Avons-nous une chance d’éviter la guerre civile ?


Avons-nous une chance d’éviter la guerre civile ?

Je liste ici  des titres de Fdesouche.
-Aulnay 4 policiers mis en examen.
-Vincennes (94) : expo photo, « L’autre enfer de la Grande Guerre »
-Eragny-sur-Oise (95) : une patte de cochon sur la porte de la mosquée
-Sartrouville (78) : « Êtes-vous prêt à venir en aide à un migrant ? »
-Gotha (All) : bagarre entre réfugiés dans le parc du château

Qu’y a-t-il d’extrême-droite dans l’affichage de ces chroniques journalistiques?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/06/fachosphere-fachosphere-est-ce-que-jai-une-gueule-de-fachosphere/

Ci-après les titres rapportent des REALITES désagréables dont certaines pourraient inciter à stigmatiser.

-Marseille : une femme médecin violemment attaquée par cinq jeunes

-Mantes-la-Jolie (78) : 10.000 euros de racket « pour lancer une boucherie Hallal »

« Le commerçant raconte avoir appris en juin 2016 que l’un des prévenus, Kalidou, souhaitait lui demander 16 000 €, « pour payer un avocat et sortir de prison », précise-t-il. Quatre mois plus tard, il débarque dans sa boutique, accompagné d’un ami, Youv, figure du Val-Fourré, en liberté conditionnelle après avoir passé 13 ans derrière les barreaux pour deux affaires de vol à main armée. Selon le commerçant, les deux hommes tentent de l’intimider, exigeant la remise de 10.000 €, dont Kalidou aurait besoin « pour lancer une boucherie Hallal » ».(Le Parisien…pas spécialement d’extrême-droite!)

-Manifestation afro-féministe contre le « Bal nègre » : « Olélé, olala, si t’es blanc, on t’écoute pas »

– La Talaudière (42) : délinquance, vols, menaces, la piscine n’ouvrira pas l’été prochain
(Le Progrès…pas spécialement d’extrême-droite!)

– David Engels, historien : « Nous n’avons aucune chance d’éviter une guerre civile » (Huffingtonpost)

Dans 20 ou 30 ans, l’Europe sera devenue un État autoritaire ou impérial, après une phase marquée par des évènements s’apparentant à une guerre civile et par des manifestations de décadence. C’est en tout cas ce que laissent présager les analogies entre la crise actuelle de l’Europe et la période où la République romaine finissante cède la place à l’État d’Auguste [premier empereur]. […]

Quels parallèles discernez-vous ?

[…] Chômage, dissolution de la famille, individualisme, déclin des confessions traditionnelles, globalisation – à l’époque sous la forme de la romanisation – recul de la population, fondamentalisme, migrations, appauvrissement, « Du pain et des jeux », criminalité, polarisation entre une caste de politiciens oligarques d’un côté et des « populistes » mécontents de l’autre…
[…] À cela s’ajoute le fait que l’Occident, tout comme la République romaine, a la fâcheuse tendance à vouloir se prendre pour la seule humanité civilisée et à vouloir combler de ces valeurs dans des guerres asymétriques ceux qu’on appelle les « barbares ». […]

[…] jusqu’à ce que l’État devienne ingouvernable comme dans la République romaine tardive : Trump, Farage ou Le Pen ne sont rien d’autre que des variantes de Catilina ou de Clodius.

[…]

Avons-nous une chance d’éviter une guerre civile ?

Non. Mais je ne crois pas à une guerre de légions de citoyens armés, notre politique est trop peu militarisée pour cela. J’envisage plutôt des banlieues qui échappent au contrôle de l’État. Avec des territoires où règnent des groupes paramilitaires, ethniques ou religieux. Avec une criminalité galopante. Avec une faillite économique et un total immobilisme politique. Les citoyens de l’Europe se jetteront alors dans les bras du premier qui offrira au continent un État social qui fonctionne, la paix et l’ordre. Comme le fit en son temps l’empereur Auguste.

 





27 thoughts on “Avons-nous une chance d’éviter la guerre civile ?

