Allemagne : seul le FN dénonce les emplois réservés aux « réfugiés » payés bien en-dessous du smic


Allemagne : seul le FN dénonce les emplois réservés aux « réfugiés » payés bien en-dessous du smic

Nous avions évoqué vendredi dernier les précautions prises par la ville de Cologne pour éviter de nouvelles agressions sexuelles la nuit de la Saint-Sylvestre, et notamment l’embauche de « migrants » payé à la moitié du smic… évoquant le spectre d’une concurrence plus que déloyale conduisant les Allemands à devoir, à terme, accepter eux aussi de travailler pour bien moins que le smic.

La ville aurait engagé 59 migrants comme agents de sécurité… La seule condition, porter des vêtements chauds et parler des rudiments d’allemand. Bref, la politique des grands Frères qui a tant plombé nos territoires perdus, tombés sous la loi de réseaux musulmans arrive à Cologne. C’est la même politique qui fait qu’à la RATP, à la SNCF ou aux Aéroports de Paris (contributeurs pour les deux derniers de la Fondation pour l’islam de France) on engage à présent majoritairement des musulmans, partant du principe qu’il serait plus facile pour eux d’échapper aux exactions, agressions, insultes, fraudes et dégradations commises par certains des leurs….

On comprend la logique (même si on sait que tout cela s’accompagne, en sus, d’une volonté politique de Grand Remplacement). Mais les décideurs jouent avec le feu, puisqu’ils acceptent ainsi la logique de la charia, seuls des musulmans commandent à d’autres musulmans, renforçant pour ces derniers le sentiment d’être à part et le droit d’exiger, partout et en tout lieu, un traitement à part… Jusqu’au jour où ils demanderont la partition ou la charia pour tous à l’échelle de la France. Consternant.

Pour la petite histoire, il semble qu’un certain nombre des migrants recrutés en Allemagne comme agents de sécurité auraient disparu de leur poste, histoire d’aller boire un petit coup… Ils n’ont pas dû leur expliquer que les 5 euros perçus par heure de service c’était en échange d’une heure faite…

On comprend d’ailleurs fort bien avec cet exemple pourquoi tous les libéraux veulent à tout prix une immigration massive en Europe. Sous prétexte d’occuper et d’intégrer les clandestins, on leur propose des emplois rémunérés… à la moitié du smic.

Vous avez dit concurrence déloyale et chômage ? Ils n’en ont cure. Ils savent que, bientôt, poussés par le besoin, par la faim, vous aussi vous accepterez un salaire de 5 euros… Vive la concurrence libre et non faussée, vous dit-on.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/30/cologne-la-police-sur-les-dents-pour-eviter-une-nouvelle-vague-de-viols-et-autres-agressions-sexuelles/

L’été dernier, Merkel avait déjà proposé des salaires à un euro de l’heure pour les « migrants », provisoirement, histoire de les intégrer…

http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-allemagne-commence-integrer-migrants-avec-salaires-1-euro-heure-guillaume-duval-2648804.html

Et voici que les choses se corsent,  entrant en Allemagne par la grande porte :

Le salaire minimum remis en cause en Allemagne pour les réfugiés

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, le gouvernement allemand travaille sur un projet autorisant les entreprises à accueillir des réfugiés, et plus largement les immigrés au chômage, pour leur assurer une formation interne sans qu’elles soient obligées de les payer 8,84 euros de l’heure.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/le-salaire-minimum-remis-en-cause-en-allemagne-pour-les-refugies-1076827.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1483357983

On remarque que le risque soulevé par les syndicats n’est pas celui de la concurrence déloyale, de la suppression de fait du SMIC, non, le seul argument est que cette loi amènerait de l’eau au moulin des populistes de droite ( AfD).

En France, silence radio des syndicats et des partis politiques, à part le FN, notamment avec le communiqué de Nicolas Bay ci-dessous qui a trouvé le titre correspondant à la situation « délocalisation à domicile ».

Salaire des migrants : Merkel organise la délocalisation à domicile

 

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Le quotidien Süddeutsche Zeitung nous apprend que le gouvernement allemand souhaite à présent remettre en cause le salaire minimum pour les prétendus « réfugiés » arrivés en masse depuis janvier 2015. Si on note que seulement 34 000 des 1,2 millions des immigrés clandestins travaillent, il semble donc qu’Angela Merkel ait trouvé la solution miracle pour inciter à l’embauche des immigrés illégaux avec des salaires de misère, et l’impact qui en résultera pour tous les Allemands.

