La prise de Constantinople vue par Stefan Zweig en 1930 …


La prise  de Constantinople vue par Stefan Zweig en 1930  …

Rappeler l’histoire occidentale est essentiel pour qu’intervienne une véritable prise de conscience et que tombent les masques, que le jeu des hypocrites soit dévoilé au grand jour et que la nature de leurs intérêts dans cette lutte soit révélée publiquement.

Des enquêtes devront être menées le moment venu.
Ceux qui veulent comprendre la taqqya et la collaboration de chrétiens qui ont aussi participé à la chute de Byzance (Constantinople) peuvent lire le chapitre du livre de S. Zweig « Les très riches heures de l’humanité » consacré à la prise de Byzance le 29 mai 1453.
Quelques phrases extraites de ce chapitre que je n’ai pas le courage de recopier entièrement :

Mahomet (*) , le sultan turc, « après avoir suffisamment proclamé sa volonté de paix, provoque la guerre par un coup de force ».

[(*)Attention au lecteur distrait, il s’agit bien du sultan turc du XV ème siècle, plus couramment orthographié Mehmet ou Mehmed et non du Mahomet, fondateur de la secte musulmane.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mehmed_II ]

« lors de son avènement au trône, Mahomet accueille les ambassadeurs de Constantin avec les paroles les plus cordiales, les plus rassurantes : il jure solennellement devant témoins par Allah et son prophète, par les anges et le Coran, qu’il respectera scrupuleusement les traités conclus avec le basileus » (p. 16).

« tant qu’ils ne sont pas prêts, les despotes qui préparent la guerre n’ont que le mot de paix à la bouche ».
« un nommé Orbas, un Hongrois, est chrétien et il a offert ses services à l’empereur Constantin ; mais dans l’espoir fondé d’obtenir de Mahomet des avantages plus élevés et des possibilités plus grandes, il se déclare prêt à couler une pièce comme on en a jamais vu si l’on met à sa disposition des moyens illimités »,

s’agissant de construire un canon pour que tombent les murailles de Constantinople (Byzance devenue ensuite Istanbul à la suite de cette conquête par les forces musulmanes… conquête encore célébrée avec faste de nos jours par Erdogan au su et au vu de l’Europe, Merkel et les élites politiques mondiales).

A propos du même Mahomet, p. 28 :

« si un poil de ma barbe connaissait mes pensées, je l’arracherais a dit un jour ce génial hypocrite ».

On peut aussi penser au conflit entre Russie et Etats-Unis en lisant ce qui est dit de l’opposition de Gênes et Venise à cette époque, ainsi qu’à toutes les divisions réalisées pour mieux régner qui sont faites entre les Français (« stasis » diraient les Grecs) :

« dans le cours de l’Histoire, se répètent toujours ces instants tragiques où les princes et les Etats se révèlent incapables de mettre fin même pour un moment à leurs petites rivalités, alors qu’ils devraient unir étroitement leurs forces pour la défense de la civilisation européenne. Il semble plus utile à Venise de supplanter Gênes et à Gênes d’abaisser Venise que de s’associer pendant quelque temps pour vaincre l’ennemi commun ».

La chute de Byzance a eu des conséquences catastrophiques pour l’humanité et la civilisation occidentale. Le pillage de la ville fut autorisé aux Barbares musulmans par leur chef Mahomet, leur permettant de s’emparer des richesses matérielles, égorger les vieillards considérés comme des bouches inutiles, réduire à l’esclavage les autres habitants de la petite cité.

« ils détruisent de splendides tableaux, abattent à coups de marteau les plus admirables statues, brûlent ou souillent des livres qui devraient léguer à l’avenir la sagesse des siècles, l’immortel trésor de la pensée et de la poésie grecques ». (p. 41)

Finalement, p. 43 :

« l’Europe s’aperçoit en frémissant que, par sa sombre indifférence, une puissance destructrice a fait irruption chez elle, puissance qui paralysera ses forces pendant des siècles ».

Ce texte fut écrit dans les années 1930 !




