Chrétiens français ou Français chrétiens


Chrétiens français ou Français chrétiens

Chrétiens français ou Français chrétiens, Natacha Polony,  Fabrice Hadjadj, Don Paul Préaux, Guillaume Roquette.

SALVATOR 2017

Ce livre propose de débattre  sur les rapports entre le christianisme et l’identité française.

Entre Don Préaux, responsable religieux de la Communauté St Martin, la communauté catholique la plus exigeante et la plus prolifique en prêtres du moment, Fabrice Hadjadj « philosophe juif, de nom arabe et de confession catholique » « et de langue française ! »,   l’un des philosophes catholiques les plus  en vue,  et  Natacha Polony  qui se définit comme « une athée de culture catholique », le débat est ouvert.  Ce livre est la retranscription de leurs interventions.

Natacha Polony  insiste sur la distinction entre témoigner qui relève de la discrétion,  et affirmer. Elle observe  que si les femmes voilées prétendent faire preuve d’humilité,  il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une humilité qui consiste à  montrer ostensiblement   sa pureté et son humilité… Pour Elle,  porter le voile, c’est aussi, pour une femme, se sentir coupable du désir qu’elle peut susciter !

Elle rappelle que nous sommes tous imprégnés de culture chrétienne.  Or,  de nos jours,  la laïcité, telle qu’instrumentalisée par les biens mal pensants, se confond  avec l’extension de  l’inculture. Ce qui fait  que les Français sont amputés de toute une partie de leur héritage : elle insiste donc sur la part culturelle de la chrétienté. Elle s’en prend à la communautarisation de la société et rappelle que les chrétiens sont mieux préparés que d’autres à la vraie laïcité  qui reste la condition sine qua non et   le socle de notre vie en commun.

Elle pense que le christianisme est mort avec Constantin, et croit être une partie du cosmos …. Elle en profite pour critiquer les contestataires de « Laudato Si » et son culte de la terre nourricière.

Pour Don Préaux,  le chrétien « habite le monde, sans être du monde » pour reprendre la célèbre Epitre à Diognète.  Il remet en perspective la culture  dans une vision eschatologique et de foi.

Fabrice Hadjadj affirme que « l’identité chrétienne ne peut jamais devenir identitaire » : Cette affirmation est très  hasardeuse et l’on peut tout naturellement participer des deux identités,  car  elles cohabitent depuis Clovis ! Il considère avec raison que  nous sommes dans une période post humaniste,  dans laquelle la jeunesse ne se sent plus concernée par le pacte républicain,  ni par la neutralité de l’espace public. Ni par rien, en vérité, sauf leurs « selfies»…

Le débat est  convenu,  mais  il est cocasse  d’observer que c’est une athée qui affirme  le mieux la nécessité vitale de défendre notre culture imbibée de christianisme, en France, particulièrement de catholicisme, quels que soient notre foi ou notre athéisme.

La nature a horreur du vide ; après l’inculture généralisée et  la mémoire assassinée,  viendra le temps du nouveau nihilisme  dévastateur. Pour redonner une identité à tout un peuple il faudra aussi lui ré-apprendre ce dont nos pères ont vécu pendant près de deux mille ans. Car c’est aussi leur identité.





