Marine peut compter sur le soutien des vrais défenseurs des cultures régionales


Marine peut compter sur le soutien des vrais défenseurs des cultures régionales

Je ne sais pas si le peuple de France, comme l’écrit Christine, est « jacobin » (et il faudrait préciser ce qu’on met derrière ce mot à l’heure actuelle), mais ce que je sais, c’est que je suis « régionaliste » au sens où j’entends préserver les cultures régionales, lesquelles cultures ne sont pas dites « régionales » par opposition avec une culture « nationale », mais parce qu’elles sont celles d’une partie de la France. C’est aussi simple que ça, et ça n’a strictement rien à voir avec les monstruosités administratives sorties des cerveaux dégénérés de la bureaucratie socialiste.

Les cultures régionales ne sont pas combattues par l’Etat en France: au contraire, elles ont tous les moyens de vivre, y compris avec l’appui des autorités régionales… à condition que ce soient de VRAIES cultures régionales, et qu’elles soient défendues par le PEUPLE et non par quelques activistes qui prétendent régir des revendications à la limite entre culture et politique (et surtout les subventions qui accompagnent cet activisme) : tout cela a été montré et démontré par notre ami Jean Lafitte, grand juriste constitutionnaliste en même temps que vrai défenseur et promoteur de sa langue et de sa culture gasconnes-béarnaises.

Jean Lafitte a en particulier démontré que des solutions concrètes pour la défense des cultures régionales pouvaient (et donc: devaient) être trouvées dans la CONSTITUTION FRANCAISE, et donc au niveau NATIONAL : son analyse, basée sur une étude serrée de ladite Constitution, prouve que les niveaux « européen » et « régional » sont inutiles pour le combat culturel régionaliste. Inutile de vous dire que je suis totalement en accord avec Jean Lafitte et ses analyses, qui sont basées sur des faits et non sur des fantasmes.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/08/06/sus-a-loccitan-arnaque-destinee-a-demembrer-la-france/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/27/lhistoire-enseigne-que-les-langues-regionales-nont-rien-a-voir-avec-la-republique/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/06/20/occitan-bel-kacem-pellerin-et-le-conseiller-regional-grosclaude-demantelent-la-france/

Grand fut donc mon bonheur en entendant Marine préconiser la suppression et de ce « niveau régional » et du « niveau européen », les deux servant de broyeur de notre identité nationale.

Si je m’appelais Encel, je dirais que les prétendus « régionalistes » du genre « occitanistes » sont des « ennemis de la patrie », mais ce serait leur faire beaucoup d’honneur, au vu de leur insignifiance politique.
Restent leurs idées et leurs réseaux de financement public dans une « gauche » qu’on verra être laminée aux prochaines élections, heureusement.

Marine peut compter sur le soutien des vrais défenseurs des cultures régionales, ceux qui travaillent sans bruit (et sans grosses subventions) sur le terrain, au lieu de pratiquer le lobbying dans les administrations régionales et européennes.





36 thoughts on “Marine peut compter sur le soutien des vrais défenseurs des cultures régionales

  1. Jm

    Ce sont certaines petites différences de vie et de savoir faire qui ont fait le charme de la France. Maintenant tout est nivelé.

  2. Zachod

    Merci Renoir de mettre les pendules à l’heure. Je pense que nous sommes nombreux ici à considérer que le patriotisme n’est nullement incompatible avec l’attachement à une authentique diversité régionale. C’est à la fois une question de bon sens (nous avons tous des origines familiales ancrées quelque part) et de vérité historique (il suffit de lire quelques chapitres du grand Braudel pour le comprendre).

    Et je pense comme vous qu’il n’y a pas plus destructrices que ces identités « régionales » bricolées, technocratiques et fantasmatiques qu’on essaye de nous fourguer aujourd’hui, Je trouve franchement effrayante la carte qui illustre votre propos. Mais ne nous y trompons pas: ce sont des courants puissants et extrêmement bien organises au niveau européen.

    1. Renoir

      C’est vrai que cette damnée Europe fait tout ce qu’elle peut pour soutenir les euro-régionalistes, c’est pour ça que je parle de véritable tenaille qui enserre la France par le haut (Europe) et le bas (régions)

  3. Marcher sur des oeufs

    Merci pour ces précisions, cela rassure en mettant bien en évidence que l’activisme régionaliste n’est pas la pensée majoritaire du peuple dans nos régions et que donc, dans le cas de victoire de Marine, même s’il y avait des mécontentements exprimés avec violence, cela ne mettrait pas en danger la France te le gouvernement.

