LDH et Libre Pensée vent debout contre la crèche de Beaucaire, tous avec Julien Sanchez


LDH et Libre Pensée vent debout contre la crèche de Beaucaire, tous avec Julien Sanchez

Et le voilà qui se retrouve avec ce machin plus que nuisible sur le dos, cette ‘ligue des droits’ bla bla, car bien évidemment, la crèche à Beaucaire ne leur plaît pas mais alors du tout, donc ça se permet un recours au TA plus évidemment demander du fric,2000€, voir les documents joints au twitt :

 

Au moins il a de l’entre-jambe et a fichu un beau pain virtuel aux hyènes qui nous emmerdent avec leurs exigences francophobes, le Baroin lui aussi doit s’en étouffer de rage :

Note de Christine Tasin

Comme d’habitude on relève l’acharnement contre nos coutumes, y compris d’origine catholiques, par ceux qui applaudissent au ramadan à la Mairie de Paris, aux velléités de faire disparaître la loi de 1905 et de faire financer par l’Etat la formation des imams, voire même de les salarier…

Même si on apprécie le doigt d’honneur fait par Julien Sanchez aux droidelhommistes, il n’est pas certain qu’il gagne en justice, puisque, hélas, comme nous l’avions souligné à l’époque, le Conseil d’Etat avait interdit les crèches à la  Mairie « sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif ou un usage local » 

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/10/les-creches-de-noel-a-la-mairie-autorisees-sous-conditions/

Il est clair que nos ennemis vont se donner beaucoup de mal pour faire mordre la poussière à Julien Sanchez coupable et de ne pas être un anti-catho primaire et d’être un élu du FN.

Audience mardi prochain

capture-decran-2016-12-18-a-15-03-41capture-decran-2016-12-18-a-15-03-29

capture-decran-2016-12-18-a-15-21-30

capture-decran-2016-12-18-a-15-21-42

capture-decran-2016-12-18-a-15-21-49

capture-decran-2016-12-18-a-15-21-57




Alain

Ni oubli ni pardon pour ceux et celles portant atteinte à la Patrie, jamais !


41 thoughts on “LDH et Libre Pensée vent debout contre la crèche de Beaucaire, tous avec Julien Sanchez

    1. cayssials

      que viens foutre la LDH là dedans cette bande de nuisible qu’il faudra foutre dans le feu
      ces enculées de bons a rien ,qui ne fond qu’emmerder le monde avec leur conneries de laîcité a la con
      de toute façon les sapins de noel les créches c’est de chez nous
      mr sanchez a raison qu’il tienne bon on est avec lui

  1. romantique

    Sommes nous en France oui ou crotte ? Le français deviendrait i un sous homme ? Vive la France vivent nos crèchent vive notre républicaine laïque certes mais sous influence judéo-chrétienne depuis toujours . Allez vous faire voir ailleurs « les ceux qui ne sont pas contents ». On ne les retient pas la porte est grande ouverte

    1. angora

      la religion judéo-chrétienne n’existe pas ; on est juif ou chrétien ou laique ou autre…. mais la France est chrétienne point barre!
      en Allemagne, dans plein d’endroits de Belgique aux pays bas il y a encore plein de crèches.
      je crois que ce sont les franmass qui utilisent l’islam pour couper nos racines.
      ça a commencé au 18ème siècle continué au 19ème : loi de 1905 qui n’existe qu’en France et la franc-masçonnerie s’étend partout avec plus de résistance dans certains endroits , moins de résistance dans d’autres surtout en France.

      1. romantique

        judéo pour les juif et chrétienne pour les autres qui forment la France depuis qu’elle existe. Je ne parlais pas d’une religion religion judéo-chrétiennne

      2. Victoire de Tourtour

        On peut être chrétien ET laïque : il n’y a nullement contradiction. Sauf pour les laïcards sectaires qui ont fait de la laïcité une religion de compensation, et surtout une religion exclusive, fanatique,intolérante, brutale voire violente,et pour tout dire , insupportable.

