Ils ont voté le droit pour les détenus d’avoir des seringues dans leurs cellules !


Ils ont voté le droit pour les détenus d’avoir des seringues dans leurs cellules !

Ce gouvernement taubiresque nous aura tout fait. Et les députés et sénateurs taubiresques qui ont voté la loi de Marisol Touraine il y a un an nous auront tout fait.

Leur préoccupation ? La santé des détenus en prison. Les pauvres malheureux, shootés, drogués, sidaïques pour certains, se piquent. Puisque les seringues et les produits illicites entrent en prison comme dans n’importe quel squat.

Et Touraine de s’inquiéter de la santé de ces pauvres victimes de la société.

La solution, votée comme un seul homme par les deux Chambres ?

Distribuer aux détenus qui en ont besoin des seringues neuves, propres et tout et tout… A savoir la drogue notamment.

Bref, on savait que la prison ne faisait plus peur depuis longtemps et qu’il valait mieux, en hiver notamment un petit séjour aux frais de la princesse qu’un séjour dans la rue. Nourris, chauffés, blanchis, salles de sport, formations et cours à volonté, télé, smartphone, cigarettes et drogue à volonté, coran et ramadan à volonté, clandestins pris en charge comme les autres … Que demande le peuple ? La liberté d’aller et venir en plus ? Ils y songent, avec les permissions de sortie qui se multiplient et qui transforment la prison en hôtel 3 étoiles.

Je dois être une vraie brute insensible mais je dois dire que je me moque comme d’une guigne qu’un violeur, un assassin, un multi-récidiviste hurle et souffre parce qu’il est en manque, de drogue par exemple. Et à l’isolement pour qu’il ne dérange pas les autres.

Marisol Touraine, Urvoas et les députés et sénateurs ne sont pas des brutes. Enfin pas pour les détenus. Mais des brutes pour les  futures victimes de ces dégénérés en prison, des brutes pour les gardiens de prison.

Imaginez le pied pour eux… à la merci d’un coup d’aiguille mal placé, à la merci d’une injection de produit illicite et surtout à la merci d’une transmission du sida par un coup de seringue bien placé…

Les gardiens sont en émoi, soutenons-les. Leur travail devient de plus en plus ingrat.

S’ils ne sont pas 100 pour cent à voter pour Marine Le Pen, ils sont suicidaires.

Prison : les seringues bientôt autorisées pour lutter contre le Sida ?

Dans le cadre de la réforme de la Santé pour lutter contre le Sida, un projet de décret prévoit de permettre à certains détenus de disposer d’une seringue dans leur cellule

C’est une disposition de la réforme de la Santé qui suscite la colère des surveillants pénitentiaires. Votée il y a un an, elle prévoit de permettre, sous certaines conditions, aux détenus toxicomanes de disposer d’une seringue. Un moyen de lutter contre le sida qui se heurte à l’impératif de sécurité des personnels pénitentiaires. 

Ce projet de décret part d’un constat : les prisons ne sont pas étanches, les drogues dures y circulent et les toxicomanes, particulièrement nombreux en détention, se shootent avec des produits qu’ils fabriquent eux-mêmes et des seringues de fortune. Les risques pour leur santé sont donc accrus. Pour tenter de les limiter, Santé et Justice se sont mis d’accord : en détention comme ailleurs, les détenus doivent pouvoir se droguer en limitant les risques, c’est-à-dire avec des seringues propres, des stupéfiants répertoriés et sous la surveillance de médecins. 

Mais une disposition fait bondir les organisations syndicales : l’article 26 du projet de décret instaure la possibilité pour certains détenus, dans certaines conditions, d’utiliser les seringues fournies en détention dans leur propre cellule. « Une menace de plus », estiment les surveillants, car ces seringues peuvent constituer des armes redoutables. Il n’est pour eux pas question que les seringues soient utilisées sans contrôle. Mercredi 4 janvier, une rencontre avec l’administration pénitentiaire a tourné court. Les discussions vont reprendre à partir du 9 janvier et elles promettent d’être houleuses. 

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/prison-les-seringues-bientot-autorisees-pour-lutter-contre-le-sida-7786613071




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Ils ont voté le droit pour les détenus d’avoir des seringues dans leurs cellules !