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


12 thoughts on “La prise de Constantinople vue par Stefan Zweig en 1930 …

  1. Une Fille Qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    Nos générations futures auront parfaitement le droit d’éprouver de la rancune contre leurs ainés responsables des événements présents .
    Par contre savoir si ils auront le droit de l’exprimer et de s’exprimer tout court ça reste une autre question .
    Je me demande si les peuples des grandes civilisations qui ont jalonné l’histoire étaient aussi aveugles que nous et ne se doutaient absolument pas qu’un jour leur culture , leurs fetes , leur mode de vie , leur art et leur souvenir ne subsisteraient que dans les musées ?
    Nos dirigeants ont oublié que l’histoire ne fait jamais de cadeau .

    1. gamma

      « Nos générations futures auront parfaitement le droit d’éprouver de la rancune contre leurs ainés responsables des événements présents. » Je crois que non. Et savez-vous pourquoi ? Car ils seront convertis. Quel musulman en Egypte ou ailleurs en veut à ses ancêtres qui étaient chrétiens ? Par ailleurs vous dites : »Je me demande si les peuples des grandes civilisations qui ont jalonné l’histoire étaient aussi aveugles que nous ». Ils ont une excuse. De nos jours nous avons tous les moyens médiatiques à notre disposition qui nous permettent de nous renseigner ;ce qui ne fut pas le cas des peuples d’antan. Pour nous, pas d’excuses.
      Mais je reste d’accord avec vous sur le fond.
      cdt

  2. Une Fille Qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    gamma : Oui vous avez raison . C’est ce qui rend la situation encore plus triste …

  3. Sandrine

    « … brûlent ou souillent des livres qui devraient léguer à l’avenir la sagesse des siècles, l’immortel trésor de la pensée et de la poésie grecques ». (p. 41) » » »

    Excellent, cela vient conforter ce qu’a écrit Sylvain Gouguenheim (orth ?) dans « Aristote au Mont Saint Michel » au sujet de la transmission de la pensée grecque, non pas par les Arabo-musulmans comme ceux ci le prétendent, mais par les moines et par les arabes chrétiens…Non seulement les musulmans ne l’ont pas transmise mais ils l’ont brûlée !!!

  4. Peu Importe

    Ce texte fut écrit dans les années 1930 !

    par cet homme blessé a mort par la montée du Nazisme, juif et brillant écrivain autrichien,, visionnaire , se suicidera douze ans plus tard, en 1942

    1. MaximeMaxime

      Le livre est très bien écrit mais il précise dans la préface que ce n’est pas romancé, qu’il a fait un travail d’historien.
      Je ne sais pas si c’est le traducteur qui a choisi le mot « Mahomet » pour désigner le sultan par ailleurs. Comme l’a ajouté le modérateur dans le texte, on parle plus souvent de Mehmet II.
      Mais apparemment Mehmet = Mehmed = Mohamed = Mahomet. Abondance ne nuit point paraît-il, mais on s’en serait bien passé de celui-là…
      Le chapitre m’a semblé surtout intéressant quand il évoque les islamo-collabos qui étaient déjà légions à cette époque, pour leur enrichissement personnel, comme le fabricant du canon, ou bien par indifférence ou encore incapacité à organiser une riposte efficace en s’unissant malgré les divergences existant par ailleurs.

  5. Anne-Marie G

    Le désintérêt général pour le sort de l’ancienne Constantinople m’a toujours interpellée. Quand j’ai visité Sainte Sophie l’émotion me serrait la gorge. La plus ancienne basilique du monde de cette taille qui a résisté au temps, aux guerres. Et on passe sous silence le sort terrible des chrétiens qui se sont fait spolier de leur culture, de leur richesse, sans qu’aucune manifestation de sympathie et encore moins de compassion de la part de leurs coreligionnaires occidentaux. Lors de ma visite, j’ai pu observer la même indifférence, la même inconscience des touristes occidentaux. J’enrageais au point de demander à certains si le sort de l’ancienne Constantinople ne pourrait pas un jour être le leur. J’ai senti chez la plupart une certaine gêne comme s’ils se heurtaient intérieurement à un tabou.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Pareil pour moi : je ne suis jamais allé là-bas, mais ce sort funeste de Constantinople (comme celui de Smyrne, d’Ephèse, d’Halicarnasse) m’étreint …

      J’ai lu le récit du massacre par les Musulmans des derniers Chrétiens réfugiés dans Sainte Sophie : c’est poignant.

