Qui, à la Mairie de Sevran, a menacé de mort Nadia Remadna de l’association « La Brigade des Mères » ?


Qui, à la Mairie de Sevran, a menacé de mort Nadia Remadna  de l’association « La Brigade des Mères » ?

Cela paraît étrange. Mais elle affirme avoir déjà reçu un coup de fil menaçant, qui, selon la police,  serait venu du service financier de la Mairie de Sevran après son passage à la télé, en mars 2016 à propos duquel nous avions publié cet article :

A Sevran, à partir de 18h, les femmes ne circulent plus, les salafistes veillent

Hier  France 2 présentait « Des Paroles et des actes ».

Pour la 1ère partie BHL, Malika Sorel et NKM intervenaient…

Je vous livre quelques anecdotes de la seconde partie consacrée au communautarisme et la radicalisation.

– L’ex maire de Molenbeek est venu s’expliquer. Vers la fin de son mandat, à la fin d’une fête organisée par la commune, alors qu’il serrait la main à tout le monde, une musulmane lui refusa la poignée de main car elle ne pouvait pas.

– Le maire de Sarcelles, Mr Pupponi. »on a tous une part de responsabilité »
« la France a toujours cru que cela allait s’arranger tout seul, cela fait 40 ans qu’on a laissé faire, on n’arrive pas à installer la mixité, c’est l’entre-soi ».
Le maire d’une ville ne peut pas fermer une mosquée. Il a été condamné pour l’avoir fait pour un motif d’irrégularité ».
Le maire de Sevran, interviewé dans son bureau, confirma aussi cette interdiction selon les ordres venus de plus haut.

Les maires ne possédant pas de fiches S ne peuvent détecter les radicalisations.

 Madame Remadna (Association Brigade des mères – Sevran)

Cette dame raconte « qu’avant » elle pouvait boire une menthe à la terrasse d’un café ou s’asseoir sur un banc public. Aujourd’hui à partir de 18 h les femmes ne circulent plus, les salafistes veillent!

Elle cite entre autre un gamin qui montre des photos de vacances à ses copains. Ces derniers l’incitent à supprimer les photos de femmes où les bras nus apparaissent !

« Ce n’est pas la pauvreté qui motive les djihadistes sinon les 10 millions de pauvres partiraient au djihad. »

Mme Remadna accuse ces imams radicaux qui sont venus distiller le communautarisme.
Au lieu de réclamer des mosquées à tous les coins de rue, ce sont des écoles dont nous avons besoin. Ces mots, évidemment, lui ont attiré les foudres de la oumma.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/25/a-sevran-a-partir-de-18h-les-femmes-ne-circulent-plus-les-salafistes-veillent/

En novembre dernier, re-belote :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/08/comment-lislam-pourrit-notre-vie-quotidienne-pujadas-parle-enfin-presque-comme-rr/

Et fameux Dossier Tabou de La Villardière a enfoncé le clou, au grand dam du Maire de Sevran, écolo…

Voir ici nos articles sur le dossier http://resistancerepublicaine.eu/search/dossier%20Tabou

et notamment celui où l’on évoque la dhimmitude du Maire de Sevran

Dossier Tabou sur M6: stigmatisation des musulmans ou reportage utile?

capture-decran-2016-10-01-a-09-27-51

sevran

On ne s’étonnera donc pas qu’il puisse y avoir des employés  à la Mairie tentés de faire taire Nadia Remadna…

http://video.lefigaro.fr/tvmag/video/dossier-tabou-(m6)-le-maire-de-sevran-interroge-par-bernard-de-la-villardiere/5146460225001/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


4 thoughts on “Qui, à la Mairie de Sevran, a menacé de mort Nadia Remadna de l’association « La Brigade des Mères » ?

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Cette dame a vraiment changé. C’est quelqu’un de très vaillant qui mène la lutte depuis pas mal de temps.

    Lors du dit reportage sur la vie publique des femmes à Sevran, j’avais remarqué sa métamorphose reflet des épreuves que cette dame a à surmonter ; elle est vraiment très courageuse et mérite notre respect ainsi que notre soutien.

    Elle mène la même bataille que la nôtre ; mais la sienne est encore plus difficile et dangereuse.

    Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour la soutenir, elle se bat aussi pour nous, pour la France, pour les femmes françaises dont elle fait partie.

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    SITE : Blvd Voltaire.fr

    THÈME : EUROPE ISLAMISTE

    ARTICLE : « Molenbeek-sur-Djihad » : voyage au cœur de la capitale mondiale du terrorisme
    ::http://www.bvoltaire.fr/gregoryvandenbruel/molenbeek-djihad-voyage-coeur-de-capitale-mondiale-terrorisme,307835

    AUTEUR : Gregory Vanden Bruel – (Collaborateur parlementaire belge)

    =========================
    « Molenbeek-sur-Djihad » : voyage au cœur de la capitale mondiale du terrorisme
    20/01/2017

    La commune de six kilomètres carrés compte 41 lieux de prière, dont pas moins de 25 mosquées où exercent des imams radicalisés et hors de tout contrôle.

    Deux journalistes belges, autrefois grands reporters ayant bourlingué dans les plaines afghanes et d’autres contrées en guerre, viennent de sortir un livre éclairant sur la capitale européenne du djihadisme.

    Le moins que l’on puisse écrire est que le constat dressé par Jean-Pierre Martin (RTL-TVI) et Christophe Lamfalussy (La Libre Belgique), émargeant d’ordinaire à tout ce qu’il y a de plus politiquement correct (notamment sur la question des migrants), est inquiétant – même si nous ne faisions pas partie, pour notre part, et contrairement à la plupart des journalistes issus des médias traditionnels, des naïfs qui faisaient semblant de ne pas savoir.

    La commune de six kilomètres carrés compte 41 lieux de prière, dont pas moins de 25 mosquées où exercent des imams radicalisés et hors de tout contrôle.
    Il n’y a, d’ailleurs, plus guère de place pour la modération au sein de l’entité officiellement patronnée par Saint-Jean.

    Une quarantaine de recruteurs, parmi lesquels une certaine « Fatima Dalton », ayant envoyé son fils au front, sillonnent la commune, de long en large, afin de recruter des candidats au djihad.

    Et des djihadistes, l’entité en a fourni en nombre, au point que Mohamed Abrini, l’homme au chapeau des attentats de Bruxelles, aurait déclaré avoir été en Syrie et constaté que « tout Molenbeek y était ». Sur les quelque 500 djihadistes belges partis en Syrie, 79 proviennent de la commune.

    =========================

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci à cette femme si courageuse.

    Une seule solution :

    1)Le maire de Sevran direct en taule.Il a assez nui comme cela.

    2)Administration militaire de la ville de Sevran jusqu’au retour de la loi française.

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Oui pour le courage et la détermination de cette dame ! Vite que son combat se termine et qu’elle puisse vivre en femme libre dans son pays, la France, comme nous tous. C’est grâce au courage de personnes comme cette dame que la lutte peut être menée et gagnée.
      Si l’occasion se présente dans notre entourage, soyons des leurs parce qu’elles sont des nôtres.
      Un peuple, un seul !

      Quant aux autres crapules fasse le ciel qu’elles aient leur salaire quand la justice en sera vraiment une.

Comments are closed.