  2. bajolle

    vraiment ils nous e……de pas de signe religieux pour personne fini les foulards ,les burkas les burnous le voile integral etc que l’on fasse respecte les lois aux muzzs qui ne sont pas chez eux apres nous on verra ou pas STOP

  3. Fomalo

    Tiens tiens! ..Retournement de veste ,opportunisme ou vraie prise en considération par les tribunaux administratifs?! Bonne nouvelle. Aujourd’hui article dans le Midi Libre page 5: »Crèche de Béziers: la ligue des Droits de l’homme perd encore ».
    .FIN DE L’ARTICLE : » .Le tribunal a aussi rejeté l’idée que la crèche créait des troubles à l’ordre public. A suivre! »
    Tous les maires, à vos marques, prêts, partez! Voilà qui réchauffe notre patriotisme de longue date.

      1. Fomalo

        Bonsoir Christine,
        J’ai scanné et envoyé par mail l’article sur votre contact mail d’en-tête du site. Bonne réception j’espère.
        Cordialement
        Fomalo

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    On ne va même pas s’étendre sur le caractère religieux ou non de cette tradition de la présentation de la crêche pour les fêtes de fin d’années. Eux-même savent-ils qu’elles sont les vraies origines de la crêche ?
    Certains oui ! Probablement, j’ose l’espérer ; et si oui ! N’étant pas croyants, pourquoi s’acharner sur cette tradition qui fait le bonheur de beaucoup sans porter préjudice à aucun ?

    Pourquoi se déchaîner autant sur cette représentation traditionnelle ? Pour les païens, les non croyants, elle n’est qu’une fête de plus. Ils en font bien des masses pour Halloweens qui est une fête plus inquiétante que celle de Noël.

    Si Noël, la crêche de Noël, même dans un endroit public les gêne, pourquoi oublient-ils soudainement que c’est une tradition multiséculaires que leurs aïeux avaient plaisir de célébrer.

    Mais si placée dans un endroit public la crêche les gêne ; pourquoi ouvrent-il les portes de ces lieux publics pour des activités, des célébrations religieuses d’inspiration autre que chrétienne ; à des pratiques religieuses extrêmement récentes sur notre sol ? A quoi tient ce favoritisme ?

  5. Alexcendre 62

    Aux libres penseurs : messieurs en cette fin d’année 2016 où de nombreux chrétiens souffrent partout dans ce monde j’aurais pensé que vous auriez terminé cette année de façon un peu plus intelligente et différente de votre sournoise attitude habituelle produit d’un résidu cérébrale dans le seul but d’exister .Finalement pour tous ces gens ( pas si libre penseurs que ça ) Noël doit redevenir une fête païenne au nom de la déesse carte bleue et rien que ça ! Carl Marx doit se retourner dans sa tombe face a de tels délires , au point où on en est , allez un peu de courage supprimez donc Ce Noël qui vous dérange tant allez allez assumez et plus de vacances pour personne on enlève les guirlandes et on va bosser . Il faut savoir que les vrais et authentiques chrétiens n’ont pas besoin de tout ce tralala de débauches de dépenses pour honorer la naissance du fils de dieu une petite chapelle et quelques bougies ça nous suffit largement.

  6. patriote

    Qu’ils intentent des procès aux politiques qui donnent des terrains ou l’argent du contribuable pour la construction de nouvelles mosquées , LDH = saloperie !

