Le Qatar offre 1 million d’euros à Mouans-Sartoux, surnommé  » le nid secret des Qataris en été »


Le Qatar offre 1 million d’euros à Mouans-Sartoux, surnommé  » le nid secret des Qataris en été »

On sait que depuis des lustres le Qatar s’implante en France et contribue ainsi à son islamisation galopante, achetant consciences et interdits islamiques avec son argent. A présent il ne s’agit plus d’acheter des biens, mais d’acheter des communes ou leur Conseil municipal, ce qui est tout comme.  Il semble que les 30 hectares et les 7 villas avec piscines des Qataris ne leur suffisent pas et qu’il leur faille acheter la bienveillance absolue du Conseil municipal pour des travaux pas trop… réguliers. En sus de l’islamisation forcée de notre beau pays.

Le don d’un million d’euros du Qatar à la commune de Mouans-Sartoux pose question
14 déc. 2016, 18:25
Le Qatar a fait un don substantiel à la commune de Mouans-Sartoux. L’opposition dénonce les passe-droits qui lui sont accordés en contre-partie. L’émirat investit depuis plus de 20 ans en France, à dessein politique pour ses critiques.

La conseil municipal de la commune de Mouans-Sartoux près de Cannes a approuvé lundi 12 décembre un don d’un million d’euros de l’ancien émir du Qatar – qui a régné entre 1995 et 2013 – le cheikh Hamad Khalifa al-Thani. La famille royale qatarie a depuis 20 ans acheté plus de 30 hectares dans la commune.
L’opposition ne décolère pas et l’a fait savoir pendant le Conseil municipal. Christophe Charlier (Divers droite) a entre autres dénoncé les facilitations urbanistiques accordées au cheikh. 

L’élu explique que le don de la famille royale, qui intervient après des travaux réalisés sans autorisation, soulève la suspicion, assénant que les qataris «ne sont pas des mécènes, ils investissent». Il conclut sa diatribe en affirmant que ce don a pour but de financer l’éducation et l’alimentation durable dans la commune et martèle qu’il refuse de se trouver «sous influence de qui que ce soit».

voir l’ensemble de l’article ici :

https://francais.rt.com/france/30632-don-d-million-deuro-qatar-commune-mouans-sartoux-pose-question

Mouans-Sartoux, ce n’est pas n’importe quelle commune. Elle avait déjà fait parler d’elle en 2013 pour avoir organisé, sous le haut patronage de Taubira et… du Qatar, un étrange festival du livre. Le Maire adjoint à la culture de l’époque avait clairement annoncé la couleur  :

« Avoir de l’imagination, ouvrir en grand l’horizon, regarder ses voisins, non comme des ennemis, mais comme des alliés et amis. »

http://resistancerepublicaine.eu/2013/09/26/quand-le-festival-du-livre-de-mouans-sartoux-pue-sa-taubira-et-son-emir-du-qatar/

Mouans-Sartoux, c’est le nid douillet des Qataris…

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130802.OBS2071/mouans-sartoux-le-nid-secret-des-qataris-en-ete.html

Alors, certains pourraient parler de retour de bâton, les Qataris, heureux à Mouans-Sartoux, devenus de simples mécènes ? Voire…

Résident de Mouans-Sartoux, Hamad ben Khalifa al-Thani vient de faire un don spectaculaire à la ville pour son action en faveur de l’éducation et de l’alimentation durable. L’opposition s’insurge.

AMouans-Sartoux, cité de 10 000 habitants près de Grasse (Alpes-Maritimes), pas besoin de jouer à « Qui veut gagner des millions ? » pour décrocher le jackpot. Le cheikh sexagénaire Hamad ben Khalifa al-Thani, émir du Qatar jusqu’en 2013, et son épouse, Sheikha Mozah Bint Nasser, envoyée spéciale de l’Unesco pour l’éducation de base et l’enseignement supérieur, viennent de faire un don à six zéros à la commune. Officiellement, le couple, qui possède de pharaoniques villas sur les hauteurs de la ville depuis une vingtaine d’années, veut soutenir « le développement de son action en faveur de l’éducation et de l’alimentation durable ». C’est du moins l’intitulé d’une délibération présentée au conseil municipal en début de semaine. Mouans-Sartoux s’illustre en effet sur ces questions avec une cantine modèle 100 % bio, une étonnante régie municipale agricole qui fournit 80 % des légumes utilisés pour les 1 000 repas servis quotidiennement et une foule de projets en la matière.

