Enorme scandale : la Sardaigne réquisitionne les hôpitaux pour les migrants et renvoie les Italiens chez eux


Enorme scandale : la Sardaigne  réquisitionne les hôpitaux pour les migrants et renvoie les Italiens chez eux

Un nouveau scandale choc, : l’Italie réquitionne maintenant les hôpitaux pour accueillir des migrants et demande aux médecins des l’hôpitaux de Cagliari de renvoyer tous les patients Italiens et Sardes, chez eux pour laisser la place disponible aux migrants prioritaires. (Voir copie de la circulaire)

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/circolare-choc-dellospedale-migranti-posto-dei-pazienti-1343447.html

 
Circulaire choc de l’hopital : « Les migrants à la place des patients »
 
 L’hôpital demande aux médecins de faire sortir les patients pour faire de la place aux migrants qui s’apprêtent à débarquer.  L’accusation de Mauro Pili ( Membre de « Forza italia » )  : « C’est une folie »
Claudio Cartaldo-Il Giornale    16/12/2016
 
 « En prévision du débarquement des migrants prévu pour la journée d’aujourd’hui, il est demandé de faire le nécessaire pour bloquer les admissions prévues et pour renvoyer les patients pouvant sortir , afin de pouvoir faire face à l’urgence éventuelle. »
Voilà la circulaire adressée par le directeur médical de l’agence hospitalière régionale de Cagliari ( Sardaigne ) aux médecins. Signé Giuseppe Ortu, le 13 décembre 2016 .
En substance, l’agence hospitalière régionale a imposé à ses médecins de renvoyer de leurs locaux les malades italiens et sardes, afin de pouvoir soigner les migrants qui allaient débarquer dans l’île.
« Une communication de la direction régionale qui oscille entre la folie et l’absence totale de scrupules, pour une région à la dérive, qui en arrive à planifier l’évacuation des hôpitaux, en renvoyant chez eux les patients qui sont hospitalisés pour une bonne raison, ( sinon ils ne le seraient pas),  et à refuser  ceux pour lesquels l’admission avait été prévue . »
Le fait est qu’on ne réussit pas à comprendre pour quelle raison un patient, quand bien même « pouvant sortir », doit anticiper son retour chez lui . S’il est à l’hôpital, c’est qu’il y a une raison. Sinon il s’agit d’un gaspillage de l’argent public. Mais au lieu de ça, ils le renvoient chez lui parce qu’il faut soigner les  migrants.
« Un acte qui frise la folie -accuse aussi Pili- et la déconfiture de la gestion de l’ immigration : aucune planification sérieuse avec les préfectures, qui donnent leur consentement sans avoir aucune certitude concernant la plus élémentaire logistique. C’est tout simplement incroyable qu’une déclaration officielle ait prévu cette folie sanitaire. Nous sommes confrontés à des mesures qui laissent stupéfait, et soulèvent des doutes sérieux quant à la capacité de gestion de la Santé . Un fait grave que je signalerai au Ministre avec une question urgente au ministre de la santé «.
 
 
 « Il est impensable -a terminé Pili- que la Direction générale de la santé ait inspiré cette circulaire, tout en se gardant bien de l’annoncer publiquement. Les dirigeants de la santé feraient bien, après ce enième scandale, d’en tirer les conséquences, quant à l’incapacité manifeste, et au manque de scrupule sans précédent, de la gestion de la santé en Sardaigne ».
Traduction Steve Preve

 





27 thoughts on “Enorme scandale : la Sardaigne réquisitionne les hôpitaux pour les migrants et renvoie les Italiens chez eux

  1. cayssials

    les italiens vont vite regretter mussolini
    voir même en allemagne adolph
    je pense que c’est a force de situations comme celle là qu’on arrive a mettre des régimes disons dictatoriot ,quoique ceux qu’on a en place en italie en allemagne et en france se rapproche du stalinnisme
    Mais j’espere que les choses vont s’inverser
    foutre tous ces petits dictateurs en l’air c’est possible et les supprimer serais encore mieux.

  2. durandurand

    N’en déplaise , tout ceci est prévu dans leurs plans d’immigration sauvage ou plus exactement dans leur grand remplacement , ,allant chaque mois dans une absurdité totale ,en mettant ces mesures discriminatoires toujours plus importante sur le peuple de souche .Et comme le peuple ne bouge pas et laisse faire comme des cons ,d’ailleurs nous le sommes tous car nous ne bougeons pas et laissons faire , donc ce qui est mis en place en Sardaigne n’est que la continuité logique de cette submersion clandestine ,La Grèce laboratoire pour la dette et sur les salaires , l’Italie plus exactement la Sardaigne laboratoire pour la santé , dont il réquisitionne des hôpitaux pour y loger les clandestins en foutant dehors les malades et personnes ne bougent et laissent faire ,a force de laisser faire nous leurs avons laisser faire nous leurs avons donnés des avenues ouvertes , attendons nous dans les prochains mois à avoir la même surprise .Vous voulez toujours attendre les élections ? Les dés sont pipés .

