La scandaleuse lettre de 100 femmes Corses qui prétendent défendre la femme en s’en prenant à Trump


La scandaleuse lettre de 100 femmes Corses qui prétendent défendre la femme en s’en prenant à Trump

Cher Maurice Szafran, Chère Natacha Polony,

Avec l’assurance et la verve que l’on vous connaît, vous avez, Monsieur Szafran provoqué une polémique inutile en déclarant sournoisement que dans une « île du sud » les femmes n’étaient pas les bienvenues dans les bars.

Par ce propos pernicieux, au relent xénophobe, vous avez déclenché une de ces polémiques dont la télévision raffole, qui agitent les médias sociaux et alimentent le rebond sur les sites d’information. Nous pourrions prendre vos propos au parfum trumpiste, à la légère, s’en moquer, même en rire tant ils sont caricaturaux.

En stigmatisant les femmes, la Corse, vous avez soulevé l’indignation parce que vous affirmez que le principe d’égalité entre les hommes et les femmes est bafoué, vous montrez du doigt une société communautarisée sans avancer le moindre élément factuel pour étayer vos propos. Pour vous le respect du travail journalistique s’arrête là où le goût de la provocation commence.

Votre réponse, Madame Polony, nous a déroutées, vous qui avez cru voir cet été en Corse « l’honneur du peuple français ». Certes, vous avez tenté de relativiser les propos de votre confrère, mais en minorant la question de la place des femmes à une simple dimension culturelle. Nous aurions aimé une réaction plus vive devant ce qui est en réalité un outrage à la condition féminine et au métier qui est le vôtre.

Cette affaire ne peut nous laisser indifférents ici comme ailleurs. Elle témoigne, malheureusement d’une dérive fondée sur l’idée que la simple évocation d’un problème, est suffisante pour commencer à le régler.

Or elle se fonde sur des présupposés, des rumeurs, ou une vision déformée de la réalité et emprunte à la méthode tant pratiquée par les populistes de tout poil. Céder à cette tentation, c’est abandonner les principes qui fondent la démocratie.

En vous entendant la semaine dernière, nous avons été nombreux à penser aux combats de celles et ceux qui en Corse, se sont battus pour la liberté et l’égalité.

A Pascal Paoli, à qui l’on doit la première Constitution accordant le droit de vote aux femmes en 1755, à Danièle Casanova, résistante de la première heure, morte en déportation, à toutes ces femmes qui se sont levées pour dire stop à la violence. On se souvient de leur courage exprimé dans le « Manifeste pour la vie » adressé au Président de la République.

Cette affirmation est une aberration et une injure pour les femmes et les hommes de cette terre insulaire

Monsieur Szafran, venez en Corse faire votre travail de journaliste, allez dans les bars et les cafés pour parler avec les Corses, de leur vie, de leurs espoirs et de leurs craintes, et peut être réussirez vous à vous débarrasser de cette vision ethnocentriste qui manifestement trouble votre lucidité et votre capacité à être un homme honnête.

Non, la Corse n’est pas ce territoire archaïque que vous vous plaisez à décrire.

Non, la violence n’est pas « profondément enracinée dans la culture corse » ou « endogène à la Corse ».

Oui c’est une île de la Méditerranée riche d’une histoire et d’une identité et fière de promouvoir le principe d’égalité entre les femmes et hommes de Corse et d’ailleurs.

http://www.corsematin.com/article/societe/les-mots-des-femmes-contre-lintolerance

On est tenté d’applaudir les signataires de la lettre ouverte ci-dessus, publiée lundi dernier par des Corses en colère contre Maurice Szafran ayant osé affirmer que, en Corse comme dans le 93, les femmes ne mettraient pas les pieds dans les cafés.

Néanmoins, fallait-il, pour prouver à Szafran qu’il ne comprenait rien ,commettre deux fautes majeures ? 

La première faute c’est que la lettre de ces dames les affirme émancipées, ce qu’elles sont… mais ne regimbent pas contre l’assimilation qui est faite entre eux et les musulmanes du 93, il n’est même pas question d’islam… Comme si le seul problème, en France, était de prouver que les femmes corses sont libres…

La seconde est de s’en prendre aux populistes… Quel rapport ? Quand on sait que, en Europe, seuls les populistes dénoncent l’islam et la mise à part des femmes, il y a là un sacré problème.  Et elles osent, dans la foulée, assimiler Szafran à Trump, dénoncer des propos à « relents xénophobes, trumpistes »… Que leur a fait Trump ? C’est lui qui veut libérer les Etats-Unis des djihadistes et musulmans pas assez catholiques à son goût,c’est lui qui est  attaché à l’identité américaine, à la liberté et la beauté des femmes… Tout le contraire des machos et barbus jaloux de conserver pour eux la beauté féminine, de peur d’être cocus. Et c’est lui sert de repoussoir dans l’affaire. Sans doute considèrent-elles qu’un Wilder ou un Orban sont également bien plus redoutables que l’islam… Quant à Marine, n’en parlons pas.