    Par ailleurs, si je comprends bien, selon ce que vous dites :
    -« Restent leurs idées et leurs réseaux de financement public dans une « gauche » qu’on verra être laminée aux prochaines élections, heureusement. »-

    Puisque la gauche pourrait ne pas gouverner le financement pour le régionalisme, nerf de guerre, se verrait aussi plus maîtrisé ; à moins que l’RP, qui est aussi la cousine germaine de la gauche soit au pouvoir et continue avec les vieilles habitudes partagées.

    1. Renoir

      Il est bien certain que si vous demandiez aux « occitans » s’ils veulent l’indépendance, ou même l’autonomie, la réponse serait NON à plus de 90%, seuls les rêveurs et les menteurs t professionnels peuvent oser prétendre le contraire !
      L’Occitanie en particulier, celle définie par la carte ci-dessus, est un rêve creux sans aucune réalité historique : la seule Occitanie historique c’est l’ancienne province de Languedoc, et il faut savoir (pour rire un peu) que nos occitanistes sont absolument furieux que la nouvelle région Toulouse-Montpellier ait repris à son compte cette vieille appellation, qui met à bas leur « Occitània » telle que dessinée sur leur carte, cette « Occitania » étant, oui, une vraie machine de guerre contre l’unité de la République. Mais leurs relais dans l’opinion publique est nulle (vous connaissez beaucoup de gens qui spontanément se disent « occitans »?) et leurs relais politiques en voie de déliquescence: le « Parti Occitan » est allié aux Verts eux-mêmes alliés au PS pour récolter les bonnes places, mais dans la période de vaches maigres qui s’annonce pour tous, personne ne se fera de cadeau, le PS ne donnera rien aux Verts et les Verts rien aux occitanistes, donc ils vont disparaître de la scène politique régionale.
      Le temps ici encore travaille pour nous, et l’Occitania va disparaître du paysage réel. Bon débarras.

      1. Marcher sur des oeufs

        @Renoir, bonjour et merci pour vos précisions supplémentaires qui me rassure ; parce que l’on peut aimer la vie des régions, leur histoire et traditions, ce qui est mon cas ; je ne conçois pas la France sans ces couleurs régionales ; cependant pousser le sentiment régionaliste jusqu’à souhaiter son indépendance, son détachement de la nation n’est vraiment pas souhaitable, ni pour les régions, ni pour la France, moins encore en ce moment. C’est un point névralgique que beaucoup d’ennemis de la France ou mondialistes, voire islamistes aimeraient sans doute utiliser comme armes de division pour à la fin s’emparer du gâteau.

        L’union fait la force, dit-on, et il est vrai que cela se vérifie, ensemble nous vaincrons, isolés que gagnerions-nous ?

        L’Occitanie, n’était-ce pas ce que souhaitait et défendait le député Frêche ?

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Non, lui voulait ressuciter la Septimanie !

          Ce qui avait donné lieu à une campagne rigolote de « vaccination contre la septimaniole » …

          1. Marcher sur des oeufs

            @Antiislam, bonjour !

            Je ne me souviens plus bien de la période ; mais franchement ç’a dû être « franchement » rigolo parce que votre commentaire m’a bien fait rire aussi !

      2. jolly rodgers

        le parti Occitan ces des ordures tout comme l’UDB en Bretagne! des gens qui ceux disent Occitan, si vous voulez en voir venais a Nimes,Montpellier,Toulouse,Narbonne,Foix… l’Occitanie historique est une entité et non une construction technocratique comme vous voulais le faire entendre. le Compté Toulouse vous en avais entendue parlais? la culture Romantique des Troubadours ( qui inventerons l’amour courtois français) vous connaissais? le départ des croisades a Aigues Mortes ça vous parle? je le redis avant qu’il y’est encore un mal entendus , je ne suis pas pour l’ indépendance de l’ Occitanie , je suis français et j’aime les régions charnelles qui font la fierté et la beauté de la France ! je suis patriote français communiste(anar) occitan et islamophobe ! ps: les savoir faires locaux dans nos régions sont important , pour la richesse de toute la France !

