Finkielkraut reçoit François Burgat : « le terrorisme est souvent une contre-violence »


Finkielkraut reçoit François Burgat  : « le terrorisme est souvent une contre-violence »

Illustration : Burgat politologue, directeur de recherche à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence.-Kepel politologue français, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain. Il est professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) 

Résistance républicaine et Riposte laïque ont été cités, d’ailleurs, dans cette émission, (au cours des 7 dernières minutes de l’émission), pratiquement renvoyés dos à dos avec Breivik par Gilles Kepel (il fallait oser…). Et Finkelkraut de sauter sur l’occasion et rappeler en pleurnichant que RL et RR l‘avaient attaqué  à cause de ses positions sur Trump. Ce qui est grave, c’est qu’il se met dans le même sac qu’un islamo-collabo comme Burgat ou qu’un relativiste forcené comme Kepel, rendant ainsi leurs discours fréquentables quand le nôtre serait inacceptable. Alors qu’il vient d’entendre pendant 45 minutes Burgat dire des choses abominables, renvoyer dos-à-dos les morts de Charlie hebdo et les caricatures…

Il est grave, quand il s’y met, Finkielkraut. Et en même temps il fait pitié, écartelé entre son bon sens, sa culture, son humanisme, qui lui soufflent que l’islam est une sacrée saloperie et son désir effréné d’exister socialement, de continuer à côtoyer les grands de ce monde, d’avoir son émission à France Culture, de faire partie du Cénacle des journalistes invités aux dîners en ville, d’être élu à l’Académie française (ça c’est fait, il devrait être un peu plus courageux et un peu plus libéré, même pas…). On rêve d’un Finkielkraut qui, avec son intelligence, sa culture, sa capacité d’analyse, se libèrerait de ses peurs, de ses ambitions… et se ferait l’écho d’un Zemmour. On rêve, juste un instant, parce que cela ne se peut pas.

Evidemment, on sent leur peur panique à tous… la presse de ré-information, baptisée « mouvement extrémiste » par Finkelkraut, vue comme ayant le pouvoir de faire et défaire les rois… Euh ! Les Présidents, elle leur fait peur, terriblement peur. Mais surtout, et ce n’est pas un hasard, elle a le pouvoir de dire le vrai sur l’islam, elle est islamophobe et aide les Français à le devenir aussi. Cela les terrorise, clairement.

Et c’est bien pourquoi un Finkielkraut, dont nous disons malgré tout régulièrement le plus grand bien a invité à son émission sur le terrorisme François Burgat et non pas Pierre Cassen face à un Gilles Kepel censé défendre la cause de la France, lui qui disait il y a dix ans que l’islamisme était mort et que l’islam était soluble dans la République… Encore une histoire de copains et de coquins…

 L’émission

Le terrorisme en face, émission de Alain Finkielkraut

Intervenants

  • François Burgat : politologue, directeur de recherches au CNRS (Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman / IREMAM – Aix en Provence) 
  • Gilles Kepel : Spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain, Gilles Kepel anime le séminaire « Violence et dogme » à l’École normale supérieure et enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris.

« Les temps changent : la langue française aussi. Notre vocabulaire en effet ne cesse de s’enrichir : le hijab, la burqa, le niquab, l’abaya, la charia, la fitna, la jâhiliyya, la taqiya et ….bien sûr le jihad ont fait en l’espace de quelques années leur entrée fracassante dans l’information mais aussi dans la conversation commune et s’ils sont là, ces mots venus d’ailleurs, c’est qu’ils font signe vers une réalité nouvelle et qu’ils nous préoccupent. Peut être avons nous un mal fou à les appréhender c’est pourquoi j’ai invité deux chercheurs rompus au vocabulaire dont nous faisons le difficile apprentissage. »

<a

https://www.franceculture.fr/emissions/repliques/le-terrorisme-en-face

Quelques passages intéressants :

« Le terrorisme n’est pas unilatéral. Le terrorisme est souvent une contre-violence ». L’islamisme est une dynamique historique qui ne peut pas être comprise en-dehors de la colonisation et de la colonisation. » 

Ça commence très fort avec Burgat… Je me demande si le quidam n’est pas converti, d’ailleurs… Bon anniversaire aux morts de Charlie Hebdo  et de l’Hyper Casher, de la part de Burgat. Tout le monde sait qu’une caricature du prophète pédophile et sanguinaire est une violence incroyable faite aux terroristes qui se sentent obligés de répondre à la violence par le violence, à leur coeur défendant…

Le là de l’émission est donné. Certes, Finkielkraut va contre-argumenter avec efficacité, Kepel va nuancer le propos, mais ils s’entendent tous comme larrons en foire.  

