Le « voyou » Kader Arif, soutien de Peillon, prétend donner des leçons de générosité à la France


Le « voyou » Kader Arif, soutien de Peillon, prétend donner des leçons de générosité à la France

L’ancien ministre de Hollande, qualifié de voyou par Marine Le Pen, pleurniche, la France n’aurait pas accueilli suffisamment de clandestins, la France n’aurait pas envoyé ses soldats pour empêcher Pologne, Hongrie, Slovaquie, République Tchèque (groupe de Visegrad) d’établir murs et barbelés pour empêcher l’invasion de leur pays…

https://francais.rt.com/france/31833-pour-kader-arif-france-ue-migrant

Vous savez qui est Kader Arif ?

Celui que Ayrault et Valls n’ont pas eu peur de nommer ministre puis secrétaire d’Etat aux anciens combattants entre 2012 et 2014 a pour père un défenseur de la France, un Harki, venu s’installer dans notre pays avec femme et enfants lors de l’indépendance de l’Algérie. Et il a bien trahi les idéaux paternels…

 

Euroépiste, apôtre de la mondialisation, âme damnée de Jospin puis de Hollande…

Militant socialiste haut-garonnais, Kader Arif est repéré par Lionel Jospin alors conseiller général de Haute-Garonne et premier secrétaire du Parti socialiste. Comme proche de Lionel Jospin, puis de François Hollande, il dirige une des fédérations socialistes qui a les meilleurs résultats nationaux, puis au plan national du parti, Kader Arif est politiquement investi dans les relations internationales en particulier transméditerranéennes ou liées à la mondialisation. Il est ensuite chargé de l’organisation des fédérations. Par ailleurs, Kader Arif a signé le manifeste du Groupe Spinelli pour une Europe fédérale. Wikipedia.

En 2005, devenu le numéro 3 du PS, il est nommé secrétaire national aux fédérations… C’est lui qui, proche de Hollande, va présider la commission chargée du décompte des voix qui font de Martine Aubry le Secrétaire national du PS, avec 42 voix d’avance sur Ségolène Royal, scrutin entaché de soupçons de fraude après le Congrès de Reims en 2008.

Il a dû démissionner en 2014 en raison d’une enquête préliminaire sur des marchés publics attribués à plusieurs de ses proches. Information judiciaire ouverte en décembre 2015 par le Parquet.

Ce qui n’empêche pas le quidam, qui ne doute de rien, de faire en ce moment campagne pour Peillon…

Ils en ont de la chance, le frère et les neveux de Kader Arif,  c’est leur société qui a été choisie, malgré les factures ahurissantes… Bref, attribution douteuse de marchés, surfacturation…

Affaire. C’est l’affaire «Bygmalion» du chef de l’Etat. La société du frère de l’ancien secrétaire d’Etat Kader Arif a surfacturé des prestations pour la campagne de François Hollande, alors candidat à la primaire du Parti Socialiste. Une affaire qui vient entacher une fois de plus la crédibilité de celui que les Français rejettent.

Kader Arif, l’homme trouble  Les révélations s’enchaînent et se ressemblent pour la société du frère de Kader Arif, contraint de quitter le gouvernement suite à des soupçons de favoritisme pour l’attribution de marchés publics.. Selon Mediapart, l’entreprise de communication d’Aissa Arif, qui a récemment travaillé pour le ministère de la Défense et la région socialiste Midi-Pyrénées, a également eu droit aux largesses de François Hollande en 2011 et 2012, alors candidat : l’actuel président aurait versé plus de 700 000 euros à AWF Music, l’entreprise du frère de Kader Arif.

http://www.valeursactuelles.com/politique/kader-arif-la-surfacturation-et-francois-hollande-49365

Une enquête préliminaire sur des passations de marchés entre la Région Midi-Pyrénées et des sociétés appartenant à des proches parents du ministre délégué aux Anciens combattants Kader Arif a été ouverte mercredi 10 septembre, a annoncé le procureur de la République de Toulouse.