18 thoughts on “Chrétiens français ou Français chrétiens

  1. Villeneuve

    « Nécessité vitale de défendre notre culture imbibée de christianisme, en France, particulièrement de catholicisme, quels que soient notre foi ou notre athéisme. » Pas d’accord. Le CATHOLICISME N’EST PAS MEILLEUR QUE L’ISLAM. C’est bonnet blanc et blanc bonnet!!! En tant que libre penseur et qu’athée je ne peux pas suivre votre raisonnement y compris dans votre conclusion : « Nouveau nihilisme dévastateur » !?
    Pourquoi le nihilisme serait dévastateur ?
    Sachez qu’il y a deux genres de nihilisme : celui des LÂCHES qui dévalorise le monde en faveur d’un « au-delà » qui serait meilleur et celui des FORTS, dont je pense être, qui veut le dépassement des croyances et rejette la morale des « faibles » dont les Chrétiens sont les parfaits symboles. Où sont vos « religieux Chrétiens » contre l’islam ? Nulle part… Au contraire, ils prônent le « dialogue inter-religieux » ! IOls sont à plat ventre devant l’islam ! Toutes vos églises sont vides. Elles ne tiennent que par la volonté des laïques qui y voient un témoignage culturel Les Chrétiens sont bornés. La preuve : En plein débat sur la laïcité, alors que l’islam nous envahit pour finir de les détruire, ,ils ne veulent pas cacher une grande croix ostentatoire autour de leur cou même si ce fétichisme clairement favorise le développement de l’islam ! Nous sommes au XXI siècle, faut se réveiller…
    Toutes les religions sont à combattre !

    L’ISLAM EST LE FRUIT DU CHRISTIANISME.

    Cette religion, l’islam, n’est elle d’ailleurs pas une simple différence RITUELLE issue de GABRIEL, sans grande différence DOGMATIQUE avec le Christianisme ? Le rite, seulement le rite est différent.Il s’agit d’une évidence ! C’est pourquoi d’ailleurs, l’Église catholique et son père François copule avec les musulmans et l’islam en reniant les origines chrétiennes de l’Europe et de la France.
    La seule issue aux problèmes posé par les religions à nos sociétés modernes est simple : La rationalité, la libre pensée, L’ATHÉISME !
    Vivre sans religion et sans religieux mais quel bonheur ! Le paradis !!!
    Je me désiste d’un héritage chrétien qui a accouché d’un islam totalitaire façon inquisition. Je vomis cet héritage de lâches.

    1. MaximeMaxime

      Il y a quand même des différences. Hommes et femmes ne prient pas séparément dans le catholicisme ; personne ne commet plus d’attentat « au nom du catholicisme » en France depuis belle lurette, si jamais ça a eu lieu un jour d’ailleurs ?? (je ne crois pas que ce soit le cas). On ne repère pas un catholique à 1 kilomètre non plus, ce qui facilite la coexistence entre croyants et non croyants, la cohésion sociale.
      Mais sur certains points je suis d’accord avec vous. Il ne faut pas pousser le raisonnement trop loin cependant, car ça nourrit la critique du camp adverse qui dit que finalement, le discours hostile à l’islam attiserait les tensions et précipiterait le passage à l’acte violent djihadiste.
      Sur bien des points cependant, il y a des points communs, les conservateurs religieux étant d’accord sur un certain nombre de questions sociétales.
      C’est la laïcité qui en prend plein la tronche alors, d’autant plus que la soi-disant gauche n’aime plus la laïcité.
      Le groupe « Osons Poitiers », groupe d’extrême-gauche dans la cité de Charles Martel, se plaint que les associations doivent respecter la laïcité :
      http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2017/02/10/Osons-Poitiers-veut-des-paroles-et-des-actes-2998186
      Ils ne sont pas classés là où il faudrait sur l’échiquier politique !
      Tout l’échiquier politique mériterait réexamen du point de vue des classifications politiques quand on voit leur positionnement sur la laïcité, fille de l’égalité révolutionnaire, et des non moins révolutionnaires libertés !

