Encore traînée devant la 17ème Chambre, Christine Tasin s’est défendue comme une lionne


Encore traînée devant la 17ème Chambre, Christine Tasin s’est défendue comme une lionne

Christine Tasin (ici à Belfort, en 2015) était à nouveau défendue par Maître Pichon, ce mercredi 14 décembre 2016, devant la 17e Chambre.


Ce mercredi 14 décembre, Christine Tasin était à nouveau devant les tribunaux. Qu’avait encore fait cette dangereuse femme ? Sans doute quelque chose de très grave, puisque le 1er mars 2016, suite aux agressions d’une extrême violence commises par des migrants de Calais, soutenus par les gauchistes No Border, contre des camionneurs, attaqués à coups de blocs de béton et de barres de fer, elle avait osé réagir.

La présidente de RR, femme amoureuse de la République, et donc du respect des lois, n’acceptait pas cette violence, cette mise en danger de la vie d’autrui, camionneurs ou automobilistes, et le fait que les policiers, sans défense, avaient dû reculer devant ces agressions.

Elle avait donc interpellé le ministre de l’Intérieur de l’époque, exprimant sa colère devant le recul de l’Etat de droit, face à la violence de clandestins en situation irrégulière. Et, ne supportant pas que la République recule encore devant des migrants en situation irrégulière et des gauchistes, elle avait appelé Cazeneuve à utiliser la force, pour faire respecter notre pays, et préserver la sécurité des professionnels de la route et des automobilistes.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/01/calais-tirer-dans-le-tas-des-fauteurs-de-trouble-cest-la-seule-solution/

Et le scenario habituel s’était déclenché. Comme dans les heures les plus sombres de notre histoire, la LDH et son ineffable président d’honneur Tubiana avaient fait un signalement au procureur, pour la publication de ce texte sur Résistance républicaine et sur Riposte Laïque.

Et le Parquet de Paris avait décidé de poursuivre Christine Tasin pour incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination bla bla bla (article 24-7)

Et comme si cela ne suffisait pas, Christine était également poursuivie pour « Atteinte volontaire à l’intégrité ou à la vie des personnes » (article 24-1).

Après un recours de son avocat, Maître Pichon, contestant qu’on puisse poursuivre sa cliente pour deux motifs différents, le procès pouvait commencer.

Une dizaine d’amis de Christine, dont bien sûr notre fondateur Pierre Cassen, l’avaient accompagnée.

La présidente était Madame Siredey-Garnier, la même qui avait condamné Caroline Alamachère à 9.500 euros d’amende et de dommages et intérêts, suite à un article où elle avait affirmé que des enfants d’une école catholique apprenaient par coeur un passage du coran.

Celle qui est également présidente de la 17e Chambre interrogea longuement Christine. Bien évidemment, dans un tel contexte, chaque question est un piège.

Il fut demandé à Christine si elle avait bien vérifié ses informations avant de les publier. Avait-elle déjà fait des papiers sur Calais ? Pensait-elle réellement que le gouvernement ne faisait pas respecter l’ordre dans cette ville ? Qu’il n’y avait jamais d’arrestation des délinquants, ni de procès ? Et dans ce cas, pourquoi notre gouvernement laissait-il faire, selon elle, un tel désordre ?

Qui Christine visait-elle quand elle appelait à l’usage de la force et de la brutalité, pour faire respecter la loi ? Pourquoi utiliser le mot « Barbares » ? Considérait-elle que tous les migrants devaient être qualifiés de la sorte ? Pensait-elle vraiment, comme cela était écrit, que la France en faisait trop pour ces réfugiés ? Approuvait-elle certains commentaires qui appelaient à ne plus nourrir les clandestins ?

A chaque question, la voix bien posée, tête haute, Christine répondait avec clarté. Elle exprimait sa révolte devant l’attitude de clandestins et de gauchistes qui, non contents de s’inviter chez nous en toute illégalité, violaient nos lois. Elle ne cachait pas son incompréhension devant l’attitude du ministre, et le fait que les forces de l’ordre étaient agressées sans avoir le droit de se défendre. Pas une fois, elle ne bredouilla, ou ne fut décontenancée par les pièges qui lui étaient tendus.

Et il y eut le pompon. La présidente osa demander à Christine si elle avait déjà écrit des articles contre les manifestations violentes de certaines professions, notamment les agriculteurs. Posément, avec un grand calme, l’accusée répondit qu’à sa connaissance, les agriculteurs n’agressaient pas les automobilistes à coups de barre de fer, ni les camionneurs à coups de blocs de béton, et qu’eux étaient en France en situation régulière, payant leurs impôts.

