Pour en savoir plus sur les casques blancs syriens


Pour en savoir plus sur les casques blancs syriens

Pour pénétrer les coulisses de cette structure, examinons de près la hiérarchie et le fonctionnement des Casques blancs syriens. Raed al-Saleh, le chef de cette organisation tellement applaudie en Occident, s’est vu refuser l’entrée aux États-Unis. Voici les propos du porte-parole du département d’État américain Mark Toner à ce sujet :

« Une fois qu’un individu dans tout groupe est soupçonné d’avoir des liens avec les groupes extrémistes ou bien considéré comme une menace à la sécurité des États-Unis, nous agissons en conséquence. Ce qui ne veut pourtant pas dire que nous condamnons ou rompons nos relations avec le groupe qui emploie cet individu ».

Comment les Casques blancs se présentent-t-ils eux-mêmes ? « Une organisation impartiale et neutre » Mais à regarder ses soutiens financiers, elle ne semble pas si neutre que ça.

« Nous leur accordons, via USAID, quelque 23 millions de dollars d’assistance (environ 21 millions d’euros) », déclare ainsi Mark Toner. 

« Je suis fier d’affirmer que nous leur accordons environ 32 millions de livres sterling (plus de 35 millions d’euros) de financement comme partie d’un paquet plus grand de 65 millions de livres sterling (72 millions d’euros) », renchérit le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson.

Voilà donc d’où provient cette attitude résolument ant-irusse et anti-Assad des Casques blancs ! Une attitude qui s’inscrit parfaitement dans la stratégie de leurs soutiens occidentaux.

Faisant partie des plus grandes organisations humanitaires, les White Helmets (Casques blancs en français) ont été maintes fois accusés de mener un sale jeu en Syrie. Parmi leurs péchés figurent une propagande anti-gouvernementale visant le régime de Bachar el-Assad, des tentatives pour encourager une intervention étrangère dans le pays, ainsi que des « preuves » fabriquées dénonçant les « bavures » commises lors de la campagne russe en Syrie.

En savoir plus:

https://fr.sputniknews.com/international/201610131028180402-casques-blancs-syrie-usa/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




2 thoughts on “Pour en savoir plus sur les casques blancs syriens

  1. durandurand

    Ces fameux casques blancs sont des salopards et sont aux cotés des djihadistes , paradant devant les caméras occidentales faisant croire qu’ils sauves des personnes ensevelit et des que les caméras sont parties , ils ne sauvent plus personnes bien au contraire ils les dépouillent .
    L’Occident soutient des assassins et des pilleurs .
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/18/alep-les-casques-blancs-des-salopards-qui-fetent-avec-les-islamos-les-victoires-de-lei/

  2. Xtemps

    Nous avons à faire une organisation criminel qui n’hésite pas à utiliser les médias pour couvrir ses crimes en dénonçant leurs opposants comme des tyrans pour avoir le droit d’ingérence et de soit disant sauver le peuple contre un tyran, qui soit disant maltraite son peuple.
    Qui n’hésite pas d’utiliser les opposant du pays pour faire tomber le gouvernement, comme c’est le cas avec Bachar El assad.
    Ils ont fait le même coup avec le Président Allende au Chili et instauré à sa place le fameux dictateur Pinochet, comme Saddam Hussein, Kadhafi et bien d’autres qui n’acceptaient pas leurs conditions totalitaires.
    Nous risquons le même coup avec les musulmans chez nous comme opposants installé de force ou par ruse contre la volonté des peuples européens par nos escrocs aux pouvoirs.
    Les pays musulmans en sont victimes actuellement avec les guerres ethniques provoqué par l’organisation criminel.

Comments are closed.