  1. favrot

    cette analyse a le mérite d’être clair,,mais il se peut aussi qu’elle vienne d’une révolte rurale .un soulèvement paysan ou d’une prolifération de ces bandes de chauffeurs qui pour piller ou avoir des fonds ravageaient les campagnes

    1. Louis

      Je fais bien plus confiance à la France rurale pour initier la résistance.
      Dans mon village, je vois très très mal les habitants, dont beaucoup de familles de chasseurs, ou de viticulteurs accepter de se laisser envahir par l’islam.
      Cela prendra du temps, mais à terme cela ne peut que se conclure par une guerre civile.
      Attendons les prochaines élections, et si par malheur un Macron serait aux commandes, cela me semble inévitable, et je dirais tant mieux, et le plus vite possible.
      Je regardais sur les liens de Fds les chateaux somptueux dans des parcs qui ne le sont pas moins, dans lesquels sont nourris, logés, entretenus en argent de poche, par nos soin ces potentiels ennemis de la France: Comment ne pas avoir envie de se préparer à la guerre civile…

  2. Françoise

    Dans les villes ? certainement pas ! mais dans les campagnes les choses sont différentes, très différentes ! les paysans se bougeront beaucoup plus que les citadins, pour preuve les manif qui existent déjà dans certaines provinces, pour l’heure comme je suis plutôt de l’avis du rédacteur de l’article ci dessus a savoir des émeutes de banlieues type 2005 mais puissance 10 ou 20 avec en prime des groupes paramilitaires qui agiront dans ces villes là ! et également des groupes religieux qui harcèleront les citoyens comme les hyènes qui mordent les Israéliens en cisjordanie au couteau à la machette, a la kalach, ou a la voiture bélier etc etc voilà le panorama qui nous attend si rien n’est fait avant !

  3. DenLibr

    Nous ne sommes pas sous Auguste mais très exactement à la fin du IVe siècle de notre ère. A cette époque des « djihadistes chrétiens » pourchassaient les philosophes antiques, brûlaient les écoles « à l’ancienne » et les bibliothèques, détruisaient des temples païens, menaçaient, jetaient des pierres… Les préfets romains se convertissaient « par prudence » plus que par conviction. Les chrétiens fanatiques faisaient jouer la « discrimination positive » pour infiltrer l’administration romaine, utilisaient leurs « réseaux » pour placer des chrétiens partout. Jusqu’à ce que le christianisme soit finalement décrété religion d’Etat et rendu obligatoire, le paganisme et la philosophie interdits, les philosophes chassés de l’enseignement. Les guerres entre les diverses factions chrétiennes (ariens, futurs catholiques, gnostiques, etc.) ont illustré les invasions et déplacements de population. Jusqu’à ce que le catholicisme triomphe finalement en Occident avec la conversion de Clovis (auparavant arien) au catholicisme et la défaite des Alamans. Alors l’empire romain est devenu chrétien « catholique » et bicéphale (un empereur et un pape souvent en bisbille pour la prééminence). Un long Moyen Age allait commencer sous la férule d’une Eglise exclusive et autoritaire qui éliminera toutes les hérésies ou ce qu’elle croira telle. Remplaçons l’Empire romain par l’Europe, les ariens, catholiques, orthodoxes, gnostiques par les sunnites, chiites, alaouites ou soufis, le pape par le calife, le fanatisme antiscientifique des premiers chrétiens par… le même venu du monde musulman, cette fois, et on peut imaginer notre avenir, à quelques différences près toutefois… Le peuple est davantage instruit que les paysans romains… et instruit par l’expérience aussi ! Laissera-t-il faire les lâches et brader les acquis humains, sociétaux et scientifiques ?

