Liens entre vaccins et autisme ? Débat au parlement européen et à Paris les 9 et 13 février


Liens entre vaccins et autisme ? Débat au parlement européen et à Paris les 9 et 13 février

La polémique qui a valu au professeur Joyeux la radiation de l’ordre des médecins n’est pas finie. Il dénonçait à juste titre la vaccination abusive des enfants, qui, en théorie soumis à la seule vaccination obligatoire DTPolio se retrouvent vaccinés pour deux ou 3 autres maladies, faute de DTPolio disponible sur le marché… Or, les deux seuls vaccins  disponibles  dans les pharmacies depuis deux ans  sont des hexavalents (six maladies) qui, outre les trois vaccins obligatoires, contiennent l’hépatite B, la coqueluche et l’influenza. Depuis 2008,  le DTP classique a été retiré du marché et remplacé par des vaccins tétravalents, pentavalents puis hexavalents. Seul l’hexavalent est aujourd’hui encore en stock sur le marché et il est sept fois plus cher que la formule DTP la plus simple. Merci les laboratoires, merci le gouvernement.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/02/vous-devez-peser-pour-que-le-vaccin-dtpolio-soit-a-nouveau-disponibles-pour-nos-enfants/

L’affaire a été portée devant le Conseil d’Etat. On devrait avoir la réponse ces jours-ci mais on sait déjà que le rapporteur préconisait le retour à la mise à disposition de boîtes avec les seuls vaccins obligatoires, les laboratoires acceptant l’idée... mais uniquement pour les enfants présentant des contre-indications !

Depuis quand est-ce le fabriquant de voitures qui décide des règles du code de la route ?

N’oubliez pas, amis patriotes, que le Ministre qui a, en 2016, carrément refusé de remettre sur le marché les kits des seuls 3 vaccins obligatoires s’appelle Marisol Touraine, l’amie des labos et l’ennemie des citoyens français.

Nul doute que l’arrivée de Donald Trump au pouvoir va aider la mise en cause des excès de la vaccination, puisqu’il a publiquement dénoncé le rapport, selon lui, entre vaccination abusive et l’augmentation exponentielle de cas d’autisme.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/10/sante-et-vaccination-melania-et-donald-trump-sur-la-meme-ligne-que-le-professeur-henri-joyeux/

Et justement c’est ce sujet qui sera  à l’ordre du jour au Parlement européen  le 9 février et à Paris le 13.

1. Conférence-débat Vaxxed, Parlement Européen (Bruxelles) et Paris – 9 et 13 février 2017

Organisé par Michèle Rivasi, députée européenne, cette journée au Parlement Européen sera l’occasion de rencontrer et échanger avec des personnalités engagées dans la mise en lumière de la dangerosité de la vaccination telle qu’elle existe actuellement.

Ce débat sera accompagné de la projection du film “Vaxxed, from cover-up to catastrophe” (VOST)

 Ce film raconte l’histoire du Dr Brian Hooker, qui a recueilli le témoignage d’un expert de l’industrie pharmaceutique ayant affirmé avoir, lui-même, faussé des études tentant d’explorer l’existence d’un lien possible entre vaccin ROR et autisme. Les révélations contenues dans le film sont terrifiantes. Les témoignages des familles de victimes du vaccins le sont plus encore.

A l’issue de ce film, il y aura un débat. Sera présent, le Dr Andrew Wakefield  qui, en 1998,  a publié dans The Lancet, une prestigieuse revue médicale, une étude établissant un lien probable entre autisme et vaccin ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole).  Sa recommandation à l’époque : se tourner vers le vaccin unique pour protéger de la rougeole….

Les Pr. Romain Gherardi et Luc Montagnier seront également présents aux côtés d’Andrew Wakefield (réalisateur du film) pour animer ce débat.

https://www.suretevaccins.com

 

Nota Bene

Certains lecteurs se demanderont ce que fait cet article sur notre site, quel rapport avec l’islam, avec la laïcité et la défense de la République…

La triste réponse est que nous avons l’impression de devenir des machines  à consommer et que la santé semble de plus en plus souvent être un prétexte pour faire marcher la boutique et enrichir des spéculateurs du monde entier. Nous rendre malades sous prétexte de prévenir des maladies, nous inonder de mal bouffe, de colorants, adjuvants, et autres Mac Do ou Quick (halal)… c’est le même combat, celui du patriote qui voit son pays conquis et ses descendants atteints de maladies dégénératives dont on ne peut penser qu’elles soient normales ou le fruit du hasard. Trop c’est trop.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


66 thoughts on “Liens entre vaccins et autisme ? Débat au parlement européen et à Paris les 9 et 13 février

  1. Lacaille Patrice

    je ne lis pas résistance républicaine pour recevoir une information pseudo scientifique ( le professeur joyeux est un chirurgien et ne connait rien aux vaccins ) !
    les vaccins ont sauvé la vie à des millions de personnes ( la rougeole est une maladie mortelle dans les pays pauvres et tue encore dans les pays développés ).
    critiquer les vaccins , c’est retourner au moyen-age comme le font les islamistes qui empechent l’éradication de la polio en refusant la vaccination ( en Afganistan par exemple ).

