Voitures brûlées : 945 cette année, 17,5% d’augmentation en un an et le Roux trafique les chiffres


Voitures brûlées : 945 cette année, 17,5% d’augmentation en un an et le Roux  trafique les chiffres

Même  » le Monde  » se rend compte que le  » ministre de l’intérieur  » se fout de la gueule des Français.

 Dans son bilan, le nouveau ministre de l’intérieur a donné le chiffre des « mises à feu » plutôt que le nombre de véhicules incendiés, moins favorable. »

Nouvel An : comment Bruno Le Roux a minimisé la forte hausse du nombre de voitures brûlées

Dans son bilan, le nouveau ministre de l’intérieur a donné le chiffre des « mises à feu » plutôt que le nombre de véhicules incendiés, moins favorable.

Le nouveau ministre de l’intérieur, Bruno Le Roux, s’est félicité, dimanche 1er janvier, du bilan de la nuit de la Saint-Sylvestre qui « s’est déroulée sans incident majeur ». Un indicateur habituel – et controversé – est celui du nombre de véhicules brûlés. Pour éviter l’effet supposé de concours entre les quartiers, les ministres de l’intérieur de Nicolas Sarkozy avaient cessé en 2010 de donner ce chiffre au lendemain du réveillon.

Le 1er janvier 2013, Manuel Valls avait repris sa publication, suivi ensuite par Bernard Cazeneuve. Mais, pour le dernier Nouvel An du quinquennat Hollande, Bruno Le Roux a décidé de changer d’indicateur. Pour empêcher les comparaisons peu flatteuses ?

CE QU’IL A ÉCRIT

Dans son communiqué publié dimanche, le ministre de l’intérieur assure :

« Cette année encore, le bilan des véhicules brûlés démontre qu’aussi intolérable soit-il, le phénomène est contenu par rapport à 2016, avec 650 mises à feu directes, là où elles étaient 602 l’an passé. Sur les cinq dernières années, le nombre de véhicules brûlés a diminué de 20 %. »

POURQUOI C’EST TROMPEUR

On peut déjà noter que, selon les chiffres donnés par le ministre, les « mises à feu directes » ont augmenté de 8 % par rapport à la précédente nuit du Nouvel An, ce qui ne peut pas forcément être qualifié de « phénomène contenu ».

Mais surtout, M. Le Roux évoque donc les « mises à feu directes », c’est-à-dire les départs de feu, et non pas le nombre de véhicules brûlés – qui comprend ceux qui se sont enflammés par propagation. Or, depuis 2013, MM. Valls et Cazeneuve s’intéressaient, eux, au nombre total de véhicules brûlés (par ailleurs, leurs prédécesseurs ont toujours fait de même quand ils publiaient encore leur bilan).

M. Le Roux a brusquement changé de thermomètre. Non parce qu’il ignore le nombre total de véhicules détruits : il parle dans le communiqué de son évolution positive, – 20 %, mais « sur les cinq dernières années ».

Pourquoi ce changement d’indicateur ? Considérons les quatre derniers réveillons : 804 voitures avaient brûlé l’année dernière940 en 20151 067 en 2014 et 1 193 en 2013. D’après les données finalement communiquées par le ministère lundi matin, 945 voitures ont été brûlées le soir du réveillon cette année. Soit une hausse de 17,5 % sur un an. Sans qu’on sache par ailleurs à quoi l’imputer, un regain de violence ou de fraude aux assurances. Quoi qu’il en soit, il est encore plus difficile, dès lors, de parler de « phénomène contenu ».

« Il n’y a pas de volonté de dissimuler, assure pourtant le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet. Le chiffre des mises à feu directes est l’indicateur le plus pertinent, car il correspond au fait délictuelLes autres véhicules ne sont pas tous détruits, certains ne sont atteints que légèrement. »

Et d’ajouter : « Quelle que soit la hausse, de toute façon ce n’est pas tolérable. Mais les tendances se voient sur plusieurs années et ce qui est significatif, c’est une baisse sensible sur cinq ans. » Une tendance qui s’est donc brutalement interrompue cette année.

