Plus je lis le facho Nicolas Gardères, plus je me sens ancrée dans le clan patriote


Plus je lis le facho Nicolas Gardères, plus je me sens ancrée dans le clan patriote

Qu’est-ce qu’il a qui ne va  pas dans sa vie, le petit Nicolas ?

Pourquoi cet étalage d’état d’âme, pourquoi ces efforts désespérés pour se créer une image de « gauchiste libertaire liberticide » dans la dernière interview qu’il a accordée à Streetpress ?

http://www.streetpress.com/sujet/1484135166-nicolas-garderes-avocat-extreme-droite-ayoub-riposte-laique

Pourquoi cette volonté d’insulter ceux qui ne pensent pas comme lui, avec un vocabulaire de garnement ne pensant pas par lui-même qui répète « caca boudin » à tout bout de champ ? Le « caca boudin » du petit Nicolas c’est « facho ».

Puisqu’on est dans La guerre des boutons, allons-y.

Facho ? C’est celui qui le dit qui y est.

Facho, Nicolas Gardères, quand il prétend haïr ceux qui ne sont pas de son camp, mais prendre en considération « le beauf du coin«  qui vote FN, du haut de l’arrogance de « l’intellectuel de haut-niveau « qu’il se croit être. Les Khmers rouges haïssaient et méprisaient les intellectuels, toi tu méprises les gens du peuple…. La différence ? Au lieu de les exterminer, tu te contentes de les insulter… Elle est belle la gauche du petit Nicolas.

Facho, Nicolas Gardères, qui remplace l’argumentation par l’invective, comme ses petits amis auto-proclamés « anti-fas » qui interdisent partout la liberté d’expression. On se souvient de ses insultes au public des Assises sur la liberté d’expression

« Vous êtes moches comme des barbus moches, vous êtes faibles comme des roms de bidonville, vous avez peur comme des juifs qui ont peur de mourir assassinés. Je vous aime fils de pute. »

Insultes lui ayant valu ma réponse ci-dessous :

Facho, Nicolas Gardères, qui se voit en grand seigneur défenseur d’une liberté d’expression qu’il interdit. Combien d’électeurs du FN n’osent pas, à cause des anathèmes d’un Gardères et de ses amis, s’affirmer comme tels, n’osent pas militer pour leur candidate, de peur d’être considérés comme des fachos et des beaufs ? De peur d’être agressés. Facho, Nicolas Gardères, qui, de façon sournoise mais efficace participe au lynchage de ceux qui ne pensent pas comme lui et interdisent donc, de fait, la démocratie.

Facho, Nicolas Gardères, qui ment pour des raisons politiques, et prétend être mu par la défense de la démocratie « toute la problématique, c’est la démocratie ». 

Facho, Nicolas Gardères, qui marche main dans la main avec streetpress, ce prétendu media gauchiste qui était allé jusqu’à munir le rappeur Cortex d’une fausse carte de presse pour lui donner accès à l’Assemblée nationale… Cortex le rappeur qui me menaçait de mort et voulait me couper la langue parce que je critique l’islam… Elle est belle la liberté d’expression des amis du petit Nicolas…

Facho, le petit Nicolas, de donner une interview à un organe qui insulte les patriotes à longueur d’articles, criant au facho dès qu’un individu aime la France et la défend…

Facho, Nicolas Gardères, qui cautionne par ses propos infâmes le régime vichyssois sous lequel nous sommes, régime qui, il y a 70 ans, faisait passer le groupe de Manioukan, groupe de Résistants morts pour la France pour de dangereux terroristes…

affiche-rouge-f

Il fait un sale boulot, le petit Nicolas, il a besoin de prétendre avoir envie de vomir sur nous pour sentir autour de lui de l’adhésion, que dis-je, de l’amour. Des siens et des nôtres. D’ailleurs, il l’avoue lui-même, il aime être aimé des fachos, il a besoin d’être aimé des fachos : En ce qui concerne les fachos que je fréquente, ils me kiffent. Ils me kiffent parce que je suis un mec ouvert, avec qui ils peuvent discuter. Je ne suis pas dans une posture de rejet sectaire. Ce n’est pas parce qu’un mec a telles opinions politiques qu’il est forcément un gros enculé. Chez les fachos, il y a de tout, notamment des chics types.