    1. Louis

      Oui, belle saloperie que la LDH, qui devrait se nommer ligue des droits des musulmans, ligue des droits de la Haine, envers les blancs.
      Dire que nous subventionnons tout cela…

  7. GammaGamma

    A vous ennemis de la crèche et de notre passé,

    La crèche : symbole d’humilité. La crèche symbole de la famille, de l’amour et de la cohésion. Dans cette crèche naîtra un Être empli de sagesse, d’amour, de justice et de compassion. C’est ça qui gêne nos dégénérés dépressifs ?
    Posons la « problématique » autrement.
    Il n’existe pas une religion qu’on appelle « religion chrétienne », le Christ n’est pas venu créer une nouvelle religion. Cherchez les traces dans l’Evangile. Que dalle. Il existe un mode de vie à la chrétienne. Car qui dit chrétien, dit vivre selon les enseignements de cet enfant de la crèche. Je ne vois pas où est le problème. Ou peut-être l’amour, la générosité, le pardon, la miséricorde et la justice sont des qualificatifs qui font peur à ces faiblards du cerveau ?
    Ils vous squattent l’encéphale pour trois fois rien, mais quand il s’agit d’islam ou des prêcheurs de la haine ils sont aux abonnés absents.
    C’est quoi ce fardeau qui les met à mal ? Une crèche ! Leur obsession est si tenace qu’on est portés à croire à des suppôts de Satan. Bientôt ils nous planteront des croix à l’envers.
    Si ces ahuris avaient un cerveau à la place du grain de lentille qui leur sert d’organe, ils auraient magnifié la crèche. Mais la bêtise vient obérer leur faculté de penser. Les paroles et enseignements de l’enfant de la crèche nous ont appris l’égalité entre tous, et ce, juifs ou non juifs. Ses paroles nous ont appris le partage, l’entre-aide, la liberté de choix, et surtout la parole donnée :
    « Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu’on y ajoute vient du malin. » Matt. 5-36
    Et ceux que vous n’osez pas affronter prônent l’inverse : la takiyyah ; mais ça, ça vous plait peut-être…
    Oublions le malin dans le verset cité, mais l’essence même de cette phrase est la vérité et la parole donnée et respectée. C’est ce qui vous rend hystérique ? Ou peut-être n’avez-vous jamais feuilleté l’Evangile ?
    Vous devriez être fier de cette crèche qui vous a devancé depuis des siècles et qui fut la source de toute égalité. Cette crèche qui a fait rêver nos aïeux.
    Non ! Vous n’avez rien inventé ni innové.
    Quand le droit de vote est accordé aux femmes en 1945, il y a deux mille ans, cet enfant de la crèche à replacé la Femme au rang qui lui était destiné, et rappelé à l’homme qu’elle est sa moitié et son alter ego ! C’est pour dire. Ça vous coupe le souffle hein ? Vous ne le saviez pas !
    Mais encore, les paroles qui suivent tiennent toujours la route, même hors contexte religieux.
    « Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
    afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. » Matt 5-44-45

    Certes, l’enfant de la crèche ne nous dit pas de nous faire marcher dessus, mais nous amène à casser le cycle de la violence. Cela vous indispose ?

    Alors, c’est quoi votre problème avec la crèche ?

    Mais le plus marrant – Ah ! l’imbécilité n’a pas de religion – c’est le terme utilisé dans le courrier : crèche catholique ! Ils m’ont scié. C A T H O L I Q U E !!! Et la crèche orthodoxe, sinon la protestante, la crèche évangéliques ou que sais-je ! Crèche catholique. C’est du tonnerre. Je vous le dis, l’imbécilité n’a pas de religion. Et pourquoi pas l’étable Huguenote tant qu’on y est ?

    Bande d’analphabètes, allez dire à Mme Hidalgo que la mairie de Paris ne devrait pas servir de lieu de dhimmitude et vous commencerez – peut-être – à être crédibles.

    La crèche n’est pas un contexte religieux à proprement parler, c’est le symbole de la cohésion entre tous les HOMMES. C’est la vie dans la paix et la sérénité. C’est l’antiracisme même. C’est la défense de l’enfance, de l’innocent, du faible, c’est le rejet de toute amoralité et corruption. C’est un des rocs sur lequel nos sociétés sont bâties tels que fut les socles gréco-judéo-romain. Mais bon, comme la crèche vous irrite, je vous fais cadeau – c’est quand-même Noël – d’une des paraboles sortie de cette crèche :

    « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent. » Matt 7-6.