Puis, de manière curieuse, il lui fut demandé ce qu’elle ferait à la place du gouvernement. Quand Christine lui répondit qu’elle n’était pas une femme politique, mais une Républicaine amoureuse du respect des lois, il lui fut répondu qu’elle faisait de la politique…

La présidente de RR répondit qu’elle n’était pas là pour présenter un programme politique, que ce n’était pas son rôle. Mais quand on essaya encore de la prendre en défaut pour le mot « brutalité », elle demanda ce que serait la réaction de ce gouvernement si plusieurs centaines de personnes marchaient sur l’Elysée, avec l’intention d’y entrer de force, et si, dans ce cas, les consignes des policiers leur interdiraient de faire usage de moyens brutaux s’il le fallait.

L’entretien prit fin, Christine alla se rasseoir, et écouta le réquisitoire de Madame le procureur. Elle ne fut pas déçue, tant la caricature de la dérive politicienne du Parquet fut à son comble.

D’abord, de manière incompréhensible, elle s’en prit à Riposte Laïque (quelle obsession !) qui pourtant, bien qu’ayant relayé l’article incriminé, n’était pas poursuivi dans ce procès. « Riposte laïque, on connaît, beaucoup trop, dans ce tribunal… » (à qui la faute ?). Elle expliqua, avec un rare mépris, que Christine Tasin était intelligente, mais que ceux qui postaient des commentaires l’étaient beaucoup moins, d’où leurs excès que les auteurs savaient éviter…

Puis elle se lança dans une tentative de démonstration, souvent grotesque, pour prouver que les propos de Christine étaient racistes. Selon elle, dans son esprit (ah ! ce fameux délit d’intention des procureurs…), quand elle parle des migrants, elle pense étrangers, pas Français, et appelle donc à la discrimination contre eux.

Quand elle parle des vermines, c’est forcément raciste.

Quand elle exige que les clandestins respectent les lois franco-françaises, c’est raciste.

Quand elle parle de comportements de bêtes, c’est forcément raciste.

Comme elle ne dit rien contre les agriculteurs franco-français, mais proteste contre les migrants étrangers, c’est forcément raciste.

Et le fait qu’elle ait osé, dans son article, parler de djihad de conquête prouve bien qu’elle vise les musulmans, et donc qu’elle tombe sous le coup de l’article 24-7 (Ah ! ah ! on la tient !).

Et bien évidemment, on ne pouvait traduire tout cela que par un appel au meurtre, rien de moins !

Et selon cette femme, payée pour faire respecter les lois de la République, il fallait que l’Etat français inflige à la très dangereuse et très méchante Christine Tasin une amende de 3.500 euros.

En temps normal, nous aurions eu droit à Tubiana, mais curieusement, la LDH, qui avait fait le signalement, ne s’était pas portée partie civile. Plus besoin d’argent ?

Ce fut donc à Maître Pichon, avocat de Christine, d’entrer en piste. Il cibla d’entrée le Parquet, et le procureur auteur d’une tel réquisitoire.

Il rappela les propos du maire de Calais, ce jour où sa cliente avait écrit son article : « La violence des migrants est hors de contrôle ». Il s’étonna que le Parquet ne l’ait pas poursuivi, elle !

Il rappela au procureur que force doit rester à la loi, et qu’il était stupéfait que le ministère public puisse contester une telle évidence. Il rappela la gravité des faits qui se déroulaient à Calais, et s’indigna de la manière de minimiser les choses, dans ce tribunal. Il accusa le procureur de faire payer à Christine son rôle de lanceuse d’alerte, et de vouloir interdire tout débat, dans ce pays, sur l’immigration et la légitime défense d’un Etat.

Il dénonça le fait que le Parquet, dans sa plainte, avait saucissonné l’article, le privant de l’ensemble de sa cohérence.

Il signala que dans le texte de Christine, tous les migrants, et tous les musulmans, n’étaient pas visés, mais seulement les fauteurs de trouble. Et il s’appuya sur des jurisprudences Zemmour et Marine Le Pen pour défendre le fait qu’elles devaient s’appliquer devant cette Chambre.

Il tint à rappeler par ailleurs que les faits que des délinquants soient étrangers était un facteur aggravant, et que cela faisait partie du débat démocratique de pouvoir le dire.

Il interpella vivement le procureur, reprenant l’ensemble de ses propos, en lui demandant, avec plein de bon sens, où était le racisme là-dedans ?