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Votre vision du Christianisme est, plutôt aproximative, excusez-moi …

      Le Christianisme par exemple, parce que les Evangiles n’ont pas du tout, du tout, les mêmes préupposés que le Coran s’est étendu, initialement, sur un mode totalement différent de celui de l’islam …

      Passage au Christianisme, suite à la prédication évangélique, d’une partie des communautés juives du bassin méditerranéen versus conquête au fil de l’épée dans le cas de l’islam …

    2. POUF

      En tout cas, il fallait beaucoup de courage pour être chrétien sous Néron par exemple. Certes, nous n’étions pas encore à la fin du IVème siècle. Mais à la fin du IVème siècle surgissaient de partout des « barbares » – notamment les Francs de Clovis – qui n’étaient pas spécialement des tendres et la conversion de Clovis fut plutôt mal vue de ses « guerriers ».
      Et pour tout dire, elle fut réalisée en raison d’un accord passé entre les évêques de cette époque – parce qu’ils constituaient la dernière force encore capable de tenir et d’administrer l’empire païen des Romains en totale déshérence – avec Clovis, dans l’unique but de ramener la paix et l’ordre dans les Gaules.

      Votre charge contre le christianisme est totalement caricaturale et ravale le christianisme au rang d’une vulgaire religion de fanatiques – comme l’islam – alors que l’occident christianisé a porté au plus haut, depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, les développements techniques, scientifiques, artistiques, philosophiques, au point de se confondre avec la civilisation !

      En croyant malin de critiquer le christianisme – qui est votre héritage culturel que vous le vouliez ou non – vous ne faites que rendre service à cette gauche « progressiste » et anti-cléricale en devenant, sans même vous en rendre compte, un de ses idiots utiles. Réveillez-vous !

      1. DenLibr

        Les barbares dont vous parlez étaient chrétiens, mais ariens. Il est exact que le christianisme a été moins ouvertement guerrier que l’islam parce qu’il s’est développé « pour Rome » et pour tenter de sauver l’Empire par l’apport décisif de Constantin, et non pour abattre Rome et envahir l’empire comme le voulaient les Nazaréens (qui devinrent musulmans après Mahomet, mais existaient avec la même doctrine 500 avant lui). Mais ces deux religions sont jumelles. Mahomet n’a rien inventé : il a outrageusement simplifié le judéochristianisme pour en stimuler les aspects guerriers qui existaient déjà. Le christianisme a plongé l’Occident dans la nuit de l’irrationalité et de la superstition, faisant reculer la civilisation des philosophes antiques et les connaissances scientifiques de l’Antiquité. L’Occident n’a repris sa marche en avant qu’à partir de la Renaissance, pas avant, par la redécouverte de l’Antiquité que l’Eglise s’évertuait à dissimuler. Le pape François ne s’y est pas trompé, voyant en l’islamisme un allié contre la laïcité et surtout contre l’athéisme, et un stimulant pour faire revenir la foi dans la chrétienté. J’ai longtemps cru que l’islam prêchait la haine et la chrétienté l’amour, mais cela ne résiste pas à l’examen dans les détails. Les deux religions prêchent (dans leurs textes les plus anciens, pas dans les adoucissements modernes d’une Eglise qui ne gouverne plus rien) la culpabilité, la violence, le primat de la communauté sur l’individu, les deux ont brûlé sorcières et hérétiques, mené d’effroyables guerres de religion. La grande différence qui nous illusionne, c’est que l’Eglise s’est réformée et non l’islam. Mais la base de départ est (presque) la même…

        1. Christine TasinChristine Tasin

          vous oubliez juste un petit détail… Le livre de référence des chrétiens c’est Les Evangiles où il n’est question que de pardon, d’amour, de sacrifice. rien à voir avec le coran qui n’est que haine, violence et punition. Et tout le reste n’est que littérature. Et c’est une athée amoureuse de l’Antiquité, nostalgique du polythéisme gréco-romain qui vous le dit.

