Oui, Marine devra interdire croix et kippa pour pouvoir interdire voile et kami [MAJ]


Oui, Marine  devra interdire croix et kippa pour pouvoir interdire voile et kami [MAJ]

J’ai choisi pour illustrer ce très sérieux article un tweet et humoristique et dramatique de Renaud Camus pour symboliser l’urgence, l’urgence d’agir, et donc, la nécessité pour chacun d’y mettre du sien.

Je lis ça et là de vives protestations et des critiques acerbes de Marine qui propose d’étendre à tout l’espace public l’interdiction des signes religieux à l’école. Et juifs et chrétiens de se révolter, ne comprenant pas pourquoi, eux qui respectent la loi, qui ne portent que de légers signes de leurs confessions qui n’altèrent pas la ville et le pays avec des Belphégor et des hommes en pyjama toute la journée, eux qui n’insultent pas les femmes et l’égalité hommes-femmes avec des voiles devraient cacher leur kippa et leur croix.

Et je comprends leurs légitimes protestations. Mais…

Même si je rencontre plus que rarement des hommes en kippa et des chrétiens portant des croix ostensibles,  la religion étant, pour juifs et chrétiens, quelque chose de privé que l’on n’a pas besoin de mettre en bandoulière, je vais essayer d’expliquer la situation et la loi à la minorité qui grince des dents.

Pour cela, rien de mieux que d’évoquer un procès qui m’a été fait.

Dans l’article que j’avais écrit en  2013 sur Boulevard Voltaire, Que faire des musulmans une fois le Coran interdit, j’écrivais, sous forme de « I had a dream »  que si un jour l’islam, comme je le souhaitais, était interdit en France, la visibilité de l’islam devrait disparaître dans la rue :

Contentons-nous, d’abord, de faire un rêve. Devant la montée du rejet de l’islam dans la population, nos élus ont mis en place une commission d’enquête parlementaire sur la compatibilité entre l’islam et la République, après celle sur le voile intégral dans la rue. Celle-ci a prouvé que l’islam n’était pas une simple religion mais un système politique d’essence totalitaire mettant en danger la démocratie, la cohésion nationale, l’égalité hommes-femmes, la liberté d’expression et le droit de ne pas croire…
Nos gouvernants, en toute cohérence, ont alors voté une loi interdisant la pratique de l’islam sur notre sol, la vente du coran et l’enseignement de celui-ci, mais ont garanti, bien entendu, la liberté de croire en Dieu, qu’il s’appelle Allah ou pas.

Les musulmans, qu’ils soient Français ou pas, auront donc le choix. S’ils veulent rester en France, ils seront dans un pays où disparaîtra toute visibilité de l’islam, le voile, le kami, l’abattage rituel, les boucheries halal, les prénoms musulmans, les mosquées Les nés-musulmans pourront alors librement abdiquer l’islam et devenir apostats ou pratiquer leur culte de façon totalement privée, chez eux, sans en faire état. Si cela ne leur convenait pas, ils auraient le droit de gagner un des 57 pays musulmans de la planète où règne la charia

J’ai été condamnée en première instance, puis à nouveau en appel (le dossier est en cassation parce que l’on ne peut pas accepter une telle jurisprudence, malgré le coût d’un recours en cassation) pour une raison très simple. J’appelais, selon les juges à une mesure discriminatoire pour les musulmans et donc je tombais sous le coup de la loi. Les attendus du jugement précisent clairement que si j’avais proposé l’interdiction de toutes les religions et donc celle de tout signe religieux dans l’espace public, il n’y aurait pas eu de problème… Houellebecq, traîné au tribunal pour avoir dit « l’islam est la religion la plus con » a été acquitté parce qu’il disait implicitement que TOUTES les religions sont cons….Dura lex sed lex.  Et si je fais appel, s’il y a un recours en cassation, c’est parce que je conteste avoir appelé à ces mesures dites discriminatoires, je considère que le contexte d’une situation hypothétique décrite où l’islam serait interdit est une fiction et relève de la liberté d’expression.

Et pourtant ils ont condamné… Les lois le prévoient. La constitution protège l’islam, vu comme une religion comme les autres…

Alors imaginez Marine élue, avec un travail titanesque de réformes à mettre en oeuvre, avec une lutte sauvage contre elle, à l’instar – et pire encore- de ce qui se passe aux Etats-Unis avec Trump, avec une urgence, obtenir des changements majeurs en UE ou proposer un referendum aux Français pour en sortir… Imaginez qu’en sus elle se lance dans une simple interdiction des signes musulmans dans la rue. Les recours constitutionnels, les procès, pour ne pas parler des émeutes… seraient pléthore et elle perdrait tout. La bataille juridique, la bataille de l’opinion, les avantages de l’état de grâce des cent premiers jours.

Son programme prévoit l’application stricte de la laïcité et de la loi de 1905, la fermeture de mosquées, la dissolution d’associations… Autant dire que ça va pleurer et chercher à fiche la pagaille.

Comment voulez-vous qu’elle nous rende ces rues, ces quartiers typiquement français dont on a la nostalgie  d’un coup de baguette magique si on ne l’aide pas ? Elle devra dans un premier temps légiférer avec les lois actuelles, avec le respect des traités signés… Elle ne pourra pas changer la constitution d’un coup de baguette magique, en quelques jours.

Il va falloir l’aider.

Et l’aider c’est accepter qu’au moins provisoirement, chacun fasse le petit effort de jouer le jeu en ne portant ni sa kippa si sa grosse croix catholique.

C’est ce qu’elle appelle « apporter sa contribution ».

Oui nous sommes dans une situation quasi désespérée. Nous allons tous avoir à lutter, perdre des acquis s’il le faut, pour remettre la France debout. Chacun devra contribuer à ce redressement en oubliant les égoïsmes, et en sachant qu’il faudra, dans un premier temps, accepter de perdre certains avantages pour éviter de nous retrouver, sans espoir de retour, dans un pays musulman avant 10 ans.

Complément

A ceux qui s’offusqueraient de voir leur croix de 30 cm ( vous en connaissez beaucoup des catholiques qui portent des  croix gigantesques?) interdites dans la rue et menacent de ne pas voter Marine.

Si vous préférez voir au pouvoir encore et toujours ceux qui depuis 50 ans nous islamisent, font disparaître les crèches dans les Mairies, les sapins dans les écoles, les références au christianisme de nos livres scolaires, de nos lois… ne votez pas Marine. Vous permettrez ainsi à ceux qui n’acceptent que l’islam de vous repérer comme chrétien, de vous persécuter et de vous interdire, de fait, le port de votre croix. Comme ils ont interdit le port de la kippa dans nombre de quartiers  et de villes.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


217 thoughts on “Oui, Marine devra interdire croix et kippa pour pouvoir interdire voile et kami [MAJ]

  1. romantique

    je porte une croix dans mon pays qui n’a jamais été de tendance musulmane mais judéo chrétienne alors non je ne quitterai pas ma croix pour me soumettre aux exigences musulmanes en France

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      la question n’est pas de se soumettre aux exigences musulmanes mais de se soumettre à la loi qui permettra de nous débarrasser d’une France islamisée

      1. Angora

        Va t on interdire aux muz de porter une médaille?ca m étonnerait.alors comme nous n’avons pas d exigences vestimentaires ou alimentaires on nous em. …..je dis non je porterai ma croix.

        1. EVAEVA

          Moi aussi. Je porterai ma croix. Qu’on vienne me l’arracher.
          Vous verrez à ce moment l’hypocrisie des musulmans, qui viendront au secours des chrétiens empêchés de porter une croix. Et pour peu que ces chrétiens soient peu informés sur l’islam, ils deviendront les alliés des musulmans.
          La France n’avait vraiment pas besoin de cette catastrophe.

      2. Lesage

        Non Madame, je ne pense pas que l’inertiction de porter une croix ( ce qui est un comble!!!) nous débarassera d’une France islamisée!
        Seule la fermeture de toutes les mosquées, l’interdiction de l’islam et tout ce que ça comporte, voile, burka, halal….
        pourra nous débarasser d’une France islamisée!
        oui mais…. c’est pas réalisable tout ça, me direz vous!
        et là on rejoint le padamalgam!
        Je pense que la personne qui prendra ces initiatives salvatrices n’est pas encore née!

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          si j’écris en chinois vous me comprendrez ? la loi actuelle NE PERMET PAS d’interdire mosquées islam etc. Donc si on veut, avant une réforme de la constitution qui le rendrait possible limiter la casse, on a ce qui est proposé dans l’article.. .

          1. Lesage

            Entièrement d’accord avec vous!
            L’abrogation des lois qui ont mis la France à genoux est indispensable, voir vitale!
            C’est bien pour celà qu’il faut un gouvernement qui rompe avec ces 40 années de gouvernance laxiste gaucho boboïsante! et qui votera des lois protectionnistes pour la France et les français!
            ça ne pourra pas se faire de but en blanc et différentes étapes seront nécéssaires pour mettre en place ces nouvelles lois!
            Donc Marine, bien sûr!
            Hier vous avez eu une journée épuisante! mais vous êtes tj au taquet!
            Je vous souhaîte une exellente journée.

          2. Lavéritétriomphera

            L’islam avec ses dogmes tordus et son baratin idéologique ne peut que disparaître du moins sous sa forme actuelle. Laissons le temps au temps avec cependant un petit coup de pouce pour en accélérer la chute.

          3. MaximeMaxime

            A la réflexion, Christine, je me demande si votre raisonnement est juste.
            La Déclaration de 1789, qui a une valeur juridique positive depuis la fin du XXème siècle, permettrait de viser une religion particulière, l’islam en l’occurrence.
            Le principe de précaution, inscrit dans la Constitution, certes à propos de l’environnement (Charte de l’environnement de 2004), pourrait aussi être invoqué.
            Article 5. « Lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine en l’état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d’attributions, à la mise en oeuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage ».
            En effet, rien n’interdit d’appliquer le principe de précaution au nom de l’article 10 de la déclaration de 1789.
            Art. 10. « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi ».
            On a toujours considéré notamment que les maires ou les préfets peuvent prévenir un trouble à l’ordre public, ce que certains ont fait en interdisant des manifestations patriotiques ces derniers temps notamment ! Autant dire qu’ils ont une très large marge de manoeuvre, qu’ils ne se privent pas d’utiliser quand ça leur convient… et de ne pas utiliser par pure opportunité (comprendre la menace d’émeute, d’insurrection etc).
            Aucun texte constitutionnel n’oblige à traiter également les religions en vérité, bien au contraire ! Les mouvements sectaires peuvent être interdits !
            La vraie raison n’est donc pas juridique, mais politique. Il s’agit de ne pas susciter une guerre intérieure en visant la population musulmane.
            Eva a donc raison de s’indigner de ce point de vue. Son argumentation n’est pas stupide, contrairement à ce que vous faites valoir.
            Cependant, l’idée que les signes religieux en général ne puissent plus être ostensibles dans l’espace public me convient très bien.
            En effet, cela signifie que lorsqu’on aborde une personne, on l’aborde en tant que citoyen et non pas en tant que chrétien, musulman ou juif. C’est de nature à renforcer la cohésion sociale et d’éviter les discriminations et les préjugés. Rien n’interdit ensuite à chacun de révéler sa foi, c’est l’essentiel. Il y aurait dans le cas contraire une atteinte inacceptable à la liberté religieuse.
            Il faudrait aussi sanctionner l’usage exclusif de langues étrangères dans l’espace public par des citoyens français. Je ne parle pas ici des touristes étrangers, qui peuvent avoir une excuse de ne pas parler français.
            Mais vivant dans une ville où l’UOIF prédomine, il m’arrive souvent dans la rue d’entendre des gens parler arabe entre eux et non pas français. Si j’avais besoin d’aide, que ce soit un renseignement ou une urgence, je me demande si je pourrais m’adresser à eux, tant l’obstacle de la langue me paraît important. Il y a certes une obligation légale de porter secours à une personne en danger, mais si on ne parle pas la même langue, cela pose difficulté, surtout si par ailleurs on en vient à considérer qu’une discrimination illicite fondée sur la différence de langue peut être interdite au niveau supra-législatif, européen, ce qui se trame, on le sait, sous couvert de langues régionales et minoritaires. C’est ici une forme de communautarisme à sanctionner.
            Mais jusqu’où ira-t-on sur cette voie ? Il existe bien d’autres façons d’exprimer une appartenance communautaire, par exemple les gothiques expriment leur appartenance au mouvement gothique. Eva donnait des exemples en ce sens. Ce serait faire injure à Eva que de la dire bouchée comme vous le faites, car les arguments qu’elle soulève ne sont pas idiots en vérité !
            Ne viser que le communautarisme religieux est insuffisant. Ou bien, le nouveau pouvoir politique ne devrait rien faire, mais s’il ne veut viser que l’islam, il ne pourrait le faire qu’en invoquant le principe de précaution et le justifie par sa lutte contre ce que le Front national appelle prudemment le « fondentalisme islamiste ».
            Il est donc tout à fait normal que cette proposition suscite des remous, même si j’y suis favorable pour les raisons que j’ai expliqué…
            Parmi le « top 15 de toujours » du site, figure d’ailleurs la liste des députés qui n’ont pas voulu fermer les mosquées salafistes. Or, si on suivait votre raisonnement, il aurait fallu fermer tous les monuments religieux pour faire bien… Ce n’est pas ce que prescrit la Constitution. Ne faisons pas injure à notre pays en faisant croire qu’il n’a pas les moyens de réagir de façon adéquate…

          4. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Non Maxime ma condamnation en première instance et en appel est très claire; la loi interdit la discrimination que serait une interdiction réservée aux musulmans

          5. MaximeMaxime

            Cela reste une condamnation en appel donc susceptible de cassation… et la question juridique posée n’est pas non plus la même. On peut se demander si vraiment il est possible d’avoir des raisonnements juridiques solides dans ce domaine en fait. On vit en France avec le mythe d’un système juridique cohérent. On n’a pas le choix car on part du principe que la loi est l’expression de la raison. Mais il y a tant de facteurs humains qui interfèrent. Les anglo-saxons sont plus disposés à reconnaître que la décision judiciaire n’est pas immanente mais contingente. Si la Cour de cassation avait accepté de renvoyer la QPC sur l’incitation à la haine, cela aurait pu changer pas mal de choses…
            Finalement, je me range à votre opinion : le plus sûr est de modifier la Constitution pour rendre explicite la possibilité d’appliquer le principe de précaution dans ce domaine. Mais alors, puisque seul le référendum permettra de modifier la Constitution, on va avoir une forme d’affrontement populaire par urnes interposées. Si vraiment l’interdiction est décidée, comment cela va-t-il se passer ? Comment vont réagir les intéressés ?
            Passer par des représentants nationaux érigés en pouvoir constituant habilité à modifier la Constitution a au moins l’intérêt d’instaurer une distanciation en termes de psychologie sociale. Mais en même temps, députés et sénateurs endossent alors une forte responsabilité.
            Je crois cependant que la voie de la démocratie directe serait celle qui serait la moins contestable, y compris quant à l’appréciation de la décision ainsi prise par l’opinion publique internationale. Ce serait une majorité effective, incontestable et si la situation venait à dégénérer, la présidente aurait plus de légitimité pour prendre des mesures adéquates, notamment l’état de siège (article 36 de la Constitution).