Terrible, ce besoin d’être aimé, pardon, kiffé… C’est que dans le monde du petit Nicolas, il faut parler djeune, il faut parler argot, il faut parler caillera. Caillera, oui, mais pas le langage de Riposte laïque, pas question d’utiliser un vocabulaire peu châtié et sans nuance :   Quand je défendais Riposte Laïque, je défendais leur liberté d’expression, leur droit de critiquer l’Islam vertement, même avec un vocabulaire peu châtié et sans nuance. Il est vrai que les cailleras et autres rappeurs parlent comme Bossuet et avec des nuances infinies…

Les cailleras, ses amis fachos, ses amis islamistes comme Achoui, l’avocat des voyous, tout ça c’est fréquentable,  le petit Nicolas ne se sent pas obligé de dire son envie de vomir sur eux quand il en parle. Etonnant, non ? Juste mesure, vraiment, petit Nicolas ?

C’est que le petit Nicolas a deux énormes problèmes. Il a un besoin terrible d’être aimé. De son camp comme du camp adverse. Il sait que dans le camp patriote on est capable de travailler avec des gens comme lui à l’occasion et qu’on n’éprouve pas le besoin de l’insulter pour ne pas se fâcher avec les nôtres. Il sait que dans son camp c’est le contraire, il faut donner des gages. Ce qu’il fait, désespérément.

Le second problème c’est que le petit Nicolas s’embête un peu dans la vie. On lui manque. Alors, de temps en temps, il essaie de provoquer les patriotes par article interposé, histoire de mettre du piment, histoire de nous faire réagir, histoire de se sentir exister.

Je suis bonne fille. Malgré mon envie de vomir sur les lâches qui nous insultent sans raison et à contre-emploi, je tenais à faire plaisir à Nicolas Gardères aujourd’hui. Il serait dommage qu’il se suicide d’ennui, il peut encore nous faire rire.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Plus je lis le facho Nicolas Gardères, plus je me sens ancrée dans le clan patriote

  1. AlainAlain

    En bon vilain méchant facho qui se respecte en tant que tel, je kiffe, mais alors PAS du tout ce type. Au contraire je ne peux absolument pas le blairer, et ça datait bien d’avant lui dégueuler des saloperies sur les flics et milis dans une de ces émissions et qui fut la goutte qui fit non seulement déborder mais éclater le vase.

    Mon aversion est telle que j’ai cessé de regarder Bistro Liberté s’il y est, ce qui est pratiquement tout le temps en tant que sociétaire. Je ne veux ni le voir et encore moins l’entendre.

    Il peut vraiment remercier Christine de lui faire plaisir, car c’est une des choses qu’il me serait impossible de faire : balourdé direct aux oubliettes Gardères.

    1. spartac

      Merci de m’avoir éclairé au passage sur la présence chronique de gardères à Bistrot liberté.
      Je me demandais comment il parvenait à s’incruster après les tonnes de saloperies qu’il y déverse.
      Ce n’est pas très glorieux de la part de TV lib d’accepter l’argent de cette merde et lui permettre de s’acheter une tribune.
      Perso….je boycott TV LIBERTE en partie à cause de ce pauvre type.

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Personne n’est payé pour participer à Bistro libertés, les sociétaires sont bénévoles

  2. Fâché pas Facho ni Fiché

    C’est ce clown là qui a dit sur Bistro Libertés qu’il ne pouvait pas saquer les « adulescents ». C’est celui qui dit qui y est ! Notre bon gros nounours qui se cache le visage derrière une grosse barbe tellement il a de problèmes avec son image. C’est vrai que c’est dur de couper le cordon.
    Tiens, au fait, ça me fait penser à certains autres tristes individus qui sont légions par nos contrées.

  3. ARDECHOISE

    Bravo Christine ! L’emploi de l’humour acide fait beaucoup de bien. Effectivement, il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Je me souviens d’avoir entendu le petit Nicolas nous insulter lors des Assises sur la liberté d’expression. J’avais été extrêmement choquée par ses propos et je n’étais pas encore prête à en rire. Sur le fond, tu as raison, c’est encore un gamin qui n’a pas envie de murir. Il se préfère en chenapan plutôt qu’en homme réfléchi.