  1. Lesage

    Eux, sont au chaud, logés, nourris, blanchis, salle de sport, seringués aussi maintenant! et à l’oeil! (c’est quand même nous qui payons au final)! c’est la récompense pour leurs crimes!
    Les sdf? bah! rien, la rue pour eux, vu que le seul crime qu’ils aient commis c’est de ne pas avoir d’emploi et de picoler du mauvais pinard, donc dormir à même le sol sur des cartons dans la rue, trottoirs, grilles d’aération de métro, sous les ponts, c’est tout à fait normal! Vive la République, Vive la France!

  2. henri smeyers

    J’essaye d’examiner le problème décrit suffisamment amplement, avec l’humanité, la fraternité d’espèce (on n’est pas tous des humains ?) et sans haine, malgré un passé empreint d’esclavagisme et de piraterie MAURESQUE. Il y a un moment où la raison, la morale (rien à voir avec la charité catho) et le sens de « pouvoir » sans condescendance, effleure les conclusions des regards portés sur la situation.
    Il est heureux que la destinée ne m’ait pas dirigé vers une carrière politique ou décisionnelle MILITAIRE. Les aléas de la vie m’ont porté vers des associations sociales, bénévoles sans condescendance, ou empreintes d’un sens de la solidarité vers ceux qui moins nantis, sont mes FRÈRES.
    Dans chaque association, à la louche, 5 % sont des profiteurs et foutteurs de merde et 95 % rament et soufflent dans les voiles pour faire avancer le bateau. En tant que « organisateur-initiateur des bienfaits sociaux, je me suis demandé si ces 5% ne devaient pas être virés de suite et avant dégâts. J’ai souvent hésité. . . trop longtemps. . . . et les dégâts sont arrivés. Alors, n’étant pas français, je ne peux que proposer et conseiller (avec mon âge canonique) de farcir les seringues de quinine, de faciliter les règlements de compte dans les établissements de « rétention » préventive etc . . pour pouvoir consacrer l’énergie constructive des GENS BIENS à des missions améliorant le confort et la vie de ceux qui ont par leurs taxes, ont fait en sorte qu’ils soient (les acteurs) bien récompensés. Donc, liquider les foutteurs de merde et ne plus travailler qu’avec les humains dignes de l’appellation. Désolé de heurter la bien pensance des français  » progressistes », mais aux grands maux les grands remèdes.

  3. Huet briend Francoise

    Alors ça c est la meilleure des seringues pour les détenus !!! Mais où va t on ? Apres les prisons **** pour passer l hiver au chaud alors que les détenus sont de grands criminels pour certains et doivent purger une peine ! On les autorise

    à se piquer légalement c est à dire que la drogue illicite jusque là dans notre beau pays devra circuler librement en prison ! La Françe est devenue un pays passoire où chaque citoyen français entretien un assassin violeur qui se drogue en

    prison ! Vraiment dégoûtant ! Au péril de la vie des gardiens de prison qui peuvent se faire attaquer par une seringue sidaique !!! N a t on vraiment pas autre chose à faire pour redresser le pays notamment s occuper du travail des

    jeunes qui méritent que l on s intéresse à eux car ce sont eux la richesse de notre pays !!! Y en a ras le bol du social qui s occupe maintenant de la santé des détenus en leur fournissant de la drogue tu parles d une santé !!! Les

    prisons sont fréquentées à 70 % par des musulmans pourquoi entretien t on ces derniers ???? Ceux là aussi iront voter pour le parti socialiste et c est pour çela qu on leur fourni la drogue ????? Espérons qu’ils soient assez nazes ce jour là pour être HS !!! Alors je propose :

    1) qu’on vide les prisons avec expulsion dans leur pays d origine des grands criminels et qu on leur retire la,nationalité française ça fera ça de moins à payer aux contribuables et moins de boulot aussi aux gardiens de prison

    2) qu on interdise la drogue en prison et en Françe en général et que les dealers soient sévèrement condamnés et expulsés dans leur pays d origine s ils sont étrangers ou bi nationaux avec retrait de la,nationalité française

    3) qu on arrête de choyer les détenus parce que la prison doit ressembler à une prison et pas à un hôtel,**** et que les détenus doivent subir une peine puisqu’ils sont condamnés à la,suite d un crime !!!