 Kepel va ainsi apparaître une fois de plus comme modéré et équilibré alors que son relativisme impose autant l’islam que celui de Burgat.

Il faut s’interroger sur ce qu’on appelle l’islamisme et que je préfère appeler les mouvements islamistes, destinés à changer un ordre de société.  C’est un mouvement qui lutte pour l’instauration d’un état qui instaure un modèle alternatif, l’ordre des textes sacrés. Les islamistes donnent une lecture politique des textes sacrés, ce mouvement commence avec le fondateur des Frères musulmans dans les années 1920.

 

 Burgat ose opposer au Bataclan le prétendu massacre d’octobre 1962 ou ceux de Sétif… 

Je ne veux pas utiliser le vocabulaire que VOUS, colonisateurs, m’avez imposé. L’écrasante majorité des musulmans de France ne veut pas appliquer la charia.

Finkielkraut rappelle quand même à Burgat que le djihad n’a pas été inventé en réaction à la colonisation… mais l’autre n’en a cure :

Burgat : Les non musulmans sont hégémoniques dans la société française, notre lexique n’a pas le monopole de l’universel. Il peut y avoir une culture autre que celle dont nous avons hérité. Oui le djihad a existé avant la colonisation mais c’était une réaction à la violence,  à la conquête, au service du groupe religieux. La meilleure façon de lutter contre les djihadistes c’est de cesser de les fabriquer.

Kepel : Il n’y a pas de cause exogène ou endogène au djihad. Le djihad originel c’est celui de la conquête et de l’expansion.

Burgat : je ne m’en prends pas aux Occidentaux je m’en prends aux dominants. Quand un individu sent qu’il ne peut pas devenir un français à part entière il devient un individu à part. Ce qui est intéressant ce n’est pas de réformer l’islam, de couper une sourate ici ou là … on doit retrouver notre part de responsabilité qui est essentielle.

Kepel se défend au lieu d’attaquer : si vous avez lu mon livre vous avez pu voir que j’ai analysé le mouvement d’extrême droite Riposte laique et Breivik, vous ne pouvez pas me faire le procès de m’interesser à l’un et pas à l’autre. Il s’agit de s’intéresser à ce que l’interprétation de telle ou telle sourate va donner aujourd’hui, quels sont les effets de misère, quel est le rôle d’un certain nombre de dirigeants politiques, comment se fait-il que cela soit possible dans la France d’aujourd’hui ?

FinkielkrautRiposte laïque est un mouvement extrémiste. J’ai eu moi-même l’honneur d’être injurié très récemment par Riposte laïque et Résistance républicaine,  j’ai été traité de planche pourrie, je crois, parce que j’ai émis quelques réserves et plus que cela sur l’élection de Trump. Je devenais donc un personnage infréquentable. Le mouvement procède par l’insulte, donc nous sommes à ce titre les uns et les autres sa cible. Il oublie en passant de dire que s’il a été « injurié » c’est parce qu’il a eu l’honneur de traiter Trump de gros con….

Kepel  mais il a joué un rôle non négligeable dans l’élection présidentielle française puisque c’est dans ce milieu qu’est né le syntagme Ali Juppé qui a été d’une efficacité terrible.

Finkielkraut  et maintenant on va avoir droit à  Farid Fillon mais toujours est-il que je me pose la question du rapport entre ça et ce qui s’est passé à Sevran. Vous, vous dites, les gens qu’on met à part… c’était quoi votre formule François Burgat ?

Burgat : Les Français qui ont l’impression qu’ils ne seront jamais des Français à part entière deviennent des Français entièrement à part.