    Je vous rassure, ce verset ne traite personne de chien et de pourceau mais ce n’est qu’une parabole qui nous fait comprendre que vous n’apprécierez jamais la crèche à sa juste valeur et que vous devriez en être privé. Preuve en est, vous vous retournez contre elle pour la déchirer.

    Que la crèche soit une réalité ou un symbole, elle nous rappelle, tous les ans, que l’amour et la tolérance sont les seuls ingrédients d’une existence paisible et heureuse.

    Doux Jésus, qu’est-ce qu’il ne faut pas subir….

  8. J

    Pourquoi ne pas tout simplement contacter les santonniers de Provence, en soulignant qu’il s’agit aussi de protéger et promouvoir un métier de tradition ? C’est vrai que ce serait utiliser d’un stratagème alors qu’on ne devrait pas (nous sommes en France, merde), mais ce procédé empêcherait des injonctions comme celle-là.
    Et puis ils nous e**erdent, les muzz, maintenant. C’est pas les Chrétiens qui tuent au nom de leur Dieu, d’accord ? Ils sont pas contents ? Qu’ils se cassent au Qatar.

  9. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

    Si c’était un sapin de Noël d’origine probablement profane,il y aurait eu moins de critiques. Ce serait la fête de tous les enfants et rien d’autre.

    Qu’on l’admette ou pas, il est pour moi incontestable qu’une crèche de Noël a un aspect religieux déplacé dans une mairie ouverte à tous et quelquefois passage obligé par des non chrétiens. De plus, ce non respect de la neutralité peut servir de prétexte à d’autres indésirables.

    Les non chrétiens ont droit au respect de leurs convictions. Ce ne sont pas obligatoirement des « anti-cathos primaires ». Et cela ne les empêche pas de voter Marine …..

    1. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

      J’ajoute que je ne me souviens pas d’avoir vu une crèche de Noël dans une mairie. Est-ce cela se fait dans le sud, en Provence?

      Christine, toi qui a une très grande connaissance des auteurs du 20e siècle, y en a-t-il qui ont fait allusion à une crèche dans une mairie? Sur le nombre d’auteurs chrétiens ou anti-chrétiens, quelques-uns auraient évoqué cette image si cela se faisait et si c’était la coutume dans quelques communes originales.

      Pour être crédible, il faut éviter de soutenir des cas discutables.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        les récits de la vie quotidienne évoquent plutôt la vie à la campagne, or à cette époque c’était plutôt à l’école où officiait l’instituteur-secrétaire de mairie que les choses se passaient et où était installée une crèche. Par ailleurs la question ne se posait pas nos traditions n’étaient pas attaquées. Or actuellement il est clair que la disparition de nos traditions est organisée pour mieux installer l’islam et ne pas choquer les musulmans. Il nous appartient donc de nous battre sur tous les plans y compris en rappelant que notre civilisation n’est pas musulmane, et en mettant en avant nos origines greco-romaines et chrétiennes partout. Donc oui à la crèche à la mairie. J’ai quant à moi, à plus de 60 ans, toujours vu une crèche dans toutes les Mairies des différents lieux où j’ai vécu, dans mon enfance et à l’âge adulte.