Et elles s’en prennent à Natacha Polony qui, parce qu’elle parle (avec d’infinies précautions, hélas, du problème civilisationnel) tiendrait des propos caricaturaux. Caricature que de dire que l’exclusion des femmes de certains lieux est  un problème de civilisation et relève  des différents cultures patriarcales méditerranéennes ? C’est d’une lâcheté insigne parce que là aussi l’islam n’est pas nommé et est noyé au milieu de « cultures patriarcales méditerranéennes », mais refuser le problème culturel/civilisationnel de la charia  pour en faire une simple affaire de misogynie, de populisme… c’est un peu fort de café.

On n’est pas sortis de l’auberge. Ces femmes corses votent…

Elles sont où les véritables femmes corses conscientes du danger de l’islam ? Il y en a beaucoup pourtant en Corse, j’en connais un certain nombre, fières et libres, haïssant l’islam de toute leur âme. Que n’écrivent-elles à leur tour une lettre disant leur révolte de se voir assimilées à ces pauvres objets voilés du 93 réduites à être les soldates de l’islam et la possession de leurs mâles et rien d’autre ? 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “La scandaleuse lettre de 100 femmes Corses qui prétendent défendre la femme en s’en prenant à Trump

  1. yoniii

    hi

    « C’est d’une lâcheté insigne parce que là aussi l’islam n’est pas nommé et est noyé au milieu de « cultures patriarcales méditerranéennes », mais refuser le problème culturel/civilisationnel de la charia pour en faire une simple affaire de misogynie, de populisme… c’est un peu fort de café.

    « On n’est pas sortis de l’auberge. Ces femmes corses votent… »

    la dhimmitude n est pas le sommum de l inteligence .. il habetie plutot que le contraire

    mais il est vrai qu il est plus facile de s en prendre aux patriotes qui eux n egorge pas leur ennemi ….. en place public en eurabia

    certainne femme ont etaient egorgées en place publique en italie , en allemagne etc … par nos ennemi muzz.. avec la complaisance des dhimmis de souches occidentale …

    il serait aussi temps de sinterresser aussi a un danger futur
    nouvel technique de terrorisme islamique

    auxquel les patriote ocidentaux en europe seront soumis

    Trois personnes ont été blessées lors d’une attaque dans la Vieille ville de Jérusalem

    Deux policiers israéliens et un enfant Palestinien de 12 ans ont été blessés par un terroriste Palestinien ce mercredi après-midi près de la Porte des Lions, dans la Vieille Ville de Jérusalem. Le terroriste a poignardé les officiers avec un tournevis…..Détails……

    http://koide9enisrael.blogspot.fr/2016/12/trois-personnes-ont-ete-blessees-lors.html

    de meme que

    l application des ordre de l >OCI pour l arabisation forcé des nos enfants avec le complicité volontaoire des dhimmis de l education national

    Nouvelle réécriture de l’histoire du Judaïsme dans les manuels de 6ème aux éditions Nathan : la terre de Canaan est « l’actuelle Palestine » !

    Les éditions Nathan n’en sont pas à leur coup d’essai dans une réécriture révisionniste de l’histoire du peuple Juif et d’Israël : Dans le manuel d’histoire pour 6ème, page 112, on peut lire que le pays de Canaan promis par Dieu au peuple Hébreu n’est autre que « l’actuelle Palestine » !

    ———————-

    Quoiqu’il en soit, on voit dans cette exemple à quelle réécriture révisionniste de l’histoire ce livre certains professeurs peu scrupuleux et ayant un parti pris anti-israélien, avec la bénédiction des éditions Nathan…

    Ils procèdent par étapes, par touches successives pour effacer progressivement toute trace du peuple Juif sur la terre d’Israël, venant ainsi renforcer les résolutions infâmes de l’UNESCO.

    Mais ne nous y trompons pas, si ils parviennent à effacer toute trace du Judaïsme en Terre Sainte, demain c’est également toute trace du Christianisme qu’ils effaceront de la même façon.