Continuant dans sa lancée catastrophique, Mme Merkel entend donc organiser une véritable délocalisation à domicile, avec des conditions rapprochant davantage de l’esclavage que du salariat. Bien loin des prétentions humanistes, ce projet vient une nouvelle fois souligner combien l’immigration massive est utilisée pour peser à la baisse sur les salaires et les droits sociaux des salariés dans les pays européens.

En Allemagne comme en France, les conséquences de l’immigration sur l’emploi et la préservation de la protection sociale sont terribles. Autant de raisons supplémentaires qui imposent de rompre totalement avec les politiques promues et mises en œuvre par les ex-Premiers ministres et ministres à présent candidats à l’élection présidentielle, de François Fillon à Manuel Valls en passant par Emmanuel Macron.

http://www.frontnational.com/2017/01/salaire-des-migrants-merkel-organise-la-delocalisation-a-domicile/




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Allemagne : seul le FN dénonce les emplois réservés aux « réfugiés » payés bien en-dessous du smic

  1. Erwan

    C’est tout à fais ça : Merkel organise la délocalisation à domicile et ce sont de nouveau consommateur , les entreprises se frottent les mains.

  2. Marcher sur des oeufs

    On remarquera que le « précieux bouquin propagandiste » est traduit de l’Allemand vers l’arabe.
    Par contre les ressortissants des autres pays de l’UE ; se tatent et se grattent la tête.
    Serait-on déjà rayés ?! Ne serait-on donc pas concernés ?

    Ah ! Vivent la France et les autres états nation d’Europe ; Que meure la Chimère !

  3. Jean Marc

    en France aussi les emplois sont réservés aux migrants, la semaine passée,à la télé, ils ont fait voir aux infos, un migrants irakien avec sa famille, Il était en France comme réfugier,il avait un appartement, Il rouler voiture et ce n’était pas un tas de feraille, et le maire de la Commune lui avait donner un travail à 1500 euros en plus de son rsa, son boulot consisté à réparer des locaux administratif, (travaux de peinture,de ciment, et plâtre,travaux de restauration de plafond, et de mûrs,etc etc,) un Français du métier aurait aimé avoir ce boulot, mais à lui ont lui aurais répondu,,ce n’ai pas dans votre profil, ou ont lui aurais demandé des diplômes avec de l’expérience,enfin ont l’aurai emmerder par tout les moyens possibles, l’irakien lui dans son pays était restaurateur Donc rien à voir avec les métiers du bâtiments, il n’y connaissait rien du tout ,mais il à eu le droit de travailler sans qu’on l’emmerde avec des diplômes et expériences.

    1. Chris2aChris2a

      Bonjour Jean Marc !
      Je suis aussi tombé sur ce reportage …très édifiant sur le niveau de crétinisme de certains élus …et aussi celui des rédactions TV, car s’ils s’imaginent que montrer de telles aberrations pourraient avoir une vertu pédagogique et amener les pauvres francouillards que nous sommes à réclamer l’importation d’encore plus de nouveaux allocataires …Ils se gourent …Par contre, les « sans-dents » comprennent ainsi où passe l’argent de leurs impôts…On en redemande des reportage aussi instructifs ! Faut pas vous en priver !…
      Si Christine est correctrice, je profite de cette irruption pour l’informer que, contrairement à une de ses indications précédentes, les micro-ordinateurs munis d’une carte de télévision ne sont pas taxables..
      Cf https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F88
      Sinon, merci lui faire suivre.
      Excellente année et très amicales pensées ainsi qu’à Pierre !

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Bien reçu Chris, pas encore mais c’est apparemment dans les cartons… je ne sais si cela sera mis en application ou pas

  4. frejusien

    Et voilà, ce qui était prévu est donc en train de se mettre en place tranquillement, emplois récupérés par les migrants , avec salaires inférieurs, perte de travail pour les autochtones, sauf, à accepter par la suite, des salaires alignés sur les plus bas.
    L’énorme machine destructrice de l’équilibre économique du pays…
    Qui sont les bénéficiaires ? les grosses entreprises et les gros capitaux, pendant que les autochtones vont , une fois de plus, se retrouver à la rue.

Comments are closed.