Il lui demanda s’il fallait taire les viols de Cologne, sous le prétexte qu’ils étaient commis par des migrants ? Le Parquet voulait-il interdire qu’on évoque, désormais, l’origine des délinquants ? Et si un leader politique appelait à bombarder l’Etat islamique, cela serait-ils considéré comme un appel au meurtre par le Parquet ?

Quand des journaux appelaient à en finir avec Mesrine, dans les années 1980, fallait-il poursuivre les auteurs de ces articles, sous le prétexte que le commissaire Boussard a littéralement fait exécuter l’ennemi public numéro un ?

Si un autre homme politique disait : « Il faut tuer tous les terroristes avant qu’ils ne nous tuent », serait-il, comme Christine, traîné devant la 17e Chambre par le Parquet ?

Il accusa le Parquet, donc ce gouvernement, de vouloir rendre tout débat, posé par l’article de la présidente de RR, impossible. Il accusa le procureur de démarche liberticide. Il lui fit en outre remarquer qu’elle n’avait pas déposé plainte contre les commentaires des sites, et donc qu’elle n’avait pas à les évoquer.

Comme il est de coutume, la présidente Siredey-Garnier demanda à Christine si elle avait quelque chose à ajouter. Et là, ce fut le grand moment du procès. En quelques phrases bien senties, notre amie fit trois remarques au Procureur, qui se tassait sur son siège au fur et à mesure des propos.

Elle lui fit d’abord remarquer qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle l’avait attaqué sur les commentaires parus dans Riposte Laïque.

Elle lui demanda ensuite si le mot franco-française, que le procureur avait utilisé, avec un rare mépris, était devenu une tare, dans ce pays. Elle insista pour savoir si le fait d’aimer la France, de défendre sa Nation, sa culture, son Histoire, sa civilisation, ses lois, était devenu un délit.

Elle conclut en disant que la Républicaine qu’elle est avait toujours cru en une justice et indivisible. Mais qu’elle ne pouvait que s’interroger quand le Parquet, qui la poursuivait, ne déposait jamais plainte contre les rappeurs, souvent musulmans, qui appelaient, eux, à tirer dans le tas des policiers et des Français dans une dizaines d’articles qu’elle avait relevés. Et elle conclut en affirmant, avec force, que dans ce contexte, elle s’interrogeait sur l’objectivité du Parquet.

Le procureur, qui a fui le regard de Christine tout au long de l’audience, s’enfonça encore de dix centimètres dans son fauteuil.

Verdict le 1er février 2017.

Prochain procès de Christine devant la 17e Chambre le 1er mars 2017, pour avoir, au lendemain de l’assassinat des deux policiers de Magnanville, tenu un discours où elle avait répété plusieurs fois « Islam assassin ».


Cette fois, c’est la Licra qui a fait le « signalement », et le Parquet a poursuivi.

Lire en complément l’article de Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/14/proces-a-la-17eme-chambre-ma-reponse-au-procureur-ame-damnee-du-socialiste-urvoas/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




47 thoughts on “Encore traînée devant la 17ème Chambre, Christine Tasin s’est défendue comme une lionne

  1. Fallaci

    Bonsoir Chrisine,

    Vous venez de vivre une journée difficile, en vous battant comme une tigresse.
    Je vous adresse toute ma sympathie.

    Le texte copié-collé glâné chez DREUZ, je vous l’adresse personnellement, pour info.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci beaucoup Fallaci, je publie tout à l’heure le texte, en mettant la source originale, le Figaro. Par contre pensez à faire un copié-collé du lien des articles que vous proposez, il faut cliquer dans l’adresse de l’article pour le sélectionner et ensuite clic droit, copier pour ensuite le coller en entier..

  2. Mariette

    Souhaitons qu’en 2017 la LDH voit son budget largement revu à la baisse.
    Et que les économies ainsi réalisées profitent aux Français les plus pauvres.

  3. Claude

    Remarquable argumentation de votre part et de la part de Maître Pichon. J’avoue que je ne saurais pas me contenir devant une justice aussi corrompue dans l’essence même de la morale qui devrait être la sienne.

    N’avez-vous jamais été tentée de poser la question à la présidente Madame Siredey-Garnier de savoir quel était le motif de son acharnement à défendre une religion qui la considère elle, en tant que femme, comme étant un être inférieur et lui interdirait fort probablement, s’il il advenait qu’elle prenne le pouvoir en France, d’exercer toute profession et plus encore la sienne.

    A moins qu’il ne soit d’ors et déjà prévu pour nos élites des avantages qui leurs seraient concédés dans le cadre d’accommodements raisonnables accordés par les nouveaux maîtres du pays …..récompense de leur trahison !