    2. Xtemps

      M. Villeneuve.
      Jésus n’avais jamais demander de tuer au nom de Dieu comme une nécessité et que du contraire, et donc avec l’inquisition l’église catholique avait trahis la parole de Jésus et il n’avait jamais interdit de se défendre non plus.
      Jésus n’avait jamais parlé de croyances, mais d’amour entre les humains ‘ aime ton prochain comme toi même ‘ qu’il disait, n’était pas de la croyance, mais le respect mutuel et premier embryon d’une civilisation possible basé sur la confiance.
      Croire est une prison mental, l’amour vous en libère, Jésus était un homme libre et il y a que les hommes libre qui peuvent aimer, il était pour le libre arbitre.
      L’islam enferme dans des croyances, une prison mental et n’a jamais apporté de liberté que demande une civilisation.
      Si l’Europe aurait été musulmane, la civilisation Occidental n’aurait jamais existé, car cela demande des hommes et des femmes libres que demande une civilisation.
      L’Islam a détruit les civilisations avant elle, les pays musulmans sont des cimetières de civilisation qui étaient remarquables et les musulmans des vaincus et des esclaves de l’Islam qui portent son nom.
      Dieu est un créateur pas un esclavagiste, il en ferait quoi des esclaves d’ailleurs.
      Un vrai Dieu libère de la tyrannie et pour le libre arbitre, et le libre arbitre oblige le respect mutuel.
      Si vous êtes athée, c’est votre choix, libre à vous, car c’est aussi grâce à l’héritage de Jésus qui vous dit d’être libre, que vous êtes libre et dans une civilisation Occidental libre.
      Jésus était un libre penseur comme vous et il aurait combattu l’inquisition de l’église catholique, qui était devenu une dictature à l’époque, pour le pouvoir de certains aussi.
      L’amour élève et ascensionne l’humain, la haine le rabaisse, et çà, pas besoin de Jésus pour çà, tout le monde peut le comprendre, mais c’est çà que Jésus rappel en chacun de nous dans son message d’amour et en exemple, comme bien d’autre l’ont fait aussi.
      Jésus était pas un croyant, mais un homme libre comme vous, qui ne parlait que d’amour et de libre arbitre, il ne vous aurait jamais demandé de le suivre par la force, sans manquer lui même à sa parole de rester libre et du libre arbitre de chacun, le reste avait été ajouté après lui.
      Bien vous.

      1. OTOOSAN

        , » il en ferait quoi des esclaves d’ailleurs. » Dans l’epitre (sic) aux Colossiens, Saul ordonne aux esclaves d’obeir en tout à leur maitre, un exemple parmi d’autres, le christianisme n’a jamais condamné l’esclavage, pratique courant dans la région où a été créée cette religion…

      2. OTOOSAN

        « Dieu est un créateur pas un esclavagiste, » Pourtant dans le Lévitique Dieu permet aux Juifs d’avoir des esclaves étrangers (Servus et ancilla sint vobis de nationibus quae in circitu vestro sunt. Chapitre XXV verset 44-46)!!!!!!!!

        1. OTOOSAN

          D’ailleurs Saint Basile recommandait d’amender er renvoyer chez leur maitres les esclaves réfugiés dans les couvents…c’est pas simple la religion…

        2. Christine TasinChristine Tasin

          on s’en fout ce n’est pas un texte de référence, le seul est les 10 commandements et la torah amendée notamment sous Napoléon pour la France

    3. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

      On ne peut pas mettre au même niveau humaniste le christianisme et l’islam. Le grand défaut du christianisme a été de choisir les 4 évangiles dans la lignée des conceptions juives et d’éliminer les autres, dont l’évangile de Thomas. Mais néanmoins, l’enseignement attribué à Jésus est radicalement différent des élucubrations de Mahomet. Dans l’ancien testament, certains textes sont aussi criminels que des textes analogues musulmans. En islam, il n’y a pas l’équivalent de l’humanisme de Jésus. L’islam est en partie une idéologie dangereuse non religieuse ni spirituelle.

      Je ne suis pas d’accord avec votre raccourci « bonnet blanc et blanc bonnet ». Ne pas confondre le christianisme avec ce qu’en font certains chrétiens.

      Par contre, croire en Dieu est probablement trop simpliste pour expliquer les mystères de notre monde. Depuis toujours, les humains ont voulu savoir … Ils ont inventé des superstitions (amulettes protectrices, gris-gris portent bonheur, …), ils ont cherché des relations de cause à effet, imaginé des dieux. La vraie foi est uniquement la confiance (différente des fois-croyances). Accepter notre monde inexplicable en gardant la confiance, attitude très inconfortable, accepter de ne pas savoir …

    4. Amélie Poulain

      Vous dites : « …..celui des FORTS, dont je pense être, qui veut le dépassement des croyances et rejette la morale des « faibles » dont les Chrétiens sont les parfaits symboles »

      – Au risque de me répéter (je l’ai dit ailleurs ici), tant pis, en re-précisant que je ne prêche pas le religieux ayant moi-même pris de la distance par rapport au dogme tout en le respectant : c’est aussi une « croyance » que d’affirmer (et surtout s’en sentir « fort ») qu’il n’y a pas d’au-delà. Qu’en savez-vous ? Vous avez déjà été mort ? J’aimerais bien que vous en donniez les preuves le cas échéant…. sincèrement, car cela n’a jamais été démontré qu »il n’y avait rien.