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Le problème avec l’Occitanisme c’est l’imposition, à toutes les régions où ont été parlées des langues d’Oc, de l’impérialisme de Toulouse avec sa variante de langue, son drapeau etc etc.

          Tout cela en partant de la dénonciation du Jacobinisme : quelle rigolade !

          Dans la Corrèze de mes deux grands-mères on parlait la langue limousine, qui a été celle de la cour des papes d’Avignon (4 papes ont été des « Corréziens » dont le merveilleux Clément VI), qui n’était pas la langue parlée à Toulouse.

          D’ailleurs le Limousin n’a jamais été fief des comtes de Toulouse : pourquoi donc vouloir imposer leur drapeau à tous ?

          Un chant d’un troubadour originaire de la ville de naissance des mes grands-mères :

          https://www.youtube.com/watch?v=7AA7B84H9qA,

          1. SarisseSarisse

            L’Occitanie est un espace de langue, celui des idiomes d’Oc, ce n’est pas un pays , ni un état, et son inclusion dans la France reste difficilement contestable, trouvères et troubadours comme Oc et Oïl n’étaient pas antagonistes, ils reflétaient deux aspect de la France romanes que les francs ne germanisèrent jamais, mais l’occitanisme c’est autre chose, une revendication aux origines parfois douteuses (Alibert, pétainiste et collaborateur notoire) qui se recycle dans des causes suspectes et des parallèles douteux (guevaristo-palestinistes ).
            On peut se penser occitan, béarnais ou souletin et crier bien fort vive la France et vive la Nation, ce n’est pas contradictoire , comme les fusillés de Tulle et du Mont Valérien.

  4. SPARTAC

    Votre régionalisme a permis aux islamo gauchistes de faire voter la loi sur l’apprentissage des langues régionales , dont………l’arabe.
    Alors gardez le pour vous mais ne tenter pas de l’imposer à la France qui est unique et indivisible.
    A bon entendeur.

    1. claude t.a.l

      La différence est que ni les Bretons, ni les Corses, ni les Occitans, ni les Basques …. ne veulent conquérir la France
      Pas plus que les chrétiens, les bouddhistes, les juifs, les protestants ….

  5. marco13

    patriote convaincu, je n’en suis pas moins un pratiquant assidu du provençal alpin.
    Les deux ne sont pas incompatibles du moment que l’on force personne et chacun y trouve son plaisir.

  6. Marcher sur des oeufs

    Marine Le Pen présente ses voeux à la presse (04/01/2017)
    Marine Le Pen an ce tout début d’année 2017 présente ses voeux à la presse et rappelle le besoin d’impartialité du journalisme en France, dans le traitement de l’information.
    ::https://www.youtube.com/watch?v=vHebt7wb5u4

    ——————–
    Discours de Marine Le Pen à la convention « France : pays d’entrepreneurs, pays d’innovation », organisée par le Front National, à Paris le vendredi 5 janvier 2017.
    Discours de Marine Le Pen à la convention sur l’entrepreneuriat et l’innovation.
    :: https://www.youtube.com/watch?v=4KfvV3THctc

  7. NICOLAS F

    Toutes les régions font la France comme les petits ruisseaux font les grandes rivières.Il y a la région où est né,la région que l’on adopte ,la région que l’on découvre .A travers ses paysages,sa cuisine,son histoire, DE FRANCE,sa pierre,sa musique,ses odeurs ……..tous ces petits détails comme vous dites si bien………
    Etre né en France est un cadeau des dieux .Et basta,cet amour là n’a rien à voir avec la politique. Foutez nous la paix,les marchands de tapis de la république. C’est avec cet AMOUR là que nous résisterons et que nous vaincrons. Et que nous serons éternels !
    :
    !

    1. SarisseSarisse

      On peut être gascon et profondément français comme le grand Montaigne.
      Il n’y a pas à opposer la diversité et l’unité historiques, les suisses qui se sont assermentés par un pacte à Uri en 1291ont su forger un état unitaire avec des cultures et kangues différentes (mais tout de même avec un même ciment culturel chrétien ), la France n’en est pas incapable, mais gare à un régionalisme qui servirait de cheval de Troie à d’autres ambitions, ils faut resceller un pacte contre les tentatives de partition qui poursuivent un tout autre but qui est la destruction de toutes les identités qui façonnent l’ensemble France: l’islam, d’une part et l’UE devenue de plus en plus folle (et la mondialisation non moins folle) sont deux larrons qui y contribuent .
      Je sais où est notre ennemi commun, c’est un peu comme si athéniens, érétréens, platéens, corinthiens, spartiates, devaient se serrer les coudes et renforcer leur phalange face à l’immense armée d’un ennemi déterminé à les effacer.
      Nous sommes des grecs (ou des gaulois mais ça c’est mal terminé à Alésia), qui s’y frotte doit s’y piquer comme les perses qui s’embrochaient sur les sarisses macédoniennes.