          6. Christine TasinChristine Tasin Post author

            je suis en effet en cassation parce que je ne peux accepter une telle jurisprudence, il n’empêche que des juges ont compris la loi ainsi alors imaginez si c’était une Marine Le Pen.. cassation ou pas…

          7. MaximeMaxime

            Cela dit, il demeure un problème quant à l’idée exposée dans l’article telle que vous la justifiez.
            Si on modifie la Constitution par référendum, il n’est aucunement besoin de respecter une égalité entre les religions. C’est la décision souveraine du peuple. Aucun juge ne peut la censurer. On ne contrôle pas la constitutionnalité des lois constitutionnelles, y compris référendaires.
            Du coup, l’idée ne peut se justifier que de la façon que j’ai exposée : renforcer la cohésion sociale.
            Aucune mesure transitoire législative n’est nécessaire avant qu’un référendum d’initiative populaire ait lieu.
            Et donc le débat porte finalement sur la question de savoir si c’est une bonne chose ou non d’interdire les signes religieux ostensibles dans l’espace public pour renforcer la cohésion sociale, si ça ne risque pas d’être improductif voire contreproductif. La loi sera-t-elle effective notamment, quand on voit ce qu’il est advenu de la loi anti-burka et niqab ?
            Là je pense que le débat est légitime, les arguments d’Eva notamment ne sont pas débiles…
            Ce sont bien deux mesures très distinctes en réalité.

          8. Christine TasinChristine Tasin Post author

            la modification de la constitution changera tout, mais je ne parle que des premiers mois où il faudra mettre de l’ordre en attendant la consultation du peuple qui mettre plusieurs mois à être organisée après avoir publié et discuté les modifications envisagées

          9. MaximeMaxime

            Marine le Pen, si elle été élue présidente de la République, avec une majorité au Parlement, pourrait compter sur le statut pénal privilégié du chef de l’Etat. Cela lui laisserait une certaine liberté de parole… plus grande que celle du citoyen lambda en réalité.
            D’ailleurs, la loi envisagée, si on la justifiait uniquement par l’idée de « mettre de l’ordre » serait censurée par le Conseil constitutionnel pour atteinte excessive à la liberté religieuse. Il faudrait la justifier davantage.
            On ne voit pas pourquoi en effet il faudrait interdire tous les signes religieux au nom de l’état d’urgence dans la mesure où les athées sont autant visés que les autres par les djihadistes quand ils attaquent l’Occident.
            Cet « ordre », c’est l’ordre public de l’article 10 de la DDHC. Cela renvoie concrètement au risque d’un émoi dans la population, de troubles violents… Il n’y en a pas d’autre. Or on ne voit pas dans l’absolu pourquoi les croix devraient être interdites par exemple.
            La loi de 2004 se justifiait par le souci de protéger les enfants comme des êtres influençables. La seule façon d’appliquer le texte en dehors des écoles et dans tout l’espace public, c’est de le justifier de la même manière : protéger les plus vulnérables face au prosélytisme et les conflits entre communautés.
            Il n’empêche que cette justification officielle n’est pas terrible… On voit bien que le vrai problème est ailleurs. Le simple fait de croiser une voilée dans la rue ou une personne portant une croix ne vous expose pas à une influence particulière.
            La seule chose qui puisse vous gêner, c’est l’idée que certains considèrent que, parce que vous n’êtes pas voilée, vous êtes une femme de mauvaise vie. Et là, ce n’est pas la croix qui est en cause. Peu importe alors que vous soyez ou non une personne influençable, vulnérable.
            Si on part de cette considération, une loi ordinaire pourrait ne viser que le voile islamique sur le fondement de l’article 10 de la DDHC.

        1. EVAEVA

          Bien dit, Angora.
          Ne laissons pas les musulmans imposer l’idée que le crucifix est l’équivalent du voile. Je vois des tas de musulmanes non-voilées qui portent des pendentifs en forme de coran, de croissant, de main de Fatma, bref, les musulmans ont leurs symboles religieux discrets, comme les non-musulmans.
          S’il y a des gens en France qui ne supportent pas de voir un symbole religieux sous prétexte qu’eux ne sont pas croyants, qu’ils aillent se faire soigner, car il n’y a aucune raison de se sentir menacé par une personne croyante.
          Seul l’islam peut légitimement générer la méfiance et la peur, car l’islam n’est pas une religion.

      1. EVAEVA

        Pareil pour moi, Cricri. Je portais une croix quand je vivais au Moyen-Orient, alors il est inconcevable de l’enlever en Occident.
        La République est laïque, mais la France est chrétienne. Ceux qui ne sont pas chrétiens ne sont pas persécutés, et ils n’ont donc pas à persécuter les chrétiens, surtout sous un prétexte aussi fallacieux que celui de mater l’islam. Faire disparaître les croix ne fera pas reculer l’islam, et les rares musulmans qui ne font pas de taqiyya le disent sincèrement:
        « Nous utilisons la laïcité pour faire table rase du passé chrétien de l’Europe, afin de pouvoir remplir ce vide par l’islam. »

  2. claude t.a.l

    et pour interdire la construction de nouvelles mosquées, on va raser les églises, les cathédrales et les synagogues ?

    1. EVAEVA

      C’est exactement l’idée qui m’a traversé l’esprit, cher Claude.
      D’ailleurs le brave Dalil Boubakeur, dans sa grande « modération », ne nous a t-il pas demandé de transformer les églises désaffectées en mosquées ?

      1. MaximeMaxime

        Oui mais Eva ça n’a pas de rapport pour le coup, car on ne construit plus d’églises, synagogues et cathédrales de nos jours.
        Quand la loi prétend permettre des « baux emphytéotiques cultuels », il s’agit concrètement d’aider l’implantation de l’islam à des conditions particulièrement avantageuses, les autres religions ne sont pas concernées, qu’elles soient déjà implantées ou marginales (bouddhistes etc).
        C’est à cause de la compromission des pouvoirs publics que les digues posées par les laïcards au XXème siècle ont cédé petit à petit.
        Or, un changement ne se fait jamais brutalement dans la sphère sociale, il faut y aller petit à petit, de même qu’ils ont trahi la laïcité petit à petit, il faut regagner petit à petit du terrain pour une reconquête républicaine.

        1. EVAEVA

          Oui Maxime, mais le fait d’interdire aux chrétiens de porter un symbole religieux discret dans l’espace public est tout, sauf une solution.

  3. Lavéritétriomphera

    Les religieux de tous bords devraient s’occuper de leurs ouailles avant de vouloir faire la loi dans un pays. L’islam mélange tout : le spirituel avec le temporel, les coutumes avec la loi. Il en ressort n’importe quoi. Et si on a le malheur de contredire un musulman, un protestant évangélique, ils ne peuvent s’empêcher de parler de l’enfer oú finissent en principe les soi-disant mécréants.
    La religion à la maison et, laissons les grandes personnes faire de la politique.

    1. Amélie Poulain

      Vous dites : « L’islam mélange tout : le spirituel avec le temporel, les coutumes avec la loi. Il en ressort n’importe quoi. »

      Justement, c’est en ayant un discours net, clair, et sans bavures que l’on remettra un peu d’ordre dans leurs idées. Ils se sentent soutenus donc ils se sentent fort, et il faut bien reconnaître que l’on a, jusqu’à présent, fait que valider leurs positions.

    2. EVAEVA

      Si c’est l’islam qui mélange tout, alors inutile d’attaquer « les religieux de tous bords », comme vous dites.
      Concentrez-vous sur l’islam, car les religieux non-musulmans ne se mêlent pas de faire la loi.

  4. Péter Wardein

    Tant pis pour « romantique ». Elle (ou lui) tombera sous le coup de la loi. Je pense même qu’il faudrait aller plus loin. Les islamo-collabos reprochent à l’état d’entretenir les églises et de ne pas construire de mosquées? Il faudrait détruire quelques églises appartenant à l’état (pas les plus belles bien sûr). Il sera nécessaire d’être très dur avec les cathos dans l’intérêt même du catholicisme.

    1. Amélie Poulain

      Vous rêvez….. revenir en arrière sera impossible, c’est précisément ce que voudraient les musulmans, enfin les plus prosélytes, et là, je rejoins le commentaire d’Eva (qui a sûrement, à ce que j’ai lu, une autre expérience que nous) au risque de m’attirer les foudres de Christine (j’aime bien aussi quand vous êtes en colère, même là votre vocabulaire est juste et percutant, vous avez le génie de la formule ! sourire…)

      1. EVAEVA

        C’est exactement ce que je pense, Amélie: revenir en arrière sera impossible, et sera vécu comme une trahison par les musulmans, qui ont le chic de se victimiser même quand il n’y a pas lieu…

    2. Amélie Poulain

      Vous dites : « Les islamo-collabos reprochent à l’état d’entretenir les églises et de ne pas construire de mosquées?  »

      C’est là qu’il faudrait leur rappeler, que dis-je, avoir la force de leur marteler (mais pour cela il faut quelqu’un de fort, très fort), la différence entre la position de notre religion et la leur.

      C’est cela être clair dans le chaos, et c’est cela, qui peut désamorcer les choses.

      1. Angora

        C’est notre pays notre culture nos traditions…..et si ca ne leur plaît pas ils se tirent. Les principaux responsables sont ceux qui ont donné la nationalité française a des gens qui n’auraient jamais du l’avoir..il aurait fallu que les accédants à la nationalité française soient choisis et ne soient que des exceptions.

    3. EVAEVA

      Vous êtes encore trop tendre avec les cathos.
      Je propose de détruire TOUTES les églises, et ainsi, l’islam disparaitra comme par magie.

      (Non mais il y a des gens qui oublient de réfléchir avant de poster…)

        1. EVAEVA

          Je suis un peu ulcérée en ce moment, Lesage. Car à part Madame Le Pen, je ne vois pas pour qui voter. Donc j’ai besoin de lui poser la question de savoir si elle pense vraiment que le fait d’empêcher les chrétiens de porter une croix va aider à mater l’islam, et si elle pense vraiment que le voile musulman est l’équivalent de la croix. Je serais très déçue si elle me répondait « oui ».

  5. UlysseUlysse

    Ma chère Christine, ton article est non seulement superbe, mais d’une logique absolue. Merci de réaffirmer sans cesse de véritables fondamentaux.

    Je crois d’ailleurs que, dans les mois qui viennent, nous avons tous intérêt à nous centrer – nous citoyens dans nos échanges, vous contributeurs dans vos articles – sur ces deux points indissociables : l’urgence absolue d’un vote décisif quant à notre survie, et les arguments imparables à déployer dans ce sens – dont ton article fait évidemment partie.

    Merci, du fond du cœur et des tripes, à tous les auteurs de RR.

  6. EVAEVA

    Etant donné que les musulmans et les juifs ont l’équivalent discret de la croix discrète que les chrétiens portent en pendentif, si Madame Le Pen a réellement promis d’interdir les signes religieux discrets, je ne voterai pas pour elle.
    La religion est certes une chose privée, mais pas une chose honteuse, que nous devons cacher pour ne pas choquer ceux qui n’ont pas de religion, et dont l’athéisme ne nous choque pas, puisque nous ne cherchons pas à leur faire porter les signes d’une religion qu’ils n’ont pas.
    Les chrétiens pourraient porter une petite croix en pendentif, les juifs une petite étoile de David, et les musulmans un petit pendentif en forme de coran, ou de croissant, ou du mot « Allah » écrit en arabe.
    Si la France devenait un pays où je dois cacher ma religion, cela voudrait dire que la France commence à ressembler à un pays musulman, où les non-musulmans doivent cacher leur religion.
    Avant l’invasion de la France par l’islam, les signes religieux n’étaient pas un sujet polémique. Et si des signes religieux devraient être interdits, ce seraient les seuls signes religieux musulmans, car l’islam n’est pas une religion, mais une idéologie criminelle, qui n’a pas sa place dans un pays comme la France, et qui a cherché à envahir et islamiser la France depuis le 8ème siècle.
    Et je l’ai déjà dit maintes fois: cacher les croix favorise la montée en puissance de l’islam, au lieu de la décourager. C’est pour ça que les lieux de cultes les plus attaqués en France comme ailleurs sont les églises, et les croyants les plus persécutés dans le monde sont les chrétiens.
    En 2016, un chrétien a été tué toutes les 6 minutes. N’ajoutez pas à nos persécutions celle de nous interdire de porter un signe religieux discret, qui ne fait de mal à personne, et qui n’est pas un signe d’oppression comme c’est le cas du voile et autres oripeaux musulmans.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Ostensible Eva, ostensible, comme à l’école. Nombre de gosses ont leur petit pendentif avec une croix sous le pull personne ne s’en soucie.
      Quant à dire que si elle interdisait le port d’une malheureuse croix dans l’espace public le temps de remettre de l’ordre dans ce pays vous ne voteriez pas pour elle, vous, Eva, qui, mieux que personne savez où on va avec les gouvernants actuels et les autres candidats qui sont tous pro islam et pro immigration. les bras m’en tombent. Pire encore vous me découragez de continuer à combattre. C’est à pleurer.

