Espagne : cinquante policiers blessés dans l’assaut de mille migrants sur la frontière à Ceut


Espagne : cinquante policiers blessés dans l’assaut de mille migrants sur la frontière à Ceut

Un millier de migrants africains ont tenté de forcer, le 1er janvier, la double clôture séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Ceuta. Dix policiers et deux migrants ont été grièvement blessés dans les heurts qui ont suivi.

Un groupe de 1 100 personnes originaires d’Afrique subsaharienne qui voulaient gagner l’Europe, s’est précipité sur la clôture haute de six mètres, dans la matinée du dimanche 1er janvier, d’une manière «extrêmement violente et organisée», a indiqué la préfecture de Ceuta.

 

Aucun d’entre eux n’a réussi à passer de l’autre côté, sauf deux migrants, grièvement blessés, qui ont été hospitalisés à Ceuta, selon la préfecture. Selon les autorités locales, une centaine d’entre eux ont réussi à grimper en haut de la clôture extérieure et y sont restés pendant quelques heures.

«Cette tentative avortée par les forces de l’ordre a permis l’arrestation de l’ensemble des immigrés clandestins, alors que l’on déplore cinquante blessés dont dix graves parmi les éléments des forces de sécurité», a indiqué de son côté dans un communiqué le ministère de l’Intérieur marocain.

Des images de la télévision locale Faro ont montré un homme perché sur la clôture, assis, la tête penchée sur sa poitrine. Puis lorsque le jour s’est levé, il est descendu dans l’espace entre les deux clôtures et s’est couché tandis qu’un policier espagnol est allé lui chercher une bouteille d’eau avant de le faire revenir sur le territoire marocain.

Les migrants ont «utilisé des barres en fer, des cisailles et des grandes pierres avec lesquelles ils ont attaqué les forces marocaines et des agents de la Guardia Civil [police espagnole]», a également affirmé le ministère de l’Intérieur marocain.

Des tentatives violentes et régulières d’entrée dans l’enclave espagnole

Lors d’un assaut similaire, le 9 décembre, près de 400 migrants avaient tenté de forcer cette même barrière. 

Les enclaves espagnoles au Maroc de Ceuta et Melilla sont les deux seules frontières terrestres séparant l’Union européenne de l’Afrique.  Ce nouvel assaut intervient alors les autorités marocaines mènent depuis la mi-décembre une nouvelle campagne de régularisation des étrangers en situation irrégulière, pour la plupart originaires d’Afrique subsaharienne. Il s’agit de la deuxième opération du genre après celle lancée deux ans plus tôt et qui avait concerné près de 25 000 migrants.

Entre début janvier et le 30 septembre 2016, quelque 10 800 migrants avaient atteint l’Espagne par voie terrestre ou maritime, selon l’Organisation internationale des migrations.

https://francais.rt.com/international/31652-espagne-cinquante-policiers-blesses-assaut-frontiere-migrants

Note de Christine Tasin

On apprend dans cet article que le Maroc mène une politique de régularisation intense des clandestins subsahariens… On sait par ailleurs que ce même Maroc a droit à des aides de toutes sortes de la part de l’UE et notamment de la France, que nous délocalisons nos emplois là-bas, depuis les services des opérateurs téléphoniques aux usines de voitures…

http://www.atlasinfo.fr/Au-Maroc-les-etrangers-en-situation-irreguliere-sont-regularises-France-Info_a78043.html

Bref, le Maroc régularise à tour de bras pendant que ses propres ressortissants fuient une situation difficile, comprenne qui pourra.

Le résultat ? Une opération rondement menée pour, de poussée du sud au nord, pousser les Marocains à partir en Espagne ou en France, et pousser les Français à quitter leur pays sauf à se convertir à l’islam et accepter que notre pays devienne le 58 ème pays musulman, rêve de Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF…




Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


13 thoughts on “Espagne : cinquante policiers blessés dans l’assaut de mille migrants sur la frontière à Ceut

  1. Xtemps

    Imaginez, ils sont déjà violents avec la police espagnoles!… alors imaginez avec les civils! et ce que nous devons supporter avec ces gens là chez nous.
    Là nous avons plus que des exemples qui en témoignent et très parlant, avec des vrais dirigeants responsables et honnêtes, ils prendraient en compte pour ne pas exposer aux dangers nos populations et ils auraient le respect de nous demander notre avis honnêtement par référendum.
    Nous aurions une vie bien plus que paisible sans ces sauvages chez nous.
    Nos dirigeants n’ont que de la haine contre nous les peuples européens, pour nous faire subir ces affronts et leurs insultes et arrogances malhonnêtes.
    Nos dirigeants puent la haine contre nous les peuples européens, les vrais racistes, c’est eux, les vrais Fascistes, c’est eux.

  2. fanch

    Mais non ce n’est pas le grand remplacement des peuples d’Europe. Que dire navrant écoeurant …..
    Enfin bonne et courageuse année à toi Christine et toute ton équipe merci pour ton dévouement. Bises patriotiques et salut à Pierre

  3. christian jour

    Ce n’est pas une bouteille d’eau que je lui aurais donné, mais l’envie de ne pas recommencer.

  4. pjp

    Nouvelle positive ,Le prix nobel d’économie sieur joseph stiglilz, annoce dans ses prévisions , la fin de l’euro avant la fin de l’année . Notre cher H en visite a Bagdad actuellement et pan:…. 3 attentats meurtriers par l’EI de bien venu. Quand au ministre de la sécurité GB il annonce que l’EI ferait tout son possible cette année pour 1 maxi de personnes civile tuées par emploi de moyens chimique ou autre. Oui cette année cela va faire mal. Les politichiens de goche allemand sont indignés par le fait que les policiers emploi le terme  » NAFRI » pour désigner les muzuls, chez les policiers c’est de tendance raciste….Ah bon et nos crieurs les ratspeurs , c’est de tendance culturelle

  5. Roland l'Alsacien

    Je l’avait déjà écrit ! solution pour qu’ils ne s’infiltre plus en Europe ou en France : donnez au Garde Frontière en France et dans toute l’Europe le droit de tirer a vue si pénétration forcée dans nos territoires,qu’attends t’ont pour le faire hein ? dès qu’ils sauront qu’ils vont être tirer comme des lapins là je vous garantie qu’ils  » les racailles islamistes camouflés en pöv.Migrants  » n’essayeront plus de forcer les Frontières

  6. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Est-ce que les peuples européens et plus encore ceux qui sont responsables de leur sécurité ; élus et payés entre autre pour assurer cette noble tâche, se rendent compte que ce comportement est un comportement de grande délinquance criminelle et que ces actes violents sont commis par une catégorie de personnes qui, si elles étaient normalement constituées et leur migration justifiée se comporteraient comme toujours l’ont fait les immigrants, avec humilité, fragilité, douleur, nécessité, respect…
    Hors, là rien ne ressemble à la condition de gens malheureux qui fuient les raisons de leur malheur en famille.

    Non ! C’est un déplacement arrogant et violent. C’est pourquoi on ne peut qualifier ces personnes de [« migrants » « Syriens qui plus est »] mais d’une horde d’envahisseurs.

Comments are closed.