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Sauf qu’apparemment vous ne lisez pas soigneusement ce que nous écrivons nul ici n’a dit qu’il fallait arrêter les vaccins, nous défendons la République et les Français contre tous les excès et quand il y a des excès de vaccination il nous appartient aussi de le dire

      1. Lacaille Patrice

        je suis désolé mais il n’y a pas d’excès de vaccination en France mais plutot un déficit de vaccination ( hépatite B , rougeole , oreillons , rubéole , méningite , cancer du col de l’utérus ) !
        on ne peut pas dire qu’un vaccin est inutile ou dangereux sans preuve scientifique.
        si vous voulez défendre les Français contre les excès , il y en a d’autres qui sont réellement dangereux ( pesticides , excès de sel , de sucre et de graisse dans l’alimentation , vitesse au volant , sans parler de l’alcool , du tabac et des drogues ).

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Je suis désolée mais la campagne pour la vaccinatino massive contre l’hépatite b a été très vite cessée, devinez pourquoi. Et des milliers de jeunes ont développé des maladies auto-immunes.
          Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus est une hérésie qui fait prendre de gros risques aux jeunes fille.
          Pour le reste à quoi bon vacciner contre la rubéole maladie bénigne ?
          pourquoi à votr avis ne vaccine -t-on contre la méningite que lorsque il ya risque de contamination ?
          Et enfin associer plusieurs vaccins, toujours plus, c’est jouer avec le feu

          1. Lacaille Patrice

            décidément vous me décevez , vous n’avez aucun argument ( vous etes beaucoup plus convaincantes quand vous luttez contre l’islam ).
            la polémique sur l’hépatite B n’a existé qu’en France (on vaccine à grande échelle aux USA ) et vos prétendus cas de maladie auto-immune n’ont jamais existé !La campagne de vaccination a cessé à cause de la lacheté des ministres qui ont cédé devant les opposants aux vaccins ( on retrouve la meme attitude devant l’islam ).
            je suis étonné qu’une féministe ne veuille pas diminuer l’incidence des cancers du col ( sans parler des cancers ORL qui commencent à apparaitre chez les non fumeurs ).
            pour la rubéole , allez parler de bénignité aux enfants de femmes contaminées pendant leur grossesse.
            pour la méningite il y a un vaccin dans le calendrier vaccinal qui est proposé à partir de un an pour tous les enfants.
            enfin , vacciner ce n’est pas jouer avec le feu mais c’est l’empecher de prendre et de se développer.

          2. Spipou

            Associer plusieurs vaccins, c’est jouer avec le feu ? Références scientifiques à l’appui d’une telle affirmation, s’il vous plait ?

            On sait au contraire que l’association des vaccins les rend beaucoup plus efficaces. Je ne connais pas le processus qui fait ça, mais c’est un fait avéré depuis les années 50, au point que c’était même dans les livres scolaires de sciences naturelles quand j’étais gamin.

            Puisque vous parlez de Michèle Rivasi, dont on se demande bien se qu’elle fait là puisqu’elle n’y connaît rien, vous feriez mieux de lui demander quelques cours sur la radioactivité et ses effets sur le métabolisme, parce que là c’est sa spécialité.

            « maladies dégénératives dont on ne peut penser qu’elles soient normales ou le fruit du hasard ». Ah ? Pourquoi on ne peut penser ça ?

            Mais effectivement, on peut se poser des questions sur des pathologies qui étaient autrefois quasi-inexistantes, telles que les allergies, ou rare, comme la leucémie. On est en droit de se demander si elle ne pourraient pas être dues, par exemple, à l’énergie nucléaire… En ce qui concerne la leucémie, ça a été prouvé dès les années 70, mais les études ont été enterrées.

          3. Christine TasinChristine Tasin Post author

            comme c’est facile, et l’alimentation, et Monsanto, et les adjuvants, et les colorants, et les huiles extraites en les chauffant particulièrement dégueulasses qui rapportent gros … Lisez donc pour commmencer, pour commencer seulement, quelques livres du médecin suisse Kousmine qui montrer par des tableaux saisissants l’évolution génératio après génération de la santé d »une famille donnée avec l’importance de l’alimentation. Quant à l’association de plusieurs vaccins « on sait »… quand on connaît le poids des laboratoires qu’on voit les honteuses campagnes de vaccination conseillées pour arranger les labos.. une seule chose est sûre « on ne sait rien ». Et l’énergie nucléaire n’a rien de polluant, c’est celle qui a le moins de répercussions sur la santé. Mais on ne sera pas d’accord sur le sujet, on a ( en tout cas moi ) bien autre chose à faire que de discuter à l’infini du sujet. Basta

          4. Spipou

            Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de saletés dans l’alimentation !

