates russes ne sont (peut-être) pas à blâmer. Explications.

    Le Kremlin soupçonné

    Après de forts soupçons sur l’implication des hackers russes dans le piratage des e-mails d’Hillary Clinton puis de ceux du parti démocrate durant la campagne présidentielle américaine, Emmanuel Macron serait-il la nouvelle cible de pirates répondant aux ordres du Kremlin ? Richard Ferrand insiste :

    « Le site internet du mouvement et ses infrastructures font l’objet de plusieurs milliers d’attaques mensuelles sous diverses formes. L’objectif est de pénétrer dans nos bases de données et nos boîtes e-mail afin de les pirater. »

    L’équipe d’Emmanuel Macron assure à « l’Obs » qu’aucun document n’a été dérobé et qu’à sa connaissance personne n’a pu s’introduire dans le système. En revanche, en début de semaine, une attaque par déni de service (dite « DDoS », qui vise à surcharger le site) a rendu le site d’En marche ! inaccessible « durant plusieurs minutes ».

    Derrière, Richard Ferrand y voit « l’ingérence d’un Etat étranger » – la Russie est clairement nommée -, et appelle François Hollande et le gouvernement de Bernard Cazeneuve à assurer « toutes les conditions de sécurité contre les cyberattaques » pour les candidats à la présidentielle.

    Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l’Obs ×
    S’inscrire
    Message reçu puisque « le président de la République a demandé que lui soit présentées les mesures spécifiques de vigilance et de protection, y compris dans le domaine cyber, prises à l’occasion de la campagne électorale », selon un communiqué de l’Elysée.

    Emmanuel Macron en meeting à Lyon, le 4 février (Pascal Fayolle/Sipa)
    Emmanuel Macron en meeting à Lyon, le 4 février. (Pascal Fayolle/Sipa)

    Au site spécialisé 01 Net, Mounir Mahjoubi, responsable de la campagne numérique d’Emmanuel Macron, insiste sur le fait que « toutes [leurs] infrastructures sont prises pour cible : site internet, bases de données, outils de communication, etc. Il y a des tentatives d’attaques par injection de code SQL et par déni de service distribué. » Avant de conclure que « la moitié de ces attaques proviennent d’Ukraine », signe selon lui d’un ciblage par le Kremlin. Information jugée « absurde » par les intéressés, cités par Reuters :

    « Nous n’avons aucune intention d’interférer dans les affaires internes d’autres pays, ou dans leurs processus électoraux », assure Dimitry Peskov, porte-parole du Kremlin. « Il s’agit d’une campagne hystérique anti-Poutine dans certains pays. »

    Accuser les Russes ? Simpliste

    Dans ce genre d’affaire diplomatique, le démenti est évidemment de rigueur. Pour autant, un responsable du renseignement confirme au « Journal du dimanche » que le site d’Emmanuel Macron est bien « attaqué en permanence. Le fait qu’il soit une cible est une évidence, comme pour tous les partis. Mais Macron est le candidat qui fait peur ».

    Sauf qu’accuser les hackers russes n’est pas si simple. Correction : accuser les hackers russes relève d’une logique simpliste face à des problématiques de sécurité informatique et de piratage plus ou moins complexes.

    En effet, le site d’En marche ! repose sur le logiciel libre WordPress, qui permet à la fois de gérer l’ensemble et sa base de données. Or, la version utilisée par l’équipe d’Emmanuel Macron est largement obsolète. Une rapide étude du site a permis à « l’Obs » de déceler que en-marche.fr se base sur la version 4.4.2 de WordPress, soit celle sortie le 18 mars 2016. Depuis, pas moins de 14 mises à jour ont été diffusées, certaines comprenant des corrections de sécurité importantes.

    Analyse du site En-marche.fr

    Cette version, obsolète de près d’un an, contient ainsi de nombreuses failles de sécurité, plus ou moins importantes, qui peuvent être exploitées par des hackers. Un point que n’a pas manqué de relever le site spécialisé Reflets.info dès le 7 février, évoquant « un site troué ». Même constat établi par le site spécialisé Zataz qui affirme à « l’Obs » avoir averti les gestionnaires du site d’En marche ! dès le 1er février.

    « Depuis, rien n’a été corrigé », se désolé Damien Bancal, journaliste fondateur de Zataz, auprès de « l’Obs ». « Ils sont toujours sur une version 4.4.2, plein de failles que n’importe qui peut exploiter ! »

    En informatique, la mise à jour s’avère indispensable pour combler les fuites. Dans sa dernière version 4.7.2, publiée à la fin janvier, WordPress évoque une « importante mise à jour de sécurité » permettant de corriger des « vulnérabilités », notamment aux injections SQL. Derrière ce sigle barbare se cache un type d’attaques envoyant au système une requête non prévue qui va compromettre toute la sécurité, permettant par extension d’ouvrir des accès à la gestion du site, aux e-mails, à des documents confidentiels, etc.

    Analyse du site En-marche.fr

    Preuve de l’importance des mises à jour : des milliers de sites web sous WordPress et n’ayant pas fait la dernière mise à jour 4.7.2 ont été piratés au début du mois, voyant leur page d’accueil modifiée par des hackers, pas nécessairement russes (Zataz évoque un pirate tunisien).

