Affaire Théo : et si il avait été violé par un petit caïd local ?


Affaire Théo : et si il avait été violé par un petit caïd local ?

Je viens de lire l’article de l’Express qui présente la version du policier, grâce au lien fourni par Christine dans son post.

Dans la scène telle que décrite par le policier, le viol est difficile à concevoir :

La patrouille tente d’interpeller Théo et, dans le même temps, est encerclée par les autres personnes présentes. « Pris dans l’action, nous ne pouvions faire appel aux renforts »

On voit mal comment un policier aurait pu lui baisser le pantalon, puis lui introduire la matraque alors que d’autres jeunes assistent à la scène, agglutinés autour d’eux.

L’intervention policière continue encore plus difficilement : les policiers agissent dans l’urgence et doivent prioritairement assurer leur propre protection : un autre policier est à terre, il est piétiné par Théo, il y a du gaz lacrymo dans l’air. À ce moment non plus, on ne peut envisager qu’un policier ait eu le temps et la sérénité de lui baisser son pantalon, de trouver l’entrée à travers le caleçon (puisque le caleçon a été transpercé) et d’y faire passer la matraque, avec en plus les autres personnes probablement toujours présentes. Si le policier avait effectivement violé Théo, cela n’aurait pu se passer que dans un endroit fermé : dans le véhicule de police, ou bien au commissariat, mais vraisemblablement pas sur le lieu de l’interpellation.

Si le policier dit vrai, si en plus, comme il l’affirme, Théo, une fois au poste, a refusé d’être ausculté par un médecin alors Théo a dû subir le viol avant l’interpellation parce qu’il y a bien eu viol ! De telles blessures, telles que le médecin en a rendu compte et avec le nombre de jours d’arrêt qui se sont ensuivis, prouvent qu’il ne s’agit pas d’une relation consentie mais bien d’une violence subie. Il y a donc bien eu viol, mais pas par les policiers – un viol que Théo aura voulu garder secret.

Alors je pense ceci : il est connu que les petits caïds de banlieue ont des méthodes de recadrage hypra violentes. Ça arrive si vous avez tenté de doubler un caïd local ou encore lors d’un règlement de comptes dans la logique de la loi du talion (« œil pour œil »). On peut tout à fait penser, si la version du policier est avérée, que Théo a subi un tel « recadrage » avant l’altercation avec les policiers.

Ceci expliquerait aussi son refus d’être examiné par un médecin : il aura voulu garder secret le fait d’avoir subi ces représailles mais la blessure, par sa gravité et ravivée par l’altercation avec la police, aura rendu l’intervention d’un médecin inévitable. Une fois le secret éventé, Théo aura préféré jouer la carte victimaire, incriminer les policiers, plutôt que dénoncer un caïd local et/ou mettre au grand jour ses propres turpitudes.





56 thoughts on “Affaire Théo : et si il avait été violé par un petit caïd local ?

  1. Villeneuve

    Pas de médecin, pas d’infraction (faute de preuve) : Pourquoi cet individu aurait il voulu par ce refus défendre son agresseur ? Peut on croire qu’il a voulu défendre le policier ? Bien sur que non. Alors, nous ne pouvons avoir que des doutes sur cette affaire et sur la culpabilité du policier mis SCANDALEUSEMENT en accusation par les médias.
    La présomption d’innocence ne fonctionne pour certains que dans un sens : celui des voyous. Le ministre de l’intérieur devrait poursuivre ces journaux qui violent le secret de l’instruction, accusent sans preuve, sont responsables des émeutes. La mollesse du ministre de l’intérieur dans la défense de la police s’explique par le fait que nous sommes en campagne électorale et tout ce qui peut salir de près ou de loin les institutions du pays est bon à prendre pour ceux qui draguent le vote gauchiste voire islamo-gauchiste comme le fait sans honte Macron avec ses délires d’Alger.
    Est il admissible d’instrumentaliser la police, censée être de droite, ou d’instrumentaliser l’Histoire et l’apport par la France de la civilisation au monde pour créer une fracture dans le pays dont le but finalement est de stigmatiser les candidats de droite et surtout ceux dits d’ »extrême droite » ?
    Les Hollandistes et le PS pratiquent la politique de la terre brûlée comme le faisaient les envahisseurs allemands repoussés par les résistants Français. Diviser pour continuer à régner…Nous les connaissions pourris, vicieux et menteurs, nous les savons pervers et déments. .

    Reply
    1. Mamannowel

      C’est la thèse la plus probable. A-t-on fait une analyse sur le « night stick » du policier ? Y-a-t-on retrouvé des traces de selles ? de sang ? Je m’étonne du silence à ce sujet.