            Mais donnant-donnant, puisque vous me conseillez de lire les livres de Kousmine, je vous conseille de lire les études de Rosalie Bertell et Alice Stewart sur les effets des faibles doses de radioactivité.

            Grâce à elles, « on sait », oui. On sait, par exemple, d’où est venue « l’épidémie » de leucémies qui a démarré dans les années 50, et qui ne s’est pas arrêtée depuis. Vous avez bien d’autres choses à faire ? Alors pourquoi démarrez-vous ce genre de sujets ?

            Heureusement que tout ce que vous dites sur le nucléaire et d’autres sujets ne m’empêche pas de défendre la liberté d’expression, sinon je ne me serais pas donné tant de mal pour relayer votre appel. Mais au moins ayez l’honnêteté d’accepter la discussion. Vous avez le droit de n’avoir aucune connaissance scientifique, en tant que professeur de lettres, mais on a le droit de vous contredire. Comme dit Patrice, vous êtes autrement plus convaincante sur l’islam, là on voit que vous avez étudié le sujet.

        2. Christine TasinChristine Tasin Post author

          ben voyons crevons la bouche ouverte sans sel, sans sucre, sans alcool, sans tabac, sans vitesse… mais faisons-nous vacciner à tout va pour tout et n’importe quoi. Autant crever tout de suite

          1. Lacaille Patrice

            alors là je suis atterré !lire ce genre de commentaires venant d’une professeur de lettres me désole ( on se croirait dans la télé-réalité ).
            vous critiquez les méchants capitalistes de l’industrie pharmaceutique ( qui sont certes critiquables mais pour d’autres raisons ) et vous acceptez de vous faire empoisonner par les « gentils « capitalistes de l’agro-alimentaire ,du tabac et de l’automobile,
            je me permets aussi de vous informer que les principales victimes de ces excès appartiennent aux couches sociales les plus défavorisées et je doute fort que soyez cliente des fast-food et des rayons « 1er prix » des supermarchés ou que vous preniez la route en sortant d’un boite nuit après avoir consommé de l’alcool et du cannabis.
            alors si vous voulez « crever  » à petit feu , libre à vous ; en ce qui me concerne je préfère vivre en bonne santé ( et sans me priver ).

          2. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Vous tombez de la lune ?Je vous parle de l’usage normal de bon vin, de bonne chère, assaisonnée avec ce qu’il faut de sel et de sucre,C’est ça que vous appelez excès ? … Et vous osez me parler de mac do, de litres de bière, de cannabis ? Vous êtes vraiment à la ramasse

          3. Spipou

            Autant crever tout de suite ? Ben c’est ce qui se passait avant la découverte du phénomène vaccinatoire par Jenner. Taux de mortalité des enfant tournant autour de 50%…

          4. Lacaille Patrice

            je ne tombe pas de la lune mais les bras m’en tombent !
            vous n’avez aucun argument valable , vous ne faites que déformer mes propos avec une mauvaise fois sans nom et en plus vous n’etes pas très courtoise.
            j’ai assez perdu mon temps

        3. Louis

          Le lobby pharmaceutique, le voilà le véritable danger.

          Les métaux lourds présents dans les vaccins, ça vous parle ?

          Les symptomes:
          Fibromyalgie,
          Céphalée, maux de tête,
          Douleurs de dos,
          Engourdissement, fourmillement, douleurs des doigts ou des pieds, douleurs articulaires, spasmes ou crampes musculaires ou gonflement des extrémités,
          Difficulté à tenir avec les doigts,
          Déséquilibre,
          Fatigue physique et chronique,
          Difficulté de respiration, oppression dans la poitrine,
          Ralentissement de la réflexion, perte de mémoire, on se trompe de plus en plus sur les mots à employer, élocution difficile,
          Apathie, grande faiblesse générale et manque d’énergie,
          Indifférence,
          Troubles psychiques : angoisse, irritabilité, accès de colère, dépression, nervosité, difficulté à décider, instabilité émotionnelle,
          Difficulté à s’endormir ou hypersomnie,
          Muscles bougent tout seul pendant le sommeil,
          Sècheresse de la peau,
          Allergie,
          Chute de cheveux,
          Eczéma,
          Gingivite,
          Sinusite et maux de gorge,
          Infection à répétition, mycoses, herpès, candidoses chroniques,
          Hypoglycémie, coup de pompe,
          Douleurs au niveau des dents et des gencives,
          Tremblement des mains, lèvres, paupières,
          Tétanie,
          Mouvement involontaire,
          Névralgie faciale,
          Maladie de parkinson,
          Elocution difficile,
          Perte d’audition,
          Sclérose en plaque,
          Maladie neuro-dégénérative (Alzheimer),
          Trouble déficitaire de l’attention ou hyperactivité (TDA),
          Autisme,
          Idée fixe,
          Tics,
          Trouble digestif,
          Maux d’estomac,
          Vertiges résistants aux traitements,
          Trouble de la sensibilité : toucher, odorat, vision, audition,
          Hyper / hypothyroïdie,
          Troubles cardiaques,
          Diabète,
          Affaiblissement du système immunitaire,
          Mononucléose,

          ce à quoi il faut ajouter:
          Parkinson
          Alzheimer
          TDA/hyperactivité
          et probablement maladie de lyme

          Liste non exhaustive

          tapez métaux lourds symptomes sur google, les listes sont foison.

          Imaginez un peu la mine d’or que constitue pour les labo pharmaceutiques chaque personne intoxiquée.

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            c ‘est en tout cas une sacrée saloperie dont on sait que son ingestion participe à la déclaration d’Altzheimer

        4. Spipou

          Il a été prouvé par un certain nombre d’études sérieuses que l’autisme n’avait rien à voir avec les vaccins.

          Cette supercherie scientifique avait démarré avec une « étude » suédoise qui s’est avérée par la suite mal conduite, par des gens qui avaient un a priori contre la vaccination.

          Pourquoi pas supprimer tous les vaccins, pendant qu’on y est ? On verra ainsi le retour de tout un tas de joyeuses maladies telles que le croup, le tétanos… Un médecin âgé m’a raconté ce que faisait le tétanos, c’est tout à fait charmant. Ca donne envie d’essayer.

          On ferait mieux de s’occuper du mauvais usage des antibiotiques, qui provoque l’apparition de souches antibiorésistantes. Ca, c’est une vraie bombe à retardement. Bizarrement, personne n’en parle.

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Etudes sérieuses ? vous plaisantez ? les doutes sont au contraire de plus en plus fondés par d’autres études sérieuses

          2. Spipou

            Non, je ne plaisante pas. J’ai suivi un peu le sujet depuis les premières études suédoises, et elle ont toutes été réfutées.

            Quant à la mauvaise utilisation des antibiotiques, je ne plaisante pas non plus.

          3. Louis

            La supercherie scientifique est celle organisée, planifiée de longue date par le lobby pharmaceutique afin de décrédibiliser celles qui sont indépendantes.
            Exemple de monsanto: leurs propres études vont à 3 mois, pas plus:3!

            Pourquoi Monsanto si soucieux de prouver l’innocuité de ses semences ne les mène pas à 2 ans, 1 an ? Ils pourraient ainsi rassurer les populations.
            Réponse aussi bête que simple: Les symptomes, tumeurs énormes chez les rats, donc pour l’homme apparaissent au bout du 4ème mois en général.

            Le Pr Séralini les a financées et réalisées par une université, d’autres depuis, en Suisse et Suède les ont renouvelées, toutes avec le même résultat catastrophique.
            Séralini a été radié de l’ordre des médecins, logique, tout comme Marine le Pen est mise au ban, et comme Christine ici même, Pierre Cassen et tous les lanceurs d’alerte qui refusent le mensonge institutionnel.

            Sur 10 médicaments, 7 sont au mieux inutiles, au pire nuisibles: Les premiers rapportent, les seconds en rapportent beaucoup plus. Posez vous simplement les bonnes questions et vous trouverez les bonnes réponses.
            Renseignez vous, et je suis très loin d’être « complotiste ».
            Le principal souci du lobby surpuissant de la santé, qui a infiltré tous les organes d’état en France comme ailleurs est de faire le maximum de profit:

            Ils savent que la prolifération de produits dangereux empêche l’identification des causes des maladies, et en jouent, comme pour les milliers d’adjuvants alimentaires et autres.
            Et quand bien même le rapport avec un produit spécifique est établi, c’est le parcours du combattant pour avoir gain de cause.

            Quel est leur interet à voir la population en bonne santé parceque correctement soignée avec des méthodes souvent ancestrales aui sont aujourd’hui encore les plus efficaces? Aucun.
            Leur gagne pain est la maladie, la plus longue et la plus couteuse qui soit, et avec le maximum de personnes concernées.
            Ouvrez les yeux!

          4. Louis

            Je rectifie la maladie de lyme ne fait pas partie de la liste effectivement, par contre l’aluminium est considéré comme un métal lourd, au même titre que le plomb, le mercure etc.
            Sa classification de « métal lourd » n’a aucun rapport avec son poids physique, je vous le rappelle même si je suppose que vous devez le savoir.