      1. Lavéritétriomphera

        @ Éva,

        Votre indignation est compréhensible et j’ai un ami qui porte ostensiblement sa croix en réponse à la provocation des musulmans. Il va voter Marine Le Pen. L’islam n’est pas un simple courant religieux, il procède d’une idéologie qui est à l’origine d’un système totalitaire criminel. Ses insignes sont des étendards, c’est la raison pour laquelle, il faut les interdire. Et il est impossible de les proscrire si on n’agit pas de la même manière, même temporairement, envers tous les courants religieux, vu que les menteurs sont toujours procéduriers.
        Le problème ne se posera plus quant l’idéologie islamique aura été neutralisée, les signes d’appartenance au bouddhisme, christianisme, judaïsme ne posant pas en principe les mêmes problèmes.

        1. EVAEVA

          Ce sera trop tard, car à partir du moment où vous demandez aux religions respectables de cacher leurs symboles, vous les mettez à égalité avec une idéologie criminelle comme l’islam, et vous répondez positivement au souhait des musulmans, qui ne supportent pas la vue d’une croix.
          L’islam n’a jamais reculé devant la laïcité, l’islam n’a jamais reculé que devant la Croix. L’histoire de l’Europe le prouve.

          A ceux qui disent qu’en Orient, la ferveur religieuse des chrétiens ne les a guère protégés de l’islam, je réponds que sans cette ferveur et cette pugnacité, les chrétiens d’Orient auraient disparu beaucoup plus tôt, et pas 14 siècles après les invasions musulmanes.
          De plus, interdire le port des pendentifs en forme de croix aux chrétiens est contre-productif, car il y a tellement de chrétiens idiots, qui seront pris en main par des musulmans qui se présenteront comme leurs alliés contre les ennemis des religions qui leur interdisent le port de leurs symboles religieux.

          J’ai participé une fois à une manifestations contre la christianophobie, suite aux « oeuvres d’art » anti-chrétiennes (pièce de théâtre où des excréments étaient jetés sur un superbe portrait de Jésus, crucifix plongé dans un verre d’urine et exposé dans un musée à Avignon…)
          Dans cette manif, je n’ai rencontré aucun athée qui venait soutenir les chrétiens offensés en permanence, sous prétexte que les athées ne veulent pas manifester contre le délit de blasphème. Or nous chrétiens ne cherchions pas à remettre au goût du jour le délit de blasphème, mais à attirer l’attention sur une christianophobie aussi lâche qu’injustifiée (les « artistes » en question ne s’attaquaient qu’au christianisme, jamais à l’islam ou à d’autres religions).

          Eh bien figurez-vous qu’il y avait des musulmans qui se sont joints à cette manifestation contre la christianophobie, disant qu’ils étaient scandalisés des insultes contre le christianisme.
          Beaucoup de chrétiens présents dans cette manif se sont fait avoir, croyant à la sincérité de ces musulmans qui pourtant insultent les chrétiens 17 fois par jour dans leurs prières. J’avais l’impression que ces chrétiens occidentaux ne comprenaient pas que ces musulmans étaient là car ils n’aiment pas que l’islam soit critiqué, et se fichaient royalement que le christianisme le soit.

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            il n’y a aucune raison de manifester contre des oeuvres christianophobes, et il est normal que les athées n’y participent pas, jamais je ne ferais une telle horreur. Par contre combien de chrétiens venus manifester avec nous en décembre 2013 pour que l’on ne touche pas aux jours fériés chrétiens ? bien peu…je crois Eva que vous avez le nez dans le guidon et vous mélangez tout

          2. Lavéritétriomphera

            @Éva,

            La patience est le meilleur moyen de combattre une idéologie criminelle surtout quand on n’est pas les plus forts. Qu’elle soit ostensible ou pas la croix est porteuse du message de la lutte pour le triomphe de la vérité sur le mensonge. Jésus n’a pas enseigné la reconnaissance sociale. Le jeûne en est un exemple http://saintebible.com/matthew/6-17.htm. L’islam a fait du jeûne un phénomène social et ce jeûne est par ailleurs une abérration alimentaire qui peut être mortelle.
            La différence entre les deux religions est donc fondamentale puisque le christianisme enseigne la patience et le discrétion et, l’islam la soumission par les armes si nécessaire.
            Cependant le christianisme a fini par l’emporter sur l’empire romain et, il est actuellement la religion le plus répandue dans le monde. Le christianisme continue sa progression même dans le monde islamique et cela en toute discrétion bien entendu http://www.ndf.fr/international/16-06-2016/de-plus-en-plus-de-conversions-de-lislam-au-christianisme-dans-le-monde/.

    2. Olivia BlancheOlivia Blanche

      Eva, c’est la première fois où, en vous lisant, je suis déçue. Comme Christine, l’idée que vous puissiez ne pas voter Marine parce qu’elle demande le petit effort de ne pas afficher sa foi de manière ostensible, me surprend et me bouleverse… Nous luttons, jour après jour, vous comme nous, pour faire disparaître l’islam de notre quotidien et, pour un symbole, vous renonceriez à voter Marine, seule capable aujourd’hui de concrétiser nos espoirs !?
      Nous devons regarder au-delà de nos égos pour ne voir que l’intérêt du pays.
      Bien sûr, qu’il sera toujours temps de retrouver nos us et coutumes quand l’ennemi sera neutralisé ! C’est la période intermédiaire qui demandera du Courage ! Et plus que jamais, pour réussir, nous avons besoin des plus convaincus !

      1. Amélie Poulain

        Moi cela ne me demandera pas de courage car des croix je n’en porte pas et n’ai pas besoin d’afficher quoique ce soit, c’est plutôt la suite qui me fait peur….

        Sinon, oui, je pense qu’il ne faut pas faire dépendre son vote de ce genre de décision.

      2. Angora

        Retrouver nos coutumes quand la paix sera revenue….je rêve. Tu rêves. Vous rêvez…..l’ennemi ne partira jamais et sera toujours en embuscade

      3. EVAEVA

        Ce n’est pas une question d’égo, chère Olivia.
        C’est une question d’opinion: je ne crois pas à l’utilité de ce sacrifice qu’on nous demande, et je suis même certaine que c’est contre-productif.
        Les rares musulmans sincères ne s’en cachent pas: ils utilisent la laïcité pour faire disparaître les signes visibles du christianisme, afin que l’islam vienne occuper ce vide. Interdire les signes religieux chrétiens dans un pays dont les racines sont chrétiennes, c’est le début de la fin.
        Aucun peuple n’est sorti grandi d’avoir fait table rase de son passé.

        Donc non, je ne voterai pas pour Marine Le Pen si elle prend la décision d’interdire les pendentifs discrets en forme de crucifix. Plusieurs personnes chrétiennes ont été attaquées, ici en France, pour port d’un discret crucifix. Les musulmans ne supportent pas la vue d’un crucifix, quoiqu’ils en disent pour avoir l’air tolérants.
        Donc Madame Le Pen accorde une énorme faveur aux musulmans en interdisant les croix dans les lieux publics, et elle humilie les chrétiens, tout ça parce-qu’elle n’a pas le courage de dire que la croix n’est pas un signe d’oppression, et qu’elle n’est pas l’équivalent du voile.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          je répète Eva vous êtes bouchée l’émeri. il ne s’agit pas de courage de dire je ne sais quoi à la croix il s’agit de possibilité légale, nom de Zeus. Marre de ces discussions à la con et de ces arguments à la con. Stop sur le sujet. je vais devenir insultante.

          1. EVAEVA

            Vous êtes déjà insultante, Madame Tasin.
            Certains d’entre nous ne sommes pas d’accord avec vous, ce qui n’est pas un crime, tout de même.
            C’est juste que pour être d’accord avec cette méthode que vous proposez, nous avons besoin de croire à son efficacité. Or visiblement, certains d’entre nous ne croient pas à son efficacité, et pensent même que cette initiative sera contre-productive.
            Interdire le port visible d’un crucifix de taille raisonnable, c’est se faire (sans le vouloir), l’allié objectif des musulmans, qui ne veulent que ça: faire table rase des racines chrétiennes de la France, afin que l’islam puisse s’y vautrer.
            Penser que cette interdiction de porter des crucifix est provisoire, et qu’ensuite nous pourrons permettre à nouveau les signes religieux chrétiens ou juifs, mais pas les signes musulmans, c’est une utopie.
            Ca rappelle le manque de réalisme de Magid Oukacha, qui dit qu’il faut laisser l’islamisme prendre leurs aises en banlieue et permettre l’application de la charia « de manière provisoire », et qu’ensuite, nous pourrons « reconquérir derrière », comme il dit.
            Magid semble ne pas savoir que quand on accorde volontairement une chose à l’islam, on ne la lui reprend plus. Il n’y pas d’exemple dans l’histoire de l’islam qui démontre qu’un privilège volontairement accordé à l’islam a pu lui être retiré.
            Et même en ce qui concerne les privilèges concédés à l’islam sous la menace, ces privilèges n’ont pu être révoqués que par la violence (comme par exemple dans le cas de la Reconquista espagnole).
            Sans bien sûr dire la même chose que Magid, vous proposez néanmoins une solution qui n’en est pas une, car vous la pensez provisoire et contre l’islam, alors qu’elle est à mon avis pro-islam et surtout, définitive.
            Penser cela n’est pas un « raisonnement à la con », c’est juste un désaccord avec votre point de vue, et les désaccords sont des choses qui arrivent.

  7. henri smeyers

    Le ton n’est plus à la composition humaniste mais à une charia à l’envers. Pourquoi pas équilibrer les citoyens. et pour ceux qui n’ont pas ce titre, alors, poser sa candidature et faire pate blanche (le terme n’est pas anti nègre !). Un ami, alors policier de rue à Liège en Belgique, avait dressé procès verbal à un bonhomme en djellaba et bonnet de laine pour PORT DU TRAVESTI EN DEHORS DES PERIODES DE CARNAVAL. C’était rue du Moulin, à Bressoux, banlieue aujouird’huji conquise.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      la loi contre la burka existe et les policiers ne l’appliquent pas toujours, sans parler de ceux qui paient les amendes des voilées… alors o nn’en est plus là il faut un Etat fort qui tape fort et qui désigne clairement ce qui est à abattre

  8. hathoriti

    D’accord, alors,il va falloir abattre toutes croix de tous les cimetières de France et de Navarre, toutes les croix qui somment les églises et les temples de France et de Navarre, ôter les croix des pharmacies, transformer la Croix Rouge (momentanément bien sûr!) en…carré rouge,etc…va y avoir du boulot ! Vous avez toujours de bonnes idées, ma chère Christine, mais là…! Je préconise que tous les français, même les athées, se baladent avec une croix autour du cou, je dis bien :tous ! Après tout, la France est chrétienne depuis bien avant la naissance du salopard momo le pédo et je ne vois pas pourquoi les français devraient « donner l’exemple » ! Nous sommes chez nous, on n’a pas sonné ces déchets, alors…qu’ils repartent, ou qu’on les fasse repartir !Point ! Quant aux juifs…excusez-moi, mais on ne voit pas beaucoup de kippas et elle ne gênent personne ! Nous débarrasser d’une France islamisée, c’est afficher notre identité chrétienne ! Que les musulmans aillent se faire foutre !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Nom de Zeus vous allez tous et toutes me rendre enragée ce matin ! Chère Hathoriti, le feu est au lac, ce n’est pas en arborant des croix que l’on fera disparaître les voiles et autres pyjamas ! Un peu de réalisme que diable ! Un peu d’oubli de soi que diable ! Il s’agit juste de comprendre des nécessités politiques afin que l’on puisse juridiquement interdire ce que plus personne ne supporte, bordel ! En attendant de pouvoir faire bien mieux et que le problème ne se pose plus faute de combattants.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          mais vous êtes tous bouchés à l’émeri ce matin ? On ne leur cède rien, on trouve la façon légale de les empêcher de nous pourrir le paysage le temps de pouvoir modifier lois et constitution.

          1. Angora

            Donc vous proposez de raser toutes les églises cathédrales cimetières chrétiens. Bref tout ce qui porte une croix. Quand il y a des rats dans la maison on dératise on ne démolit pas la baraque. En plus nos lois ils s’en tapent alors.

          2. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Vous êtes ravagé. C’est l’alcool ? Vous avez lu ça où ? Il s’agit du PORT d’insignes religieux sur les vêtements, dans la rue… Mais apparemment vous ne savez pas lire, malgré les 153 commentaires sous l’article.

    2. EVAEVA

      Bien dit, Hathoriti ! Que tous les Français portent des croix, y compris les non-croyants, pour bien signifier aux envahisseurs musulmans que nous ne pouvons pas renoncer à ce qui a fait de la France ce qu’elle est.

  9. bagheera11722

    Tout à fait d’accord avec cette position.
    Il faut être clair sur l’objectif et les moyens de l’atteindre.
    La situation du jour n’est pas celle d’un hier nostalgique.
    Adaptons nous de manière réaliste.
    On peut toujours porter sa croix sous un chandail sans l’imposer au regard des autres. C’est de cela qu’il s’agit.

    1. EVAEVA

      « Sans l’imposer au regard des autres » ?
      Mon crucifix vous blesse les yeux ?
      Allez vous les faire soigner, dans ce cas !
      Je vois tous les jours d’horribles pendentifs de mauvais goût, des crânes, des machins limite satanistes, je ne dis rien. Les gens sont libres d’avoir mauvais goût.
      Alors si ma Croix vous gêne, je n’en ai RIEN A CIRER !

      P.S: Ma religion ne fait pas partie d’un « hier nostalgique », alors ne prenez pas vos désirs pour des réalités.