      Reply
  2. Celtillos

    c’est bien ce que beaucoup d’entre nous ont de suite pensés, et c’est bien dans la logique de ces sous produits frelatés que sont les racailles des cités!

    Reply
      1. stahl

        si il a été sodomisé »volontairement »..il n’y a pas viol…le viol c’est quand on refuse le rapport sexuel ..mais il a accepté?du caïd s’entend…

        Reply
  3. Marie

    Un jour, on apprendra peut être que le theo n’était en fait qu’un homo honteux qui n’a trouvé que ça pour ne pas passer pour une fiotte après une galipette un peu trop brutale dans la cave de son immeuble.

    On n’entend plus parler de son pote qui aurait été maltraité par le même policier, du rebeu qui témoignait au bord de la mer avoir subi le même sort et même l’affreux qui avait soi disant sauvé la gamine d’une voiture en flammes. Pourtant tous ces témoignages étaient du pain béni pour la cause de theo, les médias s’en seraient délectés pendant des jours si tout cela n’avait pas été de la mythomanie afro muzz.

    Reply
  4. pikachu

    Je voudrais ajouter que malgré le titre, j’envisage une deuxième explication possible, outre le viol perpétré par un caïd. Je parle de logique du talion, oeil pour oeil. Pour être plus explicite, j’envisageais la possibilité d’un règlement de comptes qui aurait rendu à Theo la monnaie de sa pièce : si ce dernier avait fait subir ce traitement à une autre personne, on peut imaginer qu’il aurait été l’objet d’une vengeance lui faisant payer à l’identique.

    Reply
      1. pikachu

        En tout cas, dans les deux cas, la dialectique est simple, le message est clair :
        « T’as voulu me ni.er ?
        Mais c’est moi qui te ni..e ! »

        Reply
  5. Alexcendre 62

    Le brouillard se dissipe et le calme fait place au bruit , il est évident que cette histoire n’est pas très claire , l’enquête va certainement nous apporter la bonne lumière et j’ose croire qu’elle se passe dans la sérénité en toute indépendance .

    Reply
  6. Jean-Louis

    Mais non, vous n’avez rien compris.
    Il s’agissait là simplement de policiers masochistes qui, pour faire parler d’eux, l’ont violé devant une dizaine de témoins. Avant de lui enfoncer la matraque dans le fion, ils ont sans doute fait un « arrêt sur image » et montré du doigt l’endroit où ils allaient opérer, histoire que le photographe puisse bien cadrer la scène.
    Un truc imparable pour faire le buzz dans la presse et à la télé. 20 000 policiers qui seraient aller défiler à poil n’auraient pas obtenu le même résultat.
    Bon maintenant, j’ai un doute. Si les policiers n’étaient pas maso, le scénario de Pikachu est exactement le même que celui que j’avais envisagé depuis le début.

    Reply
  7. NICOLAS F.

    De toute manière pour qu’une « matraque » rentre dans son intimité (si matraque il y a eu),il faut que le chemin soit bien préparé d’avance.
    Demandez à une star du x, c’est leur spécialité.Quelles sont les préférence du garçon,hommes? Femmes? Quand il y a « crime » une enquête de meurs est la bienvenue.

    Reply
    1. Sylvie D.

      Je me suis posé la même question….. Mais là personne n’en parle….. Bizarre….. Cela semble pourtant être un élément important de preuve….

      Reply
  8. marre-du-PS

    Cet article conforte ce que j’avais pressenti dès le début. Soit le Théodoryphore était une « mule » , et la récupération de la marchandise se serait mal passée : éclatement d’un sachet de substance illicite, ce qui aurait entraîné un saignement à cause des divers composants chimiques du produit. Soit il s’agirait d’un viol violent, avec utilisation d’un objet ayant occasionné la blessure. Parce que compte tenu des faits confirmés par les images, un viol commis lors de cette bagarre générale est totalement invraisemblable.

    Reply
  9. reuri

    Tout à fait d’accord avec vous.
    Mais patience, cette petite vermine de racaille ne perd rien pour attendre car tout finit par se savoir.

    Reply
  10. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Hier soir France 2 a consacré sa première partie à « L’affaire Théo ». Je n’ai pas regardé car connaissant l’objectivité des journalistes je n’avais pas l’intention de passer une mauvaise soirée en leur compagnie.

    Quelqu’un a t’il regardé ? Quelles sont les conclusions ?