      – Il ne saurait y avoir de comparaison entre catholicisme et islam… il suffit de le constater.

      – Notre culture est totalement imprégnée du catholicisme, pas la peine de se fatiguer à le démontrer, c’est tellement évident. Cela l’a même aidé à évolué dans des domaines que vous n’imagineriez peut-être pas (la construction des cathédrales notamment a permis des évolutions technologiques).

      – Un monde sans croyance, un humain sans croyance,…. un monde hyper-rationnel limité à ce qui se voit… quelle tristesse ! C’est la désespérance…. Notre société en est une illustration.
      L’imaginaire est constitutif de l’humain, cela lui est nécessaire, cela l’aide aussi, le soutient dans l’adversité, c’est même un instrument très puissant qui l’aide à s’épanouir et à évoluer, à se dépasser et je trouve un violent de vouloir démolir les croyances des autres.
      Cela manque cruellement à notre société. Notre culture est tellement cartésienne au point de se faire dépasser par des scientifiques de renom et reconnus mais… dans d »autres pays, qu’elle en devient ridicule et vraiment à côté de la plaque.

      Vous feriez bien de vous documenter car les recherches actuelles vont plutôt dans l’autre sens…… L’être humain, l’univers, est loin même très loin, d’être limité à ce qu’il montre. Eh oui, on ne sait pas tout…..

  2. romantique

    que l’on pratique ou pas nous sommes issus de la chrétienté et non de l’islam. Et contrairement à ce que prétend VILLENEUVE, ce n’est pas la chrétienté qui a accouché de l’islam.

    1. OTOOSAN

      La Chrétienté n’a pas « accouché l’Islam » , c’est l’Islam qui s’est librement « inspiré » des textes chrétiens, au point d’y prendre certains éléments, comme Jésus par exemple. De même la chrétienté s’est inspirée des textes religieux juifs qui eux même se sont inspirés principalement des Egyptiens (notion de messie oint par la graisse de SOBEK /principe de peuple élu par un dieu tutélaire etc..)et bien entendu des Mésopotamiens (Aventures de Gilgamesh…)Chaque peuple adaptant les textes pour ses besoins propres…Les sociétés n’ont pas attendu le christianisme pour se constituer… »Un vrai Dieu  » ça n’existe pas !

  3. BeateBeate

    Je suis une française chrétienne et j’attends avec impatience « Musulman français ou Français musulman » de Natacha Polony.
    Un livre sur ce sujet serait davantage d’actualité. « Peut-on être rançais si on est musulman ? Peut-on être musulman si on est français ? Mais ce sujet fait peut-être peur à Natacha Polony et bien d’autres.

