N’oubliez pas ce que recouvre le mouvement antisémite BDS, qui appelle au boycott d’Israël


N’oubliez pas ce que recouvre le mouvement antisémite BDS, qui appelle au boycott d’Israël

Il nous appartient aussi, à nous patriotes, de défendre haut et fort le droit d’Israël à exister et il nous appartient de dénoncer haut et fort l’antisémitisme déguisé en antisionisme de ses ennemis, qu’ils s’appellent BDS, Dieudonné,  Soral ou imam machin chose.

Israël est le dernier bastion de la civilisation occidentale au Moyen Orient, ne l’oublions jamais.

Le mouvement BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) ne cache pas son antisionisme. Mieux que ça, il le revendique. Omar Barghouti, co-fondateur du collectif de boycott anti-Israël, ne cesse de le répéter. Le fait qu’il soit diplômé de l’Université de Tel Aviv ne semble pas le gêner dans son entreprise de délégitimation d’Israël. Une preuve supplémentaire du prétendu apartheid fantasmé par BDS.

Omar Barghouti veut la fin d’Israël en tant qu’Etat Juif. Pour cela, il préconise un Etat binational, ce qui aurait pour effet de légitimer le retour des descendants des réfugiés palestiniens de 1948. C’est d’ailleurs un point essentiel, mais rarement évoqué, de la charte du collectif.

La suite, on la connaît. Faire augmenter la démographie arabe jusqu’à ce que les juifs soient en minorité et que le simple vote d’une loi permette de faire disparaître Israël légalement. M. Barghouti n’a rien inventé. Arafat avait cru bon d’imposer cette condition qu’il savait inacceptable (même pour le travailliste Ehoud Barak) et avait refusé de signer les accords de Camp David II en 2000 privant les palestiniens de conditions inespérées et, à terme, d’un Etat.

Dans une telle hypothèse, croire que les juifs continueraient à bénéficier des mêmes droits que le reste de la population est une chimère. Tous les jours en effet, les palestiniens de Gaza comme de Cisjordanie sont soumis à une violente propagande anti-juive et rien ne laisse présager la possibilité d’une cohabitation pacifique.

L’antisémitisme virulent et constant des prêches et des discours officiels (mise en ligne du faux antisémite « Protocoles des Sages de Sion » sur un site affilié au Service gouvernemental palestinien de l’Information), les livres scolaires palestiniens – financés à coup de millions d’euros par l’Union Européenne – qui enseignent depuis des années à haïr les juifs, qui les affublent de tous les maux, les programmes télévisés pour la jeunesse, notamment sur Al-Aqsa TV, dans lesquels de jeunes enfants ânonnent que les juifs sont les descendants des singes et des porcs et qu’ils souhaiteraient mourir en martyrs en tuant le plus de juifs possible, tout cela illustre la volonté des dirigeants palestiniens, qu’ils soient islamistes ou à tendance nationaliste, de ne jamais accepter les juifs à leur côté.

Les juifs devront alors fuir comme ils ont dû fuir les pays arabes après la création de l’Etat d’Israël non sans avoir auparavant été privés de leurs biens, de leurs commerces, de leur argent. 800.000 juifs chassés  d’Irak, de Syrie, d’Egypte, du Yémen, d’Algérie, du Liban, du Maroc dont personne ne se soucie du retour ni de l’indemnisation.

Les juifs devront fuir, mais pour aller où ? En Europe où l’on crie à nouveau « mort aux juifs » dans les rues ? En Russie où l’on prétend que la guerre en Ukraine est un complot juif ? En Afrique où l’islamisation à l’œuvre dans de nombreux pays laisse libre cours à une propagande antisémite ?

Récemment, sur les quais de Seine, des partisans de BDS déclaraient que les juifs devaient quitter la Palestine pour retourner « chez eux », c’est-à-dire nulle part précisément. Le Juif errant, voilà le seul juif supportable pour le BDS.

C’est aussi en cela que l’antisionisme confine à l’antisémitisme. Mais BDS ne s’arrête pas là.

Lors des dernières manifestations du BDS en Afrique du Sud, certains manifestants criaient « mort aux juifs » en brandissant des drapeaux palestiniens et du Hezbollah. À l’Université Libre de Bruxelles en mars 2015, des étudiants juifs étaient pris à partie, sans raison particulière, par des militants du BDS. En juin 2015, l’ancien député communiste Jean-Claude Lefort, Président honoraire de l’Association France-Palestine Solidarité et soutien indéfectible de BDS, appelait au boycott de produits cachers fabriqués en France.