« Le maire aurait dû refuser »

Mais ce million tombé du ciel, équivalant à trois fois la dotation annuelle versée par l’Etat, n’a peut-être rien d’un cadeau de Noël désintéressé, estime Christophe Chalier (LR), conseiller municipal d’opposition. « On peut tout imaginer. Le maire aurait dû refuser. On ne laisse pas un pays du Moyen-Orient ou un Emirat financer l’éducation. On est sur le terrain des valeurs. L’école de la République a toujours été indépendante et sanctuarisée », s’insurge-t-il.

Des arguments réfutés par Pierre Aschieri, le maire sans étiquette, de sensibilité écologiste. « C’est grotesque et je ne vois pas pourquoi je refuserais. Il n’y a pas de prosélytisme, nous n’allons pas faire de repas de substitution. Je les ai rencontrés plusieurs fois, explique-t-il. Il y a deux ans, ils ont visité notre cantine et notre ferme scolaire puis ont assuré qu’ils nous aideraient. » Selon la municipalité, l’argent récolté sera investi dans la réhabilitation, jusque-là non budgétée, d’une bâtisse ancienne située sur les six hectares de champs exploités directement par la ville. Elle deviendra une maison de l’éducation à l’alimentation durable, servant à mettre en place des actions de sensibilisation, un centre de recherche scientifique, ainsi qu’un site de transformation des légumes récoltés sur place. « Ce don n’a rien à voir avec le financement de la cantine bio, détaille Gilles Pérole, adjoint à l’éducation et à l’enfance. Il sera alloué à de l’investissement et aucunement à du fonctionnement. Nous avons une éthique. »

« Tout est en règle »

Remonté contre le chèque du cheikh, Christophe Chalier estime que la ville, en acceptant, « se met dans une situation délicate et cela crée de la suspicion ». Notamment, au regard, ajoute-t-il, des différents travaux effectués dans les demeures locales d’Hamad ben Khalifa al-Thani : « Certains ont été régularisés ces dernières années par la municipalité, parfois a posteriori comme le tunnel routier construit pour relier deux propriétés. »

Faux, assure le maire. « Tout ce qui a été fait est conforme aux règles d’urbanisme et validé par les services de l’Etat. Les Qatariens n’ont jamais demandé de passe-droit. Et nous ne les sollicitons jamais. Ils se doutaient que ce don pourrait faire polémique, le Qatar bashing ils ont l’habitude… »

http://www.leparisien.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes-le-million-de-l-emir-fait-polemique-16-12-2016-6461874.php

Bref, une représentante musulmane de l’UNESCO pour l’éducation, ça titille un peu… On sait trop ce que signifie éducation musulmane et liberté de penser et de parler en islam…

Et que cette représentante musulmane déverse l’équivalent de 3 fois la dotation de l’Etat sur une petite commune, ça fait peur… L’argent n’a pas d’odeur, dit-on. Mais quand il vient d’un pays musulman, il pue. Quand il vient du Qatar, il pue. Parce que l’islam est la peste verte, ennemie l’Occident et de nos valeurs.

Le Maire est un dhimmi qui va bientôt devoir payer – et ses administrés avec- le prix fort. Il ne lui a pas échappé que ce dont est censé servir à l’alimentation…  Dite durable ou pas l’alimentation est un des éléments de conquête et d’islamisation de notre pays. Nul doute que dans cette bâtisse rénovée on parlera de halal, de gélatine et autres alcool interdits…

Déjà qu’on était ravis de savoir que l’établissement des Qataris à Mouans nécessitait des rondes de gendarmes, aux frais du contribuable…