    Reply
  11. GAVIVA

    une simple question!! et « l’arme du crime??? » la fameuse matraque sodomite ( mais présumée innocente, ils n’ont pas trouvé de traces adn ( sang ou caca on peut y trouver les deux) . Je ne parle même aps de « mobile », je pose une question simple et pourtant je deteste la serie les experts ou ils discourent a n’en plus finir sur ce qu’ils peuvent tirer d’un poil de Q… aurait elle disparue?? On a son témoignage? Une chose est sure, s’il s’esrt collé de la drogue dans le cul ou s’est fait enc…é pour une histoire de negoce de barre de shit ou je ne sais quoi d’autre dont je me fous éperdument la clique umps et le reste n’auront pas l’honnêteté de dire mea culpa.. Que de trous dans cette « affaire »!

    Reply
  12. ID2

    Ahahahahahahahah, mon dieu ! Comment autant d’intelligences réunies peuvent elles en arriver à approuver ce film burlesque ? Si Théo était Juif, vous ne vous seriez jamais permis de telles interprétations. Quelle mauvaise foi ! C’est stupéfiant. Mais qu’importe, la justice est en marche, nous sommes déjà près de 150.000 à réclamer JUSTICE POUR THEO. Quoi que vous fassiez ou pensiez, LA VERITE est ce qu’elle est. Et ce policier a sa conscience pour lui. Ou contre lui car fort heureusement, la conscience n’est pas question de volonté ni de délire !

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Quand les banlieues de l’islam auront apporté à la France le millionième de ce que les Juifs ont apporté à la France, vous reviendrez nous faire vos leçons de morale : AU BOULOT !

      Reply
    2. Jean-Louis

      à ID2,
      Selon votre commentaire, il n’y a que les gens de couleur et les arabes qui disent la vérité.
      Un blanc ment automatiquement, et en plus, si c’est un policier !

      Et bien entendu, les juifs dealent à tous les coins de rues et insultent les policiers à tours de bras. Vous avez raison, ils ne se font jamais enculer, ces racailles de juifs, ils se font juste descendre à coup de kalachnikov.

      Donc, aucune analyse, aucune recherche d’objectivité, pas la peine puisque les petites frappes de couleur ont automatique raison.

      Vous n’avez donc pas compris qu’il était matériellement impossible que Théo ait pu se faire violer devant une dizaine de témoins qui, à ce moment là encerclent les policiers qui d’une part cherchent à immobiliser le garçon qui se débat du haut de son 1m92 et en même temps doivent assurer leurs arrières pour que les racailles ne leur tombent pas dans le dos.
      Oui, Théo a pu se faire violer, et plusieurs auteurs et scénarios sont possibles, mais certainement pas au moment de son arrestation.
      Mais cela vous a pas effeleuré une seconde, puisque les gens de couleur ont toujours raison !

      Reply
    3. marre-du-PS

      ID2 ne croyez pas les mensonges de la presse manipulatrice aux ordres du pouvoir. Croyez les FAITS confirmés par la vidéo surveillance. Les images confirment la version du policier. Soutenir Théo c’est approuver SON MENSONGE. Et si vous êtes 150000 à vouloir la justice, laissez donc les magistrats faire leur travail. Sinon un jour ce ne sera pas 150000 personnes que vous aurez en face de vous, mais bien plus, et là vous aurez du souci à vous faire.

      Reply
    4. spartac

       » Quoi que vous fassiez ou pensiez, LA VERITE est ce qu’elle est.  »

      VOTRE  » vérité  » ……. n’a aucune valeur DE vérité.

      Reply
  13. Olivia BlancheOlivia Blanche

    JE DOUTE qu’un type de son gabarit subisse une telle violence sans son consentement, fut-ce d’un « caïd »… N’en est-il pas un lui-même ??

    Reply
  14. Fallaci

    + 3 VIDÉOS

    L’auteur de la tribune anti-flic dans Libé est un ex-membre du cabinet de Taubira Par Francois le 15/02/2017
    18h50

    steevy

    La tribune antiflic de Steevy Gustave
    Nous demandons une vigilance accrue lors des recrutements car les policiers racistes qui posent problème ne sont pas devenus racistes par la dureté de la mission. Il semblerait que le plus souvent, ce soit de jeunes militants issus d’un parti politique bien connu qui se sont engagés pour pouvoir commettre leurs exactions en toute impunité.

    Libé

    La fiche Linked-in de Steevy Gustave :
    téléchargement (3)

    Ancien Monsieur Culture de Sos Racisme

    Bio de Steevy Gustave

    TAGSCHRISTIANE TAUBIRALIBÉRATIONSOS RACISMESTÉEEVY GUSTAVESTEEVY GUSTAVE

    Reply
  15. Désespoir 50

    Une affaire sale!
    Un individu sale!
    Une matraque sale!
    Un président sale!
    Une justice sale!
    Avec ce sale esprit la France est dans la merde.