          1. Marc

            Vive l’Empereur JULIEN!! Si son règne eut duré plus longtemps, il aurait pu sauver Rome! Peut-être le meilleur Empereur que Rome ait jamais eu!… Il est exact que les « pères de l’Eglise »(les Tertullien, Paul, Saint Augustin et consorts!)ont totalement perverti l’enseignement initial du Christ, en faisant de celui-ci un message d’intolérance et de haine! Le concile de Nicée fut UNE VERITABLE FORFAITURE, lors duquel de nombreux textes et évangiles très intéressants furent arbitrairement déclarés « apocryphes » et « hérétiques », ainsi que des principes-clés du Christianisme originel! De nombreux indices indiquent, par exemple, que le Christ enseigna la Réincarnation, qui est une doctrine infiniment plus miséricordieuse que des concepts aussi affreux que le soi-disant « péché originel » et l' »enfer » et la « damnation éternelle »!… Le Christianisme et ses principes auraient pu être intégré au sein de la foi polythéiste Gréco-Romaine, en corigeant les aspects les moins défendables de celle-ci…

  4. butterworth

    NON DENLIBR A RAISON les chrétiens idem que les islamistes ARTICLE WEB LES PAGES NOIRES DU CHRISTIANISME a l epoque de nombreux meurtres de paiens par les chrétiens incendies destructions revendications et CELA PARTOUT DANS L EMPIRE

    1. J

      C’est pas comme si les Chrétiens avaient été persécutés par l’Empire Romain, certes parce qu’ils critiquaient les mœurs de ce dernier, mais ils n’ont jamais envoyé une jeune fille se faire dévorer par des lions.
      Vous êtes encore allé voir le site christianophobe d’astrosurf ? Ce site pue l’antichristianisme, et n’est pas vraiment objectif. Ah mais s’il a été autorisé par le DECODEX…
      Et s’il vous plaît, évitez l’argument « Croisades », merci.

      1. Marc

        Redécouvrons la grande richesse de la pensée philosophique et métaphysique du « Paganisme »! Les classiques Grecs, bien sûr, et aussi les penseurs néo-platoniciens: les magnifiques « Enéades » de PLOTIN, les textes de PROCLUS, JAMBLIQUE, PORPHYRE et DAMASCIUS. On peut les télécharger gratuitement sur le Web.

  5. NICOLAS F

    L’armée en France! Là où c’est chaud, et les casernes,les camps près des citoyens.En ville.Avec beaucoup de chiens auxilliaires de la police,armée,gendarmerie.Dans le calme et la sérénité.
    La lâcheté est inscrite dans les gènes de ceux qui tuent des enfants,des vieillards,des femmes.
    A St Malo au 18è siècle ,on lâchait les « chiens du guet « ,de véritables molosses ,à l’extérieur des remparts pour dissuader les pilleurs d’or et d’épices (entreposés dans les caves d’intra muros.) de rentrer dans la cité.
    Aujourd’hui il est encore écrit sur le drapeau malouin : »St Malo à ses chiens,Reconnaissant » .C’est dire l’efficacité de nos gardiens à quatre pattes.

  6. UTR

    J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer à ce sujet , mais il n’est pas inutile de rappeler les scénarios probables se présentant à notre avenir

    1 – comme je l’ai souligné : la survenue de tueries de masse en grands centres urbains par des milices de guerriers dormants , obéissant aux ordres d’un émir occulte, et disposant d’un arsenal dépassant les capacités de défense de nos classiques policiers de ville ! ce cas de figure découle des constatations de Samuel Laurent ayant produit un ouvrage nommé  » Al caida en France  » avec comme précision le fait que les pouvoirs publics sont apathiques face à ce risque majeur

    2 – la multiplication des attentats improvisés par des anciens djihadistes du DAECH, dont le retour n’est pas contrôlé , sans même parler de leur dé islamisation qui demeurera à l’état de rêve inaccessible !

    3 – une montée inexorable de la migration arabe et africaine , qui accumulera des foules de migrants très vindicatifs , penchant fortement vers l’accomplissement en masse d’agressions contre les français de souche, autant pas gout du vol, que par appétit sexuel décuplé ! Les migrants seront d’autant plus dangereux, que beaucoup seront potentiellement encore plus radicalisés par les imams salafistes demeurés en France !

    4 – une progression exponentielle des « molenbeeks français » échappant à toute autorité d’état , ou régnera la charria en maitre, et qui seront des foyers de révolte urbaine d’une violence encore inégalée , ou les individus communautarisés en profiteront pour organiser des pogroms anti blanc français !

    Nous sommes par ailleurs parfaitement en droit d’envisager le couplage des phénomènes dévastateurs ici décrits , ce qui aggravera encore plus le chaos déjà catastrophique

    Face aux menaces identifiées , la vie en zone urbaine sera un grave facteur de fragilisation ou les risques vitaux seront omniprésents ! d’ou la nécéssité de se retirer en zone rurale au plus vite ,et y installer des unités de survie selon des méthodes déjà longuement évoquées sur resistance républicaine

    La menace de mort sera permanente et les français , même motivés , éprouveront les pires difficultés à se protéger contre des milices radicales puissamment équipées , à partir des arsenaux évoqués si dessus !

    Affirmons le tout net! , l’immense majorité des citoyens se trouve dépourvue de toute arme militaire , seule en mesure d’opposer une résistance crédible à cette déferlante hyper meutriére, devant laquelle les pouvoirs publics vont , probablement rester les bras ballants , en comptant la multiplication des épouvantables charniers ! ( Fillon, Macro – con? )

    En revanche , les citoyens ou des groupes de citoyens installés prudemment en zone rurale , pourront plus aisément repousser des hordes de barbares migrantes , dans la mesure ou ils bénéficient de matériels cynégétiques dits « civils , et si les assaillants ne sont pas quand même trop lourdement équipés ! d’ou la nécessité absolue de se munir de matériels de jardin en C;;;;;;12 qui auparavant étaient destinés à garnir les frigos et congélateurs , tout en soulageant le poids animalier sur nos belles forêts, ou les champs des paysans !

    Les modalités d’acquisition peuvent bien sur être connues auprés de moi , selon le souhait de chacun d’entre vous !

    Mais bien évidemment la masse des MOUTONS VEAUX PIGEONS! paieront inévitablement le prix fort ,et bien grace soit à nous de ne pas emboîter le pas de la cohorte minable des futurs condamnés , à la plus monstrueuse des boucheries collectives !

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      On peut toujours se rassurer en voyant, sur 800 ans, les cartes de la Reconquista espagnole.

      Par une poussée continue, à partir du microscopique réduit asturien, ils ont foutu l’envahisseur musulman hors de toute la péninsule…

      Mais on souhaite ne pas en arriver là !

  7. Agnes

    La guerre civile est inévitable et est le seul moyen de sauver la France : c’est sans doute regrettable mais nous sommes arrivés à un point de non retour.

  8. maury

    Oui Agnés pendant que nos politicards se disputent le bout de gras: la pieuvre allonge ses tentacules !!!Depuis un certain temps je me questionne au sujet des soi disant réfugiés :OU SONT ILS ? QUE FONT ILS?Nos merdias ont ils reçu l’ordre de la fermer sur le sujet ???Méfions nous car ça ressemble à un piège :ON NE NOUS DIT PAS TOUT!!!!!!!!!!!!Surtout aprés les vidéos où on voit des milliers de jeunes débarquer sans femmes ni enfants !on ne m’ôtera pas de la tête que nous avons à faire à une invasion programmée et tolérée par nos vendus de politicards européistes

  9. Rudolph

    Sans jouer les matamores ( mot d’origine espagnole datant de la Reconquête ) je pense que si cette guerre doit avoir lieu, il vaudrait mieux qu’elle n’attende pas trop que nous soyons en minorité démographique.

  10. mac gyver

    Si guerre civile il doit y avoir (les français sont tellement apathiques), je pense ,comme d’autres, que ça commencera dans les campagnes, en réaction à des crimes, par ex. Ce qui mettra le feu aux poudres, ce sera l’emprisonnement d’un « meneur » par les autorités. Des groupes se formeront; des groupes déjà formés se joindront au mouvement ,pour s’étendre dans toute la France. Ensuite , ce sera le rapport de force ,qui fera la différence

Comments are closed.