Libé, de plus en plus torche-cul… attaque les vrais journalistes disant le vrai sur Alep


Libé, de plus en plus torche-cul… attaque les vrais journalistes disant le vrai sur Alep

Lorsqu’un « journal » comme Libé s’indigne contre la seule journaliste intègre qui démonte la désinformation à propos d’Alep, ou que ce même torche-cul en vient à incriminer le propriétaire des logements sociaux où vivent des travailleurs immigrés à propos de l’incendie qui a fait une victime, et sachant que c’est l’un des résidents qui en est à l’origine, pour une histoire de vengeance, on se dit qu’ils ne peuvent pas aller plus bas dans la dhimmitude.

Les autres ne sont pas en reste, mais Libé est très représentatif.

Libération, outré par le succès d’une journaliste qui démonte le discours officiel sur Alep

© Kenzo Tribouillard Source: AFP
Attention, la vidéo dans cet article peut heurter la sensibilité des journalistes de Libération

 Dans le prolongement des cris d’orfraie poussés par des médias français, Libération s’est dit inquiet de l’impertinence de la journaliste indépendante qui remet en cause les sources privilégiées par les médias traditionnels pour traiter de la Syrie.

On a cru qu’il nous avait oubliés, mais nous voilà rassurés : Libération s’est offusqué du fait que RT France ait diffusé la vidéo de la journaliste canadienne indépendante Eva Bartlett qui donnait une version alternative des événements qui avaient cours dans la ville d’Alep, alors qu’elle était en passe d’être reprise par l’armée syrienne.

Qualifiant RT France de «site prorusse financé par Moscou», le journal, qui a touché en 2015 près de 6 500 000 euros d’aide individuelle de la part du gouvernement français, a sorti ses meilleurs arguments pour tenter de contrer ceux que développe la journaliste indépendante.

Ainsi, par son simple discours critique, cette dernière serait devenue une «activiste pro-régime syrien». Par ailleurs, le seul fait qu’elle soit intervenue à une poignée de reprises sur la chaîne télévisée RT la transformerait irrémédiablement en adepte de la «propagande prorusse» et lui enlèverait toute qualité de journaliste indépendante.

Quoiqu’il en soit, le discours d’Eva Bartlett, qui a atteint les 600 000 vues en trois jours sur la chaîne YouTube de RT France, a rencontré son petit succès parmi les médias de la «doxasphère».

Le Monde, qui touche lui aussi des subventions de l’Etat français, s’est inquiété du fait que ce discours alternatif sur la couverture médiatique du conflit syrien puisse rencontrer un tel écho sur la toile. Le témoignage de la journaliste est ainsi évoqué en tête d’un article intitulé Fausses images et propagande de la bataille d’Alep, dans lequel il précède la fausse photo d’une orpheline syrienne qui a circulé sur les réseaux sociaux.

Assurant qu’il dispose de contacts sur le terrain en Syrie, le quotidien français a cependant oublié de répondre à Eva Bartlett sur la question du manque de fiabilité de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une source que Le Monde (et de nombreux autres médias traditionnels) utilisent pourtant régulièrement.

Privilégiant les arguments de fonds [sic], le site du journal 20Minutes nous attribue pour sa part le doux sobriquet de «site conspirationniste russe», alors que le site Rue89, se joignant à la danse, est outré qu’une «journaliste indépendante […] dissémine la propagande pro-Assad». Avant eux, Les Inrocks avaient eux aussi voulu dénoncer un grand complot prorusse, un avis que ses lecteurs ne semblaient pas partager.

Au cours d’une conférence «contre la propagande et le changement de régime en Syrie», organisée par la Mission permanente de la République syrienne auprès de l’ONU, la journaliste indépendante Eva Bartlett avait critiqué le manque de fiabilité des sources (OSDH, Casques blancs etc.) utilisées par les médias traditionnels pour rendre compte de la situation en Syrie et en particulier dans la ville d’Alep.

https://francais.rt.com/france/30782-liberation-a-son-tour-outre-succes-video-journaliste-demonte-recit-traditionnel-alep





17 thoughts on “Libé, de plus en plus torche-cul… attaque les vrais journalistes disant le vrai sur Alep

  1. Gilbert AMBROSI

    On savait que Libé était un journal de gauchiasse mais là il est comme le Président en dessous de tout…. Torche-cul a ne pas acheter et même pas à lire.

  2. Ulysse

    Eh bien qu’ils continuent à s’enfoncer dans la noirceur, l’incohérence et la désinformation acharnée, qu’ils poursuivent leurs misérables efforts de dictature… Ça permettra de les balayer, dans un même élan, avec leur maîtres.

  3. Désespoir 50

    L’inquiétude est grandissante chez les merdias français, que vont ils devenir si maintenant une petite journaliste travaille honnêtement et informe les lecteurs de leur manipulation.
    Les tirages sont encore prévus à la baisse?

  4. durandurand

    Bof rue89 site du nouvel obs donc rien d’impartial ni d’objectif à boycotté , sert juste à la propagandsfell .
    Évitons de développer et d’argumenter la sur rue89 se serai leur faire les  » honneurs  » à ce torchon.

  5. Louis

    Merci Christine pour le complément de l’article.

    Je suis atterré de voir des médias comme Libé, le Monde se décrédibiliser ainsi et s’abaisser au niveau de VSD ou de Closer.
    Concernant les sites « dissidents » comme RR, RL et quelques autres et de réinformation, ou ceux encore comme RT qui échappent au contrôle des élites, ils sont dans le colimateur, à commencer par facebook, l’arme massive de réinformation par sa capacité et rapidité d’échange des infos:

    http://fr.novopress.info/193073/censure-messages-anti-refugies-facebook-merkel-met-pression-zuckerberg/

  6. GammaGamma

    De nos jours, le journalisme se prend pour Dieu. Je dis bien le journalisme conventionnel et dépendant. Libé ! même en torche-cul il serait blessant. Alors…
    Les jours des bien-pensants sont compté, voire tirent à leur fin. Il ne s’agit pas de contredire pour contredire, mais de se rapprocher de la réalité sur le terrain. Il y a comme un vent de panique chez les journaleux : les sites de ré-information commencent à occuper le terrain.
    Les libé et consorts nous refont le même coup que les supposées armes à destruction massive de Saddam avec Assad. Il est temps que ces dévoyés quittent l’espace publique car ils ont fait assez de dégâts. Libé en fait partie.
    Dans un monde où l’information « conventionnelle » tire une partie de ses renseignements des égouts il est plus qu’important de vérifier – tant que possible – la teneur des informations ainsi que leurs motifs

  7. Fallaci

    Ils ne seront jamais autant choqués que nous, pour tous les mensonges et toutes infos bidons, que nous avons payés pendant des lustres.

    Ils ont raison d’être très inquiets, leur caviar se transforme progressivement en pâtes au beurre. Je me permets de leur rappeler que 91 % des Français, leur souhaite un « bon appétit ».

    Ils peuvent hurler de rage, chialer de désespoir, on s’en tape…

    On sait désormais disséquer les vraies infos et, en plus, gratuites!!

  8. frejusien

    Il faut qu’il change de nom,
    de libération, je leur propose SOUMISSION, ça correspond mieux à leurs textes.

Comments are closed.