  10. MaximeMaxime

    Auriez-vous fait l’objet de ces poursuites si vous aviez préconisé l’interdiction de la pratique de l’islam y compris chez soi, sur le fondement de la critique radicale de l’islam ? C’est une histoire de fou encore une fois et qui montre que ces infractions d’expression sont une menace sans égal pour la sécurité juridique. On a fait un pas en arrière de plusieurs siècles en les consacrant.
    Sur le fond de l’article, je suis tout à fait d’accord. Une guerre civile peut être évitée avec une application très large de la laïcité afin de rendre sourdes les tensions interreligieuses. Je ne suis pas favorable au laïcisme, mais ce sont les excès actuels qui obligent à s’en rapprocher. Ce n’est pas une situation satisfaisante, mais c’est une tactique pour changer le cours actuel des choses.
    Pour éviter la guerre civile, les dirigeants actuels, se rendant compte des effets pervers d’un laxisme prolongé dans les politiques publiques, ont décidé de faire la part belle à l’islam mais aussi à toutes les religions : en effet, ne faisons pas de jaloux, puisque certains politiques prétendent devoir se mêler à des « dialogues interreligieux » en raison, disent-ils, de leur charge d’organiser le vivre ensemble ET des chrétiens les suivent dans cette démarche notamment, ce qui fait la joie de ceux qui haïssent la laïcité.
    On ne peut pas accepter qu’un laïc soit moins bien considéré qu’un croyant, que la raison soit insultée au profit des croyances. Or, c’est bien là que certains veulent nous emmener et ils ne seraient pas opposés à la restauration du délit de blasphème au profit de toutes les religions.
    Avec cette mesure qui confine à un laïcisme d’état d’urgence et avec celle qui se rapporte à la protection des animaux, Marine le Pen choisit effectivement le parti de la France apaisée. On comprend mieux ce qu’elle voulait dire avec ce slogan.
    Il faut de toutes façons que tous les croyants se mettent bien en tête que la foi est une affaire privée et qu’elle n’a pas vocation à régir le comportement des autres par une immixtion dans la chose publique. Pour certains, ce n’est pas clair ; c’est d’ailleurs pour cette raison que le divorce a longtemps été soumis à des restrictions importantes, et la question n’est pas encore apaisée. L’indissolubilité du mariage dans la religion catholique avait des prolongements dans la sphère civile et ceux qui y tenaient coûte que coûte n’avaient pas accepté la sécularisation du droit de 1789. Donc sont d’extrême droite sur le plan des classifications politiques (rejet de la modernité : droits de l’homme, République…). Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres… On pourrait encore citer la discrimination légale des enfants adultérins et d’autres questions, mais je ne remettrai pas le feu aux poudres. Que tous les croyants soient visés me semble donc une bonne chose, on verra si le reste du programme est en cohérence avec cette proposition…

  11. Geistiger

    Le christianisme est plus que notre religion, il n’est notre culture. Plus que notre culture, il est notre identité.

    Il n’y a aucune raison qu’un Français ne puisse pas porter de croix ostensiblement en France.

    Et pas davantage de raison de devoir ne plus porter de croix pour pouvoir empêcher la burka. Car alors il faudrait ensuite empêcher les crèches et tous les signes de notre religion-culture-identité.

    Et ce serait au passage une victoire de plus de l’islam.

    J’ai suivi jusqu’à présent le Front National. Ce ne sera plus le cas si le Front National commettait une telle ignominie.

    Ce n’est pas négociable Point barre.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Bouché à l’émeri, préférant son petit confort de catholique qui, j’en suis sûre ne se baladait jamais avec une croix de 30 cm de haut sur la poitrine mais qui préfère avoir le droit de le faire au milieu des ennikabées, des voilées, des kamis et autres joyeusetés halal plutôt que de renoncer temporairement à ce droit et retrouver une France normale. J’ai parfois des doutes sur la sincérité de l’engagement patriote de certains.

    2. EVAEVA

      Vous m’enlevez les mots de la bouche, Geistiger.
      Je suis déprimée à l’idée que de nombreux islamo-résistants, notamment les plus intelligents, croient que le fait de cacher les symboles chrétiens va nous protéger de l’islam, alors que là où le christianisme recule, l’islam gagne du terrain. C’est vérifiable partout.

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        vous êtes vraiment bouchée à l’emeri Eva aujourd’jui, pour écrire de telles sottises. Jamais aucun résistant n’a pensé que supprimer la croix ferait reculer l’islam. Il s’agit de trouver le moyen politique d’en interdire la présence militante dans la rue sans être retoqué par le conseil constitutionnnel. Faut vous le chanter en quelle langue ????

  12. NICOLAS F

    On peut être catholique et républicain,juif et républicain,boudhiste et républicain.
    Une philosophe a dit : »être républicain c’est davantage que respecter les lois,c’est AIMER les LOIS de la République »
    Comme Jésus aimait son prochain.
    C’est pour cela qu’on s’entend bien avec la République,nous les chrétiens,les juifs,et tous ceux dont les prophètes et les sages ont donné des lois pour se respecter les uns les autres .
    Depuis Vatican 2,c’est Jésus qui fait la loi (si l’on peut dire)dans la religion catholique,et un peu moins ce Dieu sévère et redoutable.C’est Vatican 2 qui a adoucit les règles.Avec l’amour de ce personnage fabuleux qui s’appelait Jésus ,qui prônait le pardon et l’amour inconditionnel chez tous les Hommes.

    On voit la violence des punitions et des règles (si on peut appeler des règles la coercition qui fait de l’individu l’esclave de ses croyances jusqu’à l’extrême privation de son libre arbitre et de sa liberté) ,cette violence du coran et ses sourates envers l’individu;
    ON se dit que l’amour des lois de la république leur est interdit et même toute forme d’amour ,l’amour de quoi que ce soit.
    On va essayer d’évangéliser,au fait,que dit-il ,le pape à ce sujet:peut-on évangéliser les cités,les quartiers,les trottoirs de la France ? Il nous a un peu laissés tomber sur ce coup là.
    Vite un petit Vatican 3,ça serait cool .

    1. EVAEVA

      Jésus n’a pas attendu Vatican II pour nous parler d’un Dieu d’amour.
      Le Dieu punitif que vous évoquez est celui de l’Ancien Testament, et Jésus a tenté de réformer sa religion de naissance, pour changer la manière dont ses contemporains voyaient Dieu.

  13. Jean-Louis

    Ce n’est pas en arborant des croix qu’on va faire disparaître les voiles.
    Entièrement d’accord, Christine.
    Et vous dites bien « arborer », il s’agit donc d’exhiber sa religion sur sa personne et on ne parle pas de l’aspect monumental qui fait partie de notre patrimoine. Les églises ne déambulent pas dans la rue, à ce que sache.

    Christine veut dire que l’heure est grave et qu’il n’est plus question de chipoter sur le sexe des anges.

    Par ailleurs, la croix n’est pas uniquement un symbole religieux, c’est aussi tout simplement une figure géométrique. Beaucoup de personnes portent un petit pendentif en forme de croix alors qu’elles ne sont pas croyantes, alors que les signes religieux musulmans et juifs le sont sans équivoque.
    Si les juifs renonceraient à la Kippa (en public) la moitié de la guerre serait déjà gagnée.
    Quant aux chrétiens, un exemple. L’église de ma paroisse a été construite vers 1970. Elle est situé dans une cité HLM et donc de nombreuses personnes résident à proximité immédiate. Pour cette raison, cette église ne possède pas de clocher ni de cloches.

    Et cela fonctionne très bien. En ces temps où tout le monde peut consulter l’heure à tout moment, quelle est la nécessité de faire sonner bruyamment des cloches pour annoncer un office ? C’était valable il y a 150 ans, alors que très peu de personnes possédaient des montres.
    Et du coup, on aurait aussi un argument pour interdire l’appel du muezzin.

  14. P.OU

    Je vais adresser un mail à Marion pour lui demander s’il est vraiment dans le programme de sa tante d’exclure le port de la croix dans les écoles (ou ailleurs).
    S’il s’avère que c’est vrai, je suis au regret de vous dire qu’il ne sera plus question pour moi de voter FN.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      le port de la croix est exclu comme signe religieux dans les écoles depuis 2004, comme le voile et la kippa !!!! Vous êtes tous insensés et ravagés ! Je vous aime bien mais sur le coup vous êtes trop désespérants avec vos crispations à la con sur des croix qui sont rarement portées de façon ostensible et que vous mettez en balance avec la gravité de ce qui se passe ! Incompréhensible. Révoltant. Je vous rappelle au passage que je vous ai demandé de ne pas utiliser Pouf comme pseudonyme, celui-ci a été choisi depuis des années par l’un de nos premiers adhérents et commentateurs nous préférons éviter les ambiguïtés.

      1. EVAEVA

        Madame Tasin, ne vous énervez pas, ce que vous voyez comme une solution est une défaite à nos yeux face aux musulmans, c’est tout.
        Même si les signes religieux ostensibles sont interdits à l’école depuis 2004, les enfants chrétiens continuent de porter des signes religieux à l’école (des signes discrets, bien entendu) sans que cela leur attire des remarques désobligeantes. De même pour les musulmans qui portent des pendentifs religieux discrets.
        C’est bien le voile qui pose problème. Et les non-musulmanes ne portent pas de voile.
        Je ne vois pas pourquoi nous devrions voter pour un dirigeant qui entre dans le jeu des musulmans, et fait semblant de croire que le minuscule crucifix est l’équivalent de la bâche musulmane.
        D’autant plus que nous savons que les musulmans ne s’arrêteront pas en si bon chemin. Ils réclameront l’interdiction des processions chrétiennes, les pèlerinages, le silence des cloches des églises en échange du silence du muezzin, et voudront des minarets aussi haut que les clochers…et bref, nous devrons pâtir de leurs revendications sans fin.
        Donc un bon NON dès le début, dès à présent, est la seule solution à mes yeux.

        1. Amélie Poulain

          Vous dites EVA : « D’autant plus que nous savons que les musulmans ne s’arrêteront pas en si bon chemin. Ils réclameront l’interdiction des processions chrétiennes, les pèlerinages, le silence des cloches des églises en échange du silence du muezzin, et voudront des minarets aussi haut que les clochers…et bref, nous devrons pâtir de leurs revendications sans fin.
          Donc un bon NON dès le début, dès à présent, est la seule solution à mes yeux. »

          Oui tout à fait, même un « outil » utilisé provisoirement (j’ai bien compris) deviendrait pour moi, une bombe à retardement.

          C’est justement ce que j’ai tenté de démontrer à travers la dynamique des musulmans qui veulent s’imposer et vous, qui avez une expérience de terrain certainement plus riche que moi à ce sujet, vous le confirmez.

          Dire NON fermement et sans appel (en y mettant le sens, ce qui désamorce les habituels arguments juridiques utilisés, et permettrait d’en trouver d’autres), c’est cela qui manque selon moi.

    2. Lavéritétriomphera

      Il est facile de dissimuler une croix sous sa chemise, mais le voile c’est impossible puisqu’il se trouve sur la tête. Le musulman lambda est tellement empêtré dans ses rituels qu’il préfèrerait peut-être mourir de faim plutôt que de manger du porc. L’interdiction d’exhiber tous signes religieux en public serait bien plus dissuasive pour les musulmans que pour les adeptes d’autres religions. Comme le signale Christine, le feu est au lac, et ce moyen peut être utilisé, d’autant plus que certaines vont en profiter pour enlever ce voile signe d’oppression.
      Les signes sont porteurs de message et aujourd’hui il serait choquant d’arborer une croix gammée. Tant que l’islam bénéficiera du politiquement correct, ses insignes ne seront pas considérés pour ce qu’ils sont : la marque d’une soumission aveugle et sans concession.

      1. Amélie Poulain

        « Tant que l’islam bénéficiera du politiquement correct, ses insignes ne seront pas considérés pour ce qu’ils sont : la marque d’une soumission aveugle et sans concession. »

        Toutes celles qui portent le voile sont loin d’être dans la soumission, c’est une erreur de croire cela (ce serait trop long d’argumenter).

        C’est, pour certaines, une question de l’ordre du personnel et de l’intime voire identitaire. Encore une fois, cela dépasse le cadre de la religion.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          justement, bonne raison pour être prêt à avancer pour l’interdiction de l’uniforme des petites soldates de l’islam

          1. Amélie Poulain

            Mais on est tout à fait d’accord Christine, cependant cela dépasse justement le cadre de la religion.

            Je l’ai dit à un autre moment, les musulmans qui vont dans le sens de leur religion s’engouffrent dans les failles de notre Société. C’est une dynamique purement perverse pour nous faire plier, n’ayons pas peur des mots, appelons un chat un chat.

            Et la seule position par rapport à une dynamique perverse ? Ne pas entrer dans le « jeu » sinon on est foutu.
            A un moment, il faut savoir dire : « c’est comme ça, pas autrement », ceci dans n’importe quelle éducation car on ne peut pas tout expliquer. Ce n’est pas de la dictature vu que c’est constructif et salvateur, car il y a les limites « constructives » et les limites « aliénantes ».
            Justement, en passant, dans notre Société, on a du mal à penser le rapport à la limite sans se sentir coupable mais la limite est nécessaire, on ne peut le nier et le penser sans être dans le chaos émotif.

            Interdire donc gommer comme ils le voudraient (et ils font tout pour) les apparences de notre religion dans notre Culture pour nous mettre à niveau dans un premier temps, ce serait rentrer dans leur « jeu ».

            Il y a trop de « signes » dans notre Culture (à juste titre) pour que l’on sache où cela s’arrêterait. Je pense par exemple à notre calendrier (juste un exemple, il y a tant d’autres) ? Pourquoi accepterait-on dans ce contexte, les Saints qui y figurent ?…… Et hop, on repartirait dans le calendrier républicain ? …. La Révolution le retour quoi…..

            Vous imaginez ? Les musulmans dont je parle s’engouffrent dans les moindres de nos failles (et ils sont doués là-dedans), croyez-moi, ils en trouveraient plein jusqu’à nous mettre parterre.

            C’est là qu’ils veulent nous amener Christine….. dans leur dynamique hégémonique.

          2. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Amélie vous complexifiez un problème simple en ajoutant des données qui n’ont pas lieu d’y être. Le seul problème c’est les vêtements le voile et le kami pour l’espace public. Point barre.

          3. hathoriti

            Décidément, oui, le feu est au lac et je viens de parler de ce problème avec mon fiston (beaucoup plus réfléchi que moi !) Sa conclusion me convient assez: si Marine décide de supprimer seulement les signes religieux musulmans, les bâches à belphégor, les pyjamas et chemises de nuit masculins, les barbes et choux fleurs sur le crâne, toute la gôche islamo collabo bobo va lui tomer dessus (voyez pour Trump en ce moment) . Imaginez le candidat Merluchon, il va s’étrangler de rage, pôv’ type ! Alors que si elle interdit TOUS les signes de TOUTES les religions, ça passera…ce qui ne m’empêchera pas de porter ma croix autour du cou, dissimulée…momentanément !