    J en ai marre d une Françe qui ressemble à du n importe quoi ! les contribuables qui paient n ont pas à entretenir des bi nationaux coraniques qui s islamisent en prison, sont complètement cames en sortant et commettent des attentats terroristes islamiques sur notre sol ! Ras le bol de l islam et toute sa cohorte de méfaits !!!

  4. patriote

    S’il est possible d’obtenir de la drogue en prison ainsi que le matériel nécessaire a son emploi je pense que du bon vin doit être également proposé a ces messieurs , ça m’intéresse car je suis amateur de bon vin mais n’ait pas les moyens de m’en payer …bon y va falloir que je trouve le moyen de rentrer en prison ….ah je m’y vois déjà ..assis dans un bon fauteuil devant la télé avec un bon verre de Bourgogne !

  5. Amelie Poulain

    Une telle loi est un scandale, mais sachez que vous ne savez pas tout….

    Et cela fait longtemps, entre autre, qu’il y a cette complaisance envers toute dépendance souvent encouragée avec l’argent des contribuables.

    Je suis révoltée mais vraiment pas étonnée vu tout ce que j’ai vu…..

  6. Amelie Poulain

    Notre Société est gangrénée par tout un tas de gens qui se croient « bien-pensants », n’agissant que dans l’immédiateté de l’émotion sans réflexion de fond. Et c’est facile avec l’argent des autres.

    C’est le cas de beaucoup d’associations qui traitent du Social. Elles sont très soutenues, il faut le savoir, avec d’énormes subventions mensuelles si elles vont dans le sens de la Politique en place. C’est ainsi que de gentilles associations caritatives sont devenues, surtout depuis 2012, je l’ai remarqué, de véritables entreprises, avec à la tête des « directeurs dits généraux » (eh oui, pas moins que ça !) avec de beaux salaires, brassant de l’argent et beaucoup de pouvoirs… et qui peuvent dire leur mot au niveau des prises de décision le politiques (elles sont bien aiguillées et ont leurs liens….) alors que leurs compétences sont souvent plus que douteuses, et leurs positions non étayées par la Clinique (dans le cas des usagers de drogue par exemple).

    Et voilà, c’est comme un deuxième pouvoir en France, il y a assez d’exemples ici pour s’en convaincre.

  7. Louis

    Je ne suis plus étonné de quoi que ce soit.
    Si demain on nous annonçait que les français devaient accueillir, comme sous Pétain, un migrant par famille, le nourrir, le loger, je ne serait pas étonné.
    Que cela se fasse concrètement c’est une autre affaire.

    Vu le seuil de gravité menant à l’incarcération, nous voyons donc sur la photo: Un gros délinquant, un drapeau algérien, l’islam qui gère le tout: On sent bien toute la bonté pour la France, toute la tolérance envers les français de souche et la république qui émane de ce prisonnier et qui ne manquera pas de se manifester dés sa sortie: Si! avec des lunettes roses, ça le fait bien..

  8. Pierre Saint-Cloud

    Bonjour les Patriotes .Bonjour Madame Tasin .
    Merci Chère Christine

    Je viens de lire 9 de vos articles
    Là… vous avez fait fort…j’aime et j’en redemande .à+++++

  9. Huanm

    Je voudrai que l’on fusille tous ces criminels à notre charge.ET JE VOUDRAI AUSSI QUE LES GARDIENS SOIENT SYSTÉMATIQUEMENT FOUILLES À L’ENTRÉE DE LA PRISON.Car,en fait, tous ces produits illicites ne rentrent pas que par les avocats et le parloir.Il faudrait aussi reflechir à cela.L’apprentissage des gardiens , on leur demande beaucoup de tolérance. Ça ce sont les faits.Votez utile,votez la seule qui pourra nettoyer les écuries d’Augias.

  10. frejusien

    vlà ti pas une bonne œuvre humanitaire !
    Les drogues ne sont donc plus des produits illicites ?
    Mais alors, un drogué en manque n’a plus qu’à commettre un méfait, et il aura tout ce qu’il lui faut en taule, bien joué !
    Et ce drapeau dans la cellule, il est autorisé ? Mais alors, ce détenu a choisi sa nationalité et son pays, un bon coup de pied au cul pour le renvoyer chez lui !

Comments are closed.