Au village, le chemin de la Pinchinade, qui abrite les demeures royales, a ainsi été rebaptisé la « Qatar Highway ». Personne n’ose trop s’y promener, à part les gendarmes, qui font des rondes fréquentes dans le secteur. Les officiers de sécurité qataris et français, commandés par un ancien du GIGN, ainsi que les Gurkhas de l’émir, ces fidèles soldats népalais rompus aux arts martiaux, se relaient toute l’année au domaine.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


23 thoughts on “Le Qatar offre 1 million d’euros à Mouans-Sartoux, surnommé  » le nid secret des Qataris en été »

  1. Désespoir 50

    Existe t il une porcherie dans la ferme de la commune?
    Encore une soumission municipale, ce petit maire n’a pas compris ou n’a pas eu l’intelligence de comprendre qu’il a mis la main dans un engrenage.
    Dans cette affaire nous avons encore la preuve que nos forces de l’ordre surchargées, sont employées à sécuriser certaines demeures musulmanes au détriment de la sécurité des Français face aux musulmans.

    1. Fruits

      Non pas de porcherie , mais ma femme veut son cochon , située à moins d’1 km à vol d’oiseau , je doute que les éfluves arrivent jusqu’a leurs fenêtres .
      Dommage

  2. ;

    De « haut en bas « de l’échelle sociale, les mises à jour des fiches  » C C  » des « collabos-Corrompus  » nous renforcent dans nos convictions Patriotes !!!! Le début du « grand nettoyage  » sera accompagné de  » Pleurs et de grincements de dents  » !!!!!

  3. cayssials

    s’ils croient qu’ils peuvent tout acheter avec leur fric qui pue
    ils se trompent
    et ces connards d’élus eux aussi sont encore plus pourris d’accepter
    Un jour viendra ou ils auront des comptes a rendre a la nation

  4. Fomalo

    Mais zenfin, puisque l’Etat accorde une dotation ridicule à Mouans-Sartoux, aucune raison de s’inquiéter quand un généreux donateur relève le gant et du même coup les finances de la commune! Après tout, c’est comme lorsque F.Fillon veut mettre les mutuelles et assurances privées au turbin, en remplacement, lorsque la Sécu voit son gouffre se creuser.
    Mais je sens que « l’éducation à l’alimentation durable » auquel le nouveau bâtiment sera consacré, pourrait laisser émaner une forte odeur de halal.. comme les multiples épiceries et les boucheries qui fleurissent par dizaines dans les quartiers » réservés » de nombreuses villes du sud de la France. Sauf que là ce devrait être « centralisé ». Comment,comment, vous dites un souk? une médina ? Et pourquoi pas un abattoir bio- hallal certifié pendant que vous y êtes?!

  5. Jean marc

    vue le nombre d’agriculteurs qui font faillites en France,,j’ai peur qu’un jour leurs exploitations agricoles souvent vendus à ces fumiers du Qatar, j’ai peur que la France deviennent leurs greniers à blés, pourquoi pas,tout est possibles, combien d’exploitation agricoles disparaissent chaque années de la carte de France, qui vous dit qu’un jour, touts nos terrains agricoles ne seront pas vendus à de grosses multinationales du Qatar, qui vous dit que ce n’ai pas pour cette raisons que l’ont poussent volontairement nos agriculteurs à la faillites.

    1. Jo

      Je fais à peu près la même analyse que vous. C’est fait volontairement, on pourrit le système de l’intérieur, il y a changement de main au profit de grandes multinationales, la feuille de route est alors suivie. Pour l’heur et ce qui concerne nos terres, nous, nous serons dans l’obligation de nous nourrir d’aliments produits à grande échelle à grand renfort de pesticides et autres OGM, de même en cas de signature du TAFTA et Cie, pendant que d’autres, les usurpateurs étrangers, qui se sont accaparés nos belles contrées (la France pays tempéré et il y a de l’eau, vous imaginez !), nos terres, s’offriront de meilleurs régimes. Les collabos, j’espère qu’un jour ils paieront.

      1. Fruits

        A ma conaissance , non ce n’est pas à Mouans Sartoux , mais bientôt un petit sujet sur cette mosquée « pardon , salle de culte » à suivre sur RR.

