« Ramdam » ou « Pagnol à la mosquée (ils osent), histoire de nous décrisper…


« Ramdam » ou « Pagnol à la mosquée (ils osent), histoire de nous décrisper…

Au centre, l’acteur qui va incarner « un imam qui va vivre une folle journée »….

Ciel, une comédie tournée dans une mosquée ? Et par des mécréants ? Mais Allah va être furibond et détruire la dite mosquée !

Sud Ouest naturellement fidèle à son rôle d’islamo-collabo de parler de tension inutile, d’histoire qui nous « rassemblerait et nous ressemblerait » (sic ! Apparemment à Sud Ouest on ne fréquente pas beaucoup les mosquées et on ne connaît toujours rien à l’islam…

Quant au « rire pour dégommer les préjugés »… Sachant que pour les musulmans leurs idées sur les juifs, les chrétiens et les Occidentaux leur sont transmises avec le lait de leur mère, faut-il encore parler de préjugés ?

Pardon ? C’est de NOS préjugés qu’ils s’agirait ?

Encore une erreur. Nous n’avons pas de préjugés nous n’avons que des certitudes établies scientifiquement et historiquement sur la nocivité de l’islam, les mêmes ou à peu près sur celles à propos de la nocivité du nazisme.

Ils peuvent bien essayer par tous les moyens, y compris les films de tenter de nous faire entrer le contraire dans la tête, les faits sont et resteront plus forts que la manipulation mentale.

Par contre, ce qu’on ne leur pardonnera pas, c’est d’oser salir nos référents gaulois, comme Pagnol, en les mêlant à cette sacrée saloperie qu’est l’islam. Honteux et impardonnable messieurs les journaleux de Sud Ouest.

Christine Tasin

« Ramdam » ou Pagnol à la mosquée : le rire ensemble

Le réalisateur girondin Zangro tourne pour France 2 la première comédie dans une mosquée, avec la volonté de décrisper et de rassembler.

Le lieu de tournage n’avait pas été crié sur les toits de l’agglomération, histoire de ne pas faire monter une tension inutile. Preuve que la question est sensible, même si l’histoire mise en scène nous ressemble et nous rassemble. La semaine dernière, une trentaine d’acteurs et de techniciens ont investi la mosquée du quartier Saint-Michel à Bordeaux sous le regard des soldats en faction depuis l’instauration de l’état d’urgence. À l’intérieur, le rire pour dégommer les préjugés.Il s’y est réalisé une première à la télévision française : une comédie sur et avec la communauté musulmane. Zangro a écrit, produit et tourné « Ramdam », prologue d’une série dont trois nouveaux épisodes sont d’ores et déjà commandés par France 2. Casting de choix, avec notamment l’acteur-réalisateur Lyes Salem (César du court-métrage en 2004) ou encore Sid Ahmed Agoumi (« Il était une fois dans l’oued », « Beur sur la ville »)…« Don Camillo à la mosquée »Dans ce « pilote », …

Lire la suite ici

http://www.sudouest.fr/2017/01/24/ramdam-ou-pagnol-a-la-mosquee-le-rire-ensemble-3133575-2780.php




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


8 thoughts on “« Ramdam » ou « Pagnol à la mosquée (ils osent), histoire de nous décrisper…

  1. MaximeMaxime

    Pour synthétiser l’article de sud ouest, on apprend que l’intrigue se noue autour du dessin d’un enfant qui représenterait un djihadiste ou un superhéros. Il y aurait ensuite une opposition entre un « bon imam » et un « imam radical » (donc padamalgam)..
    Zangro considère que l’épisode du burkini a fait passer la France pour un « asile de fou ».
    « Depuis des années, Zangro a le soutien actif des autorités religieuses locales, de l’imam de la mosquée de Cenon à Fouad Saanadi, président du Comité régional du culte musulman, en passant par Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux ».

  2. christian jour

    moi je veux bien faire un filme dans une mosquée, mais je propose Jacquou le croquant parce que à la fin il fou le feu au château.

  3. claude t.a.l

     » La semaine dernière, une trentaine d’acteurs et de techniciens ont investi la mosquée sous le regard des soldats en faction depuis l’instauration de l’état d’urgence  »

    un  » état d’urgence  » contre les tranches de jambon ?

  4. Fomalo

    Ben oui.. tout ça dans le fief d’Ali Juppé. Vous avez déjà oublié, à cause des tribulations de la femme de Farid Fillon?

  5. patriote42patriote42

    avant toute choses , j’adresse tous mes vœux à Christine et à Pierre et à tous les patriotes ! une fracture de la main droite m’empeche de taper correctement sur le clavier … ! alors taper de la main gauche …………….!
    bref je profite de ceci pour vous adressez à toutes et à tous !

    par contre les muzz qu’ils allaient crever !

Comments are closed.