Finkielkraut  D’accord, très belle formule mais quel rapport avec Sevran ? Vous pouvez penser que l’hostilité manifestée aujourd’hui en France par certains issus de l’immigration à l’égard de la communauté juive est une importation du conflit isréalo-palestinien, peut-être, peut-être, mais le Hamas, qui est au coeur du conflit et qui ne plaide pas, à la différence de vous, si je vous ai bien compris, pour le partage, mais pour la récupération d’une terre islamique ;  selon sa charte, et bien je lis ceci , dans la bataille musulmane la femme a un rôle qui n’est pas inférieur à celui de l’homme, être une usine à hommes, voilà une formulation impossible ailleurs. Vous pouvez parler de tous les sur-juifs ailleurs et demander une critique de la politique de colonisation israélienne, c’est une phrase effectivement typique d’une certaine vision  de l’islam, et, je le répète, avec cette islamophobie, une fois qu’elle est installée, on ne peut plus parler des musulmans que pour les plaindre, ils ne peuvent parler que pour se plaindre, ainsi fait-on l’économie d’une réflexion critique sur cette réalité qui crève pourtant les yeux et qui mutile les hommes autant qu’elle opprime les femmes.

Burgat pleure encore plus, affirmant sans rire que,  pour lutter contre les extrêmes  on s’en prend à l’énorme composante associative qui lutte plus efficacement contre daesch que les autres… Et il cite, tenez-vous bien, Bondy blog et Marwan Muhammad qui seraient… stigmatisés…  (Etrange, il cite, deux associations financées par Soros…). 

Il est clair que les attaques multiples contre le CCIF, le Parti des Indigènes de la République, les Indivisibles, le Blondi Blog…  de ces derniers mois commence à ébranler les islamo-collabos qui sentent le retour de bâton. IL va bien falloir qu’à un moment donné les Burgat rendent des comptes et expliquent pourquoi et comment ils ont pu pendant des années faire leur sale boulot dans les universités, dans les medias et imposer une idéologie qui met les femmes à l’écart comme à Sevran, qui les considère comme des usines à hommes et qui tue tous ceux qui n’appliquent pas la charia.

Finkielkraut donne quand même le mot de la fin à Kepel : Daesch fonctionne en manipulant les symbolismes. A l’intérieur de cette victimisation qui est construite il est normal que nos compatriotes musulmans en aient marre de se justifier quand il y a un attentat, mais c’est une posture idéologique dangereuse que d’aller dire aux musulmans que c’est parce que la société française est islamophobe.

Bref, Kepel, avec la bénédiction de Finkielkraut, tape en passant, sans en avoir l’air, sur l’islamophobie, qui est une opinion mais dont Marwan Muhammad voudrait qu’elle devienne un délit…  La boucle est bouclée. Derrière le procès fait au terrorisme,  c’est l’Occidental qui est visé, c’est celui qui ne veut pas de l’islam et le dit qui est visé et même criminalisé.

 

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Finkielkraut reçoit François Burgat : « le terrorisme est souvent une contre-violence »

  1. SCHNEITER

    Et les propos de cet immonde Burgat ne peuvent ils pas être assimilés à une apologie du terrorisme ? si oui, plainte dans la foulée !

    1. UTR

      Schneiter

      Excellente réflexion de votre part !

      Car concrétement parlant nous sommes confrontés à une authentique apologie des assassinats terroristes ! qui est un délit sévérement punis par la loi

      Si donc ce …FUMIER ! de burgat se complet dans ses louanges envers les pires criminels du falafisme, c’est qu’il se croit au dessus des lois, et pouvoir jouir d’une impunité totale , en étant soutenu en sous main par ses amis juges gauchistes et islamo collabos !

    2. Rita

      Telle que je vois « La Justice » opérer en France ce n’est pas les membres du Syndicat des Magistrates qui vont meme accepter une telle plainte, vue que la XVIIème Chambre du Palais de Justice de Paris me semble LE Haut Lieu pour « L’Apologie du Terrorism Islamique ».

      Par contre: pour être renvoyés dos à dos avec Breivik vaudrait bien une enquète quant à une « plainte pour diffamation » de ceux qui sont responsable de ce program. (Je ne l’ai pas ecouté, car ces jours-ci je trouve que la vie est trop courte pour ecouter le born-again Kapo Finkelkraut, ses pontifications me donnent les irrites.

  2. Marcher sur des oeufs

    Qu’ils se taisent tous, ils ne savent plus où ils en sont à force de touiller les idées ; et à nous ils vont nous rendre dingues !