          4. Christine TasinChristine Tasin Post author

            c’est effectivement la logique, sans compter que, en sus il y aura des recours au conseil constitutionnel qui interdira la loi … c’est ce que je me tue à dire depuis ce matin, mais je dois parler un drôle de pidgin au jourd’hui… merci Hathoriti

        2. Amélie Poulain

          J’ai bien compris, seulement le problème c’est qu’il n’y a pas que cela comme signe religieux « extérieurs » et cela, à mon avis irait bien plus loin comme l’a fait le simple mot « DE » d’Islam de France. J’en suis même convaincue.

          Mais je respecte votre position, pas de soucis.

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Merci Amélie, je manque tellement de temps pour tout que je n’ai pas le temps d’approfondir les discussions et de répondre en détail à chaque commentaire

          2. Amélie Poulain

            Mais je comprends tout à fait Christine, et même je compatis, je me demande même comment vous arrivez à gérer tout ce que vous faites, vous devez être épuisée. Et je trouve très injuste ce que vous subissez, mais je sais (je l’ai vécu aussi) c’est malheureusement le prix à payer…..

            Avec vous ! Ne vous inquiétez pas.

          3. EVAEVA

            Nous respectons tous la position de Madame Tasin, mais certains d’entre nous ne sont pas d’accord, c’est tout.
            Ce que dit notre amie Hathoriti plus haut est révélateur:
            « Si nous visons juste les musulmans, nous aurons l’air de les discriminer, regardez ce que se passe avec Trump. »

            Ceci est le raisonnement des musulmans, pas le nôtre.
            Les musulmans cherchent à se victimiser, nous ne sommes nullement obligés de donner tête baissée dans leurs simagrées.
            Oui, nous discriminons l’islam car ce n’est pas une religion, mais une idéologie criminelle. Et il serait injuste de loger les musulmans et les non-musulmans à la même enseigne. Non seulement injuste, mais suicidaire.
            Cela voudrait dire que nous devons continuer à traiter avec les musulmans sans oser leur dire ce que nous pensons, à savoir que l’islam est une idéologie criminelle, qui ne PEUT pas recevoir le même traitement que les religions dignes de ce nom, qui n’ordonnent pas d’exterminer son prochain, de le lapider, de le torturer, de le réduire en esclavage, et j’en passe…

        3. Lavéritétriomphera

          @Amélie Poulain,

          La soumission aveugle à un dogme est la signature du fanatisme, que l’on soit militant ou non, je pense aux djihadistes du sexe notamment. Les pires sont les imposteurs qui manipulent les autres, car dans tous systèmes, des finauds/es profitent de la situation.

          1. Amélie Poulain

            Oui vous avez raison, je voulais dire simplement que ce n’est pas que cela en ce qui concerne le voile, pas pour toutes les femmes qui le portent. Et l’on parle du voile mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, c’est vraiment là le problème.

  15. durandurand

    Nous nous enflammons un peu trop vite à ce sujet, prenons tous et toutes un peu de recul avec cela ,certes tout ce qui touche à la religion est délicat , loin sans faut . Il y aura toujours des personnes pour et d’autres contre , mais ne brûlons pas les étapes tout ceci demande une patiente réflexion de savoir s’il faut jouer le jeu ou pas, tout dépendra des résultats et des circonstances du moment .Restons serein sur le sujet et ne commençons pas a nous quereller sur la question d’être pour ou contre , ayez à l’esprit que nos ennemis et nos détracteurs nous surveillent et nous lisent , ne leurs montrons pas nos pinailleries sur certains sujets sensibles .
    Pour le moment l’objectif principal est d’amener Marine à la Magistrature Suprême , il sera tant de penser à ce sujet évoqué ici le moment venu , prenons du recul sur cela ami(e)s Patriotes.

  16. Amélie Poulain

    Cela va sûrement vous agacer Christine, désolée, mais je ne peux souscrire à cela, même si je comprends bien ce que vous voulez dire, c’est juste mon opinion et bien souvent, sans me vanter, je ne me suis pas trompée, j’ai vu malheureusement, dans l’après-coup, les résultats de ce que je craignais. Il y a ce qui se voit, et ce qui ne se voit pas, je le dis souvent.

    De toute façon, je n’ai jamais vu un catholique porter sur son dos la croix du Christ, ni mettre en avant sa religion de façon prosélyte.

    Ce serait tout simplement du même niveau que lorsque l’on a mis en place « L’islam de France ». J’explique.

    Là, le message subliminal était, pour le coup, « l’islam fait partie de la France » et si on réfléchit plus loin, donc l’islam fait « partie de notre Histoire », d’ailleurs le pas a été fait par certains. J’ai d’ailleurs lu un article ici qui démontrait très bien cet abus de langage qui a créé plein de résultats non souhaitables et finalement le chaos à travers des rivalités puisque l’Islam a été, par nos politiques, validé comme une religion « française ».

    Ce que vous préconisez est du même ordre car le message subliminal limiterait la religion catholique à une religion simplement, au même titre que l’Islam. Alors, on l’a assez dit, qu’il s’agit de toute notre culture, des fondements de notre civilisation occidentale, qu’on le veuille ou non.
    C’est justement ce que les musulmans et ceux qui veulent mettre en avant ce culte et n’admettent pas et ne veulent pas comprendre, c’est donc aller dans leur sens.

    Cela revient à dire aussi, si on suit la logique, notre France n’a pas de fondements, ce qui nie nos origines purement et simplement. De plus c’est une capitulation. Il ne faut pas craindre les poignées de gens qui manifestent car ce ne sont que des poignées en regard des gens qui sont de l’autre côté, ce sont les médias qui grossissent et théâtralisent l’ensemble des soit-disant contestation, c’est juste de la manipulation.

    Donc, outre le fait que cela « castre » (désolé du mot, mais il est adapté) les français de souche (j’ai déjà expliqué que ça existe quoiqu’on en dise) de ce qui les constitue en partie, cela amènerait des effets secondaires qui n’arrangeraient sûrement pas les choses, bien au contraire. Et revenir en arrière serait impossible ou tout au moins très difficile.

    Pour en revenir à votre procès, croyez-moi, quand il y a un jugement, les avocats trouvent les articles qu’il faut dans la jungle des textes parfois contradictoires et de leurs interprétations qui sont leur tout à fait personnelles, bien souvent. Tout dépend de leur capacité à convaincre ou pas. Ce n’est pas pour rien que le Droit s’appuie sur une logique implacable et froide.

    Alors, des textes ça se trouve. Et j’ajoute, quand il y a nécessité de détourner la Constitution (il y a plein d’exemples si on cherche un peu), il y en a qui ne se gênent pas et je n’ai jamais entendu, dans ces cas, les avocats monter au créneau.
    Un seul exemple : la fameuse « discrimination positive » alors que l’on nous rabat les oreilles avec légalité, et la discrimination qui serait interdite par la Constitution…. Les avocats n’y ont pas pensé ? Ou ça sert trop le Système ?

    Ils voulaient vous abattre, c’est tout, et quand on veut, on peut.

    Hitler était fou, on le savait pertinemment depuis la guerre de 14-18, peut-on trouver normal que certains l’aient suivi ? Parfois, quand on arrive à un tel désordre mortifère, il faut risquer qu’il y ait des réactions fortes face aux nouvelles règles imposées, c’est pratiquement mathématique, logique diraient certains, et je ne suis donc pour ma part pas étonnée de ce que vit TRUMP, c’était à prévoir. Reste à savoir s’il est assez fort pour tenir le coup.

    Notre général de GAULLE l’a été et a vécu bien des tourments (rejeté, condamné à mort même) avant de réussir son projet de sauver la France, et ce n’est certainement pas en capitulant devant l’ennemi. Il a « risqué » et a gagné.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Amélie excusez ma brutalité mais tout ça on s’en fout. Le curseur n’est pas là, il ne s’agit pas de prouver ce qu’est le catholicisme ou pas, il s’agit d’arrêter l’invasion et la disparition de notre civilisaiton, point barre. Vous êtes à côté de la plaque.

      1. OTOOSAN

        Le problème est que le point de non retour est largement dépassé. Accepter des communautés hétérogènes sur le territoire national, c’est accepter de replier une part de sa liberté pour que les allogènes puissent déployer la leur. L’erreur fondamentale c’est de croire (sic) que la religion est une affaire essentiellement privée…l’Histoire, la sociologie, la psychologie nous prouve absolument le contraire lorsqu’on adhère à une religion et même si on ne pratique le culte qu’à domicile, notre comportement social reflète néanmoins cette appartenance. Je l’ai expérimenté pendant 30 ans en travaillant dans un milieu « intercommunautaires »…il n’y aura pas de solution sans un certain degré de violences, cf les USA…

      2. Amélie Poulain

        « il s’agit d’arrêter l’invasion et la disparition de notre civilisaiton, point barre »

        Là je suis parfaitement d’accord avec vous, je propose simplement une autre façon de voir les choses pour y parvenir.

  17. agathe

    Bravo
    Il fallait du courage (intellectuel et physique) pour une telle mise au point.
    Bravo
    d’avoir expliqué toutes les raisons qui conduiront à interdire l’ensemble des signes religieux ostensibles (repérables, grosses croix, kippa), sinon ostentatoires (burka et autres variations).
    IL n’y a pas d’autre solution et on piaffe d’impatience à l’idée que c’est enfin POSSIBLE..
    En cas de cancer, devant l’urgence de traiter, on tue aussi des cellules saines.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Agathe pour ces encouragements et cette belle image plus que parlante, j’ai parfois du mal à espérer, alors que je suis profondément une optimiste…

    2. Amélie Poulain

      Malheureusement il n’y a pas que la croix qui reflète nos racines, ce n’est qu’un épiphénomène …

    3. EVAEVA

      Non, ce n’est pas possible, Agathe.
      En tous cas pas pour moi, et probablement pour des millions de Français chrétiens aussi.

  18. Amélie Poulain

    Je rajoute un autre commentaire car sinon, le précédent serait trop long.

    Je crois qu’il faut argumenter en dehors de la notion religieuse de l’Islam. Ce qui dérange, ce sont les valeurs véhiculées qui sont contraires à notre Culture, et c’est là-dessus que tout combat devrait s’appuyer.

    Vous avez ainsi suffisamment démontré les messages extrêmement violents que véhiculerait le Coran (je vous crois mais je mets au conditionnel juste parce que je ne l’ai pas lu, cela ne m’intéresse vraiment pas) envers notre Culture, et bien d’autres positions et manières d’être qui sont à l’inverse de nos valeurs etc….. etc…., ce n’est plus à démontrer il suffit de constater.

    Vous dites que vous vous adressez à la minorité qui serait contre interdire tout signe religieux en France, je ne le crois pas à ce que j’entends autour de moi, les gens sont attachés à notre Culture, et la religion catholique en fait partie même si on n’est pas du tout pratiquant. Je ne le suis pas du tout quant à moi, j’ai pris beaucoup de distance par rapport à la notion de Religion qui est pour moi trop limitée, je ne prêche donc pas ma « chapelle » (si je puis me permettre ce terme) dans ce que je commente ici.

    Il y a suffisamment d’arguments pour interdire la dynamique que propage cette religion en France pour la détacher du terme religion, cela permettrait de clarifier les choses beaucoup plus facilement, à mon humble avis.

    J’ai souvent dit ici que j’avais constaté qu’actuellement, dans notre société, on mélange les niveaux, les termes, on ne sait plus différencier les choses, et on le retrouve dans différents domaines.

    Ce serait constructif d’y réfléchir, il me semble.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      je n’ai rien d’autre à dire que ce que je viens d’ajouter à mon article avec une mise à jour :
      A ceux qui s’offusqueraient de voir leur croix de 30 cm ( vous en connaissez beaucoup des catholiques qui portent des croix gigantesques?) interdites dans la rue et menacent de ne pas voter Marine.

      Si vous préférez voir au pouvoir encore et toujours ceux qui depuis 50 ans nous islamisent, font disparaître les crèches dans les Mairies, les sapins dans les écoles, les références au christianisme de nos livres scolaires, de nos lois… ne votez pas Marine. Vous permettrez ainsi à ceux qui n’acceptent que l’islam de vous repérer comme chrétien, de vous persécuter et de vous interdire, de fait, le port de votre croix. Comme ils ont interdit le port de la kippa dans nombre de quartiers et de villes

      1. Amélie Poulain

        J’ajoute, que quand vous serez moins en colère, peut-être aurez-vous envie, si vous avez le temps (j’imagine que vous être débordée, je le comprends avec tout ce que vous faites), de relire à tête reposée mon commentaire, je n’ai jamais dit cela.

        Je propose une réflexion de fond sur la dynamique que vous proposez, tout simplement, car ce qui peut apparaître comme justifié sous le coup de l’émotion, peut donner des effets inverses de ceux recherchés. Et moi je vous dis et vous démontre ce risque.

        ceci dit, je comprends votre vécu face à tous les procès injustes que vous vivez, vous devez être épuisée.

        1. EVAEVA

          Oui, Amélie, je pense comme vous que cette initiative est contre-productive, et fera que beaucoup de chrétiens peu informés sur l’islam seront récupérés par des musulmans habiles, qui leur feront croire qu’ils partagent leur souffrance de devoir camoufler leurs symboles religieux en public.

          1. Amélie Poulain

            Oui EVA, c’est d’ailleurs déjà le cas : je ne sais pas si vous avez remarqué à quel point on en est arrivés à parler de religion en France alors que ce n’était pas le cas jusqu’à présent, chacun faisant ce qu’il veut de sa croyance et cela se faisait sans se poser de questions (en passant, dire qu’on ne croit pas, c’est aussi une croyance puisque, d’un côté comme dans l’autre, rien n’est prouvé sur la vie après la mort).

            Jusqu’à recevoir des religieux à l’Elysée…. Je n’avais jamais vu ça, quant à moi.

  19. JC. P.

    JE VOTERAI MARINE ça ne fait aucun doute – mais JAMAIS JE N’ENLÈVERAI MA CROIX QU JE POSTE DE FAÇON VISIBLE (surtout l’été avec les chemises ouvertes) MAIS PAS OSTENSIBLE.