    « Ça peut être un môme qui veut s’amuser »

    Le site d’Emmanuel Macron n’était-il qu’une cible parmi des milliers ? Peut-être. Surtout qu’il existe des outils (des robots) qui vont automatiquement scanner l’ensemble des sites internet partout dans le monde à la recherche de mises à jour non effectuées (et donc de failles de sécurité) pour ensuite lancer, toujours automatiquement, des cyberattaques en vrac dans l’espoir de s’introduire plus ou moins profondément dans le système.

    Dans ce type de cas, les piratages relèvent plus de l’opportunité que de la véritable tentative de nuire à un homme politique. En 2011, un enquêteur spécialisé dans les nouvelles technologies affirmait à « l’Obs » que ces robots-hackers sont en passe de devenir majoritaires dans les cyberattaques.

    « Beaucoup de hackers utilisent ces outils », confirme Damien Bancal de Zataz. « Ça peut être un opposant politique, un môme qui veut s’amuser à attaquer les sites des candidats à la présidentielle, ou encore des hackers professionnels qui gagnent de l’argent en revendant des bases de données piratées sans distinction. »

    Impossible d’établir précisément l’objectif de la cyberattaque, et encore moins sa source. Les robots savent effacer leurs traces : la connexion internet passe d’un pays à l’autre (dont la Russie ou l’Ukraine), afin de brouiller les pistes.

    Plus qu’une solution, la correction ? C’est en tout cas ce qu’a affirmé Mounir Mahjoubi au « Monde », assurant que tout « devrait être réglé dans la journée » du mardi 14 février. Râpé. Mais qu’Emmanuel Macron se rassure, il n’est pas le seul à ne pas être à jour. Le site de campagne de François Fillon s’avère également basé sur un WordPress obsolète (précisément la version 4.3.3, datant de février 2016…).

    « J’ai dénombré plus de 25 failles rien que sur le site fillon2017.fr », confirme Damien Bancal à « l’Obs ». « Je les ai avertis, mais sans retour pour l’instant… »

    Analyse du site Fillon2017.fr

    Dans tous les cas, reste que cette communication autour des cyberattaques supposées russes sert le candidat Macron, comme elle a pu en servir d’autres, en lui conférant une stature d’homme d’Etat qui intéresse à l’international.

    Boris Manenti
    Journaliste
    Voir son profil Suivre sur Twitter
    DERNIÈRES VIDÉOS

    Le camp Macron détaille ses accusations sur les médias russes
    Video Smart Player invented by Digiteka

  5. charlesmartel

    Macron, j’ai toujours pensé que c’était le sous-marin du renégat antinational socialiste Hollande. D’ailleurs, il est son clone. Combien de gogos sont-ils prêts à voter pour lui ? Son programme est le vide sidéral. Macron, c’est du vent !!!

  6. zipo

    Ben Ali Macron a été se prostituer et a baissé sa culotte pour avoir le voix des musulmans de France comme son Pére spirituel élu par ces voix voir les drapeaux qui s’agitaient lors de l’ élection d’hollandouille .Il fait donc parti des collabos qui sacrifient leur Pays a des fins personnelles ,il a rejoint les traitres qui se prosternent devant la finance mondiale a des fins de pouvoir et d’enrichissement !personnels ,.
    C’est le pire des candidats qui a craché publiquement sur la France et ses valeurs au nom du peuple Français je lui demande expressément de se retirer de l’élection présidentielle ,de suivre des cours intense de rattrapage de l’histoire des colonies et de se faire déradicaliser !
    Soit il est fou soit c’est un danger public ,avec tous les Français je le vomis c’est la pire enflure de tous les candidats réunis a interner rapidement pour déficience mentale !,

  7. frejusien

    il cherche à attirer l’attention, et se donner de l’importance en faisant croire que les russes s’intéressent à lui, pauvre minable,
    les russes n’ont jamais entendu parler de lui, et s’en foutent comme de leurs dernières chemises,

    l’explication la plus plausible, est celle donnée par les informaticiens, qui laisse entendre que finalement, ils ne sont même pas compétents pour faire la mise à jour qui les mettrait à l’abri de ces soi-disant attaques russes !!

  8. frejusien

    « il incarne la rédemption des pêchés de la France par l’effet miraculeux de ses vocalises » mort de rire, trop drôle !

    Il ne sait plus trop ce qu’il dit, il ne pense même pas à la signification des phrases qu’il utilise,
    il fait son grand show, plus c’est con, plus c’est grand, plus ça fait du buzz !!

    Emporté par son élan de comédien de pacotille, débutant et inexpérimenté, il se lance dans des tirades passionnées et enflammées , sans queue ni tête, qui se contredisent d’un jour à l’autre, et d’un public à un autre,

    si c’est ça qu’on risque d’avoir comme président, on va tomber de Charybde en Scylla…

    Misère, misère….

  9. hathoriti

    Macron micron n’a pas de programme puisque ses maîtres l’ont déjà pour lui ! ils nous concoctent une mise en esclavage qui va nous faire jouir ! mais espérons que le petit trognon va se prendre une branlée mémorable ! C’est un clone de hollande ? Eh bé ! Ils sont , l’un et l’autre, aussi charismatiques que des robots…

  10. patito

    les français disent vouloir voter pour un type qui a abandonné un job à plus de 100 000 euros par mois pour un autre à 100 000 par AN !!
    que lui a t’on promis chez Goldman Zachs et Rotschild ?

Comments are closed.