    1. Bermudienne

      Superbe compte-rendu de l’émission Répliques (encore) phare de la radio publique. Bien d’accord avec toi Christine pour les commentaires, aussi sévères soient-ils.
      On mesure le chemin qui reste à parcourir. Alors que tous les propos illustrent les bombardements sophistiqués et les crimes qui s’abattent sur nous depuis des années, la guerre qui nous est faite n’est même pas nommée ! Et il en est quasiment ainsi dans tous les médias et lieux soi-disant de réflexion destinés au public. Sans doute est-il trop immature pour être mobilisé. A moins que nous ne soyons pas concernés ?…

  3. UTR

    Je serais prêt à m’étrangler de fureur devant de telles tentatives insupportables pour légitimer la pire des horreurs !

    Ce sinistre Burgat aura t il donc la délicatesse de nous expliquer comment les juifs pacifiques de l’hyper cascher, ou le trés évangélique curé Jacques Hamel , étaient ils tous complices de l’abominable mouvement colonialiste, pour mériter une telle mort atroce ? Je pense que la réponse ne se fera jamais entendre dans la bouche de ce scélérat, qui cumule hypocrisie et pure lacheté d’esprit !

    Aura t il donc encore l’outrecuidance de nous démontrer que la brave flic municipale Jean Philippe, humble martinicaise, fut assassinée en haine de l’occident et du systéme colonialiste ?

    Mais nous pourrions étendre le débat à d’autres domaines de la discussion sur la violence de l’islam, et en particulier poser le probléme de la législation coranique imposant les lois inhumaines de la charia , en demandant à ce fort …MERDIQUE ! Burgat si les lapidations rituelles , les mutilations judiciaires et bien sur les décapitations en série sur les places de marchés , sont une réponse au vaste mouvement colonial de l’Europe sur le moyen orient ?

    Aucune de nos questions pertinentes ne trouvera jamais de réponse de la part de cet individu fonciérement …..FAUX! et qui plus est , trouvera encore toutes les justifications aux pires génocides anti français , dont notre pays sera le théatre dans l’avenir !

  4. myosotis75

    Très beau compte rendu, merci!
    Quand j’ai lu que Finkie avait traité Trump de « gros con » il a fortement chuté dans mon estime. On ne sait pas ce que fera Trump et ce n’est pas un être d’un grand raffinement mais son engagement pour sauver l’Amérique et éradiquer Daesh méritent le respect.
    La réinformation, par RR, RL et d’autres sites, est ce qui nous permet de ne pas perdre notre âme ni notre courage.
    Bravo à Christine et Pierre, et bonne continuation en 2017.

    1. Pouf

      « Trump et ce n’est pas un être d’un grand raffinement »… Attention, on n’a que la vision que nous en donne nos médias…je reste prudent !

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Ce qui est gravissime c’est que Burgat est prolixe en conférences et son public est celui des étudiants, donc jeunes… Voyez l’influence néfaste que ce type peut avoir sur le formatage de la jeunesse…

    1. Bermudienne

      @ Olivia Blanche
      D’autant qu’il se réclame de l’idéologie insurpassable du « dominant- dominé ».
      Rien de tel pour mieux séquestrer les esprits malléables. C’est du même niveau redoutable que le catéchisme antifa sans oublier l’inepte « islamophobie ».

  6. Xtemps

    Ces spécialistes du monde arabe, cela fait titre officiel nominé quoi, qui ne sont pas avec des Anne Marie Delcambre, Bat Yé’or, le Dr Bill Warner, Wafa Sultan ou la marocaine Zineb ou encore Pascal Hilout et tant d’autres témoignages et de victimes à cause de cette sale meurtrière Islamique qui a massacré bien plus que les Nazis, les Fascistes et les communistes ensemble.
    Voilà l’Islam qui est plus défendu par nos dirigeants!, que les musulmans eux mêmes!, c’est fou!, et aux détriments de la vie des européens, déjà prouvé par plusieurs attentats sur le sole européens et autres agressions de haine contre nous les européens.
    Je me méfie de ces soit disant spécialiste du monde arabe, trop politiquement correct à mon goût, pas très honnête tout çà.
    Ils veulent faire paraître l’Islam plus beau et propre qu’il ne paraît et comme les autres religions.
    C’est à cause des gens pareilles que de tels horreurs comme l’Islam existe et que tant de crimes contre l’humanité sont commis dans le monde.
    Couvrir l’Islam criminogène et de laisser tuer des innocents par cette saloperie est un crime contre l’humanité.
    Ces gens là sont des criminels!, des assassins!, ils ont du sang sur les mains!, Nuremberg! pour ces ordures.