    Cette offensive révisionniste contre l’histoire du Judaïsme mais aussi du Christianisme fait partie d’une stratégie plus globale du « djihad politique » voulu par les pays de l’OCI afin d’installer l’Islam comme seule vérité.

    Si nous laissons les professeurs enseigner ce genre de mensonges et de manipulations, dans quelques générations ils auront totalement oublié leurs racines Judéo-Chrétiennes…

    http://www.europe-israel.org/2016/12/nouvelle-reecriture-de-lhistoire-du-judaisme-dans-les-manuels-de-6eme-aux-editions-nathan-la-terre-de-canaan-est-lactuelle-palestine/

    by

    le meme processus qui a islamiser de force 40 a 60% des population non muzz du moyen orient qui etaient juives et chretien avant de devenir muzz par la force et l islamisation aux moyen orient

    ce deroule sous nos yeux en terre eurabiate et y compris aux usa

    apres cela on ne s etonne plus de voir certain jeune sortie de l education nationale poeuvrer quex profit de nos ennemi et contre les patriote

    by

  2. Annisze

    Si tous les continentaux se comportaient comme ceux de la Corse, on n’en serait pas à défendre notre façon de vivre dans notre propre pays, qui, soit dit en passant, nous défend de moins en moins.
    Avant les terroristes, il y a eu tout le reste qui justement nous a apporté ces actes lâches et monstrueux.

  3. angora

    faut pas oublier que les Corses sont MAJORITAIREMENT socialistes; ça laisse des traces. certain(e)s doivent etre tiraillés entre leur idéologie et la réalité qu’ils refusent. et plein de gens ne savent rien sur les objectifs de trump mais sont catastrophés car ils ont entendu quelqu’un qui a entendu quelqu’un qui a dit que……..et aussi parce que plein de gens le disent…..ça doit etre vrai.

  4. butterworth

    VOIR ARTICLE TRUMP JEUNE ayant sauve une jeune femme de la noyade alors ces paroles de corps de garde bof par contre en arabie saoudite des jeunes filles d un pensionnat ont ete brulees vives car non habillees les portes n o ont pas ete ouvertes mesdames trump ou allah,????

  5. reuri

    Elles s’en prennent à D.Trump au lieu de glapir contre les dirigeants européens qui laissent cette invasion musulmane détruire l’europe, les médias mainstream font des ravages en corse aussi…

    1. angora

      un peu comme ceux qui crachent sur le FN alors que c’est le SEUL PARTI qui ait vu venir les problèmes que nous rencontrons.
      n’oublions pas que jm le pen n’a jamais été bien accueilli en corse.car entre le parti nationaliste et le PS….pas facile de s’y faire entendre.

  6. Charles

    Ces femmes se croient courageuses avec leur lettre bidon….elles ne font qu’affirmer leur lâcheté de dénoncer et d’admettre la réalité en lui donnant un nom: islam ….

    C’est vrai qu’on n’est pas sorti de l’auberge….corse….aussi…
    Mais dans l’ensemble, ils se défendent quand même mieux que les continentaux..

  7. chris2achris2a

    Assimiler le mépris des femmes, institué et codifié dans une religion étrangère et primitive, comme faisant partie de la culture et des traditions méditerranéennes alors qu’elle en est, en fait, l’ennemie, c’est vraiment franchir le mur du çon !
    Ils ne savent vraiment plus quoi trouver tous ces bobo-collabos pour protéger des principes indéfendables que l’on cherche à nous imposer !
    Ces gens sont non seulement des crétins, mais en outre, de très mauvaise foi.
    Car, enfin, ils ne les ont donc jamais vues nos souriantes filles du midi ? Toujours très féminines, désirables et même qq fois limite aguichantes… aux terrasses des brasseries, des glaciers et même dans les bars ! De Toulon à Ajaccio, Naples et jusqu’à Syracuse !!…

  8. frejusien

    La société traditionnelle corse est essentiellement matriarcale, très très éloignée d’une société islamique,
    je suppose que ces femmes (probablement socialistes) n’ont aucune idée de ce qui se passe sur le continent, et sont à mille lieues de comprendre les pb posés par l’islam,
    d’ailleurs, il y a qq mois, j’ai eu l’occasion de parler à une insulaire du pb islamique, il me fut répondu « moi, les religions, ça ne m’intéresse pas  »
    Il n’y a pour l’instant aucune prise de conscience des dangers liés à l’islam, parmi la population corse.

Comments are closed.