      1. pacemparabellum

        Bon après c’est mon avis (et celui d’autres personnes) mais ils ont protégé la France de leur mieux.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Je m’étouffe… on n’a pas le même avis, apparemment , ni les mêmes sources.. Laval grand défenseur de la France ? Pétain grand défenseur de la France ? ça se saurait

          1. pacemparabellum

            https://blogs.mediapart.fr/berjac/blog/181114/petain-t-il-sauve-les-juifs
            http://www.marechal-petain.com/juifs_suite.htm
            – Raymond Aron, la thèse du glaive et du bouclier
            – Alain Michel
            – Zemmour bien sûr

            – Les actions en sous main pour préparer l’Armée d’Afrique à la revanche
            etc…, il y a d’autres sources encore
            – Loi sur l’égalité hommes/femmes de 1942 (la femme peut possèder son propre patrimoine après le mariage), fête des mères, … (je pense que ce n’est pas à négliger)

            Ensuite pour Laval, il a préféré une Europe nazie à une Europe communiste ; c’est un point de vue défendable, qui peut se comprendre (d’autant plus lorsqu’on voit les 150 millions de victimes du communisme dans le monde (de mémoire)). (je ne dis pas que j’aurais eu le même)
            Ensuite, le Maréchal, même si on se dispute à son sujet pour la WW2, on ne peut que constater qu’il a sauvé la France en 14-18 (tout du moins en partie).

            Il a voulu protéger le peuple français. Courageux de reprendre du service à 86 ans à la suite du désastre provoqué par les socialaux.

            Cordialement

          2. Christine TasinChristine Tasin Post author

            bien peu convainquant… Les métiers interdits aux juifs, c’était sympa non ? La fête des mères, quelle horreur ! On est mère c’est tous les jours on ne vous récompense pas parce que vous êtes mère, quelle honte ! Et excuser Laval qui aurait préféré le nazisme et le génocide juif au communisme, c’est stupide et monstrueux Je me fous que Pétain ait sauvé la France en 14 c’est le même Pétain qui dans les années 36 etc, inspecteur des armées, a participé au manque de modernisme du matériel qui nous a conduits à la défaite de 40, et il n’a rien sauvé en reprenant du service, il a décimé la France, l’a livrée aux Allemands et a activement collaboré, allant au-devant de leurs exigences. Il a notamment refusé que l’on se batte, considérant à tort que l’on n’avait pas les moyens de résister. Merci de ne pas cracher sur le Front populaire qui est une des plus belles réussites du XXème siècle on n’en finira pas de les remercier

        2. spartac

          J’en connais qui ont pris ma main dans la gueule ..pour moins que ça !
          Au delà d’un certain niveau de connerie…. il ne faut plus discuter mais…frapper.

          1. pacemparabellum

            @spartac
            j’ai des raisons pour affirmer cela et je ne suis pas le seul.
            N.B : vous auriez insulté le Maréchal face à des poilus, ce seraient eux qui vous en auraient collé une…
            A bon entendeur salut

          2. pacemparabellum

            @Christine Tasin Post author
            17 janvier 2017 at 22 h 09 min

            Je me renseignerais plus en détails plus tard, mais déjà quelques éléments de réponse

          3. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Désolée mais pas le temps ni de lire votre très longue réponse ni de poursuivre ce dialogue qui pour intéressant qu’il soit n’est pas ce qui nous intéresse et je croule sous les retards et les urgences par ailleurs on a dit l’essentiel de nos désaccords

  4. Amélie Poulain

    Excellent votre article Christine, j’admire l’aisance et la justesse de votre propos…. A mon avis, loin de l’indifférence, les incessantes provocations (le mot est faible à ce que j’ai lu !) relèveraient plutôt d’une certaine admiration refoulée…. Mais j’imagine que vous n’en n’avez pas besoin venant d’un tel sujet !

    Bravo, j’ai passé un bon et agréable moment à vous lire. C’est un plaisir, ça fait du bien, ça détend. C’est concis, dis avec un humour percutant où chaque mot nous en apprend un peu plus (je ne connaissais pas le quidam, maintenant, j’ai une idée de qui il s’agit….).

      1. Amélie Poulain

        De rien Christine, c’est sincère.

        Merci encore de votre présence et de votre courage. Il y a peu de personne comme vous actuellement. Vous avez le mot juste, mais vous êtes aussi juste dans vos positions, toujours très bien argumentées.

        C’est bien de faire des rappels comme vous le faites pour étayer vos propos face aux différents « discours » que l’on entend, car même avec du recul il y a de quoi se perdre dans le mirage de ce qui est dit parfois. Vous permettez aux idées de se clarifier, avec beaucoup d’humanité (n’en déplaise à certains) et de réparties tellement vraies.