Mais surtout, la semaine dernière, sous la pression du BDS local, le festival de reggae espagnol Rototom Sunsplash de Benicassim a décommandé un chanteur juif américain, Matisyahu, après avoir exigé qu’il fasse une déclaration en faveur d’un État Palestinien et qu’il se « positionne » au sujet du sionisme. Pourquoi lui ? Parce qu’il est juif. Aucun autre artiste n’a eu à subir ce diktat. Le festival a reconnu qu’il avait agi ainsi en raison d’une « campagne de pression, coercition et menaces » de la part de BDS qui l’avait « empêché de raisonner clairement ».

BDS demande-t-il à Jamel Debbouze, parce qu’il est musulman, de condamner publiquement la chasse aux chrétiens en Syrie, la mise en esclavage des yazidis en Irak, les meurtres de coptes en Egypte, le massacre des animistes au Sud-Soudan avant de monter sur scène ? Non.

Il n’y a que les juifs, et non plus les israéliens – ce qui était déjà inepte -, que BDS boycotte ainsi.

BDS est un mouvement antisémite. Structurellement. Il ne s’agit pas seulement de certains militants plus radicaux que d’autres qui abreuvent les réseaux sociaux de propos orduriers. Non, c’est bien plus que cela. Sous couvert de soutien au peuple palestinien, les actions mises en œuvre par les directions locales ou nationales de BDS tendent à légitimer le rejet et la haine.

Les discours clivants et les vidéos outrancières se succèdent. Les pouvoirs publics, par manque de courage ou par calculs électoraux, l’un n’étant pas exclusif de l’autre, s’empressent de ne rien faire. Petit à petit, le poison se diffuse. Petit à petit, les réflexes antisémites s’installent. Les trop peu nombreuses réactions suite à l’indigne opération « Gaza Plage » montre à quel point la société civile est devenue perméable à ce genre de discours et s’en accommode.

C’est un pas de plus vers le délitement de la cohésion nationale. Un de ceux qui nourrissent les extrêmes.

http://www.causeur.fr/bds-matisyahu-israel-antisemitisme-34303.html




Résistance républicaine Aquitaine


19 thoughts on “N’oubliez pas ce que recouvre le mouvement antisémite BDS, qui appelle au boycott d’Israël

  1. Erwan

    Oui et j’ai rarement vu des Juifs agresser des petites vieilles ou voler comme le font nos amis les musulmans. C’est quand même bizarre comme on préfère croiser certaines personnes la nuit que d’autres.

  2. Renoir

    Merci à RR pour cette salutaire mise au point : ce n’est hélas pas de hier que le prétendu « antisionisme » sert de faux nez à un antisémitisme de plus en plus décomplexé, c’est-à-dire violent.
    Car le sionisme contre lequel ces BDS prétendent se battre, qu’est-ce que c’est sinon le droit, pour le peuple juif, d’avoir une terre et donc un Etat ? Que penserait-on d’une organisation « anti-corse » qui prétendrait que les Corses n’ont aucun droit à vivre en Corse et qui appellerait au boycott des produits corses ? Je sais bien ce que les Corses eux-mêmes en penseraient, et on pourrait leur faire confiance pour réagir en conséquence !
    Pour Israel, pas de crainte particulière: ils sont habitués depuis 1948 à des campagnes contre leur existence même, et ils s’en sont toujours bien sortis grâce à leur savoir–faire (comptez les prix Nobel), leur compétence dans le domaine de la défense et du contre-terrorisme (Tsahal et Mossad, deux mots qui ne sont guère associés à « incompétence ») et surtout leur immense courage dans la défense de leur Patrie.
    Pour les Juifs de France, par contre, je suis plus pessimiste: beaucoup n’ont toujours rien compris à ce qui les attend avec l’islam en marche, et préfèrent bêler ou hurler avec la droite ou la gauche contre le « danger FN ». Tant pis pour eux.
    Mais beaucoup aussi ont compris que ceux qui soutiennent Israel sont leurs amis, et nous avons grand plaisir à les lire ici sur RR, où leurs sentiments et leurs analyses sont bien reçus et trouvent un juste écho.
    Et comme le dit Erwan, c’est bizarre que l’idée de rencontrer dix jeunes gens avec une kippa sur la tête ne fasse pas du tout la même impression que l’idée d’une rencontre avec 10 chances-pour-la-France. Allez comprendre…