    Ceux et celles qui ne sont pas contents, qui ne sont pas français QU’ILS SE CASSENT, PUTAIN MAIS QU’ILS SE CASSENT EN MUSULMANIE!!!

    NB : AU PASSAGE, on parle des juifs, MAIS LES JUIFS EUX, NE FONT CHIER PERSONNE
    Nous n’avons AUCUN problème avec les religions si ce n’est qu’avec la secte musulmane

    ALORS MARINE OU PAS : pas d’accommodements raisonnables

  20. pier

    je fréquente + les bordels que les églises

    mais comment comparer 1 croix autour d ‘1 cou et 1 sac poubelle sur la tronche ?
    1 kipa ou 1 béret et une jelaba

  21. UTR

    Donc sommes nous confrontés à l’obligation de lancer des opérations d’oppression contre la partie chrétienne de la société française, dans le but ultérieur de tenter de sauvegarder son avenir , sachant cette derniére, indépendamment de toute question de foi, constitue un pan important de nos traditions historiques nationales ?

    Une telle logique nous conduira donc à condamner en justice ( mais à quel niveau ? ) un simple et humble curé de campagne pour avoir porté une bien modeste croix sur son veston , quand il fut surpris par la gendarmerie , sur le chemin le conduisant au domicile d’un malade agonisant !

    Dans le même ordre d’idée , cette logique de combat , conduira inévitablement à la mise en examen de moines cisterciens , ayant eu l’insigne maladresse de ne pas quitter leur bure monastique, en quittant fort momentanément leur cloître , pour chercher des vivres dans la localité du coin!

    Allons encore plus loin , et verrons nous l’état stopper entiérement la refection de nos plus belles cathédrales , qui faute d’entretien seront vouées à une disparition dans un horizon de 30 à 40 ans , pour le plus grand préjudice du patrimoine nationale, pendant que les mosquées seront maintenues en bonne santé, moyennant un flot de pognon constant en provenance d’Arabie ou du Qatar !

    Ici même je ne peux qu’insister sur le fait que si la condamnation pénale des braves curés catholiques , des grenouilles de bénitiers et autres moines de l’abbaye de Solemne ne pose aucune difficulté pratique, et ceci d’autant plus que les médias s’en réjouiront , en revanche la mise en cause de musulmans trop radicaux , sera beaucoup moins aisée , car ces derniérs bénéficieront probablement de l’appui financier et logique de groupes de pression étrangers moyen orientaux , disposant eux mêmes de ressources considérables !

    L’avènement d’une législation plus que sévére permettra désormais à n’importe quel flic , de me propulser dans un bureau judiciaire, car j’aurais commis …L ENORME COMMIS d’avoir pas assez dissimuler une des mes médailles sous mes vêtements , à l’occasion d’un contrôle routier !

    En revanche il demeurera toujours délicat d’inquiéter de dangereuses porteuses de niqab ou de burqa, car indépendamment du risque énorme d’émeutes sanglantes en quartier communautarisé, elles vont bénéficier de l’aide puissante juridique d’association de défense, et du soutien financier prépondérant des richissimes saoudiens et qataris, ayant pour projet avoué d’islamiser notre pays !

    La population catholique se trouve infiniment fragilisée par les agressions cruelles de média ultra gauchistes ; situation de grande vulnérabilité rendant exagérément aisée l’action de magistrats , qui ne seront que trop heureux de pouvoir s’appuyer sur une nouvelle et brutale législation , afin de donner libre cours à leurs penchants de persécuteurs anti chrétiens avérés !

    Ah mon Dieu , nous n’en finirons pas de contempler des charettes entiéres de curés, de moines et autres bonnes soeurs en tous genres prendre le chemin des cachots de la république , pendant que les musulmans les plus vindicatifs continueront d’être heureusement protégés, par l »énorme manne financiére de leurs précieux amis d’outre moyen orient !

    Oui pouvons nous durcir l’application de la loi de 1905 , en l’assortissant de sanctions encore plus rédhibitoires , mais pendant que les méres de familles porteuses de modestes croix ( pieuses mais pauvres comme job ! ) croupiront dans les cellules républicaines , les plus sordides si possible !

    Le procés retentissant des eniqabées et burqinabées , verra l’intervention plus que musclée de tout ce que la France compte d’associations musulmanes de défense et des armées d’imams à la virulence redoutable, pendant que nos evêques catholiques nationaux , bien loin d’entamer une simple réaction de protestation en faveur de leur malheureux fidéles , vont se murer dans un silence motivé par la plus grande des lâchetés …..HONTE A EUX !

    L’initiative consistant à durcir la mise en oeuvre de la loi de 1905 est louable, mais se heurtera trés vite à la réaction sans égale de puissants groupes de pression musulmans gavés aux subventions occultes du trés sale fric pétrolier , ce qui aura pour conséquence de rompre totalement l’équilibre de l’égalité de tous devant la loi ,car les catholiques eux , seront inévitablement …ECRABOUILLES par une caste de magistrats partiaux , dont la cruauté inhumaine sera inégalable

    Je ne prétends pas résoudre le problème posé ! je me limite à envisager des conséquences sociétales et judiciaires prévisibles , et il se peut que des personnes , à l’envergure intellectuelle bien supérieures à la mienne , jugent bon de m’envoyer dans un cul de basse fosse, pour une médaille s’étant échappée d’une chemise dans un contrôle d’identité !

    Cependant souvenous nous toujours que l’enfer sera éternellement pavé des ….MEILLEURES INTENTIONS DU MONDE !

    1. Amélie Poulain

      Interdit aussi les quelques « Petites Soeurs des Pauvres » qui se baladent encore en tenue dans la rue….. L’effet serait imprévisible et incommensurable pour notre culture effectivement tel l’effet papillon….

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        même elles ont majoritairement abandonné leur tenue de religieuse mais elles ne seraient pas visées puisqu’elles portent un uniforme de religieuses qui est leur métier

        1. Amélie Poulain

          Pas sûr tant toute chose est question d’interprétation (pour ça qu’on multiplie les textes de lois) et je suis certaine que certains s’engouffreraient là-dedans pour interdire cet « uniforme » (ce sont quand même des religieuses).

          Mais quoiqu’il en soit, c’était à mon niveau juste un simple exemple pour montrer les répercussions imprévisibles qu’une telle position risquerait d’avoir dans notre Culture.

  22. Spipou

    Je pense que ce serait effectivement un compromis acceptable, à condition qu’il reste temporaire.

    C’est dommage qu’on n’ait pas en France un candidat comme Geert Wilders, qui (seul politicien au monde, avec peut-être Oskar Freysinger) en attaquant le problème à la racine, devient de plus en plus populaire, mais le principe de réalité nous impose de faire avec ce qu’on a.

    Christine a raison : ceux qui ne veulent pas renoncer à leur cilice ou à leur robe de bure pour se promener dans la rue pourront toujours voter pour Macron ou Fillon au deuxième tour… Ou déclencher une guerre civile, comme je l’ai vu en commentaire sous un autre article « Je dirais même plus, elle est nécessaire. »

    Eva, j’ai énormément de respect pour vous, mais si j’ai bien lu vos différentes interventions, vous avez vous-même connu la guerre civile dans le pays dont vous êtes originaire ? Ou sinon vous-même, votre famille ou vos amis ? Vous êtes donc parmi nous celle qui sait le mieux ce que c’est. Croyez-vous vraiment que ce soit une option souhaitable ?

    Bien sûr que je désapprouve la phrase « L’islam est compatible avec la république ». Mais je sais aussi que la marge de manœuvre de Marine le Pen, si tant est qu’elle arrive à être élue, sera extrêmement étroite, et qu’il y a une chose qui s’appelle le principe de réalité.

    Ce que j’espère malgré tout, c’est qu’il arrivera un point dans le temps – toujours dans l’hypothèse où nous parvenons à avoir un gouvernement dont le but sera de sauvegarder notre civilisation – où l’on examinera officiellement les idéologies potentiellement criminelles, mais parti comme c’est ça ne peut pas se faire le jour d’une investiture.

    Quelques détails : pour la situation des églises construites avant 1905, je ne crois pas qu’il sera nécessaire d’y toucher, car je n’ai pas l’impression que ce fait accompli et accepté depuis longtemps fasse vraiment polémique. Par contre, il serait sans doute temps d’abolir le concordat d’Alsace-Moselle ! Est-ce que ce dernier point est dans le programme du Front National ?

    1. Spipou

      Sinon, on peut rêver, effectivement.

      Je me souviens de la chanson de Carlos « Si j’étais président. »

      « Onze mois de vacance-es,
      La retraite à vingt ans ! »

      C’était sur un 45 tours, qui doit toujours être sous une pile de vieux disques chez un de mes frères, mais c’était une autre époque, un autre monde.

    2. Spipou

      Je conseillerais aux personnes ici qui trouvent que les choses ne vont pas assez vite, tout d’abord de rejoindre le comité de soutien à Pierre et Christine – seulement 2810 signatures aujourd’hui, je trouve ça assez lamentable – et, pour ceux qui ont un peu de temps, d’énergie et d’argent, ce qui n’est malheureusement pas mon cas, de relayer en France l’action d’Alain Jean-Mairet :

      http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/01/11/doit-on-interdire-lislam-entretien-avec-alain-jean-mairet/

      http://precaution.ch/pdf/action.pdf

      Pour plus de précisions sur cette action, vous pouvez contacter Alain Jean-Mairet par l’intermédiaire de son compte Twitter :

      https://twitter.com/islamicide

      1. Spipou

        Dans le deuxième lien cliquez sur les dates dans le document en PDF pour lire les lettres envoyées par Alain Jean-Mairet aux procureurs et les réponse reçues.

        Christine, vous pourriez peut-être faire un billet très court sur cette action, ou demander à Alain Jean-Mairet si Europe-Israël autorise la reproduction de cet entretien, avec le lien vers precaution.ch/action en fin de billet ? Je trouve que cette action n’a pas été assez relayée sur nos différents sites.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          je n’ai pas de problème pour relayer des articles d’Europe israël à partir du moment où on met les sources il n’y a pas de problème ; par ailleurs j’ai déjà relayé sur RR les actions d’Alain, mais je ne crois pas vraiment à cette action, les réponses qu’il a reçues montrent qu’hélas pour le moment ça ne change rien.. il n’est pire sourd que celui qui ne veu tpas entendre

          1. Spipou

            Je ne suis pas de votre avis. Le problème est que pour le moment il est seul à faire ça. Si vous lisez les commentaires, il m’explique qu’il a reçu des fins de non-recevoir de tous les partis politiques, y compris l’UDC, à laquelle il ne fait visiblement plus confiance.

            Mais si vous dites que relayer l’article ne vous pose pas de problème, allons-y, y compris sur RL ! Tout fait ventre, et on peut espérer que ça fera tache d’huile, même si les 2810 signatures pour vous soutenir n’encouragent guère à l’optimisme. Mais de toutes façons, qu’est-ce que ça coûte ? Et si ça finit comme un pavé dans la mare, tant pis…

            Je vous ai mis les liens vers le document de precaution.ch dans mes autres commentaires. Si vous avez des problèmes de code HTML pour faire les copié/collés, envoyez-moi un e-mail. J’espère que ceux d’Europe-Israël sont moins tarabiscotés que ceux de Change.org… C’était la première fois que je voyais ça !

          2. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Cher Spipou la solution est ailleurs, elle est dans le jeu politique et dans la pression sur nos gouvernants, la loi française ne permet pas de s’attaquer au coran ni à l’islam en tant que tel. Si les citoyens suisses ont une chance de gagner c’est bien mais nous en France avec une élection cruciale dans deux mois et demi notre temps et notre militantisme doivent être mieux utilisés

          3. Spipou

            D’après ce qu’il m’a expliqué, il va s’attaquer au niveau fédéral, les cantons se refilant la patate chaude !

            Il est vrai que le système judiciaire suisse paraît plus cohérent que le système français, mais qui ne tente rien n’a rien !

            Avis à ceux ici qui ne veulent pas abandonner leurs croix ostensibles ! Y a-t-il parmi vous des gens qui ont du temps (retraités ?), de l’énergie et un peu d’argent pour les photocopies, les timbres et les enveloppes ?

          4. Spipou

            Comme vous voulez, mais je pense que ça ne coûte rien de reproduire l’interview d’Alain Jean-Mairet chez vous et sur Riposte Laïque. Si ça peut susciter des initiatives individuelles (je rêve sans doute, mais sait-on jamais), tant mieux.

            Quant à la loi française, bien sûr que si elle permet ! Elle permet même d’interdire beaucoup plus de choses que la loi suisse, vous êtes bien placée pour le savoir !

          5. Christine TasinChristine Tasin Post author

            non elle ne permet pas d’interdire un texte qui est ancien ni ce qui est considéré comme une religion ; par ailleurs je ne gère pas Riposte et ne m’en mêle pas, pas plus que la direction de Ripose ne s’occupe de RR

          6. Spipou

            Christine, je sais bien que ce n’est pas vous qui gérez RL ! Mais vous avez beaucoup plus de facilité que moi pour y proposer un texte ! Moi, je ne peux proposer que les textes que j’ai écrits moi-même.

            Quant à la loi française… Il faudrait un avis de juriste. Le problème a été posé pour Mein Kampf, qui est lui aussi un texte ancien.

            Enfin, c’est vous qui voyez, sur ce je ne vous embête plus.

          7. Christine TasinChristine Tasin Post author

            je ne propose jamais de texte à RL c’est RL qui fait de temps en temsp son marché en regardant ce que j’ai publié et en reprenant certains de mes textes je ne me permettrais pas de demander que l’on me publie et en plus je m’en moque un peu j’ai assez à faire avec RL

          8. Spipou

            Enfin, pour conclure, si la solution est dans le jeu politique, elle peut aussi être dans le jeu judiciaire, les deux vont ensemble. Sans oublier le jeu médiatique.

            Je pense que c’est le postulat qu’a fait Alain Jean-Mairet quand il a lancé son action.

