Finalement, Julien Assange refuse l’extradition vers les Etats-Unis qu’il avait proposée


Finalement, Julien Assange refuse l’extradition vers les Etats-Unis qu’il avait proposée

Poursuivi par les Etats-Unis pour ses activités, Julian Assange prend l’air sur le balcon de l’ambassade équatorienne de Londres, le seul endroit où il peut le faire

Nous vous avions informés il y a peu de la proposition du fondateur-président de Wikileaks de quitter son refuge, l’ambassade  d’Equateur à Londres, pour aller se constituer prisonnier devant la justice américaine. Proposition sous condition. A condition que son informateur Chelsea Manning soit libérée. Cette dernière avait été condamnée en 2013 à 35 ans de prison pour avoir transmis plus de 700  000 documents confidentiels à WikiLeaks et sa peine vient d’être commuée par Obama, elle devrait être libérée le 17 mai.

Or, Assange voulait sa grâce, pas une commutation de peine. Il a donc décidé de demeurer encore (combien de temps ? ) dans l’ambassade qui l’abrite.

Assange refuse finalement de se laisser extrader, la peine de Manning ayant seulement été commuée

Le fondateur de WikiLeaks, qui avait promis dans un tweet qu’il accepterait son extradition si sa source Chelsea Manning était graciée, a indiqué via son avocat qu’il ne se livrerait pas, jugeant insuffisante la mesure de clémence de Barack Obama.

«Il ne fait aucun doute que ce qu’a fait le président Obama était ce qu’Assange recherchait. Monsieur Assange disait que Chelsea [Manning, l’une des sources de WikiLeaks] n’aurait jamais dû être poursuivie, jamais condamnée à des décennies de prison et aurait dû être libérée immédiatement», a déclaré Barry Pollack, qui représente Julian Assange aux Etats-Unis.

L’avocat du dirigeant de WikiLeaks, réfugié depuis 2012 à l’ambassade d’Equateur à Londres, faisait référence à un tweet, envoyé via le compte officiel de WikiLeaks, dans lequel on pouvait lire : «Si Obama accorde la clémence à Manning, Assange acceptera l’extradition aux Etats-Unis malgré l’inconstitutionnalité évidente de l’affaire du département de la Justice.»

Melinda Taylor, qui représente elle aussi le lanceur d’alerte, a indiqué dans un courriel cité par le journal The Washington Post que la décision de Barack Obama de commuer la peine de Chelsea Manning, qui sera libérée le 17 mai, était «bien insuffisante par rapport à ce que Monsieur Assange demandait et ce que mademoiselle Manning méritait».

Faisant l’objet de poursuites judiciaires aux Etats-Unis en raison des activités de son site qui rend publics des documents confidentiels, Julian Assange craint d’être condamné à mort en cas d’extradition.

https://francais.rt.com/international/32544-julian-assange-refuse-extradition-chelsea-manning-toujours-pas-libre

 




Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


5 thoughts on “Finalement, Julien Assange refuse l’extradition vers les Etats-Unis qu’il avait proposée

  1. reuri

    Il a intérêt à attendre tant qu’une purge à la cia (devenue la cosa nostra des bush-clinton) ne sera pas faite.
    C’est qu’autour des clinton , les morts mystérieuses se multiplient plus vite que les murges de l’hystérique hillary.

  2. Michaud-Nérard Thierry-Ferreux

    La vérité ne triomphera jamais. Mais Saint Jean a dit : « La vérité fera de vous des hommes libres ! » Donc la liberté de croire ou de ne pas croire. En sciences, la vérité n’existe pas. Ce n’est qu’une hypothèse provisoire, en attente d’être invalidée par une nouvelle vérité provisoire, etc.

  3. Lavéritétriomphera

    @Michaud-Nérard Tierry-Ferreux,

    La première des vérités scientifiques est que tout ce qui existe est soumis à la loi de cause à effet http://www.matierevolution.org/spip.php?article2950.
    La justice est indissociable de la vérité, un juge ne peut pas rendre une sentence juste sans établir toute la vérité sur une affaire http://www.raison-publique.fr/article173.html.
    Le mensonge est par définition l’inverse de la vérité et peut devenir pathologique et un grave handicap social http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Comportement/Articles-et-Dossiers/Je-mens-tout-le-temps.
    Le mensonge est utilisé par les systèmes totalitaires pour justifier les pires abus. Je pense notamment aux protocoles des sages de Sion à l’origine entre autre des pires heures de l’anti-sémitisme http://www.universalis.fr/encyclopedie/protocoles-des-sages-de-sion/.
    La vérité est à mes yeux un bien et comme vous je cite la bible : Ésaïe 5.20 : « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume! »
    http://saintebible.com/isaiah/5-20.htm.

  4. Lavéritétriomphera

    Christine,

    J’ai répondu à Michaud-Nerard Tierry-Ferreux, mais mon commentaire n’apparraît pas. L’avez-vous bien réceptionné, où est-il toujours en attente de modération ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      il etait en attente, désolée, suis très peu devant l’ordi en ce moment et on a du retard à la modération

Comments are closed.