      1. SarisseSarisse

        Le pacte à Uri c’est le Serment de Grütli.
        Et notre Serment du Jeu de Paume n’est pas si mauvais.
        Il faut aussi garder ce qui nous motive à nous défendre, tout comme l’ariéjois , le breton ou le normand côte à côte dans les tranchées.
        Nous devons le défendre férocement.
        Un pacte nouveau peut s’étendre à une Europe qui a elle aussi des identités diverses et une unité (pas l’unité factice et vassalisée de l’UE) à défendre(comme le font la Russie, la Chine, l’Inde et même les États-Unis ! ): politique, souverainiste, culturelle, spurituelle, militaire, sociale.

        1. jolly rodgers

          @ sarisse , vous dites plus haut que les Occitans étaient des collabos , alors que c’est la régions qui a compté le plus de résistants sous l’occupation allemande! je suis d’accords avec vous sur les dérives de certains cons guévariste trotskiste pro palestiniens, qui sont a vomir au meme titre que Aube Doré en Grèce ,don vous fesais l’apologie il y’a quelques semaine .

  8. PJP

    . journée éprouvante , mon frere. – 19h12 Message reçu de Marine le PEN, demande de diffusé message par tout moyen. Marine2017.fr

  9. PJP

    Je parts au dodo. Lors des obseques mon frere ,RR aura prochainemennt de nouveau lecteurs. Il y a une demande d’infos de reinformation, n’avaient aucune connaissance sur le net de l’existance ( site ), c’est fait . – petit poucet

  10. Robart Nicole

    C’est exactement ça ! J’ai la certitude que sera remis en avant les cultures, langues, artistes, chanteurs, comédiens (tous ceux qui ont été relégués depuis des décennies ! ) aux rebus . Ils seront de nouveau remis sur le devant de la scène et ça va être très bon pour le tourisme, comme l’est le Puy du fou ! Elle est pas belle la vie !

    1. SarisseSarisse

      Le Puy de Fou , vous êtes dur, c’est un succès et il touche l’inconscient identitaire commun, bien au contraire.
      Il en faudrait d’autres.
      Regarder loin dans notre passé permet de nous projeter dans l’avenir.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Je confirme le Puy du Fou est une réussite etune merveille un des rares endroits où l’on montre lh’istoire de France, la culture française… l’anti parc Disney. Les musulmans ne s’y trompent pas qui investissent Disney et boudent le Puy du Fou

  11. SarisseSarisse

    Bonjour,
    Latin , grec, gascon et basque mais aussi français pour cette Aquitaine où j’ai des racines comme Montaigne, la France est diverse et s’enrichit de cette diversité locale comme de ses sources classiques , celtes, grecques et latines, j’y tiens, mais je ne veux pas de sa dislocation, et, surtout d’une dislocation qui serait un cheval de Troie de l’islam.
    Nos régions du Sud de la France ont connu par le passé une pénétration absolument pas pacifique de l’islam (Pyrénées, Toulouse en 721 puis Poitiers en 732, Provence avec des razzias qui remontaient jusqu’à Cluny, jusqu’en Bourgogne, Tourtour autour de l’an mille! ), on peut critiquer certains aspects du jacobinisme, mais le dit jacobinisme n’eut pas que des défauts, ni le bonapartisme, alors si des régionalistes veulent passer un pacte avec le diable mahométan je préfère encore un comité de Salut Public qui combatte cette invasion.
    Je sais où s’arrêtent quelques désaccord et où se trouve le pire ennemi: en face.

  12. frejusien

    @spartac,
    Quel rapport l’apprentissage des langues régionales avec celui de l’arabe ?
    le breton est langue régionale de la Bretagne, le corse de la Corse, l’alsacien de l’Alsace etc…
    Et l’arabe, langue régionale de …….l’Arabie .
    Toi comprendre ?

Comments are closed.