 

 http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/02/nouvel-an-comment-bruno-le-roux-a-minimise-la-forte-hausse-du-nombre-de-voitures-brulees_5056261_4355770.html#CjgwZRVi8CCjvarC.99





10 thoughts on “Voitures brûlées : 945 cette année, 17,5% d’augmentation en un an et le Roux trafique les chiffres

  1. pjp

    Et pendant se temps la, Extrait de « al-qaida » france, ils nous informent qu’ils disposent de nombreux Snipers dans le pays qui recevrons les ordres le moment venu pour abattre des hommes politique pendant la campagne presidentiel. D’ailleur Mr marc trevidic predit que l’annee 2017 sera epouvantable. Nos etats Major vont se bougé le cul ou s’enfuir ?

    1. Chris2aChris2a

      Et notre mister Bean national, avait-il au moins consulté ses conseils en action psychologique avant de se lancer dans ses tartarinades provocatrices?….
      Il n’y avait pas meilleure manière pour focaliser sur la France toute la haine de ces fanatiques détestant l’occident que d’aller jouer au grand chef de guerre, à leur barbe, promouvant notre artillerie que le monde entier nous envie !
      La french touch quoi !!….

      Alors que nous n’avons qu’un rôle secondaire dans ce guêpier, nous risquons de devenir la cible prioritaire de ces abrutis de fous de dieu !!…
      Il s’en tape, car il ne sera plus aux manettes dans quelques semaines !!..Ducon Lajoie va ! Vous êtes auteur d’une nouvelle faute politique lourde !
      Et l’autre à l’intérieur, avec son crâne en peau de phallus lubrifié, satisfait de la modération des djeunes???!!!… De l’intérim qui comptera pour ses points de retraite…
      Dehors bande d’incapables, vendus, xénophilistes, moules à gaufres, ectoplasmes, australopithèques, bons à rien ! Démission ! Démission !

  2. Fomalo

    C’est en fin de mandat, un peu le même calcul que pour le chômage??
    Attendons alors de voir les chiffres de l’Insee fin mars pour les regroupements « familiaux », des immigrés, après la loi de début juillet 2016…

  3. Jean Marc

    J’ai connue ils y à quelque années une personne à Paris qui à eu que la moitié de sa voiture cramé, et son assureur lui à rembourser que la partie qui étais cramé, J’ai eu du mal à le croire, Mais il m’a fait montré ses papiers d’assurance, et cela m’a souffler je ne pensais pas que cela puisse être possible.

  4. Maurice

    Tout va très bien, madame la marquise, tout va très bien, tout va très bien …
    il faut que l’on vous dise que la maison a brûlé, car nous y avons mis le feu !

  5. Alexcendre 62

    Dans notre beau pays en état d’urgence comportant 90000 personnes mobilisées et chargées de notre sécurité pour les fêtes de fin d’année , il se fait que nous brulons plus de voitures que d’habitude et que des terroristes ayants commis des crimes ailleurs peuvent passer tranquillement nos frontières et repartir sans être inquiétés . C’est beau les cabinets de com ça permet de tout dire et de tout arranger et surtout de dire que l’on est bon lorsque l’on est mauvais , je me met a penser qui les futurs cinq mois de campagne électorale ne seront pas loin de la saturation en intox même le sortant a promis de si mettre il est vrai pour dire n’importe quoi il n’est pas mauvais .

  6. patito

    Le Roux est un vieux politicard qui croit encore que l’on peut mentir comme au bon temps de l’UNEF ; il a oublié internet et les réseaux sociaux .

  7. Dédé

    Généralement, les chiffres publiés dans la presse sont à multiplier par 2 ou 3.
    Seuls véhicules comptabilisés sont ceux qui sont à l’origine du départ de feu. Les véhicules brûlés par propagation sont des dommages collatéraux qui ne sont pas pris en compte dans le bilan. Un savant calcul qui permet de minimiser les dégâts……Le comptage réel est celui des pompiers qu’ils n’ont pas le droit de publier……!

  8. frejusien

    Avant l’arrivée des chances pour la France, le 31 décembre, on faisait péter des pétards, et on était joyeux,
    Je me demande quelle est cette obsession qu’ils ont pour les bagnoles, pour un oui pour un non, on brûle des bagnoles, tout est prétexte à s’attaquer aux véhicules, comme c’est étrange ….
    est-ce une maladie de plus à leur diagnostiquer ?

Comments are closed.