    2. denise

      détrompez vous , Lanlignel, même le sapin a été enlevé dans un collège ,parce que le principal avait été interpelé , même pas fichu de comprendre que c’était plus culturel et une coutume ! j’étais sidérée de la part de quelqu’un ayant , à priori, de la culture et de l’intelligence ! ! , et également dans un hôpital du Jura , il y a 8 ans déjà, pour ce dernier .; il convient d’être vigilant et d’agir alors ; quand aux crèches , effectivement je n’en avais pas beaucoup vu dans les mairies et je suis de votre avis ; mais j’y verrais c’est sûr , UN SAPIN

  10. Victoire de Tourtour

    Lanlignel
    Je ne vois pas en quoi la crèche peut porter atteinte aux convictions des non-chrétiens:ils sont intolérants à ce point- là ? C’est grave !
    La crèche est une vieille tradition provençale,un point c’est tout. Donc, dans le sud de la France, ainsi qu’en Italie, c’est culturel.Si vous ignorez pourquoi, cherchez. Après, la crèche a débordé de son lieu d’origine.La France est chrétienne, qu’on le veuille ou non.La civilisation européenne a deux fondateurs: Socrate et Jésus, deux condamnés à mort par les bien-pensants fanatiques de leur temps, sale espèce qui sévit toujours.
    Il faudra peut-être aussi supprimer les santonniers provençaux,et les Noëls de Micoulaù Saboly. Et puis, dans la foulée, les églises et chapelles qui tiennent leur place dans le paysage et peuvent de ce fait heurter les convictions et la sensibilité délicate des non-chrétiens.Et voiler les peintures et sculptures à connotation religieuse dans les musées .Quant à la musique religieuse ,horreur et abomination qui écorchent les oreilles non chrétiennes des non chrétiens.Comment peut-on interpréter le « Messie » ou la « Risurrezione » de Haendel dans une salle de concert, en partie subventionnée par des contribuables non-chrétiens !La LDH et la Libre(sic) pensée devraient braire leur vertueuse indignation.

  11. Xtemps

    Tient! ils osent parler de la loi de 1905 ces escrocs, et les voiles et kamis n’est pas une atteinte contre la loi de 1905 de la laïcité messieurs dames imposteurs.
    Imposer de force contre la volonté des peuples européens l’Islam et les musulmans en Europe sans référendum, ne sont pas des atteintes aux démocraties des peuples européens messieurs, dames imposteurs escrocs politiques.
    et une atteinte aux droits de l’homme et de l’ONU.
    Bravos! pour la crèche, qu’ils aillent se faire voir ces escrocs imposteurs.
    Nous avons vécu des siècles avec la crèche dans toute l’Europe et ces ordures veulent nous emmerder avec çà, quel! haine ces gens là contre les européens.
    Défendons notre civilisation contre ces ordures qui menacent notre civilisation Occidental.

  12. Thierry1354

    L’arrêt “Lautsi” de la Cour européenne des droits de l’homme du 18 mars 2011. Il est donc légal, en France, d’installer des Crèches de Noël dans l’espace public, et il l’est tout autant d’en installer dans des espaces privés recevant du public, comme c’est de cas des magasins, des grandes surfaces ou des centres commerciaux

    UNE CRECHE AU PARLEMENT EUROPEEN 
     
    Le 8 Décembre 2015 a été inauguré à Bruxelles la crèche de Noël du Parlement Européen, après une conférence sur la « Valeur de l’accueil », organisé par le Député européen Luigi Morgano, avec la participation de Maria Hildingsson, Secrétaire Général de la FAFCE (Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe) .

  13. camp11

    Et quand Conchita fête la fin du ramadan dans l’hôtel de ville de Paris, grande soirée: « Les nuits du ramadan ».
    ça les dérange pas ??????
    Le ramadan c’est bien, la crèche non: pas bien, caca …..

  14. Josyane

    M.Lanlignel
    Je suis provençale, à l’école j’ai toujours porté une chaîne avec une croix et personne ne m’a jamais rien dit. Les crèches ont toujours fleuri partout sans problème et les gens comme vous ne nous ont jamais fait « chier ». Seulement depuis que l’islam nous a été imposé, on veut effacer nos traditions. Et bien je résiste et je tiens même un bureau de vote avec une grande croix pendue à mon coup ne vous en déplaise.Avec votre attitude, vous êtes le fossoyeur de notre pays que vous votiez FN ou non. Si les crèches vous gênent, ne les regardez pas.