  3. joke ka

    Les juifs ne posent pas des bombes dans le métro, ne tuent pas nos jeunes dans les boîtes de nuits ou sur les terrasses de restaurants à la kalachnikov ,ne vont pas assassiner les enfants dans les écoles,écraser les familles avec des camions lors de festivités ou menacer les voyageurs dans les TGV au nom d’une religion de m..ils ne professent pas que la musique transforme ceux qui l’écoutent en porc ou en singe…

    1. angora

      c’est parfaitement vrai le seul problème c’est qu’à chaque fois que quelqu’un dénonce l’islamisation de la France dont ils sont aussi victimes, à chaque fois les Juifs crient au scandale….et portent l’affaire au tribunal!
      le crif « monte au créneau »(c’est l’expression consacrée) suivi de l’uejf, le mrap , la licra….
      Valeurs actuelles a été condamné suite à une plainte des Juifs justement car il dénonçait l’islamisation de la France par le biais des naturalisations.
      pour le crif et consort c’était « incitation à la haine » et bingo! condamnation!
      voilà ce que je leur reproche; d’avoir une attitude ambigue.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        vous parlez de « les juifs » alors que l’immense majorité des juifs sont avec nous et pour cause, et que les officines que vous évoquez sont tenues par des minorités qui ne représentent pas les juifs, ces associations se sont auto-proclamées

        1. Marie

          Exact Christine, nous avons aussi nos imbéciles de gauchiasses … ILS sont une minorité mais évidemment on ne voit qu’eux chez nos « chers  » merdias!!!
          Et vous avez bien raison de préciser que la majorité des juifs ne se sentent absolument pas représentés par le CRIF

        2. angora

          seulement ce sont ceux qu’on entend et qui ont de l’influence sur nos politiques.
          la majorité silencieuse ne sert à rien justement parce qu’on ne l’entend pas.

  4. Rabarabé

    Il n’y a pas que BDS. Il y a tous les autres et leur théorie du complot soit disant juif…
    Ben oui, les juifs par ci, les juifs par là, c’est pas fini ces conneries?
    J’en ai connu quelques uns: des gens bien élevés, éduqués, s’intéressant à la musique classique, à la littérature, des gens intelligents. Quand on voit qui s’attaque à eux, franchement, soit on est mort de rire, soit on n’a plus d’espoir dans l’humanité.

  5. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    BDS est particulièrement virulent.

    Mon frère, qui est médecin en banlieue islamisée, a vu une garce voilée lui tendre sa carte vitale avec un papillon BDS collé dessus:

    « TEVA non merci ».

    Il m’a demandé des explications : c’est que TEVA est une grande entreprise israélienne qui fabrique des médicaments génériques.

    Pour moi, ces gens de BDS sont des SA modernes …

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci à toi pour cette anecdote qui fait froid dans le dos mais renforce et notre détermination et le sentiment d’urgence !

  6. Bertrand

    La communauté juive n »a jamais créé le moindre problème en France ni en Europe. Ce ne sont pas les juifs qui nous agressent dans la rue, brûlent nos voitures et commettent des attentats aux quatre coins du monde. Dieudonné et Soral ne sont que des idiots qui participent activement à l’islamisation de notre pays.

  7. yoniii

    hi

    bds n est rien d autre que l application de la sharia qui pronne le boycotte des non muzz juifs et chretien et autres non muzz

    par ailleurs ,

    bds et rien de mions que l application en terre devenant muzz de ce qui ce passe deja depius 1400ans en terre muzz anciennment non muzz

    neanmions la progression de bds révéle la progression de l islamisation a la fois des terre et des popuilation non muzz

    plus l islamisation augment plus bds augment

    neanmions bds n est pas simplement dirigée vers les juifs et israel

    car les muzz disent a juste titre

    ataquont , tuont les gens du livre du samedi , les juifs

    pius ensiute ce sera le tour des gens du livre du dimanche , les chretien

    il faut savoir qu au moyen orient avant son islamisation de force
    l islame s attaqua au juifs dabort pius au chretien ensiute
    et cela a bien marchée

    car 40 a 60% des ^population muzz d aujourd hui au moyen orient
    sont d ancien juifs et chretien islamisé de force

    l islame sais depius 1400ans que pour islaùmisee un terre et population non muzz

    il faut d abord islamisee les juifs ou les tuer ou les chassee

    ensiut l islamisation des autre non muzz chretien et autre ce trouver facilité

    ce qui sais passée au moyenne orient le demontre clairement
    et la meme chose ce passe actuellment en ocident pres islamique
    s islamisant de force

