Finkielkraut est-il gâteux ou jaloux de la notoriété de Attali ou BHL ?


Finkielkraut est-il gâteux ou jaloux de la notoriété de Attali ou BHL  ?

Nous avions signalé à maintes reprises que le quidam filait un mauvais coton.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/31/finkielkraut-le-prix-a-payer-pour-le-combat-contre-le-djihad-sera-t-il-lacception-du-communautarisme/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/14/decidement-finkelkraut-est-un-gros-con/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/07/lignoble-francois-burgat-sur-france-culture-le-terrorisme-est-souvent-une-contre-violence/

Ça se confirme. Il a viré sa cuti.

Non seulement sa haine des patriotes, qu’ils soient français comme Marine Le Pen ou américains comme Trump l’aveugle mais il a tellement progressé sur la voie de l’islamo-collaboration qu’il en est à cracher sur Israël…

Impardonnable. Plus rien à attendre de lui. Le camp patriote se passera de lui. Il est devenu notre ennemi.

Démonstration. A partir de la minute 17…  l’imbécile embrasse Kerry sur la bouche, Kerry le clone d’Obama ! Et il accuse Israël d’abandonner ses valeurs… Il ose. Quel con !


L’esprit de l’escalier – Alain Finkielkraut sur… par causeur




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Finkielkraut est-il gâteux ou jaloux de la notoriété de Attali ou BHL ?

  1. Mariette

    A quand le vote d’une motion sur le rétablissement des frontières françaises et le gel, ou l’interdiction définitive, de l’implantation de colonies musulmanes en France ?

    Reply
  2. Arano Beltza

    Finkie est aussi jaloux de la popularité de Zemmour ; il fallait le voir faire sa princesse outragée parce qu’Elisabeth Lévy avait osé mettre Zemmour en une de Causeur. Ce monsieur a de gros problèmes d’égo, que n’a apparemment pas suffi à résoudre son élection à l’Académie Française…

    Reply
  3. Villeneuve

    Bonjour,

    Dans tous les cas un islamophobe DOIT être contre les intellectuels.
    Un intellectuel n’est rien d’autre que le chantre de l’idéologie dominante fondé chez nous sur la social-démocratie molle. Ces bien-pensants ne cherchent que le consensus à travers les médias dans lesquels ils trouvent un auditoire favorable qui flatte leur narcissisme. C’est pourquoi ils ne supportent pas la critique… Ils se croient tellement intelligent, tellement beau, tellement puissant…
    Finkielkraut n’échappe pas à cette règle. Si on le suppose philosophe spécialiste de … Au fait philosophe spécialiste de quoi ? Quelle valeur aurait sa parole de plus que la nôtre, simples quidams, sur Israël ou l’islam ou Mr Trump ou Marine ou le protectionnisme ou l’europe … Oui, pour nos intellectuels, je dis « nos » car c’est nous qui les nourrissons comme on nourrit des cochons , donc pour ces intellectuels être contre l’islam ou contre l’UE c’est la même chose : une maladie nécessitant une quarantaine médiatique. La crainte d’un médicament aussi puissant que la censure fait plus peur à nos intellectuels que la maladie elle -même. Que les temps changent et ils changeront aussi. Ils stigmatiseront avec autant d’entrain ceux qu’ils glorifiaient hier. Quoi, le peuple serait privé de cette parole quasi-divine qu’ils consentent à répandre dans tous nos médias… Impossible, pas pour eux, d’après eux évidemment, mais pour le peuple qu’ils connaissent, qu’ils défendent, qu’ils ne méprisent pas, même si de temps en temps ils prennent une claque, méritée, sur quelques places républicaines!
    Ces intellectuels me font penser à ces curés qui débitent leur catéchisme tout en caressant les genoux de l’impubère qui tend le ciboire. Aucune moralité ! Ils me dégoutent jusqu’à l’écœurement parce qu’ils sont dégoutants !

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Attention Yves, avec ce raisonnement on produit les Khmers rouges… Socrate, Platon, Aristote… étaient des intellectuels et on en a besoin. Il faut distinguer les stars médiatiques des véritables intellectuels

      Reply
  4. Pouf

    …et dire qu’il enseignait à Polytechnique…
    Enfin, il a toujours été pro-américain et Netanyahou, qui défend bec et ongles la sécurité d’Israël est depuis longtemps sa bête noire.
    De toutes façons, il n’a jamais été patriote mais un hyper-mondialiste…: alors pas de surprise !