    1. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

      Il ne s’agit pas d’enquiquiner les gens mais d’être sûr que nous ne faisons pas fausse route. L’apport de Thierry 1354 ci-dessus est positif ainsi que le témoignage de Christine et peuvent justifier un recours à la tradition établie, ce dont je n’étais pas persuadé. Dans l’école de mon village, classe unique que j’ai fréquentée jusqu’à 14 ans, je ne me souviens pas avoir vu une crèche alors que l’institutrice était pratiquante et allait à la messe tous les dimanches.
      Toutefois, le parlement européen ne s’est pas contenté de faire une crèche en 2015, il a aussi fait une conférence sur « La valeur de l’accueil ». Et avec l’aide de cathos, il est à craindre que l’accueil des musulmans ait été recommandé.

    2. Victoire de Tourtour

      Merci Josyane, je suis également provençale, « de souche », et partage en tous points vos points de vue et vos sentiments.. A l’école communale et (très ) laïque du village où j’habitais,il y avait une crèche, et nous apprenions des chants de Noël et la marche des rois, et en provençal en plus .Personne jamais n’y a trouvé à redire..A l’heure actuelle, j’ignore ce qu’il en est.

  15. patriote

    Je ne comprend pas en quoi une crèche peut autant déranger certains si ce n’est dans un but politique , une fois les crèches interdites dans les lieux publics ils vont sûrement demander a raser les églises puisque exposées a la vue de tous elles peuvent heurter certains . Les croix dans les cimetières devront aussi être bannies puisque les lieux sont accessibles a tous et les nombreux calvaires érigés au bord de nos routes de campagne abattus . Il va sans dire que même les petites chapelles perdues au milieu des collines devront être soigneusement dynamitées car celles ci occasionnent une gêne visuelle très douloureuse pour les promeneurs non chrétiens . Et puis après c’est a quoi qu’ils vont s’attaquer ? a celui ou celle qui prononce une phrase contenant une exclamation comme  » oh ! bon dieu  » ou  » vierge marie !  » ?? Je ne suis pas particulièrement croyant en quoi que ce soit , mais quand je vois une crèche ça ne me dérange pas , a l’occasion je m’arrête même pour la contempler , voir avec quelle minutie elle a été dressée et juger de la qualité des santons . La vue d’une église n’a jamais provoqué chez moi de gêne particulière ou de douleurs diffuses , quand je passe devant une croix ma voiture n’est jamais tombée en panne et je ne ressens aucun effet physique représentant un danger pour ma santé et nécessitant l’abattage de celle ci . Tout cela fait partie de ma vie , j’ai toujours connu les villages avec une église , la crèche a Noël , les chants de noël a l’école , la messe de minuit a laquelle se rendaient mes grands parents . La polémique actuelle concernant les crèches dans les lieux publics me fait penser a certains citadins , ils vont habiter a la campagne mais ne supportent pas le coq ou les cloches des vaches du paysan et lui font un procès alors qu’il était là bien avant eux .

  16. Al Ber

    Je suggère de tous envoyer un mail à la LDH et autres libres penseur (mais qui refusent aux autres le droit de penser) avec un jolie photo de crèche (y’en a plein sur le net) et en caractères gras : JOYEUX NOËL.

    1. denise

      bonne suggestion , mais je leur demanderais pourquoi ils n’agissent pas pour la fête du ramadan organisée par la mairie de Paris , aux frais du contribuable et tout le reste .. mais voilà en effet , beaucoup laisse faire , ne sont pas réactifs , alors que « libres penseurs  » ont le temps et la volonté ..de nuire .;
      J’avais demandé en son temps , si les provinciaux pouvaient agir , NON il n’y a que les parisiens !!