    1. durandurand

      Dans ma précipitation et ma colère , il faut lire  » à force de laisser faire ,nous leurs avons donnés des avenues ouvertes « 

    2. angora

      pour se rebeller faut etre sur d’etre suivi sinon c’est un coup d’épée dans l’eau.le mieux c’est d’avoir un chef; et il n’y en a pas!!!!!!!!!!!!!

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Eclaircissements de Steve  » l’ Italia fara da se  » est une devise remontant aux  » 5 journées révolutionnaires de Milan  » en 1848

          dans le cadre de la lutte contre l’Autriche, et pour l’unification de l’Italie .

          Phrase prononçée par Charles-Albert de Sardaigne, signifiant :

          : l’italie se fera par elle-même ,toute seule ; l’Italie s’en sortira toute seule .

      1. trafapav

        Merci STEVE ; je vais donc en dire plus : nous avons le nom du responsable , il convient donc de le punir . Dois je en dire plus ?

  3. UTR

    Ce texte indique que l’hôpital sera donc affecté à une activité purement hospitalière à l’exclusion de tout acte de soin. Cela signifie aussi que des italiens seront renvoyés à leur domicile, sans assistance médicale, avec des conséquences dangereuses et dramatiques prévisibles !

    Donc les autorités sacrifient sciemment la vie et la santé de la population italienne locale , en les chassant d’un établissement dont la vocation premiére n’est pas un hotel de secours pour clandestins !

    Il veulent malgré tout loger des clandestins en situation illégale,? et bien la solution consiste à installer des containers dans un terrain vaque inoccupé avec des lits de camps, et des sanitaires implantés à l’entrée du site , pour maintenir un minimum d’hygiéne, un …POINT C EST TOUT! et surtout pas compromettre dangereusement le service public de santé au profit des populations d’origine

    Bien entendu sommes nous tous fondés , à appréhender la transposition des méthodes italiennes à la France , d’ici quelques mois ,dont l’application ne sera que trés peu retardées par les échéances éléctorales, ou les candidats UMPS, tenteront de garder bonne figure le plus longtemps possible, en me surtout pas évoquant les sujets les plus nauséabonds , comme ce vaste mouvement de migration, devant lequel tous ,,,,BAISSERONT LEUR FROC !

  4. Fallaci

    Bonsoir Victoire de Tourtour,

    Malheureusement, les Italiens, tout comme nous, sont totalement impuissants, l’étau ne cesse de se ressérer, jusqu’à quand ??

    Je peine à comprendre cet l’immobilisme général, il semble que tout le monde attend un miracle.

    Le seul miracle serait de regrouper à Bruxelles, tous les Européens contre l’UE, pour exiger que cette soit disant Union Européenne soit dissoute et ensuite maintenir une puissante pression partout, grève générale Européenne, avec une union solide prête à s’engager pour une durée indéterminée, jusqu’à ce que les peuples soient entendus.

  5. winou

    Mais Christine, c’est exactement ce qui s’est passé à l’hôpital de Pau il y a un mois… Ils ont fait évacuer les malades à trois heures du matin pour réceptionner 80 migrants afin de leur faire tous les examens payés par notre chère Sécu !!! et tout ceci avec la complicité de tous les collabos…..

  6. Purfruit De La Fraise

    Si les gouvernements voulaient nous faire haïr les migrants, ils ne s’y prendraient pas d’une autre manière. C’est peut être un test de notre capacité à ne pas réagir.

    1. Louis

      Oui, quelque chose m’échappe en effet: Lorsqu’en Italie, le ministre réquisitionne les résidences secondaires, tout en expliquant qu’il n’y aura même pas de dédommagement les caisses étant vides, je me dis qu’ils nous préparent quelque chose de grave, même si tout cela l’est déja en soi.

      Très sympa votre pseudo qui me fait sourire en ces temps maussades..

    2. angora

      « nous faire hair les migrants » c’est fort possible; le problème avec moi et sans doute PLEIN D AUTRES QUE MOI c’est que ma HAINE n’est pas dirigée contre les migrants mais contre les franmerdes qui nous font subir tout ça.si j’en avais le pouvoir ce serait la valise ou le cercueil pour les migrants la guillotine ou le sabre pour les collabos.

  7. Jean marc

    bonjour les maladies nosocomiales, car ils faut pas oublier que les migrants qui viennent nous envahirent, ont toutes les maladies possibles.

Comments are closed.