    Reply
  16. barr

    Dans ,les racailles -Il y a beaucoup de gay  » honteux  » C’est,comme dans les prisons ( demander aux gardiens ) .Un chef de détention me disais ,les racailles c’est ,des homo !!! . Mais,il faut pas le dire!!!

    Reply
  17. spartac

     » et si il avait été violé par un petit caïd local ?  »

    Et si à l’approche de la patrouille de Police ce brave citoyen parfaitement inséré dans la société, travaillant et payant ses impôts , avait simplement extirpé précipitamment de son trou de balle, un réservoir de stupéfiant en s’infligeant dans sa panique, la blessure constatée ???????

    Personne n’y a pensé à celle là ???

    Il a refusé un examen médical en arrivant au Commissariat ……???

    La trouille que le toubib découvre des traces de dope peut -être ???

    Combien de temps après son arrivée au commissariat et dans quelles circonstances cette  » blessure  » a-t-elle été constatée par l’ UMJ.

    Quel est le profil du toubib de l’UMJ ?

    Car 60 jours d’ITT ce n’est plus de la complaisance , ça porte un autre nom.

    Quel est le témoignage de l’OPJ qui l’a obligatoirement entendu dès la présentation au commissariat présentation ? Quelles sont ses constatations ???

    Mais à part tout  » ça  » , pour les merdias …….Tout est très clair…limpide même …… les flics sont coupables;

    Reply
  18. roger Morzini

    HS ..pancarte derrière : ptdr scs Selongey. ( club de foot ) en Cote d’or dpt21
    petite ville maire socialo , du fric que pour la mafia du foot..
    2 beaux terrain dont un synthétique par contre 20 ans pour construire une vraie bibliothèque..bref gestion socialiste à la noix..

    ben si le quidam était footeu ? à Selongey ..on embauchait du beau monde…
    village paisible il y a 20 30 ans maintenant c’est plus tout à fait cela..

    Reply
  19. MaximeMaxime

    Merci pour ces hypothèses alternatives. Il se peut que Théo soit tombé dans un guet apens, une rencontre homosexuelle qui aurait mal tourné et qu’il ait eu honte ou peur de révéler la vérité ; c’est à la justice de trancher, sachant que la présomption d’innocence s’applique.
    A cet égard, je suis désolé de lire dans la presse qu’un représentant de la LDH, un syndicaliste CGT entre autres 200 personnes se soient jointes à un rassemblement honteux.
    « Parmi les manifestants, beaucoup sont écœurés par cette histoire. « Ça ne peut pas être un accident. C’est grave ce qu’il s’est passé », témoigne l’un des manifestants. « Je suis blanche et j’habite en centre-ville de Poitiers, je ne suis pas directement concernée, mais je viens quand même en soutien », résume Odile. L’urgence maintenant pour la ligue des droits de l’homme de la Vienne, c’est que « la justice passe et vite ! », réclame son vice-président ».
    Mais le pire est pour la fin :
     » Preuve que les relations se dégradent avec les forces de l’ordre, les manifestants se sont rendus en marge du rassemblement devant l’hôtel de police aux cris de « Personne n’aime la police ».
    « Tout le monde déteste la police » scandent les manifestants en soutien à #Theo devant l’hôtel de police à #poitiers pic.twitter.com/zkdf51Yecc
    — France Bleu Poitou (@Bleu_Poitou) February 18, 2017″.
    Ces gens n’ont-ils rien à faire de leur vie ? Ou bien cherchent-ils à détourner cette affaire pour susciter un sentiment anti-police, alors que nous devons tant à la police en ces temps troublés ?
    Honte à eux, car c’est à la justice de faire son travail et d’élucider ces affaires. Ce n’est pas parce qu’il y aurait eu dans le passé quelques personnes qui se seraient mal comportées qu’il faut généraliser. Il n’y a pas que dans la police que des dérives purent avoir lieu en général et l’essentiel est qu’elles soient sanctionnées, c’est bien à cela que sert le pouvoir disciplinaire des employeurs et administrateurs publics puis la justice si nécessaire.
    Quant à ceux qui ont un « look de dealer », selon leurs propres mots, ils ne peuvent reprocher à la police de chercher des indices pour être efficace dans son travail, autrement dit de réaliser un contrôle au faciès, si vraiment c’est le cas. Personne n’est obligé d’arborer de multiples piercings. S’assimiler, par son apparence, à des courants contestataires de l’ordre social éveille naturellement des soupçons, même s’ils peuvent être infondés. On ne se donne d’ailleurs pas une apparence « underground » dans le but de n’être pas remarqué…
    Cela sent l’extrême-gauche, tout simplement, avec ses contestations sur le contrôle au faciès récupérées par Hamon. Or, la pratique du contrôle au faciès tend à assurer une sécurité publique optimale. Elle ne crée aucune injustice, puisque le désagrément est minime et les autres citoyens ne sont pas exonérés d’un contrôle dès lors qu’ils seraient susceptibles d’être les auteurs d’infractions selon des témoignages ou des indices sérieux.
    L’état d’urgence à lui seul justifie cette pratique (d’autant plus que les mesures de prévention adoptées sont insuffisantes), à condition qu’elle ne soit pas exclusive.