  17. frejusien

    oui, il y a toujours eu des crèches dans les mairies du sud de la France, puisque ça correspond à la tradition des santonniers de Provence, et aucun « libre penseur » ne s’en était offusqué jusqu’à présent.
    Il faut bien comprendre que cette saloperie d’islam est derrière tout ce » ramdam »,
    RAMDAM : origine évidente
    TF1 a montré un reportage sur les crèches polonaises de Cracovie. Chaque année un concours est réalisé pour choisir les plus belles crèches fabriquées par la population, elles seront exposées durant une année dans un bâtiment municipal
    La plupart sont faites en carton et en papier de bonbons brillants, de récupération.
    Malgré cela, on assiste à une exposition de magnifiques crèches, c’est un bonheur pour les yeux, et certaines personnes pleurent devant tant de beauté et d’ingéniosité.
    ça, ce n’est pas l’islam !!

  18. MaximeMaxime

    Il est intéressant de constater que la Ligue des droits de l’homme considère qu’elle est chargée de défendre la laïcité et donc reconnaît la laïcité comme un droit de l’homme.
    C’est une présentation hétérodoxe, car les cours et tribunaux considèrent généralement qu’il s’agit d’un principe d’organisation de l’Etat et des collectivités publiques, et non d’un droit subjectif.
    Or, s’il existe un droit à la laïcité, il devrait normalement pouvoir s’exercer dans toutes les dimensions de l’existence et de l’activité juridique d’un individu.
    Par exemple, un droit à la laïcité permettant de réclamer à son employeur qu’il sanctionne un collègue revendiquant son appartenance religieuse au travail. Voire un droit à la laïcité impliquant que les signes religieux soient interdits dans l’espace public.
    J’espère que la commune de Beaucaire ne sera pas condamnée.
    Ou bien que la condamnation ne sera assortie d’aucune sanction
    (ça vient de sortir : http://actu.orange.fr/france/arbitrage-tapie-christine-lagarde-coupable-de-negligence-mais-dispensee-de-peine-CNT000000ziKCP.html).

  19. frejusien

    Quand on suit ses traditions et ses racines, on ne fait pas « fausse route »;
    A quoi rime cette frilosité soudaine ? Seriez-vous contaminé ?
    Dans mon enfance, mairie et église rivalisaient pour avoir la plus belle crèche, et nous allions de l’une à l’autre pour nous extasier, les 2 bâtiments se trouvant sur la même place. C’était comme un concours de « beauté », et dans toutes les familles, au repas du soir, on discutait des crèches et on comparait les détails de chacune.
    Il y a un petit village de l’arrière-pays niçois, où chaque année pour Noël, les habitants créent des crèches , à l’extérieur, devant leurs maisons, et on déambule dans ces ruelles, où toutes les crèches sont plus étonnantes les unes que les autres.
    J’y suis allé, il y a une dizaine d’années, j’avais remarqué une crèche au fond du lavoir du village, sous l’eau, une autre qui était miniaturisée dans une coque de grenade, une autre avec un âne et un mouton vivants, sur de la paille fraiche, dans une pièce indépendante du rez-de-chaussée.
    Si je ne me trompe, une petite vingtaine de crèche dans ce village.
    C’est ça nos traditions, et monsieur lanlignel, il faut vous ressaisir !

    1. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

      Frejusien, à chacun ses conditionnements et sa logique. Ce que je veux, c’est que l’on ne prennent pas le risque d’être déconsidérés car pratiquant le deux poids, deux mesures. Lorsqu’un maire favorise des musulmans, on crie au scandale et on fait appel à la laïcité mais cette laïcité n’a plus cours lorsqu’il s’agit de chrétiens, cela me gêne. Mon institutrice pratiquante ne faisait pas allusion à la religion dans sa classe alors que nous étions tous catholiques, baptisés, fréquentant les cours de catéchisme et faisant notre communion solennelle à 11 ans. Elle respectait la laïcité.

Comments are closed.