      Rêvons un peu, un jour, peut-être, nous reprendrons ces villes : il suffit de vouloir :=)

    2. Myriam

      Quand vous écrivez : « J’enrageais au point de demander à certains si le sort de l’ancienne Constantinople ne pourrait pas un jour être le leur »Je pense à la dernière phrase qu’écrit Jean Raspail à la fin de son roman « Le camp des saints » dont on retrouve au fil des pages écrites en 1973, exactement le même scénario qu’aujourd’hui : »La chute de Constantinople est un malheur personnel qui nous est arrivé la semaine dernière »

  6. frejusien

    On est en train de pleurer sur la mort future , mais pas si lointaine de notre civilisation,
    Pareil pour moi, Ste Sophie, ça m’a toujours fait râler, notamment le fait que personne ne s’en offusque et que personne n’ait l’idée qu’il faudrait peut-être essayer de la récupérer, ne serait-ce qu’en rêve …
    Tous ces monuments qui attestent que l’islam voleur est passé par là et a spolié les populations de leurs cultures, détruisant le maximum de preuves de l’existence des cultures précédentes,
    Ainsi le temple de Jérusalem et les villes de Bethléem, de Jéricho et la Palestine toute entière qui était habitée par les 12 tribus d’Israël, comme le raconte l’ancien testament
    On comprend leur rage actuelle à détruire Palmyre, les bouddhas de Bamyan, les églises,…
    L’état islamique reproduit les conquêtes de Mh, leur « prophète », et il y aura toujours des musulmans qui rêveront de lui emboiter le pas à nouveau:
    DÉTRUIRE TOUT CE QUI N’ EST PAS L’ISLAM
    Après avoir été instruit par l’exposé de Bill Warner, on peut reconstituer cette conquête au vu des restes civilisationnels qui parsèment cet immense territoire..
    Même la Kaaba, il se l’est appropriée, détruisant les statues des autres dieux qui cohabitaient dans ce temple en parfaite harmonie, il a interdit tous les pèlerinages des croyants qui venaient honorer leur dieu librement sans rivalité, chacun étant libre de choisir sa croyance et sa divinité préférée….
    Quels sont les idiots qui parlent d’une religion de paix et d’amour ???
    Ceux sont des fieffés coquins, ou d’indécrottables ignorants

  7. frejusien

    La plupart des électeurs actuels ne comprennent absolument pas l’enjeu civilisationnel qui se joue actuellement,
    On voit toute la campagne menée en parlant des heures supplémentaires, de la défiscalisation , du travail du dimanche, de la relocalisation, toutes choses très importantes, je le reconnais, dans un CONTEXTE ORDINAIRE,
    Mais pas en ce moment où l’avenir entier de tout cet ensemble justement, est menacé de destruction,
    Toutes ces lois longuement réfléchies, voleront en éclat, quand l’islam prendra le pouvoir, pour IMPOSER SA SEULE LOI.
    Avant de penser à des réformes ou autres lois, il faut penser à garantir la SECURITE du gouvernement qui devra les appliquer,
    Et nul ne s’en soucie…On continue à fermer les yeux, à vivre dans un mensonge et un déni ÉNORMES,
    C’est plus des peaux de saucisson qu’ils ont sur les vitraux, mais des kaléidoscopes multicolores.
    En détruisant les monuments du passé, l’islam détruit en même temps la MÉMOIRE des peuples, c’est utile et nécessaire pour lessiver les cerveaux, avant le grand CONDITIONNEMENT.
    C’est ce qui se passe actuellement dans l’enseignement français, où l’histoire est remodelée et falsifiée, idem avec la décision de l’ONU concernant Israël, qui nie la vérité historique, quand bien même le temple juif se trouvant sous la mosquée de Jérusalem , prouve sa pré-existence d’une façon , on ne peut plus concrète.

  8. frejusien

    En effaçant les noms de la Judée et de la Samarie, ils s’attaquent à nos racines ,et à la bible,
    La Judée, c’est la terre qui a donné le nom de ses habitants : les juifs
    La Samarie rappelle « la parabole du bon samaritain »,
    Si ces noms disparaissent, dans qq générations, les lecteurs de la bible, si elle existe encore, n’auront aucun moyen de situer les évènements de la bible,
    C’est la technique de l’islam qui fait table rase de toute autre culture,
    Honte à tous ces salopards d’occidentaux qui ruinent notre culture et veulent changer notre passé !!
    Honte à tous ces salopards qui font un pont d’or au dogme du répugnant !

Comments are closed.