    2. denise

      Je ne sais si il ne connait rien aux vaccins , comme vous le dites mais en tous cas plusieurs associations de vaccins se trouvent dans le même ! pourquoi ?c’est nouveaux ? le DTP est obligatoire alors pourquoi associer d’autres qui ne le sont pas ..il n’est pas le seul à dire quelques vérités mais un enfant ne peut « lutter  » avec cette injection « massive  » complètement inutile . Ce dont vous ne parlez pas , vous qui savez , c’est qu’il y a de l ‘ aluminium dans les vaccins également néfaste , alors qu »il n’y en avait pas avant ..en Suisse ils vendent des vaccins sans aluminium, et quand j’en parle avec des parents je leur dis bien d’aller l’acheter là bas ..et c’est aussi le Prof .Joyeux qui en a parlé le 1er.. vous savez tout de même que en dehors des vaccins , d’autres traitements ont été mis sur le marché : le distilbène et d’autres depuis dont on a beaucoup parlé, des années de reconnaissance et puis aujourdh’ui les statines .. bref , c’est génant pour vous que les gens se méfient et soi vigilant ?

    3. Philiberte

      Sauf, qu’apparemment, vous bêlez bêtement sans réfléchir: le professeur Joyeux n’a jamais dit d’arrêter de vacciner, mais de le faire sans adjuvants, ni pour des maladies (hépatite B , rougeole , oreillons , rubéole , méningite , cancer du col de l’utérus ) guérissables de nos jours, ou sexuellement transmissibles. L’hépatite B à un nourrisson, c’est se foutre du monde. Quant au cancer de l’utérus, rien ne prouve que ce vaccin soit efficace. Et tout vaccin comporte des risques. J’ai connu des parents qui ont perdu une enfant suite à un vaccin contre la variole.

  2. grélaud

    Christine tasin le professeur joyeux n’est pas radié de l’ordre de médecin il la dit je crois sur tv liberté, a reconfirmé de toute façon ils veulent nous détruire par n’importe quel moyen ,il y a trop de monde en France ils faux en tué au maximum pour les remplacé

  3. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    On ne sait pas exactement tout ce qu’il y a dans les vaccins. On sait déjà qu’ils rapportent beaucoup d’argent aux laboratoires, mais ce n’est peut-être pas ça le plus grave…

    1. Spipou

      Ce qu’on sait en tout cas depuis que la vaccination existe, c’est que les maladies contre lesquels ils protègent leur rapporteraient beaucoup plus.

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        tout est question de juste mesure et là on es t passés dans la démesure et la marchandisation du corps

        1. Spipou

          Marchandisation ????

          La marchandisation du corps c’est la GPA. J’aimerais comprendre en quoi les vaccins associés sont une marchandisation du corps !

  4. Alexcendre 62

    Mon petit garçon a révélé son autisme après ses vaccinations ? , quoi en penser je n’en sais strictement rien , mais ce que je lis ici ou là me perturbe beaucoup et comme je sais que le monde du fric a tout prix ne recule devant rien je me dis peu être que oui il pourrait avoir une relation de cause . Il faut vingt ans pour commencer a avoir des informations fiables si je me fis aux grands scandales de santés publiques qui éclatent de temps a autres , hélas nous n’avons pas d’autres solution que d’attendre , en attendons gérons nos problèmes avec le retard cent fois confirmé que la France a dans ce domaine comparé aux pays du même niveau de développement .

  5. patito

    tout est une question d’argent : si il y a 3% des enfants vaccinés qui deviennent autistes le coût est il moins élevé que si il y a un gros pourcentage qui auraient la polio

    donc le calcul est vite fait et les parents ont de la chance ou pas

  6. BOKAN

    Bonsoir,
    Je vous remercie pour cet article sur la dangerosité des vaccins, mon fils qui a maintenant 25 ans a été vacciné avec le ROR avant ses 1an et tout de suite après son état de santé ses dégradés. Il a été diagnostiqué « autiste » à 3 ans, le seul de mes enfants a avoir eu le ROR est autiste, les deux autres fille et garçon sont indemne il ont eu des vaccins dissociés. Ce n’est pas anodin sur trois enfants un seul est malade ce n’est pas une coïncidence. Je conseille au parent de ne pas vacciner leurs enfants avec le ROR par principe de précaution. J’ai remarqué qu’à chaque fois qu’il y a une campagne de vaccination obligatoire, il y a des enfants nés ces années-là qui sont autiste, pourquoi ? La cause de l’autisme est l’aluminium adjuvant des vaccins mon fils a passé une IRM du cerveau et l’on ne me l’a pas donné malgré plusieurs demandes ceci parce que l’aluminium se fixe dans le cerveau est donc on voit les conséquences sur une IRM. Voilà, je voulais juste apporter mon témoignage sur cet article et je remercie résistance républicaine de parler aussi d’autre sujet. MERCI.

  7. Xtemps

    Avec l’Islam en plus de tous les graves problèmes que nous avons déjà et découvrir çà encore, çà ressemble vraiment un programme d’extermination, un génocides quoi.

    1. Spipou

      Oui, c’est vrai… Si on n’a plus le droit de se choper une bonne tuberculose ni de prendre sa dose quotidienne de coke et d’héroïne, avec une bonne crise de goutte et de beaux chicots bien noirs (ah, sucre mon amour !)…

      Non au génocide du bacille de Koch !