Cette ouverture d’enquête préliminaire fait suite à un « signalement » déposé lundi par des élus du groupe d’opposition au sein du Conseil régional « faisant état d’anomalies dans les relations contractuelles existant entre la Région et certaines sociétés », a expliqué le procureur Michel Valet.

« La petite ‘Bygmalion’ du PS cassoulet »

Dans un article paru mercredi et intitulé « La petite ‘Bygmalion’ du PS cassoulet », « Le Canard enchaîné » s’interroge sur un éventuel lien entre l’obtention de juteux contrats par la société AWF, spécialisée dans la sonorisation et l’éclairage d’événements, et le fait que cette société est dirigée par des proches de Kader Arif et par son frère notamment.

Selon « Le Canard enchaîné », la société AWF avait emporté en 2009 un contrat de quatre ans avec la Région: « Chaque fois que la région Midi-Pyrénées a besoin de lumières et de sono pour ses sauteries, elle passe une commande à AWF. L’addition se monte aujourd’hui à 1.730.000 euros ! »

C’est dans le cadre de ce contrat que la société était intervenue en 2011 et 2012 lors de l’étape toulousaine de François Hollande pendant la primaire socialiste puis la campagne présidentielle, poursuit « Le Canard ».

Le contrat, affirme l’hebdomadaire, a été renouvelé en 2014 au terme d’un appel d’offres qui a mis en concurrence deux sociétés dont « Le Canard » assure qu’elles sont toutes deux contrôlées « par les mêmes actionnaires, la famille Arif« .

La Région Midi-Pyrénées dément tout favoristime

[…]

La Région Midi-Pyrénées présidée par le socialiste Martin Malvy a démenti mercredi tout favoritisme dans l’attribution de marchés à une société appartenant à des proches parents du ministre délégué aux Anciens combattants Kader Arif, en réponse à l’article du « Canard enchaîné ».

« Que la société soit dirigée par le parent d’un membre du gouvernement n’est en rien répréhensible puisqu’aucun membre du gouvernement n’est intervenu ni directement ni indirectement pour favoriser l’attribution d’un marché qui concerne la Région et elle seule », a réagi le Conseil régional dans un communiqué.

« Les marchés qui lui ont été attribués l’ont été au terme d’appels d’offres qui ont fait l’objet de larges publications d’appels à la concurrence. Ils l’ont été par la Commission d’appel d’offres dont la composition comprend des élus de l’opposition régionale. La transparence est totale », ajoute le Conseil régional, qui dénonce « les insinuations » de l’article.

La Région conclut son communiqué en menaçant de poursuites « toute insinuation » suggérant le « moindre favoritisme » ainsi que tout rapprochement avec l’affaire Bygmalion – « qui est diffamatoire par elle-même » – en référence à la société au coeur de l’affaire des fausses factures présumées de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

Mais c’est celui qui n’est pas encore passé devant ses juges qui ose lancer des anathèmes contre le FN :

« Le FN est un parti fasciste « et il s’affole de voir que son poulain Peillon défend la proportionnelle qui ferait entrer des dizaines et des dizaines de députés FN à l’Assemblée nationale. Les immigrés oui mais pas les militants FN, faut pas pousser…

http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/05/kader-arif-oui-je-pense-que-le-fn-est-un-parti-fasciste/

Et c’est lui qui avec toutes ses tares, tous les soupçons qui pèsent sur lui qui se permet de donner des leçons à la France…

Son père avait combattu pour la France, son fils rejoint les ennemis de la France, les arabo-musulmans du FLN par l’avenir qu’il souhaite à notre pays, dissous dans une Europe fédérale, obéissant aux régles du Tafta et du CETA, à Bruxelles et à l’Otan comme à l’OMC, ouvert à une immigration galopante et au Grand Remplacement.

Elle a raison, Marine, Kader Arif est bien un voyou.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Le « voyou » Kader Arif, soutien de Peillon, prétend donner des leçons de générosité à la France

  1. MEFIANCE69

    Kader Arif ? Selon Mediapart, La société du frère de l’ancien secrétaire d’Etat Kader Arif (AWF Music) aurait surfacturé des prestations pour la campagne de François Hollande, alors candidat à la primaire du Parti Socialiste. Une affaire qui vient entacher une fois de plus la crédibilité de celui que les français rejettent. Soupçonné de favoritisme pour l’attribution de marchés publics l’entreprise du frère de Kader Arif aurait également eu droit aux largesses de François Hollande en 2011 et 2012, alors candidat : l’actuel président aurait versé plus de 700 000 euros à AWF Music. Toujours selon le site d’information, AWF Music a continué de travailler pour François Hollande en 2012, pour des montants allant jusqu’à 550 000 euros. Les prestations sont variées : organisation de meetings, connexions internet…
    Rupture brutale de contrat, l’Elysée, dans l’embarras, ne fait aucun commentaire
    Selon Mediapart, à un mois du premier tour en 2012, l’équipe de campagne de François Hollande aurait décidé de rompre ses contrats avec l’entreprise. Une rupture qui va coûter cher, en termes de dédommagement : environ 85 000 euros, non pas réglé par le candidat Hollande mais … Par le Parti Socialiste. Cette somme n’a pas été intégrée aux comptes de campagne de François Hollande. Une enquête judiciaire est toujours en cours.

  2. MaximeMaxime

    Attention aux comptes twitter de Marine le Pen !
    Il existe de nombreux faux comptes.
    https://twitter.com/mlp_officiel?lang=fr est le compte officiel.
    Ce ne sont pas forcément des personnes mal intentionnées, mais elles s’expriment généralement de façon plus « cash », ce qui peut desservir parfois la principale intéressée !

    1. Marcher sur des oeufs

      C’est vrai et précisément le compte tweeter dont la capture d’écran illustre l’article n’est pas officiel. Bien opportun de le signaler ; d’autant plus qu’il peut y avoir de vrai fans qui s’expriment de façon cash mais sans mauvaise intentions ; mais beaucoup plus pernicieux, les comptes « trolls ». Hollande et la clique anti FN/RBM a prévenu qu’il ferait TOUT pour lutter contre le parti nationaliste souverainiste.
      Ils ne reculent devant rien ; c’est vraiment l’expression antidémocratique la plus basse dont ils usent. Déjà pas honnête, mais si en plus on considère que « NOUS FINANÇONS » le bâton pour nous faire battre ; ç’est encore plus douloureux. Des pratiques de mafieux qui devraient être punissables par la loi.
      Non mais des fois !!!!

  3. durandal

    Aucun fils de harki ne soutient ce salopard, d’ailleurs renégat à cette communauté si meurtrie. Pour nous c’est un gaucho point barre. Ce salaud oublie les 150000 harkis massacrés par les parents de ceux qu’il accueille. Arif tu est un traitre à tes compatriotes et surtout traitre à notre patrie. En plus de ta trahison, tu est un voleur escroc de la pire espèce. Ceci de la part d’un vrai fils de harki qui met sa patrie au-dessus de sa propre vie. Retourne en Algérie sale punaise.

  4. Alain le para

    Cette merde a été balancée comme ministre ou secrétaire d’état mais n’a jamais rien fait en tant que tel . Ce type n’est que du vent . Un harki ? j’en doute en tout cas un profiteur , un opportuniste et une socialope .

  5. pirlouit

    ne pas oublier que suite aux deux guerres mondiales alors que le pays retrouvait de la force avec les enfants nés entre ces deux conflits rien n’a été trouvé de mieux que de les faire tuer en algérie.tous ces jeunes tombés n’ont pas eux d’enfants et en échange on nous fourge la merde qui déborde de le pays.

  6. sacaram

    Rognage de 20% de nos retraites RMC d’ancien combattant Français, remis en état quelque mois plutard, nous aurions repris les armes si, mais on oubli pas non plus. Un seul merci, le souvenir des nos camarades il était quand même temps.

Comments are closed.