  7. butterworth

    tissu d inepties QUE PENSENT CES profs nimbus de la conquete musulmane? DU DJIHAD,? ET LA traite des noirs et blancs pris comme esclaves??? LA REPONSE AU COLONIALISME?, POUR EX voir la situation de nouvelle guinee cote musulmans indonésiens et leurs exactions envers les papous a comparer avec la nouvelle guinee colonisee par les affreux blancs ET LE PAKISTAN,?? le massacre des communautés non musulmanes le colonialisme??? VOIR MASSACRES ENTRE MUSULMANS ET HINDOUS LORS DE LA PARTITION EN 1947

  8. Rudolph

    Non seulement il traita Trump de gros con, mais sur un autre médium ( Causeur , je crois, ou RCJ ) il a traité les épouses successives de Trump de  » poupées gonflables »
    Il vieillit mal, l’ Immortel !!!

  9. Anne-Marie G

    Difficile de trouver un type aussi torve que Burgat. Je ne sais pas si c’est le socialisme, le gauchisme ou tout autre pathologie intellectuelle, – ou simplement le prestige franco-français de l’auréole révolutionnaire – qui le motive, mais en tout cas, il se distingue par un extrémisme anti-national et anti-occidental qui ne gêne pas la caste médiatico politique. On devine que l’homme est totalement indifférent à la condition des femmes en Islam. Pourtant s’il trouve juste que leurs mâles se fassent sauter ou terrorisent en représailles contre le colonialisme passé ou présent (qu’il dit), il devrait me semble-t-il soutenir avant tout ces dernières qui dans leur propre pays n’ont qu’un statut de mineures quand l’institution des crimes d’honneur bien établie n’en fait pas des êtres totalement à la merci des hommes.
    Burgat ? C’est beurk pour moi.

  10. frejusien

    j’ajoute à la liste de butterworth , les musulmans thaïlandais tuent les thaïlandais non musulmans, les chinois musulmans tuent les chinois non musulmans, et le Kosovo ? colonisation française aussi ?
    Quel est cet esprit étroit qui ne voit pas plus loin que le bout de la lorgnette ?
    Un professeur ?
    Et puis, il y a de toutes façons , en ce moment même, les guerres au Moyen-Orient qui viennent contredire magistralement toutes ses théories foireuses.
    Encore un qui vit sur une autre planète, dans le monde de SES idées.

  11. frejusien

    Un bon spécialiste du monde arabe, que je conseille de lire :
    Mohamed SIFAOUI,
    Quant aux pseudo-intellos de gauche comme ce beurk, ça vole au niveau des pâquerettes: peu de connaissances, bcp d’enfumage comme d’hab. et du « ressassage » de théories qui ont fait leur temps,
    est-ce qu’il fait de l’audience ?
    valeur d’une crotte de mouche, tt au plus.

  12. frejusien

    Bon, je te remercie pour tous ces liens,
    Je vois que Sifaoui a été rattrapé par sa religion, de laquelle il s’était écarté après l’attentat auquel il avait échappé.
    C’est terrible, alors qu’il est venu se réfugier en France, bien content d’échapper à l’islam radical, un homme intelligent et instruit, très au courant des différents courants musulmans, et qui ne comprend pas que le problème, c’est l’islam,
    Encore un qui reste piégé par son conditionnement familial , religieux et tribal, dont il n’arrive pas à s’extraire.
    Comme quoi, on peut en conclure, une fois de plus, que ce dogme est particulièrement dur à éradiquer, même chez les plus évolués de ses adeptes.
    Rares sont les apostats, sincères, et définitifs, et ceux-là ont droit à notre admiration, tellement les ravages exercés sur l’esprit sont grands et profonds.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      les mauvaises langues disent que c’était une mise en scène, un faux attentat et qu’il serait un agent de l’Algérie…

  13. frejusien

    ha ha ! pourtant dans l’émission « c’est dans l’air », il est très dur avec les intellos françaouis qui sont en adoration devant l’islam, mais c’est peut-être une façade.

Comments are closed.