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        les écolos à la con anti-nucléaire, anti-sucre, anti-alcool, anti-tout sont des anti-vie, ils n’aiment que les interdits

        1. Spipou

          Le robot a dû faire tomber mon commentaire dans les indésirables.

          Si vous pouviez avoir la gentillesse d’aller l’y repêcher, car je ne suis pas un écolo à la con anti-tout, et ce n’est pas parce que le parti écolo est un peu con que tous les écologistes sont des cons.

  8. Amélie Poulain

    J’approuve totalement votre article Christine, cela fait partie de tout ce qui nous tue à petit feu. Il n’est pas question bien sûr de ne pas se faire vacciner, les vaccins sont nécessaire dans certains cas et ont sauvé des vies, mais le faire de façon intelligente et avec le moins de danger possible.

    Il y a eu à la télévision, je ne me souviens plus sur quelle chaine, un documentaire très intéressant notamment sur les méfaits de l’aluminium introduit dans les vaccins. II y aurait même eu à un moment, possibilité de vaccins n’en contenant pas mais…. beaucoup moins chers, et ce sont les premiers (avec aluminium) qui aurait été retenu. Je ne serais absolument pas étonnée du lien entre aluminium/autisme, et, en tous les cas, il est essentiel de s’interroger là-dessus.

    Je me souviens aussi que l’on montrait, tests cliniques à l’appui avec mesures faites par des professionnels compétents, la fixation d’aluminium dans l’organisme d’une femme qui avait, volontairement pour l’expérience, utilisé un déodorant qui en contenait pendant un temps déterminé (donc recherche scientifique effectuée dans les protocoles normés habituels), et les mesures étaient effarantes et très parlantes sur la dangerosité !

    Or, l’effet de l’aluminium sur le cerveau est connu…..

    Mais il y en a qui savent tout….. Pourtant, bien des maladies apparaissent sans que l’on comprenne pourquoi (notamment parait-il les cancers ORL, je l’apprends…), ce doit être juste « comme ça », dans l’air du temps…

    Que de bêtises….. La médecine est loin d’être infaillible mais dans ce domaine, il y en a beaucoup qui se prennent pour des dieux. Je crois que dans la Société ont les a beaucoup poussés dans ce sens, et c’est de pire en pire je trouve.

    Heureusement qu’il y a des médecins intègres et courageux comme le Professeur Joyeux (même chirurgien, il a fait des études de médecine et sait lire les compte-rendus de recherche).

    J’aime bien l’argument « ce n’est pas scientifique » : il y en a qui l’utilise alors qu’il n’ont, de leur côté, fait aucune recherche dans le sens d’un protocole expérimental précis qui pourrait valider ce qu’ils avancent. C’est tout simplement de la croyance… et, avec la vie des gens, on ne peut se permettre de jouer aux dés.

      1. Amélie Poulain

        De rien Christine. Je regrette simplement de ne pouvoir me souvenir plus précisément des références de ce documentaire.

  9. zipo

    Il faut savoir qu’au royaume uni ils n’ont pas vacciné sciemment plus de 2000 enfant et ont costaté que ceux-ci se portaient aussi bien que les autres voire en meilleure santé!!
    Il est idiot de vacciner un enfant avant 2 ans car son organisme ne fabrique pas encore de défenses immunitaires !!
    Dans beaucoup de pays c’est interdit !!pas avant un an et demi!!
    C’est les progrès de l’hygiène qui ont éradiqué les épidémies ,il est donc parfaitement inutile de vacciner pour ces maladies !
    Seuls les pays sous-développés connaissent encore ces épidémies !
    Au contraire en vaccinant on réintroduit ces virus!!!
    Quand au vaccin de la grippe il a prouvé son inefficacité depuis longtemps !!!
    Place donc aux charlatans qui se font du beurre sur notre dos!

  10. Philiberte

    Je suis pour les vaccins contre le tétanos, qui provoque une mort horrible, pour celui contre la polio, aussi, mais c’est à peu près tout, puisque la variole a été éradiquée.
    Je suis contre les vaccins dont les maladies peuvent guérir, surtout de nos jours.
    On est en train de forger des générations de gens faibles, n’ayant aucune résistance naturelle, comme ces peuples d’Amérique du sud, décimés par des maladies contre lesquelles ils n’avaient développé aucun anticorps.

  11. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

    Que chacun soit libre et prenne ses responsabilités. Rien ne doit être obligatoire.

    Pour ce qui est de l’aluminium, écrire « Professeur Gherardi » sur Google. C’est certain que l’aluminium est un poison dangereux. Ce brillant professeur a cessé d’être aidé lorsqu’il a soupçonné un lien entre vaccins à l’aluminium et certaines maladies. Il a même été persécuté mais est arrivé quand même à prouver la nocivité de l’aluminium dans certains cas. Ceux qui sont apparemment connaisseurs et qui malgré tout nient les dangers de ces vaccins ne me paraissent pas sincères. Qu’est-ce qui les motive ?