    by

  8. ABEL

    Tout d’abord, sincères félicitations à Jean-Paul Saint Marc pour son excellent article, bien documenté !
    Pour les Juifs, ils étaient en Gaule, arrivés dans le sillage des troupes romaines, certains comme esclaves, d’autres (peu) comme citoyens romains à part entière ! Ils étaient donc en  » France  » bien avant l’avènement (hélas) de l’islam ravageur et conquérant !
    La plupart des Juifs, sinon la quasi totalité d’entr eux donnent des prénoms  » chrétiens  » à leurs enfants, ce qui prouve, s’il en est besoin, qu’ils sont bien intégrés en France, qu’ils l’aiment, ce qui n’est pas le cas de la très grande majorité des Musulmans, qu’ils soient immigrants ou nés en France, et donc Français ! Je ne connais pas de famille(s) musulmane(s) qui aurait donné à leurs fils ou filles un prénom  » chrétien  » qui prouverait leur intégration, mais cette démarche ne signifie pas pour autant que nombre d’entre eux sont intégrés et aiment la France, mais ils restent une infime minorité ! Hélas ! Les Français juifs sont souvent à l’honneur et distingués par des Prix Nobel les plus prestigieux (Physique, chimie, médecine, littérature …) ; Les Juifs dans cette distinction représente pratiquement et depuis l’origine un pourcentage de l’ordre de 15 à 17 % des Prix Nobel, toutes catégories confondues, alors même qu’au plan démographique, ils représentent un pourcentage de l’ordre de 0.12 de la population, ce qui est négligeable, et -tend vers Epsylon, c’est-à-dire O ; ; 14 à 15 millions de Juifs par rapport à plus de 7 milliards d’humains, n’est pas significatif ! Par contre leurs apports dans tous les domaines de la science et des technologies modernes tendent vers l’infini ! Il n’y a pas une semaine qui se passe, sans qu’Israël annonce de nouvelles inventions qui touchent les sciences médicales ou autres !
    Jusqu’à l’hymne national français, la  » Marseillaise  » a été écrit par un Français, certes, mais Juif d’origine, car Rouget de l’Isle, comme son nom l’indique, vient du Comtat vénessin (Les Juifs du pape ) ; Bref, comme l’a si bien dit Emmanuel Valls, et d’autres pour leurs pays respectifs, la France sans les Juifs ne serait la France ! A méditer sans modération !
    Enfin, et surtout, vous noterez que les barbares islamistes ne sont pas des imbéciles, ils ont compris depuis longtemps que pour soumettre l’Occident, il leur fallait faire tomber Israël, qui est non seulement le bouclier de l’Occident au Moyen-Orient, mais le bouclier  » tout court  » de l’Occident ! Si Israël tombe, ce serait (qu’à Dieu ne plaise) l’islamisation du globe, avec toutes les conséquences néfastes et barbares que cela impliquerait ! Là encore, à méditer sans modération ! En définitive, BDS n’et pas que l’ennemi d’Israël, cette organisation, sous couvert d’antisionisme milite pour l’islamisation du monde, qui passerait d’abord par la France !!!

  9. Emmanuelle

    BDS est l’une des multiples antennes du crypto-nazisme. Il est bien évident que le nazisme n’est pas mort avec la fin de la guerre, et qu’il a essaimé dans le monde entier, soit ouvertement (Walter Hallstein, le juriste d’Hitler préposé à la construction de l’Europe fasciste, choisi par les USA pour construire notre U.E. ), soit sous des aspects économiques (IG Farben devenue, sous d’autres noms, le puissant lobby de la chimie), soit sous forme de cellules dormantes, travaillant dans l’ombre, répandant ses influences, et qui se manifeste aujourd’hui sous des formes multiples. La Bête Immonde a fructifié. La « cause palestinienne », le « peuple palestinien » ont été créés comme épicentre du projet nazislamiste.
    Nous sommes de plus en plus nombreux à être en quelque sorte de Nouveaux Justes parmi les Nations, et nous devons continuer à nous accroître.

  10. bm77

    Les musulmans n’acceptent même pas qu’un pays grand comme deux départements Français ne leurs appartiennent pas. Tous les pays autour d’Israël lui ont fait la guerre sauf le Liban e et s’ils n’avaient pas eu cette volonté et cette aide internationale ils auraient tous été égorgés;
    Regardez tous ceux qui n’étaient pas musulmans ont eu des problèmes les arméniens les coptes et plus récemment les chrétiens d’orient
    Les Français ont été virés d’Algérie après l’avoir créée et construite avec l’aide de bonnes volontés arabes et européennes car les musulmans ne les acceptaient que s’ils se soumettaient ce qui n’allait pas avec la fierté « pied-noir »

Comments are closed.