Finkielkraut démissionne enfin de la Licra grâce au procès fait à Bensoussan


Finkielkraut démissionne enfin de la Licra grâce au procès fait à Bensoussan

Ce procès tourne donc une page, celle de la Licra identifiée désormais à l’antiracisme haineux qu’il avait commencé à dénoncer dans son essai « Au nom de l’Autre » : la Licra est désormais un autre Mrap, tout comme SOS Racisme, c’est-à-dire, une officine antisémite, dans les faits. J’aimerais savoir ce que Goldnadel ne manquera pas d’écrire sur ce procès.

http://fr.timesofisrael.com/proces-bensoussan-finkielkraut-demissionne-de-la-licra/

http://www.causeur.fr/direct-alain-finkielkraut-reagit-a-lactualite-de-la-semaine-42399.html

Le plus étrange est bien la schizophrènie avancée du président de la licra, Alain Jakubowicz, qui s’est lancé en campagne contre l’escroquerie intellectuelle que constitue le concept d’ « islamophobie ».

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/pour-le-president-de-la-licra-l-islamophobie-est-une-imposture_1848241.html

Comme quoi, tous les fous ne sont pas enfermés.

En fait, je suppose que la Licra qui tournait casaque bizarrement, ces derniers temps avait dû être noyautée (pure hypothèse) pour devenir un satellite du PS comme c’est déjà le cas pour l’UEJF, Union des Étudiants Juifs de France (ça par contre, ce n’est pas une hypothèse, c’est un fait avéré, comme le démontre entre autres le parcours de Klugman, ce petit con, ex-president de l’UEJF et desormais cadre socialiste officiant à la Mairie de Paris, identique au parcours de cadres de SOS Racisme, ayant intégré le PS, ces deux organisations etant des « pépinières » pour le renouvellement du PS).
D’ailleurs, ce triste sire de Klugman, il n’y a pas beaucoup de Juifs qui peuvent le souffrir et c’est un Juif qui vous l’ecrit !

Et enfin, je me demande sérieusement si la mort de la Licra n’etait pas une chronique annoncée : comment comprendre, autrement, la création toute récente de cette organisation qui a choisi de s’appeler Dilcra ?

 

Note de Christine Tasin

On rappellera en passant que le même Finkielkraut qui s’était engagé à venir témoigner au procès de son ami Renaud Camus il y a quelques années s’était déballonné quelques jours avant… Pensez, il était question de son élection à l’Académie françaises et il ne fallait pas que la honte attachée au « facho » qui parle de Grand Remplacement l’étouffât…

Mais il est élu à présent. Mais la roue tourne… il essaie de demeurer dans le sillage de la vérité dominante qui va bientôt être celle de la France : le Grand remplacement et la mort de la liberté d’expression ne sont pas des fantasmes de l’extrême droite mais une réalité.

Cela n’empêche pas cet imbécile de continuer à vilipender Marine Le Pen et Trump et à s’agenouiller devant Valls.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Finkielkraut démissionne enfin de la Licra grâce au procès fait à Bensoussan

  1. Avatarangora

    un pas en avant…
    un pas en arrière….
    trois pas d’un coté….
    trois pas d’l’aut coté….
    aucun intérêt!!!!!!!!!!!!!!

  2. AvatarRenoir

    Tout ce qui va dans le sens d’un éclaircissement des positions des uns et des autres est bon à prendre.
    Continuons à observer les positions/pantalonnades de Finkie d’un oeil à la fois détaché et amusé. Même un contorsionniste finit par avoir, pour quelques secondes, l’échine droite.

  3. AvatarFauchon

    Très juste Christine. Pourquoi il ne s’est pas mobilisé pour tous ceux qui ont été traduits devant la 17ème correctionnelle ? Cependant son virage radical a pu contribuer à changer les mentalités (continuité historique, dénonciation de l’antiracisme etc…). Il est juste en contradiction entre ses anciennes lubies et la réalité corrosive aussi pour les Juifs qui osent la dire.

    1. pikachupikachu

      Exact, l’analyse est tout à fait juste.
      Je suis en désaccord avec Christine de ce point de vue. Finkielkraut est un type bien, mais « con » n’est pas le qualificatif lui convenant. Il a de vieilles lubies de gauche qui ont trait, j’imagine, à un sentimentalisme, amoureux, folklorique ou identitaire, les vieilles lubies que vous évoquez.
      On retrouve cette sanctification du socialisme et des idées de gauche chez beaucoup de Juifs  » old school ».
      C’est une zone dans laquelle la réflexion disparaît totalement, et je l’ai constaté chez de nombreuses personnes, pas spécialement idiotes, voire même très intelligentes.
      Concernant A. Finkielkraut, je l’avais vite perçu, il y a bien longtemps, dans ses positions concernant Israël, avec ce pacifisme suicidaire et irréfléchi. J’ai récemment eu le fin mot de ce délire, via le livre « la trahison des clercs d’Israel » (vient de sortir) qui retrace la généalogie de ce pacifisme ouvertement suicidaire et le fait remonter à un courant dont Martin Buber fut le maître à penser.
      Bref, de vieilles lubies, mais très nocives. Chez Finkielkraut, il faut faire le tri, c’est tout, pas rejeter le personnage en bloc, ce serait dommage, mais censurer ses lubies sentimentales de gauche.

      1. AvatarFauchon

        Vous avez l’air de bien connaître l’animal ! Je dois dire que je n’ai lu aucun de ses livres…Je suis d’accord avec vous, il faut faire le tri.

  4. Avatarmac gyver

    Au moins, il a quitté ce ramassis à la solde des gaucho-islamiques . Mais il en faudra plus, pour ôter la croute haineuse, de cette officine indigne de la vraie France .

  5. AvatarRudolph

    à force de s’agiter, ébouriffé, dans tous les sens , on peut craindre le burnoute; calmez-vous Alain, et surtout, pensez à respirer …Tenez, en attendant, prenez un peu de Recul ( petit cordial dans lequel j’ai dissous un gardénal) Voilà, ça va déjà mieux.
    Pour ses voisins sur les bancs de l’Académie, méfiez-vous des moulinets de l’ immortel, un accident étant vite arrivé, mieux vaudra lui demander de laisser son épée au vestiaire.

Comments are closed.