    1. Louis

      Qu’est-ce qui les motive ?
      Les lobbys pour lesquels ils travaillent et qui font un travail de désinformation particulièrement efficace.

      1. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

        C’est tout à fait plausible. Les industriels ont la nécessité absolue de faire du chiffre d’affaire et cela en conduit certains à faire prendre des risques aux autres. Maintenant que l’action néfaste de l’aluminium est prouvée dans certains cas, le reconnaître pourrait donner lieu à des actions en dommages ruineuses.

  12. WTF

    Bonjour,

    Tombé par hasard sur votre article, je ne peux que soutenir vos propos Christine et Amélie.

    Mon carnet de santé est à jour de tous les vaccins obligatoires et ce depuis que je suis gamin. Mes parents m’ont même vacciner contre l’hépatite B. Mais je doute de plus en plus sur l’innocuité à COURT MOYEN et LONG terme des vaccins!

    Quand je lis les premiers commentaires qui ont fait suite à la publication de l’article, force est de constater qu’en matière de vaccination, beaucoup de gens se reposent encore sur des croyances ou des « on dit ». La vaccination est comme un dogme qu’on leur a martelé depuis leur landau et il est si mal venu de remettre en question ce fondement d’eux-même!

    C’est leur choix. Ce n’est plus le mien. Cela fait plusieurs mois que j’ai décidé de m’informer sur le sujet de la vaccination, depuis que deux personnes de mon entourage ont subit des effets secondaires avérés suite à des rappels de vaccin.

    En terme de santé publique, il ne s’agit pas de « croire » dans l’efficacité d’un médicament, mais de démontrer, faits et statistiques à l’appui, que la balance bénéfice/risque penche du bon côté.

    Idem lorsqu’on « croit » qu’un médicament présente des risques pour la santé humaine, il faut démontrer scientifiquement ce qui cloche et pas simplement se faire une opinion au doigt mouillé.

    Entre l’amélioration des conditions sanitaires et la vaccination, lequel de ces deux paramètres a le plus contribué à faire chuter les cas de Polio ou de Dipthérie ou de Variole? Dans quelle proportion?! Je n’en sais rien et vous non plus. Personne ne peut répondre à cette question. Chacun manipulera les statistiques comme ça l’arrange.

    En revanche, certains travaux scientifiques ont « récemment » remis en question l’innocuité de certains composants des vaccins. C’est notamment le cas des seuls d’aluminium tant décriés.

    Ces sels d’aluminiums ont été étudiés par l’équipe des Pr Gherardi et Pr Authier du CHU Henri Mondor. Ces scientifiques ont apporté la preuve matérielle de la nocivité de l’aluminium contenu dans les vaccins. Leurs travaux ont été suivis et approuvés par d’autres spécialistes internationaux tels que Pr Christopher Exley et Pr Yehuda Shoenfeld qui sont juste deux références mondiales dans leur domaine.

    Avez-vous pris connaissance de leurs travaux? avez-vous lu leurs études? leurs méthodologies de travail? leurs conclusions? Peut-être devriez-vous!

    Réduire le débat à un « pour ou contre la vaccination » ne fera jamais avancé les choses. En revanche, réfléchir à une vaccination plus propre serait un véritable progrès.

    Peut-être aurez-vous -ou l’un de vos proches-, à l’occasion d’un rappel de vaccin, « la chance » de faire partie des x% de personnes chez qui l’aluminium conduit à développer des myophacites à macrophage? Votre opinion changera-t-elle à ce moment là?

    Ne pas ouvrir les yeux sur la nocivité de l’aluminium est proprement irresponsable et irrespectueux envers les malades de myophacite à macrohage et ce d’autant plus qu’une alternative non nocive existe grâce au phosphate de calcium par exemple.

    En continuant de fermer les yeux sur les procédés de vaccination actuels, vous continuez d’être les larbins et les cobails de l’industrie pharmaceutique.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci d’avoir pris le temps d’apporter de l’eau à notre moulin avec des arguments et des exemples

    2. Spipou

      Le recul de la polyo et de la diphtérie est dû aux vaccins.

      Le recul de la peste est dû aux progrès de l’hygiène.

      Quant aux adjuvants à l’aluminium, ça n’a rien à voir avec les vaccins associés.

  13. Spipou

    Christine, autant je me bats pour votre droit à l’expression même si on n’est pas d’accord sur plein de sujets, comme vous avez pu le constater par ailleurs, autant je trouve que parfois manquez de discernement et vous n’êtes pas très ouverte à la discussion. Me classer implicitement dans la catégorie des écolos anti-tout, ce n’est guère élégant.

    Il se trouve que j’ai de modestes connaissances scientifiques qui me permettent de comprendre les mécanismes de fonctionnement de la fission nucléaire et de l’effet de la radioactivité sur le métabolisme, choses qui ne sont pas très complexes. Sur le réchauffement climatique, par exemple, j’éviterai de me prononcer dans un sens ou dans un autre, car la science est encore très loin d’avoir tout découvert, et beaucoup de mécanismes en jeu dépassent mon niveau de connaissances et de compréhension, mais je l’admets.