    3. EVAEVA

      Je ne vous répondrai pas, Spipou, car vous êtes méprisant:
      « Que ceux qui ne veulent pas renoncer à leur « cilice » et à leur robe de bure… »

      Vous savez bien qu’il s’agit de signes religieux discrets, et que les chrétiens laïcs (c’est à dire les chrétiens qui ne sont pas membres d’un ordre religieux) ne se baladent pas en robe de bure…

  23. jolly rodgers

    bonjour , en se qui me concerne je ne suis pas religieux loin de là. mais la culture de la France est helléno-judéo-chrétienne , je parle bien de culture . il faut dissociés notre héritage culturels qui englobe la chrétienté , du fait religieux ! les autres religions de l’ islam au boudhisme ne sont pas de cultures française ,point barre ! mais le vrais débat c’est tout de meme d’en finir avec cette barbarie qu’est l’islam en France , alors si cette façon de faire est bonne ou pas on verras bien !

  24. Jeff

    OUVREZ LES YEUX ! Christine Tasin a raison ! Je ne suis pas croyant, mais j’ai toujours affirmé haut et fort que la France est, et DOIT RESTER, un pays chrétien. J’ai toujours affirmé haut et fort que je suis de CULTURE chrétienne et je n’y renoncerai jamais. Je veux voir des églises dans toutes les villes et les villages, parce qu’elles sont le symbole de MA France. Un jour peut-être porterai-je fièrement et définitivement une croix. Ce sera un acte politique et un hommage à mes ancêtres.
    Mais l’erreur, la grave erreur, serait de chipoter, de se chicaner alors qu’il y a le feu à notre belle France.
    Tous ceux qui ne voteront pas pour Marine, quelle qu’en soit la raison, se mettront, de fait, même sans le vouloir, dans le camp des collabos.

  25. Jean marc

    que faite vous des calvaires que l’ont trouvent partout dans nos campagnes, il faut les aussi les démolir ou les recouvrir d’une bâche,

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      vous êtes vous aussi à la ramasse qui a parlé de faire disparaître notre histoire chrétienne ? Bordel vous savez lire ? il s’agit des signes portés par des personnes dans l’espace public

      1. Jean marc

        non je ne suis pas borné comme vous le dite,un calvaire et une croix bien plus Grande que celle qu’une personne porte autour du cou, et elle ce trouve sur l’espace public, il faut être aveugle pour pas les voir, et c’est un signe religieux aussi provoquant que la petite croix suspendue à un cou, j’habite sur la cote,et je sais ce que une vague fait en bas d’une falaise, elle la ronge lentement mais sûrement,et cela fini par s’écrouler, et c’est exactement ce qui vas ce passé avec notre culture ci ont la laisse grignoter petit bout par petit bout, il est hors de question pour moi que je laisse un morceaux de mon terrain culturel pour faire plaisir à ses saloperie de musulmans, même provisoirement, car je sais ce que veux dire provisoire en France, cela fini par des lois,et c’est bien souvent irréversible, on ne reviens jamais en arrière.

      2. alma

        je vous rejoint entièrement Christine, MLP n’a pas demandé d’interdire quoique ce soit ; elle a juste demandé que le temps de reformes juridiques nécessaires , les religieux dissimulent ou plutôt réduisent le caractère ostensible de leurs signes , ce qui , soit dit en passant , ne sera pas un problème ni pour les juifs qui peuvent porter un couvre chef plus neutre ,ni pour les chretiens qui pourront réduire la taille de leur croix .
        Il faut savoir se qu’on veut, et être prêt à des sacrifices pour avoir un véritable arsenal juridique capable d’aider les patriotes et non plus de les poursuivre comme des pestiférés.
        L’histoire des chrétiens et des juifs est jalonné de pogromes pour appartenance à l’une de ces religions.Et de nombreux croyants de ces deux religions périrent dans d’atroces souffrance pour rester fidèles à leur fois;
        ici , ce qui est demandé , c’est de mettre de coté sa fierté religieuse pour pouvoir justement protéger ces religions .

        Je sais que c’est un sujet qui touche les profondeurs de l’ame humaine mais il serait raisonnable , à mon humble avis, d’avoir une vision porter vers le future car si nous perdons ce combat , j’ai bien peur que ça sera la guerre qu’on aura perdu. Et ça , on a pas le droit de l’accepter.

        1. EVAEVA

          Cher Alma,

          Ca fait longtemps que je guette l’apparition d’un de vos commentaires, car je n’ai pas pu répondre à temps à celui que vous avez fait à mon intention, sur le fil de discussion qui suit l’article concernant la présence chrétienne en Israël. Quand j’ai trouvé le temps d’y répondre, le fil de discussion était déjà clos, donc je vous réponds rapidement ici.
          Tout d’abord merci pour la gentillesse de votre réponse, qui m’a mis du baume au coeur après la salve haineuse de certains commentateurs juifs. Moi aussi j’ai plaisir à lire vos articles, et je dois être honnête avec vous: je ne pense pas que le fait qu’il y ait déjà un sapin de Noël en un lieu donné interdit de mettre un autre sapin devant la Knesset.
          Vous dites aussi que si certaines choses sont concédées aux chrétiens d’Israël, les musulmans voudront qu’on leur concède les mêmes choses.
          Et c’est là que votre remarque a un lien avec ce fil de discussion concernant Marine Le Pen: pourquoi pénaliser les chrétiens à cause des musulmans ?
          Les chrétiens ne sont pas venus en envahisseurs en Israël, et le christianisme y est né il y a quelque 2.000 ans. L’islam ne s’est pas implanté en Israël de la même manière. Alors pourquoi traiter les chrétiens moins bien qu’ils ne le méritent par la faute des musulmans ?
          De même, en ce qui concerne la France, pourquoi empêcher les chrétiens de porter leurs symboles religieux en public, à cause des musulmans ?

  26. Jean-Louis

    A certains intervenants :
    Vous avez tous de belles théories mais aucun (e) ne propose de solution qui tienne la route. C’est avec nos propres principes dits « humanistes, évolués, égalitaires » et que sais-je que nous nous sommes faits avoir.

    Alors, tenez-vous aux choses simples : pas de signe religieux ostentatoire sur la voie publique et un gouvernement qui ne recule pas devant les musulmans qui contourneront l’interdiction (les autres religions s’y plieront car c’est pratiquement déjà le cas).
    Commençons par là. Et après, une chose après l’autre, mais sans mollir.

    1. .templier.templier

      désolé JEAN LOUIS….
      je porte de facon bien voyante et,expres pour les emmerder,des signes monastiques et guerriers…
      maintenant…..
      qu on vienne essayer de me les enlever….c est une autre histoire….
      bon,je ne suis surement pas aussi balèze que notre ami PHILIPPE LE ROUTIER….
      J AI QUELQUES NOTIONS DE COUP DE SAVATTES ET DE SERRAGE DE GORGE….AVEC CA SIMPLEMENT….
      JE SUIS UN PEU DISSUASIF….
      POURTANT JE SERAI DU GENRE PEACE AND LOVE…
      BON BEN VOILA….AVIS AUX AMATEURS…..

      1. Eozen

        Moi j’ai été condamné par le tribunal correctionnel de Montpellier a me laisser égorger et brûler vif par une bande de racailles parce que j’ai utilisé une bombe à poivre contre elle.
        Préalablement j’ai été arrêté, embastille , assoiffé , affamé, privé de sommeil et de médicaments et subi des douleurs physiques supérieures à 100 % en tant que travailleur multi handicapé avec carte de priorité et malade …par nos chers policiers

  27. Jean marc

    ci Cela continue,il va nous falloir aussi changer notre prénoms, car chacun de nous portent le prénom d’un Saint,ou d’un apôtres.

  28. Amélie Poulain

    Justement, pour les prénoms, l’autre jour j’ai appris la naissance d’un enfant dont le père est vietnamien, la mère est française, en France. Il a un premier prénom français et un deuxième prénom vietnamien.

    C’est idem pour les tahitiens qui ont tous deux prénoms : un français et un tahitien.

    Alors, pourquoi ne pas généraliser cette pratique ?

    1. MaximeMaxime

      Bien sûr, cela aurait dû être imposé dès les années 1970 quand le droit des prénoms a été réformé. Malheureusement, depuis l’eau est passée sous les ponts.
      Par ailleurs, en ce qui concerne le débat sous cet article, puisque vous parlez souvent de lois, mais sans référence plus précise, je pense que si Marine le Pen était élue (ce que je souhaite même si je ne suis pas d’accord avec tout son programme, il y a même des mesures qui ne me conviennent pas du tout, mais ce n’est pas parce qu’un élève a 15 au lieu de 20 que c’est un cancre, quand les autres ont 4 ou 6), et donc si le référendum d’initiative populaire était voté, il serait important de proposer au peuple français un référendum d’initiative populaire sur la constitutionnalisation de la loi de 1905. En l’état de la jurisprudence, elle n’est pas considérée comme ayant une valeur constitutionnelle. Je m’étais longuement penché sur la question quand j’avais écrit sur le site mon premier (long) article sur le bail emphytéotique administratif.
      Avec l’émergence du soi disant « islam de France », les revendications qu’évoque Eva plus haut pourraient passer, peut-être même par le biais de la CEDH.
      Mais rappelons que de ce point de vue, les traités auraient désormais une force inférieure aux lois, ce qui résoudrait le problème.
      En revanche, la Constitution reste au sommet de la hiérarchie des lois et relève de la compétence nationale pure.
      Tout cela pour dire que le programme enfin dévoilé est porteur de garanties institutionnelles solides pour éviter à long terme ce que les uns et les autres craignent. Donc si on veut prendre le taureau par les cornes, c’est avec ce programme que les choses peuvent être le mieux faites.
      Par ailleurs, à taqqya, taqqya et demi !
      Enfin, je ne vais pas me faire que des amis, mais si les personnes religieuses ne défilaient pas au nom de leurs conceptions religieuses contre tel spectacle jugé un peu blasphématoire (ce qui ne porte rien au respect que j’ai pour Eva) ou contre des réformes auxquelles les personnes très religieuses sont viscéralement opposées, bref si elles acceptaient le droit laïc et la loi votée par la majorité, parce que la République prime sur le système théologique, elles ne susciteraient pas les rapprochements qu’elles dénoncent par ailleurs.
      Ces occasions ne sont-elles pas privilégiées en effet pour tenir le discours « nous aussi on croit la même chose », « nous aussi on a le même Dieu » etc. ? Simples question et intuition…

      1. Amélie Poulain

        @Maxime,

        Merci pour ce commentaire intéressant.

        Pour les prénoms, je disais cela car il me semble que les parents qui font cette démarche, montrent par là leur respect du pays dans lequel ils vivent. Pour les Tahitiens, ils sont déjà français certes mais ils ont un attachement à leurs traditions culturelles, ils nous appellent ainsi « les français », cela les concernent donc aussi, et ils le font d’eux-mêmes (je ne pense pas qu’ils aient une obligation à ce niveau dans le droit, à moins que je ne me trompe ?).

        Pour Marine Le Pen je suis tout à fait dans la même position que vous.

        Je vous précise que pour la question du Droit que vous abordez me concernant : je ne suis pas juriste de formation, je serais donc bien dans l’incapacité de vous citer des articles… (mais vous le faites très bien !). Cependant, je connais bien le milieu juridique pour avoir exercé ma profession en articulation avec ce domaine.
        Mes positions sont des positions d’analyses fondamentales sur les mouvements humains en général à travers tout ce qui vient les représenter d’où mes réflexions un peu prédictives sur ce qui risque de se passer au vu de ce que préconise cet article (interdiction).
        J’ai lu cependant plus haut dans un commentaire qu’il s’agirait de « discrétion » et non d’interdiction des signes religieux de la part de Marine Le Pen, ce qui me semble, à la fois évident et ne poserait pas de problème en principe pour les catholiques ou autre religions qui n’ont pas l’habitude de faire tapage au niveau de la sphère publique, la loi de 1905 étant bien intégrée au modus vivendi de notre société.

        Maintenant, j’ai lu avec intérêt votre idée d’intégrer à la Constitution la Loi de 1905. En effet, je ne connaissais pas son statut dans l’arsenal du Droit français, et du point de vue de la hiérarchisation de la force des lois, il apparait qu’il y a un risque effectivement actuellement (que vous mesurez très bien et que je découvre, merci !), que cette position éliminerait.
        Dans l’absolu, cela serait intéressant à mon sens, vous avez raison, même prudent pour éviter que les craintes évoquées ne se manifestent. Un référendum d’initiative populaire serait donc souhaitable effectivement, à condition de bien en mesurer les enjeux, et là j’ai un peu peur vu la violence de certains dit « Laïcs » qui en sont encore à vouloir en découdre avec les curés (il ne faut pas oublier cette imbrication du catholicisme dans notre Culture, je pense par exemple à l’entretien de notre patrimoine religieux qui est important notamment car il fait sens…).

        Il y a ainsi cette chose qui me dérange un peu je l’avoue, j’ai toujours l’impression que cette fameuse notion de « Laïcité » prend le pas sur le religieux (ce qui est une bonne chose en soi vu notre Histoire) mais est érigée en une sorte de « religion » tant cela soulève encore bien des débats et des contradictions sur fond de violence (cf cette difficulté à la définir).
        Ceci pour dire que je me demande si le Peuple de France est au clair avec ça…..Il ne s’agirait pas de remplacer le phénomène religieux par un autre plus coercitif que ce qui est actuellement.

        J’ai l’impression qu’il y a encore dans notre société des traces de la Révolution Française (j’en ai cité quelques unes mais il y a aussi les comportements des dits « laïcs » excessifs voire violents pour certains….) qui me font penser que nous n’avons pas passé le cap de la sérénité à ce niveau. Je me dis parfois que je devrais écrire un livre là-dessus mais quand je vois comment on est massacré dès qu’on soulève des questions actuellement (j’en ai payé le prix fort), il vaut mieux rester dans son coin !

        Il ne faut pas oublier que la notion est propre à notre Culture. En Allemagne, la « Laïcité » n’existe pas et pourtant, cela se passe très bien…. (une taxe payée à l’Etat pour entretenir le religieux si on est croyant, annulée si l’on se déclare non-croyant) !

        Je suis d’accord sinon avec vous dans votre dernier paragraphe, mais il faut reconnaître que toutes ces manifestations (sauf pour les réactions au passage de la Loi dont vous parlez, je pense, contrairement à ce qu’on a voulu laisser croire, qui était plus profondes et étendues qu’une simple revendication de catholiques guidés par une certaine morale) ne sont là que depuis que les problématiques soulevées par les revendications musulmanes, ont mis le religieux sur la Place Publique.
        Eva soulignait d’ailleurs très bien cette tentative de récupération (que j’ai constatées moi aussi) au profit de certains catholiques qui seraient nostalgiques d’un passé révolu.