        On voit que vous respectez l’Humain dans le plein sens du terme (même si il y en a qui vous disent le contraire, ne les croyez pas), et si vous n’étiez pas là, je pense que beaucoup de gens se sentiraient seuls face à la souffrance imposée et ignorée depuis des lustres par des gens inconséquents de ce qu’ils font. Vous empêchez, dites-vous, le désespoir (voire malheureusement plus…) en donnant de l’espoir, en montrant tous les mécanismes sous-jacents qui nous brisent un peu plus chaque jour et en permettant de mettre enfin des mots sur ce que beaucoup ressentent confusément.

        Notre Société est vraiment gangrénée de gens comme vous les décrivez (et qui se croient Humaniste en plus !), les Politiques certes, mais aussi à la base, partout…. et il faut être fort actuellement pour se battre, pour ne pas se laisser engloutir.

        C’est Guy Béart qui a dit dans une chanson : »Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté » !

          1. Amélie Poulain

            De rien encore chère Christine (sourire). Vous devriez être déclarée avec votre Site « d’utilité publique » car, les détracteurs qui vous lisent devraient comprendre et surtout prendre conscience que permettre à des personnes en souffrance de ce qui se passe de s’exprimer ici, est comme une sorte de décharge, de soulagement, face à un émotionnel qui devient parfois, on le sent bien, trop envahissant et destructeur.

            En résumé, sans vous, il y aurait plus de violences ! « D’utilité Publique » je vous dis !

  5. frejusien

    je n’ai pas vraiment compris sa longue tirade lors des Assises de la liberté d’expression, tirade qu’il avait minutieusement préparée pour insulter tout le public présent, dans quel but ?
    ça ressemblait à un exercice de style, où il a fait abondamment usage d’antithèses
    Il m’a fait l’impression de qqun qui voulait régler son compte, mais à qui et pourquoi ?
    il parait qu’il est l’avocat de RL, je ne connais pas ses rapports avec son client.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      il n’ est plus avocat de RL qui a mis fin à ses fonctions quand il a défendu notre ennemi l’avocat islamique Achoui

  6. Jackblack

    Je connaissais pas le specimen avant cet article…
    Après je vous avouerais que je suis pas scatophile…

  7. Anne-Marie G

    C’est vrai que je trouve Gardères plutôt sympa dans Bistro libertés, Martial Bild veille à ce qu’il ne soit pas aussi maltraité qu’un patriote par le camp majoritaire des bien-pensant. Quand Gardères se donne le beau rôle en traitant de peureux, de faibles, de laids les patriotes, il devrait réfléchir au fait qu’il est plus facile d’être comme lui dans le camp majoritaire auto-proclamé du Bien et du Beau. Qu’il n’y a aucun courage à avoir, mais qu’un esprit opportuniste mollement trempé. Gardères a la cool attitude un peu trop branchée pour être authentique, c’est un bobo qui n’aspire qu’à respirer dans le sens du vent pour vivre tranquillement la tête dans le sable. J’en connais beaucoup de ces opportunistes, il y en a à toutes les époques. Quand le réveil brutal aura lieu, j’imagine sans peine son attitude collaboratrice avec le vainqueur vu qu’il n’a aucune loyauté à l’égard de la mémoire de ses ancêtres.

  8. Jeff

    Mon premier est une tête à claques, mon deuxième est un crâne hirsute et mon troisième est une barbe à poux.
    Mon tout est un bobo parasite (pléonasme) arrogant et méprisable.

  9. spartac

    Gardères n’est rien .
    C’est pour cela qu’il en fait autant .
    Gardères..c’est un moucheron sur mon pare-brise… un coup d’ essuie glace et il disparaît, comme ……des millions d’autres.
    C’est un ..non-événement.

  10. C. Donal

    Polichinelle en habit de chevalier de la grandeur et de la liberté, de la noblesse et de l’esprit éclairé, ne prenant aucun risque que celui de passer pour un héros dans le camp des faibles, le sien.
    P.S. J’aime bien le Petit Nicolas. Celui de Sempé.

  11. frejusien

    très bonne charade hi hi !!
    je l’ai vu sur bistrot liberté, il est assez ambigu , en tout cas, dans la dernière émission avec JMLP, il s’est présenté comme avocat de LR, ça m’a un peu étonné, mais je ne sais pas de quand date l’émission

Comments are closed.