  4. Xtemps

    Même si on est athée, on est d’héritage chrétienne et pas musulmane, la chrétienté est notre combat, l’ histoire de notre passé pour la liberté, l’islam n’a jamais fait partie de notre passé et il n’en fera jamais partie.
    Les musulmans à plusieurs reprises avaient perpétré plusieurs génocides en Espagne, en Italie, au Portugal, en Grèce et dans les pays de l’Est, dans plusieurs pays d’Orients et d’Afrique, sans jamais avoir été dénoncer pour leurs crimes contre l’humanité et d’esclavage de plusieurs dizaine de millions de personne.
    Le Dr Bill Warner parle d’une étude avec des recherches archéologique, scientifique et historique, avec plus de 270 millions de mort au nom de l’Islam en 1400 ans.
    Le sénégalais Tidiane N’ Diaye parle de plus de 17 millions d’individus de disparus avec l’esclavage musulmane, son livre ‘ Le Génocide voilé ou la traite négrière arabo musulmane, les arabes ont razzié l’Afrique pendant treize siècles sans interruption.
    Déjà avec ces deux auteurs, devraient déjà interpeller nos politiques depuis longtemps et demanderaient une étude approfondis sur la nocivité criminogène de l’Islam, en protégeant nos populations européennes de l’invasion et immigration contre des risques génocidaires au nom de l’Islam en Europe.
    Cela mérite une exposition des crimes des musulmans sur les 1400 ans d’existence de l’Islam criminel, crimes commis contre l’humanité et l’esclavage.
    Nos élus sont des criminels, des assassins, ils ont du sang sur les mains avec les attentats, ils nous ont exposé de force dangereusement par l’immigration dans nos pays européens, avec un Islam extrêmement dangereux et criminogène, un Islam qui tue au nom d’Allah.
    Nous risquons aujourd’hui, nous les peuples européens, tous les jours des risques d’attentats en Europe dû à la présence musulmane meurtrière, qui tue déjà depuis 1400 ans.
    Les musulmans ont l’habitude des attentats chez eux, pas de çà chez nous, dehors!.
    Je n’accepterai jamais la présence d’une organisation génocidaire musulmane criminel pour l’avenir des mes enfants et générations futures, l’Islam dehors! de l’Europe et à coup de pied au cul.
    Au nom des victimes du passé, pour qu’elles soient enfin reconnues et pour éviter celles du future.
    Notre devoir à tous et à toutes est de dénoncer avec la plus grande force l’Islam meurtrière à risque génocidaire et dangereux partout dans le monde en sa présence.
    Danger!, l’Islam est mortel et les pratiquant de l’Islam tuent, l’Islam tue! depuis 1400 ans!.
    Le Nazisme et le Fascisme ont été dénoncé pour leurs crimes contre l’humanité dans le monde entier, l’Islam aussi doit être reconnu pour ses crimes contre l’humanité.
    Plus de couverture, ni d’accommodements raisonnables pour les criminels et assassins!.
    Nous combattons tous les Fascismes et vive la liberté!.

  5. frejusien

    oui, bien sûr, et toutes les victimes du présent,
    comparer les 2 religions de cette façon, c’est montrer qu’on n’ a pas compris grand-chose,
    je dirais plutôt blanc bonnet et noire chéchia, ce serait plus véridique,
    ensuite ne pas confondre laïcité et athéisme
    La laïcité se situe sur le plan purement politique,
    L’athéisme , reste somme toute une croyance, comme le fait très justement remarquer Amélie,
    Amélie, je vous adore, vous exprimez bien mieux que moi, ce que je pense, dans la plupart des cas, (purement platonique)

    Vous croyez que Dieu n’existe pas, et qu’il n’y a rien après la mort, c’est possible, mais c’est juste une croyance…
    Dernièrement les découvertes scientifiques très poussées, tendraient à prouver le contraire

    1. Amélie Poulain

      Merci frejusien.

      J’approuve aussi votre commentaire, et notamment la dernière phrase qui rejoint tout à fait mes propos.

  6. frejusien

    Il y a une foule d’exemples prouvant que même les gens les plus éloignés de la religion (la nôtre), font référence très fréquemment à notre héritage chrétien:
    j’entendais l’autre jour chez Bourdin, un socialo dire qu’on ne pourrait pas faire de miracles,
    or, ce mot « miracle », vient directement des miracles réalisés par Jésus, il y a 2000 ans
    le momo n’a jamais réalisé le moindre petit miracle, loin s’en faut, à part couper des têtes….

  7. frejusien

    Il faut reconnaitre que la religion du Christ a qq chose de magique et de merveilleux :
    multiplication des pains ,
    transformation de l’eau en vin,
    guérison des aveugles et des paralysés,
    marche sur l’eau,
    et le summum : ressusciter un mort …

    Toutes choses, que nous sommes encore incapables de réaliser, 2000 ans plus tard,
    Mais que peut-être, la science expliquera un jour

Comments are closed.