    Reply
    1. Amélie Poulain

      Oui, je suis d’accord avec vous, c’est à n’y rien comprendre….

      Hypothèse : ils doivent avoir des comptes personnels à régler et ils se servent de la société pour cela. C’est la seule explication que je vois pour être aussi déconnectés de la réalité. Ou alors (ou aussi), ils ne regardent que les actualités à la TV…

      Reply
  20. Stéphane

    Marre de voir ce Theo partous je pense qu il va être décorer par le nazie hollande ……justice pour Theo et adama deux racaille dealeurs ont voit cela qu en France

    Reply
  21. brondolo

    et notre ipauvre idiot de president sans savoir la verite se deplace au chevet de ce mec ;; il commence avec une rom dont j’ai oublie le nom et il finit son mandat avec son theo la classe toujorus la classe Hollande !

    Reply
  22. zipo

    Notre Président aime se rendre ridicule aprés LEONARDA il a trouvé encore de quoi passer pour une hollandouille !Quand on est con on se permet tout !
    Mais l’histoire n’est pas finie et le ridicule ne tue pas ,c’est vrai il a l’habitude !
    Pour moi il est MASO !Pourquoi n’a t’il pas attendu la fin de l’enquéte avant de prendre parti pour la racaille?
    Il faut qu’il se mette en arrét de maladie jusqu’a la fin du quinquenat ,.
    Tout nos pays voisins se gaussent ,il est devenu la risée de toute l’Europe!!
    Il ridiculise son Pays ,ça en est trop !Il devient dangereux !

    Reply
  23. fredg

    En tout cas aux yeux de cet état de corrompus mous du genou, il mérite presque la légion d’honneur et encore heureux qu’il n’ait pas trépassé sinon c’était le pantheon direct!!! pauvre france

    Reply
  24. Force et honneur

    Certains commentaires lu plus haut me fond mal au coeur « bambou. … là  » ect…
    je suis une femme noir, policier et j’aime mon pays d’accueil qui est la France. Donc s’il vous plaît ne mélanger pas tout. J’ai pas envie qu’on me compare au batard de cité. Et quand je parle de batard je ne parle pas de couleur.
    Je suis d’accord avec cette article. Theo c’est sûrement une victime parce-que il s’est fait violé. Par qui???? Il pourrais nous le dire. Mais certainement par un flic. Je suis dans la boîte depuis pas mal de temps et la théorie du petit theo (192cm) viol par un sale flic. Ça ne tient pas du tout. Donc arrêtons de nous prendre la tête et laissons la justice faire son job. En espérant qu’elle le face bien. Merci de vous poser la question de l’analyse de la matraque ça aurait du être là premier chose de faite et c’est vrai qu’elle est presque inexistante depuis le début. Bref. Force et honneur.

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin

      je suis désolée si des commentaires comme ceux que vous évoquez ont été validés par erreur, nous refusons tous les commentaires racistes mais sommmes submergés de commentaires nous avons pu lire en diagonale… Merci d’accepter nos excuses

      Reply
    2. pikachu

      @Force et honneur,

      moi non plus, je n’apprécie pas les commentaires racistes. J’ai grandi dans une France heureuse, tolérante et pas raciste du tout. (mais ça c’était avant).Je suppose que le « Bambou là » était une réaction au tweet de Taubira. C’est elle qui a ainsi tweeté sur l’affaire Théo pour réduire à zéro toute réflexion sur l’affaire et la définir comme étant du racisme chimiquement pur. Rien d’autre, que ces flics chercheraient en fait purement et simplement à se faire du noir. Taubira est coutumière de ces inepties. Ceci étant dit, celui qui a posté ce commentaire aurait dû écrire explicitement un truc du genre « Taubira et son tweet Bamboula ».

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *