Le pape et le suicide de la civilisation européenne


Le pape et le suicide de la civilisation européenne

Eglise et immigration, Le grand malaise

Le pape et le suicide de la civilisation européenne, Laurent Dandrieu, Presses de la Renaissance

 « L’Europe est la société particulière dans laquelle s’est incarné le judéo christianisme » ;   Laurent Dandrieu n’accepte  pas son évolution actuelle.  Il observe :   « Cet universalisme-là qui pousse l’Amour de l’autre jusqu’au mépris des siens, n’est pas plus conforme au véritable esprit catholique qu’il ne l’est à la nature humaine. »

En effet, une civilisation  n’a pas le droit de se sacrifier à une  vertu.  Or il semblerait que ce soit ce que l’Eglise catholique demande aujourd’hui à l’Europe. Est-elle dans son rôle en tenant ce discours ?

Cet essai n’a pas pour objet d’accabler l’Eglise, mais de l’aider à retrouver sa tradition la plus ancienne et la plus authentique.  La vocation de l’Eglise est de sauver l’Europe du suicide et non pas de l’y encourager. Il s’agit de lui permettre d’offrir encore au monde, et pour longtemps, le triple héritage d’Athènes, Rome et  Jérusalem.

Le « suicide européen » est en fait un meurtre déguisé, comme voulu par ses dirigeants,  qui, à force de culpabilisation imposée, de repentances collectives incessantes,   et de lois contraignantes finissent par avoir raison de la liberté de penser et  par tuer le  moindre esprit critique.

Parmi les explications, il y aurait  la haine du père. Nos contemporains s’aiment d’un amour tendre et narcissique, mais, et c’est peut être lié,  tiennent leurs pères en grand mépris. S’ils les dénigrent, c’est pour se dispenser d’assumer la charge d’un héritage exigeant. Ils jouissent de leur propre vie au risque de fermer définitivement la porte à toute forme de vie civilisée derrière eux.

Le « sentiment du semblable » déjà dénoncé par Tocqueville s’est mué en une passion irrépressible de la ressemblance.  Cette « idéologie de l’indifférenciation » a été dénoncée par Jean Louis Harouel sous le néologisme malheureux, mais juste,  de « mêmisme ». Au nom de cette idéologie, les peuples européens sont sommés d’accepter  un afflux massif de populations extra européennes qui leur impose leurs mœurs avec violence. Il évoque « une invitation implicite à une euthanasie collective ». Cette sortie de l’histoire est en réalité une sortie de la vie. Le parti immigrationiste, que l’Eglise suit comme son maître à penser, s’imagine  représenter à la fois le sens de l’histoire et avoir le monopole de la vertu.

L’Eglise était jusqu’à présent la colonne vertébrale avec, et contre qui, la nation française s’était construite.  Elle  risque aujourd’hui d’être la dernière à s’attacher à la fiction de l’intégration de millions de migrants ce qui expliquerait  peut être son divorce avec le peuple français.

En s’inscrivant dans la logique du discours des autorités gouvernantes,  l’Eglise risque de sombrer en même temps que ces gouvernants honnis par les peuples ; la raison d’être de la sainte Eglise est d’annoncer le Christ non pas d’encourager l’invasion arabo musulmane.

En trahissant les  les peuples d’Europe, Elle risque aussi et surtout de perdre son âme. Déjà à La Salette  la Vierge avait dénoncé les prêtres comme des « cloaques d’impureté ». L’impureté politique peut constituer à utiliser son statut de pape, d’évêque ou de prêtre pour défendre une idéologie de haine contre  les peuples occidentaux.

Le Christ lui-même s’interrogeait déjà « Restera-t-il de la foi quand le fils de l’homme reviendra ? ».





13 thoughts on “Le pape et le suicide de la civilisation européenne

  1. durandal

    Ce pape est l’antéchrist, il est là pour liquider la chrétienté pas pour la sauver ou la servir. Relisez les textes anciens et vous comprendrez pourquoi 2 papes est un des signes annonciateurs. Ce n’est pas une théorie du complot mais simplement la réalisation des textes prophétiques.

  2. DEFOSSEZ

    Bonjour, je vous rejoins, « Durandal », car finalement Benoît XVI a critiqué de façon claire l’islam, cela lui a coûté sa « place » et il l’a cédée à un monsieur qui fait ouvrir une ambassade palestinienne au Vatican…

  3. OTOOSAN

    Le Pape est la figure de proue d’une religion universaliste, il n’ a pas vocation à défendre une civilisation particulière, Vous n’avez pas constatée que cette religion était devenue supra culturelle, faut dire aussi que, de manière séculaire, cette dernier évolue pour rester dans la course, face aux autres « religions » d’amour et de tolérance « …
    Moi je le trouve très cohérent dans son domaine d’action…Comme pour toutes religions, si celle ci ne vous plait pas, rien ne vous empêche de la quitter ou de vous faire la vôtre d’ailleurs…

    1. Jarczyk

      Il ne s’agit pas de religion, Otoosan…mais de tout autre chose.
      La religion n’est ici qu’un masque.
      Malheureusement, pour vous d’abord ,vous êtes aveugle ou rétif, à certaines données de l’Histoire, ce en quoi,vous ressemblez à la plupart de nos contemporains atteints d’un  »suivisme » suicidaire…
      Au risque de vous choquer,le mouvement initié par Ignace de Loyola n’a rien de Chrétien, il en est même un adversaire acharné.
      Il faut,pour s’en convaincre étudier patiemment et décrypter les méditations que chaque jésuite doit pratiquer journellement.
      Ensuite,des analogies étranges peuvent apparaître entre ce mouvement, véritable Église dans l’Eglise, et l’islam.
      Curieusement, beaucoup de musulmans pieux attendent le  »Maadi »qui ressemble étrangement au  » Christ-Roi » des Jésuites, le Roi universel auquel tout un chacun devrait se soumettre.
      Que ce Pape, se soit montré si complaisant ,pour ne pas dire plus,avec nombre d’immigrés musulmans, n’a rien d’un hasard.
      J’ai déjà évoqué, ici même, certains aspects cachés de l’Histoire contemporaine.
      À prendre comme des pistes de réflexion.
      Deux ou trois personnalités d’exception devraient attirer votre attention, quant à cette douloureuse problématique musulmane.
      C’est peu…Il est vrai,qu’elles n’ont pas toujours eu recours à la puissance médiatique pour éclairer la conscience de leurs contemporains ,elles.
      Rudolph Steiner, Albert Schweitzer et Soljenitsyne…

  4. Laetitia

    Je suis tentée de penser ceci: ce pape a un besoin éperdu de projeter la plus belle image qui soit de sa personne; alors plus royaliste que le roi, il se met au niveau de Jésus Christ et même de faire plus que tendre l’autre joue: il me semble que Jésus était capable de tendre l’autre joue sans avoir besoin d’abandonner son peuple, voire d’oblitérer ses souffrances. (?)

  5. Louise M.

    François 1er, le Pape, successeur de Pierre. M. Bergoglio, politicien globaliste et manipulateur de première. Judas 1er, l’Imam de Rome.

    Je suis d’accord avec M. Andrieu: inciter quelqu’un au suicide, c’est un assassinat.

    Donc…l’Assassin argentin ?

    Mieux vaut en rire.

    Il suffit d’enjamber l’individu qui a supplanté le Pape Benoît XVI pour choisir nos prêtres et nos églises ou aller directement au Christ.
    L’individu n’a de pouvoir que celui qu’on lui donne. Et il ne fait que passer…

  6. zipo

    A mon avis ce pape manque cruellement de discernement et devait étre révoqué de ces fonctions !Car dangereux pour notre civilisation!!

  7. Jm

    J’ irais plus loin que de parler de crime, je dirais génocide de peuple, génocide raciale réalisé par une élite suprématiste. Non les européens ne veulent pas se suicider, non, ils sont manipulés et conduits à leur perte, dont les armes utilisées sont les crimes de certains et la génétique par le biais de propagande de métissage , de destruction de la famille et des valeurs que représente le symbole de la nativité, de lois culpabilisantes et restrictives de liberté d’expression. Rien n’ est de hasard, tout est calculé. Regardez votre télé avec un oeil analytique plutôt qu’avec vos émotions et vous vous en apercevrez.

  8. Françoise

    Ce pape n’en est pas un il est un complice de la disparition du christianisme en Europe, en effet après lui il n’y aura plus de pape, le vatican disparaitra mais le christianisme, lui qui a inviter mahmoud abbas président de l’olp dans les jardins du vatican il y a 2 ou 3 ans, le pape françois ne parlant ni ne comprenant l’arabe, a laissé ce pouilleux faire une prière en arabe, et devinez ce que disait cette prière ? elle disait en arabe  » Que dieu nous accorde la victoire sur les mécréants  » tout cela sous les yeux du pape islamo collabo, des tarés comme ça il y en a des milliers en Europe, comme en Allemagne ou des allemands applaudissaient des migrants arrivants de syrie et d’irak ! les allemands ne comprenant pas la langue des envahisseurs, ces migrants disaient « nous venons vous envahir et vous, vous applaudissez bandes de mécréants » plus con tu meure !!!!

Comments are closed.