    Reply
  5. Renoir

    Merci à Christine d’avoir exécuté ce triste con : il y a déjà quelque temps qu’on disait à RR que l’individu était à prendre avec des pincettes, et j’ai dénoncé ici ce duo Onfray-Finkielkraut, ces Messieurs T’as-pas-vu-ma-gueule-à-la-télé prêts à parler de tout et surtout de n’importe quoi devant une caméra.
    Non seulement il dit des conneries mais il les dit en bafouillant et en bégayant, preuve de la clarté de sa pensée !!
    Dieu merci il nous reste assez d’intellectuels brillants et engagés pour pouvoir tranquillement se passer des Finkies et autres pense bête (sans trait d’union)

    Reply
  6. bm77

    Pour une fois, Christine, vous me donnez l’occasion de ne pas être d’accord avec vous concernant Finkielkraut et aussi Onfray .
    Vous leurs reprochez en gros de ne pas être des patriotes comme nous.
    Finkielkraut n’aime pas Trump, ça le regarde, moi je ne demande pas à Trump d’avoir une grande culture si je pense que son élection aura un impact positif sur le Monde, même si pour Finkielkraut, c’est un critère primordial pour occuper cette fonction
    Pour ce cas je pense qu’il prend plus en compte la forme que le fond.
    Mais de toutes façons je n’ai aucune attente de la part de Finkielkraut pour me forger mes convictions et ce ne sont pas ses propos qui me feront changer car je suis solide sur mes bases.
    Par contre certaines de ses réflexions amènent de l' »eau au moulin ».
    De plus je lui reconnais une voix discordante dans le concert médiatique de la bien- pensance et cela me le rend déjà très sympathique.
    Car dans les médias les invités d’émissions qui remettent en cause ce rouleau compresseur qu’est le politiquement correct, se comptent sur les doigts d’une seule main.
    Cela leurs vaut à tous une excommunions des grands médias, sauf encore un peu pour Zemmour, mais plus pour longtemps comme pour vous et Pierre Cassen qui êtes complètement exclus de tout médias à la différence des « indigènes de la république » par exemple qui ont pourtant des propos extrémistes..
    Quand ils sont invités dans des débats les journalistes aux ordres leur tendent des pièges pour les déstabiliser, tout comme Marine Lepen.
    Pour Onfray c’est pareil il est beaucoup moins invité car il a eu des positions discordantes par rapport au padamalgam et autres vivre ensemble concernant l’islam .A partir de là cet intellectuel n’est pas un ennemi pour moi
    De plus ce philosophe a eu le mérite et le courage de s’attaquer à cette religion de substitution intouchable qu’est la psychologie freudienne par son livre » l’affabulation freudienne ».
    Nous somme dans une période de remise en cause des certitudes par ces intellos sur lesquelles la plupart des bien pensants basent les leurs.
    Ne nous trompons pas d’ennemis car les autres eux ne se trompent pas!
    Xavier Rauffer, Laurent Obertone, Michelle Trilabat, Eric Zemmour, Christophe Guilly n’appellent pas franchement à voter pour Marine Lepen peut-être préfèrent-ils Fillon qui ne sera certainement pas celui qui pour moi sauvera la France car je le met pratiquement sur le même plan qu’un Macron, mais ils ont le mérite de témoigner d’ une autre vision de la société qui est complètement en phase avec la réalité que nous vivons et en cela ils confortent les prises de positions de Marine Lepen et le programme sur lequel elle va gouverner.

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Qui aime bien châtie bien…Mais c’est plus grave, en n’allant pas au bout de leurs raisosnnements, Onfray comme Finkielkraut apportent de l’eau au moulin de nos ennemis et donc… deviennent nos ennemis et ceux de la France puisque leur position anti Marine empêche d’autres qui les admirent et se fient à eux de suivre la voie patriote

      Reply
      1. bm77

        Vous me rassurez, je croyais que vous l’aviez banni définitivement car je l’aime bien Finkielkraut avec sa gestuelle et ses mimiques qui donnent l’impression qu’il prend tout le malheur du monde à son compte.
        Je vous comprend dans le sens que si les gens suivent tous ses dires ils pourraient être séduits par le vote Fillon mais il faut avouer que ces admirateurs ne sont pas dans les classes populaires

        Reply
  7. zenoviev

    Finalement je considère une faute de comparer Finkielkraut avec une nulité communiste comme Attali ou un « malad » comme BHL.

    Reply
  8. Rudolph

    Si pour devenir immortel, il faut auparavant sombrer dans le gâtisme, pas terrible !Reprenez-vous M.Finkielkraut, un peu de tenue!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *