Daniel Pollett, écrivain, contributeur et responsable de Résistance républicaine à l’honneur sur TV Libertés


Daniel Pollett, écrivain, contributeur et responsable de Résistance républicaine à l’honneur sur TV Libertés

Nous sommes tous très fiers de toi, Daniel ! « Pour le retour du bon sens »… Daniel présente son ouvrage, itinéraire d’un enfant du peuple, Danylou, enfant du siècle, humaniste et homme de gauche qui va subir un choc terrible, le passage de la société des 30 Glorieuses à la nôtre, mondialisée, bouffée par ce qu’il appelle le « salamaliste » : Citoyens, ce livre est le vôtre.

Gilbert Collard est excellent, il pose les bonnes questions : on ne sait pas si on est un vieux con ou si finalement toute une partie mémorielle de l’histoire que nous avons vécue est en quelque sorte pilonnée par la post-modernité. Il demande à Daniel par exemple pourquoi la guerre d’Algérie est si importante dans sa vie, dans son livre, dans notre histoire… Il dit que beaucoup d’hommes politiques auraient intérêt à lire son livre, que lui-même va « le pomper »… 

On dégustera les réponses de Daniel, les belles trouvailles : la société multi-culturelle qui est devenue une société multi-conflictuelle.. On a oublié le devoir pour ne penser qu’aux droits… A propos du pseudo de Sarkozy l’inculte , il rappelle la fameuse phrase de Churchill : Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous saurez regarder loin dans l’avenir, il dit ses 4 vérités sur le pseudo de Hollande  et il n’évite pas la terrible réalité, la confrontation plus que plausible qui nous guette.

L’émission a été enregistrée aux lendemains de l’attentat d’Ankara, où l’ambassadeur de Russie a été tué. Il faut arrêter d’allumer des bougies, on ne fera pas peur aux terroristes en allumant des bougies. Il faut s’armer, nos enfants nous demanderont des comptes. 

Daniel de rappeler les intérêts des mondialistes cherchant à faire de nous des abrutis juste capables d’acheter ce que l’on nous incite à acheter.

Et un petit coup à la presse, coup conjoint de Collard et de Daniel :  ce sont des malades mentaux... 

Et la comparaison finale entre Hitler devant lequel on a reculé, avec qui on a discuté et notre époque…

Bref, une belle émission, un beau livre, et un homme de talent que nous sommes fiers et heureuse de compter parmi les patriotes.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Daniel Pollett, écrivain, contributeur et responsable de Résistance républicaine à l’honneur sur TV Libertés

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    « Il faut arrêter d’allumer des bougies, on ne fera pas peur aux terroristes en allumant des bougies. Il faut s’armer, nos enfants nous demanderont des comptes. »

    Eh ! Oui ! Il y en a qui allument des bougies et d’autres des mèches. Tristement dans le meilleur des cas, et encore peut-être, nos enfants nous demanderons des comptes ; mais hélas, pour beaucoup cela risque d’être le pire des cas, c’est-à-dire ni même la possibilité d’ouvrir et les yeux et la bouche ; ainsi qu’on le voit dans tous les pays du Moyen-Orient mais également dans des pays d’Afrique.

    un grand homme disait : « ils ont des yeux mais ne voient pas, ; ils ont des oreilles mais n’entendent pas… » Pourquoi laissons-nous agir cette poignée de personnes qui nous aiguillone comme du bétail ; quand nous sommes des milliards à pouvoir les encorner où les pousser d’une ruade ?!

    Je m’en va de ce pas zyeuter et écouter cette video.

    Bonsoir!

    1. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

      Nos descendants n’auront plus la possibilité d’ouvrir la bouche … c’est ce que prévoit Michel Onfray dans cet article:

      http://www.boursorama.com/actualites/michel-onfray-annonce-la-fin-de-la-civilisation-occidentale-729de5e5305e5507179faa5b3e9ee4a5

      C’est effectivement plausible en observant l’évolution aveugle des mentalités depuis un demi-siècle. Les civilisations sont toutes mortelles, la nôtre a été contaminée par des virus mortels. C’est la décadence. De Jésus au onze septembre, vie et mort de l’Occident. Les rejets vivaces actuels sur le vieux tronc empêcheront-ils l’arbre de mourir ?? Ou bien ces rejets s’étioleront-ils sous le croissant empoisonné ?? Ceux qui survivront verront.

  2. SarisseSarisse

    Un plaisir à ecouter et très belle conclusion que cet appel à la «résurrection du bien commun».
    Merci.

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Félicitations Daniel ! Dommage que M. Collard ne vous laisse pas toujours finir vos phrases…
    Quant à savoir – qui et pourquoi – nous en sommes là, sans écarter maintes hypothèses, dont les traitres, je pense qu’il ne faut pas oublier le rôle souterrain mais très dévastateur de la Franc-Maçonnerie au sein de la vie politique…

    Quant à votre conclusion, M. Pollett, sur la « maniabilité » de la population de remplacement, je me permets d’avoir une opinion opposée. Les musulmans sont, au contraire, peu manipulables – en dehors de la Oumma – et ce ne sont pas les Occidentaux qui leur feront faire « n’importe quoi ». C’est là où le bât blesse car si c’était l’objectif, dans les hautes instances, d’avoir une population à sa merci, ils se sont fourvoyés…. Nous atteignons ici l’exemple parfait de l’erreur politique, de la haute-trahison envers soi-même et les siens, qui devrait, à terme, emporter dans une même vague les auteurs comploteurs ainsi que l’immense masse des dupés.

    1. Louis

      Bonsoir,

      J’ai longtemps considéré les « dupés » comme des victimes.
      Je suis issu d’un milieu qui jugeait la culture « inutile » et où la politique ne se « discutait pas ».
      Je me suis arraché à la médiocrité ambiante, parfois jusqu’à un certain isolement pour me cultiver et j’ai acquis mon sens politique, à une époque, les années 70 où les médias, pour d’autres raisons étaient aux ordres, où la simple démarche de se réinformer tenait du parcours du combattant.

      Aujourd’hui, avec la facilité, la diversité et la rapidité d’internet, ces victimes sont clairement des « collabos ».

  4. Alexcendre 62

    Évidemment un vrai régale dans le registre lucidité d’écouter Daniel Pollett et nous ne pouvons qu’être a 100% d’accord sur les éléments exposés dans cette discussion avec Gilbert Collard . Daniel si je comprends bien a mis toutes nos inquiétudes , tous nos frissons , voir toutes nos angoisses dans le personnage de son roman qui d’ailleurs me semble plus ressembler a un état des lieux de notre situation actuelle . J’ai du respect pour ces homme courageux dans la nuit et le vide qui s’installent et qui continuent envers et contre tous ( et tout) a tenir a bout de bras la lampe a la flamme vacillante afin que nous soyons toujours éclairés du bon et vrai chemin a suive . Toutes ces voix qui se lèvent ici et là ou qui écrivent restent rassurant et je me dis que le balancier ne va pas tarder a revenir ça nous redonnent espoir confiance , merci a vous Daniel .

  5. Louis

    Belle intervention et conclusion sans appel: La France est en train de purement et simplement disparaitre et devant la « maladie mentale » des autorités, des médias et de la masse acquise à ce programme il faudra certainement en passer par les armes pour la défendre.
    Le virage opéré à 180° par les responsables du pays et qui nous mène droit dans le mur est parfaitement organisé.

    Que monsieur Pollett, homme posé, calme, responsable, cultivé, issu d’un milieu populaire traditionnellement de gauche en vienne à ce terrible constat démontre sans ambiguité que le combat patriote qui est le sien, qui est celui de Christine, qui est le nôtre et devrait être celui de tout citoyen français, ne tient ni du fourvoiement intellectuel, ni du caprice idéologique, ni de la démagogie, mais de la nécessité vitale de défendre le pays et d’en défendre chaque citoyen, en danger de mort, autant physique que spirituelle..

  6. Claude LaurentClaude Laurent

    Je souhaite au livre de Daniel, autant de succès que celui d’Eric Zemmour.
    En écoutant Daniel, j’ai cru qu’il racontait mon histoire, seuls les lieux diffèrent.
    N’y voyez pas d’égocentriste, Daniel raconte le roman de tous ceux, nommés vieux cons actuellement, qui circulèrent en France par nécessité et/ou par amour du pays et qui sont stupéfait de ce qu’est devenue la mentalité.

    Ensuite « ..allumer des bougies.. », ce fut ma première pensée lors des manifestations en « réponse » aux attentats de Charlie et Hyper Casher, même si je considérais ces marques de compassion bienvenues pour les familles de victimes, ces signaux de solidarité auraient du être suivis d’une réponse immédiate et ferme à l’encontre de la cause, l’idéologie politico-religieuse islamique. N’a-t-on pas lu « prôner le djihad n’est pas un délit » ? Sans doute ne l’est-il toujours pas vu l’autorisation de vente de corans et hadiths.
    Malheureusement pour la France, on entend encore les perroquets scander l’avantage des apports culturels, comme Mme N Bouchart
    (31/08/2015) « les immigrés clandestins peuvent être une richesse culturelle exceptionnelle ».

    J’ai scruté, en vain, les photos de migrants sur les routes ou dans les bateaux et je n’ai jamais vu chacun d’eux équipé d’un sac à dos contenant leurs bouquins. Vous me direz qu’ils ont toute leur culture dans la tête.

    Je dois reconnaître l’apport culturel des étrangers arrivés chez nous, en effet; j’ai connu le couscous et depuis 2011 j’ai fouillé le coran à la recherche de cette tolérance, cette paix tant vantée…j’ai du rater quelques pages sans doute.
    Il faudrait que je lise aussi « Mein Kampf » (remis sur le marché ce mois) pour y trouver quelques messages de paix car l’histoire a créé dans mon esprit un fort préjugé anti-nazi,sans doute généré par ce fumeur qui incendia Oradour sur Glane au grand dam des SS qui protégeaient le village contre l’intrusion de bandes armées venant chaparder du pinard.
    Oserai-je imaginer que bientôt, pour démontrer la liberté d’expression, on dotera les bibliothèques des écoles de quelques livres de Sade.

    Enfin il faut admettre que le combat politique principal se pose surtout contre le FN, nos élites n’ayant pas encore réussi à éradiquer l’intention de rallumer les chambres à gaz par le FN.
    Ses adhérents, c’est bien connu, brûlent les voitures dans les ZUS, attaquent des mosquées, égorgent au cri de « Jésus est grand » et Oh sacrilège, sont identitaires et racistes contre une minorité, heureusement défendue par un certain Dalil, grand défenseur de valeurs unificatrices comme il l’explique dans sa déclaration (2003) « La nationalité musulmane est une supranationalité…elle est au-dessus de toutes les nationalités », que voilà un SUPER-Européen !

    Peu informé en sciences politiques, je suis étonné que nos généreux
    humanistes partageurs de notre patrimoine, refusent de partager le pouvoir avec ce parti FN, même si depuis quelques primaires ses arguments sont beaucoup copiés.

Comments are closed.