    Ici, on mélange les adjuvants à l’aluminium et les associations de vaccins, qui sont deux choses différentes, ce qui fait que les commentaires sont un ragoût indigeste mélangeant ceux qui font état de certaines connaissances sur l’aluminium et d’autres qui parlent de « programme d’extermination et de génocide » ou qui classent l’aluminium parmi les métaux lourds !

    Il y a un moment où il faut savoir admettre qu’on n’a pas les connaissances nécessaires pour juger, et ça serait sympa de ne pas traiter le contradicteur « d’anti-vie » ou autres joyeusetés dans le même genre. Ceci dit, vous avez bien le droit de dire ce que vous voulez, d’autant plus que c’est votre blog et non le mien. Mais je vous conteste toute légitimité pour parler des vaccins ou des effets de la radioactivité. Je conteste toute légitimité à Michèle Rivasi pour parler des vaccins, mais par contre elle est légitime pour parler de la radioactivité.

    Un mot pour les parents d’enfants autistes : je sais que des autrichiens ont développé une méthode permettant aux autistes de s’exprimer à l’aide d’ordinateurs (dans le reportage que j’avais vu, le « truc » était de soutenir le poignet de l’enfant à proximité du clavier pour lui permettre d’écrire). C’était extraordinaire, on voyait en particulier un enfant qu’on croyait muré en lui-même écrire des pages et des pages sur ce qu’il ressentait. Malheureusement, je ne saurais pas dire si cette méthode a été adoptée en France, et à l’époque de ce reportage, l’ordinateur était répandu, mais pas l’internet.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci spipou pour cette info qui peut peut être ouvrir des perspectives aux parents d’enfants autistes

      1. Spipou

        De rien, et je suis vraiment désolé de ne pas pouvoir donner davantage de références.

        Mais j’espère que vous avez lu le reste de mon commentaire !

    2. Amélie Poulain

      Il y a aussi des méthodes américaines d’hyper-stimulation qui marchent très bien parait-il.

      C’est assez décrié en France (surtout ceux qui sont pour la psychanalyse qui pourtant ne marche pas du tout pour ce type de pathologie) donc il faut que les parents se renseignent, je sais qu’il y a des prises en charge qui sont possibles.

      L’autisme est une pathologie complexe avec des causes mal définies et certainement différentes selon les cas, il est important de se renseigner car d’autres types de prises en charge sont possibles,comme les thérapies comportementales et cognitives etc….

  14. frejusien

    En tout cas, le vaccin contre la grippe prouve chaque année son inefficacité, pourtant, chaque début d’hiver, on subit la campagne de vaccination.
    Cet hiver, épidémie de grippe dans une maison de retraite, la moitié des décédés étaient vaccinés

    1. Spipou

      Le gros problème du vaccin contre la grippe est qu’il faut prévoir à l’avance la souche qui frappera pendant la période hivernale. Parfois, c’est une autre souche que celle prévue qui déferle, et dans ce cas effectivement, le vaccin est inefficace.

      Ceci dit, si vous dites que dans cette maison de retraite la moitié des décédés étaient vaccinés, vu que la quasi-totalité des retraités se font vacciner, si on fait le calcul des pourcentages, ça veut dire que le vaccin a tout de même été efficace.

      Plus clairement, disons qu’il y avait 100 personnes dans cette maison de retraite, avec 90 vaccinés et 10 non vaccinés, et 10 morts au total. Ca fait 50% de morts chez les non vaccinés et 4,5% chez les vaccinés.

      1. Spipou

        J’ai pris des chiffres un peu au pif pour la facilité du calcul, mais je pense que le taux de vaccination chez les pensionnaires de maisons de retraite est même supérieur à 90%. Comme les directeurs de maisons de retraite ne veulent pas prendre de risques, le vaccin antigrippal y est presque obligatoire. En ce qui concerne les personnes sous tutelle, on les vaccine sans même leur dire.

  15. Amélie Poulain

    Je rajoute qu’on est là en train de nous assommer avec la nécessité absolue des vaccins, alors qu’on laisse maintenant, en toute quiétude et impunité, des gens tuberculeux en état de pouvoir contaminer se balader partout où il y a du public.
    Avant, il y avait isolement du patient tant que le BK était actif et la personne trouvait cela tout à fait normal, respectueux que l’on était de l’autre et des règles imposées.

    Mais maintenant, avec les « Droits du patient » (Loi de 2002)…….

    Ce n’est pas pour rien que la tuberculose a fait un nouveau bond (je ne sais pas où en sont actuellement les études épidémiologique à ce sujet).

    Peut-être y-avait-il finalement des vaccins BCG à écouler ….

Comments are closed.