  6. Xtemps

    Quand le peuple n’a pas son mot à dire par référendum, c’est ce qui arrive.
    Ce Maire est un escrocs, il n’a aucun droit de vendre des biens publiques sans consulter le peuple de France à des étrangers.
    La France n’appartient pas à tout le monde, il appartient au peuple français.
    Il doit rembourser l’argent des Qataris, les Qataris n’ont pas acheter des terres en France dehors!, et le Maire n’a pas à décider de quoi que ce soit en démocratie, c’est le peuple qui décide en démocratie.
    Nuremberg! pour cet ordure.
    Au temps de la résistance contre les Allemands, les sabotages étaient fréquents amis résistants.
    C’est le moment de Corsé notre résistance amis résistants, la peur doit changer de camp.

    1. Fruits

      Quelques années en arriere déja , un chemin communal cédé aux quataris pour rassembler deux de leurs propriétés , pour la modique somme d’1 € symbolique ce dossier était le sujet d’un reportage « investiguation » sur canal + .

  7. bajolle

    il faut demande la demission de ce maire pourri est rendre l’argent au quatar mais il peut y avoir des repressailles mais ça on verra apres il faut aussi que la population se bouge

  8. joseph

    Je suis totalement d’ accord avec Xtemps …… » c’ est le moment de corser notre résistance Amis résistants , la peur doit changer de camp « ….en effet Tapons violemment sur la table , affûtons sans relâche nos griffes , les mots , seuls , ne suffisent plus ..inversons la conquête , l’ arrogance , l’ exigence !

  9. Sylvie D.

    Si j’ai tout compris…. On peut construire ce qu’on veut sans autorisation si on fait un chèque avec plein de zéros……

  10. lys

    Journal télévisé du soir d’ M6 du 16 /12 encore des mensonges à ce sujet.
    On se moque de nous.
    Affreux journalistes.

  11. Sylvie

    Le Qatar n’est pas notre ami, ni celui du peuple allemand. Qu’on le sache ! Pas plus tard qu’hier, un attentat a eu lieu à Berlin, au marché de Noél et les Qataris n’y sont pas étrangers car ils financent tout et son contraire. Ils soutiennent l’Etat Islamique dirigée par des Saoudiens, des Qataris, des Koweitis… qui sont nos ennemis traditionnels depuis fort longtemps.
    Alors, arrêtons la surenchère avec ces Etats voyous et engageons un processus légal de désengagement de tous nos contrats avec.

    – Bloquons les avoirs des pays du Golfe Persique qui soutiennent l’Etat Islamique
    – Confisquons les puits de pétrole aux pétromonarchies
    – Mettons les monarques en curatelle renforcée et envoyons des curateurs de l’UDAF, gérer leurs comptes. Ils donneront 80 € par semaine aux émirs.
    Voilà les solutions pour régler le problème du terrorisme islamique.

    Prenons contacts avec des pays comme le Vénézuela, où le prix du pétrole est le moins cher. Renouons avec. Travaillons avec eux et développons ce pays d’Amérique du Sud qui en a tant besoin.
    Pour le gaz, on peut négocier avec la Russie qui est notre alliée traditionnelle.

    On a possibilité d’avoir des énergies renouvelables. Utilisons-les… L’orge, le blé, le colza, l’eau, l’avoine, le papier toilettes, etc… sont des énergies différentes du pétrole qui nous coûte très cher.

    On peut utiliser aussi les excréments d’animaux pour faire rouler une voiture. Le crottin de cheval par exemple, les étrons des poules pour chauffer nos habitations…

    Résistons aux pays du Golfe !

    1. Jean-Paul Saint-Marc

      Soyons plus moderne, la fermentation organique peut être récupérée et organisée pour avoir à la fois, chaleur et gaz…

  12. Maria

    Est il possible de virer ce maire? Honnêtement, il pense que des gens qui tuent de millions de personnes à travers le monde vont avoir une quelconque compassion face à des personnes qu’ils traitent de kafir. Franchement! Il faut vraiment être bouché pour croire qu’ils ne feront pas de génocide dans ce pays.

Comments are closed.