        Je ne vais pas me faire des amis non plus, j’aimerais dire aux « athées », aux « laïcs » purs et durs…. qu’il s’agit aussi de « croyances »….

        1. Eozen

          La Constitution reconnaissant déjà d’emblée que la France est laïque , je ne vois pas l’intérêt de constitutionnaliser une loi de 1905 bien plus restrictive .

          1. Amélie Poulain

            Je suis d’accord avec vous, pas plus restrictive c’est certain, j’avoue que j’aurais un peu peur aussi là connaissant la façon de penser de certains laïcards acharnés.

            Il s’agirait, si j’ai bien compris, de protéger des dérives que l’on connait ceci dans le contexte de l’article (interdiction éventuelle des signes religieux) mais il n’y avait pas de problèmes avant avec la laïcité…

            C’est vrai que c’est très discutable.

          2. MaximeMaxime

            ce n’est pas le même texte tout simplement, par exemple la Constitution prévoit-elle l’entretien des monuments religieux antérieurs à 1905 ?

          3. Christine TasinChristine Tasin Post author

            pour ceux qui n’ont pas été récupérés par les congrégations oui ils appartiennent à l’Etat qui a le devoir de les entretenir

          4. Amélie Poulain

            Un juriste m’avait dit que l’Etat devait entretenir soit l’église soit le presbystère….. Ca m’a l’air bien compliqué.

            J’ai un peu peur quand même, vu cette complexité, qu’une reprise de la loi de 1905 n’ait des effets désastreux sur d’autres domaines qui en découlent….

          5. MaximeMaxime

            « pour ceux qui n’ont pas été récupérés par les congrégations oui ils appartiennent à l’Etat qui a le devoir de les entretenir ».
            Oui mais pour l’instant ce n’est pas dans la Constitution. C’est là un enjeu de la constitutionnalisation de la loi de 1905. On ne peut pas dire que le texte fasse double emploi avec la laïcité dans la Constitution de 1958.

        2. EVAEVA

          Ils se qualifient de « laïcards », chère Amélie, pour ne pas admettre qu’ils sont des athées militants, et qu’ils militent surtout contre le christianisme, car c’est moins risqué que de lutter contre l’islam.
          Et ces athées militants se considèrent comme les seuls objectifs pour discuter de religion, vous prétexte qu’ils ne sont pas croyants. Or l’athéisme est en effet une croyance, et la hargne que l’on constate chez eux prouve que les athées ont eux aussi leurs extrémistes et leurs fanatiques.

          1. MaximeMaxime

            ll faut bien qu’un système prédomine sur un autre. Le système républicain est le plus respectueux des libertés de chacun et de la tolérance mutuelle. Son fonctionnement est en réalité plus complexe que la devise républicaine en donne l’impression.
            Je reconnais cependant qu’une monarchie est plus efficace mais pas nécessairement plus juste. Plus le temps passe, plus je doute de la longévité possible d’une société régie par « les droits de l’homme ». Non pas parce que ce serait un mauvais système, sans doute plutôt parce qu’il est trop bon pour ce que sont les Hommes, leur ignorance, leurs passions, leurs conflits d’intérêt… C’est une oeuvre d’idéalistes qui essaient tant bien que mal de rester pragmatiques.

  29. .templier.templier

    je porte en permanence a le ceinture et ca me plait …
    LA CROIX PATTE ROUGE DES TEMPLIERS…..
    https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=vNLKFxDT&id=B0359635EA3BCEE4779050202E55548FAD71FF9C&q=photos+la+croix+des+templiers&simid=608054339810102626&selectedIndex=14
    EN DEHORS DES CHANTIERS…..
    je porte en permanence des bracelets médiévaux a l effigie des TEMPLIERS AVEC TOUJOURS…CETTE CROIX ROUGE…..
    je rajouterai pendentif bien voyant de l ordre du temple qui était a l de origine DE SALOMON POUR DEVENIER LES TEMPLIERS…
    TOUS CES SIGNES OSTENTATOIRES….JE LES PORTE VOLONTAIREMENT ET J INDIQUE CLAIREMENT PON APPARTENANCE A L ARMEE DU CHRIST……
    SUR MES TERRES….J EMMERDE CES ALIENS ET SON GOUROU ET JE SUIS PARE A TOUT MOMENT D UNE GUERRE ARMEE POUR CHASSER INDESIRABLES DE TOUTE L EUROPE…
    ET SI JE DOIS PERIR…JE PERIRAI…JE L ACCEPTE…..
    J AURAI PU CHOISIR CHARLES MARTEL QUI SEMBLE PEUT PLUS EN ADEQUATION…C EST VRAI…..
    MAIS JE PREFERE POUR DES RAISONS PERSONELLES…..
    ETRE TEMPLIER…..
    PRIEZ LES….NOUS ALLONS AVOIR FICHTREMENT BESOIN D EUX…
    AMEN….

  30. Caughnawaga

    Je vois ça d’un autre point de vue je m’explique dans une usine ici y a un concept d’ancienneté je ne sais pas en France.

    Habituellement les plus anciens employés ont des droits ou privilèges que les plus récents n’ont pas, genre 2 semaines de vacances de plus, salaire plus élevé, sécurité d’emploi etc. Quand ils licencient c les derniers arrivés qui partent en premier. Et les syndicats sont puissants ils négocient serrés les conventions collectives et tout le monde accepte. Les plus récemment employés le savent ils sont plus proches de la porte. Et personne ne trouvent ça étrange. Premier arrivé premier servi.

    Où je veux en arriver faites la même chose vous êtes là depuis plus longtemps vous avez l’ancienneté donc vous avez des privilèges de plus comme vos traditions, cultures et religions ont préséance et si l’économie sombre les derniers arrivés partent. Un pays c comme une business si les comptes balancent pas, l’usine fait faillite. Mais vu que c un pays y a un crash, récession, dépression et ça finit en guerre civile.

    En arabie maudite ils le font ils étaient là avant et c eux qui mènent la danse. Et les autres plient.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      encore une fois la question n’est pas de la justice ou de la pertinence mais de trouver un moyen légal dans l’urgence pour supprimer de notre paysage les marques d’invasion et de reconnaissance qu’ils se plaisent à multiplier, afin qu’on soit chez nous et pas chez eux

    2. EVAEVA

      En Arabie les musulmans n’étaient pas là avant les chrétiens et les juifs.
      Ils les ont massacrés, et ont pris leur place, comme ils l’ont fait dans les 57 pays dits musulmans, mais qui ne l’étaient pas avant l’arrivée des envahisseurs musulmans.

  31. Breizatao

    Pour respecter toutes les religions il existe une seule solution c’ est la Laïcité… il est tout simplement a interdire tous les produits religieux qui sont visibles sur le domaine public… ce qui est très simple. Tous les Français et tous les étrangers qui se baladent sur le domaine public de notre pays ne doivent avoir sur eux aucun produit religieux… même sur les plages CQFD… Je suis persuadé que Marine Le Pen mettra ça en place quand elle sera élue…

    1. Amélie Poulain

      Un peu excessif quand même, un peu de liberté…. Il est vrai que dit comme ça, une telle attitude nous barre une partie de notre culture. Et au nom de quoi ?

      Exhiber son appartenance non, mais ne rien avoir, non… il ne faut pas exagérer (et je ne fais pas partie des gens qui portent des signes religieux).

  32. GUY SEBAG

    Avec cette logique de tout interdire, on trahie la France et sa culture. Si on interdit les signes ostensibles d’appartenance, faut t-il interdire la coiffe des bigoudines ou le béret basque ? L’interdiction doit se limiter à des signes exogènes de la nation. la discrimination se fait par la connaissance de notre histoire et notre culture. les étrangers qui se trouvent stigmatisés par ces discriminations peuvent s’installer dans un autre pays plus tolérant ou adeptes de leur culture.
    La question doit être posée.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      ça c’est dans une autre vie, c’était possible il y a quelques années, ça ne l’est plus avec les lois dites antiracistes, qu’il faut abolir et il faut modifier la constitution, en attendant pas le choix

    2. Eozen

      Il ne faut interdire que les signes et tenues à connotations religieuses .
      Ce que ne sont pas les costumes Bretons , basques et autres .
      Malheureusement les costumes locaux ont été abandonnés sous la pression de la France…

  33. Philiberte

    Eh bien, dites donc! quelles discussions! quel dialogue de sourds!
    Lorsque je suis allée en Tunisie (en 84) j’ai arboré un poisson, le premier signe de ralliement des Chrétiens. Comme aucun musulman n’est au courant, c’était jouissif!
    Pour ce qui est de porter la croix, Christine nous parle « d’une croix de 30cm ». Je crois qu’elle voulait dire qu’une petite croix de 4cm, cachée sous le pull serait autorisée.
    Attendons d’en savoir plus avant de monter sur nos grands chevaux.
    Je n’ai pas pu ouvrir le projet de modification de la constitution….

  34. hoplitehoplite

    En lisant tous ces posts, et (Dieu) sait s’ils sont intéressants, je me dis que finalement je suis bien content d’être un » a-théos ». La croix des chrétiens ne me gêne pas, l’étoile de David non plus, le croissant même pas. Pas plus que le Bouddha, le Tao, la croix Ankh, ou le balai à chiotte.
    Ce qui me gêne c’est que l’Homme a été sur la Lune, envisage Mars, pose une sonde à des milliards de km sur un bout de caillou qui file dans l’espace, que l’Homme remplace un coeur défaillant, greffe une moelle osseuse, peint une Joconde ou écrit des symphonies même inachevées mais qu’au fond, il soit resté un être plein de crainte quand la nuit tombe et qu’il se terre au fond de sa caverne en espérant être sauvé par un Etre supérieur. (Dieu) n’a pas créé l’Homme à son image- heureusement car ce que je vois et j’entend me donne la nausée- l’Homme a créé (Dieu) à l’image de ce qu’il aurait voulu être, c’est à dire parfait, plein d’amour et de compassion pour ses frères humains et animaux. Mais pour le moment c’est raté, l’Homme aurait besoin d’encore plusieurs milliards d’années d’évolution avant de devenir un (Dieu), mais a-t-il encore encore une chance d’évoluer avant de se détruire lui-même? J’en doute fort.
    Au XXIe. siècle, on se retrouve en pleine guerre de religion, à se battre les uns contre les autres et ce qui m’attriste le plus, c’est de lire ces commentaires ICI sur ce site ou certains sont déjà prêts à égorger leur frère en résistance. Et pour quoi? Pour un signe de croix?
    Tenez choisissez un autre dessin parmi ceux qui figure dans le lien ci-dessous que je vous offre en toute amitié.

    https://www.google.fr/search?q=signes+religieux&espv=2&biw=1280&bih=670&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiR6PzAkIDSAhXKuBoKHdaCCNEQsAQIKA

    1. EVAEVA

      Hoplite, vous avez raison, les chrétiens sont en retard, cérébralement parlant.
      Et les idéologies criminelles athées n’ont jamais existé, comme le communisme par exemple, et ses quelques 100 millions de morts.
      Je suis croyante et je n’ai jamais insinué que les croyants sont supérieurs aux athées, ou plus pacifiques que les athées.
      De très grands savants étaient croyants, alors arrêtez de vous croire supérieur parce-que vous ne l’êtes pas.
      Arrêtez de nous traiter comme des tarés: « tout ça pour une croix ? »
      Non, tout ça pour une manière de voir la vie. Et la croix symbolise notre liberté de voir la vie de cette manière-là, et pas autrement.
      Cadeau pour vous:
      « Un peu de science éloigne de Dieu
      Beaucoup de science y ramène. »

      Louis Pasteur

      1. Amélie Poulain

        Oui surtout que l’on sait maintenant qu’on est loin de tout savoir, justement, à ce niveau (et je ne parle pas de religion mais de science dans des cadres scientifiques éprouvés).

        Il y en a qui feraient bien de réfléchir,mais cela regarde chacun bien sûr.

    1. Eozen

      Moi aussi je suis d’accord avec Christine qui a le grand mérite en plus d’être honnête et direct , ce qui est extrêmement rare de nos jours

  35. Eozen

    Les catholiques ne valaient pas mieux que les musulmans. C’est le combat de nos anciens qui a permis d’éradiquer le catholicisme totalitaire de France .
    Je suis un laicard et fier de l’être.
    Je suis contre toute manifestation religieuse dans l’espace public.
    Mais face aux musulmans je porte la croix celtique de mes ancêtres et me signe devant eux .
    J’ai voté Miterrand pour sa promesse d’établir l’école laique. Mais suite à sa trahison

    1. Philiberte

      à Eozen, Comparer les cathos aux muzz est une insulte, monsieur. Soyez laïcard tant que vous voulez, mais ne comparez pas: c’est dénoter une méconnaissance absolue de l’Histoire que de prétendre cela.
      Je suis catho et fière de l’être. Bien que je ne mette pas les pieds à l’église très souvent.
      Une victoire de « vos anciens »: autrefois, c’était l’Eglise qui se chargeait des pauvres et des miséreux. Maintenant, on oblige tout le monde à participer, et même de donner à ceux que j’appelle « les faux pauvres ». Car il y en a! J’ai des anecdotes si vous voulez.

    2. EVAEVA

      Eozen, il ne s’agit pas d’une étude comparative entre les êtres humains de religions différentes. Des croyants criminels, il peut y en avoir dans n’importe quelle religion, comme il y a des criminels chez les athées.
      Le sujet ici est de reconnaitre qu’on ne peut pas traiter une idéologie criminelle comme l’islam comme on traite une religion comme le christianisme.
      On ne peut pas dire que Jésus était un criminel car Mahomet l’était.
      On sort de son ignorance, on lit les Evangiles, et on constate qu’ils n’ont rien à voir avec le coran.
      Vous avez voté pour Mitterrand, sans savoir que la gauche favorise l’islam.
      Donc vous êtes responsables de l’islamisation de la France. Alors allez vous informer sur le message véhiculé par les différentes religions, et ensuite vous pourrez revenir discuter.

Comments are closed.