    Je vous souhaite l’acquittement…..s’il y a encore une justice digne de ce nom en France.

  4. Charles

    Bravo à vous Mme Tasin.
    Nous sommes de tout coeur avec vous ..

    Vous vous défendez comme un « chef », posément et avec assurance…

    Ce procès, démontre une fois de plus la volonté de tuer dans l’oeuf toute volonté de résistance à l’invasion..
    Quant au verdict, je pense que cette pseudo justice, suite à ce procès « politique » devra, soit vous acquitter, ce qui ne serait que pure justice (mais de nos jours il ne faut pas rêver, la justice est morte ..) vous donnant ainsi raison, soit prononcer une condamnation …bidon, pour la forme ..
    A mon avis l’acquittement pur et simple, je n’y crois pas trop, car, à leurs yeux, un acquittement encouragerait des velléités de resistance…

    Je souhaite ardemment me tromper ..bien évidemment, et espère de tout coeur un acquittement..

    De toute façon, une condamnation ne sera en aucune façon un frein à la résistance ….

    Ils ont 1,5 mois pour trouver des raisons bidon, ce qu’ils savent bien faire…

    Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’années malgré tout …
    Cordialement..

  5. frejusien

    Quelle ignominie, ce procès ….
    Je n’aurais pas pu garder mon calme devant tant d’hypocrisie et de malhonnêteté,
    Cette procureur est à compter parmi les ennemis de la nation,
    Cette idiote n’a pas compris qu’une fois que l’islam aura pris le pouvoir, elle n’aura plus qu’à rentrer chez elle avec un gros torchon noir sur sa sale tronche, et là, elle pourra pleurer mais ce sera trop tard…elle n’aura plus qu’à baisser la tête, sa tête de dhimmi.
    Bravo Christine pour votre courage, et pour résister et continuer à tenir ce site dont tant de patriotes ont besoin .
    Quand nous serons assez nombreux, nous pourrons leur faire rendre gorge de toutes les humiliations subies.
    Vivement ce jour béni où l’on pourra se libérer de tous ces vendus à l’islam !
    VIVE LA FRANCE LIBRE !
    VIVENT LES FEMMES LIBRES !

    1. Charles

      Ces femmes, la procureur et la juge, si elles ont la moindre parcelle d’honneur et d’honnêteté en elles (jen doute, compte tenu de leurs propos à l’égard de VRAIS patriotes) ne doivent pas pouvoir se regarder dans un miroir …ce n’est pas possible … ou alors, si elles y arrivent, c’est qu’aucun sentiment noble ne les habite… et alors, honte à elles ….

  6. J

    Bravo pour votre dignité. On voit combien même la justice française est corrompue, à défendre les coupables et à vouloir réduire au silence ceux qui disent la vérité. Vous avez fait preuve d’un calme impressionnant. Je vous tire mon chapeau. J’en ai tellement marre de tous ces collabos que j’aurai pété un boulon. Nous continuons de vous soutenir.

  7. Lavéritétriomphera

    Le racisme inclut une hostilité systématique envers un groupe de personnes pour des raisons diverses http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/racisme/65932. Il est donc nécessaire d’identifier ceux qui font réellement preuve de racisme. Il est abusif d’accuser systématiquement ceux qui ne font qu’identifier des agresseurs et réclamer à juste titre qu’ils soient circonscrits.
    Vous félicitez Christine d’être intelligente, mais dire de vos lecteurs qu’ils sont bêtes, signifie que l’on vous accuse de manipuler des gens faibles et influençables.

  8. christian jour

    Bravo Christine, comment tu les as remis en place et Maître Pichon a été excellent. J’espère t’on acquittement si du moins il reste une justice dans ce pays. Courage, je t’embrasse.

  9. pirlouit

    eh bien christine tu passes des journées intéressantes.c’est un procès politique. dans toute sa splendeur!!je t’embrasse .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Moi aussi je t’embrasse, en effet j’ai répondu au procureur à maintes reprises que c’était du politique elle m’a répondu que j’étais une femme politique…

  10. PARAS D'AVANT

    La vraie Justice, c’est celle du PEUPLE et un jour prochain viendra ou ces mêmes magistrats aux ordres se retrouveront sur le banc des accusés!!! Et là nous verrons s’ils garderont toujours leurs arrogances et mépris vis à vis des Français Patriotes!!!

  11. pjp

    Madame la Presidente bonjour , au lieu de vivre avec des oeilleres , il serai judicieux de vous impregnéz des réalitées ( France en guerre , état d’urgence, assassinats tous les jours de ceux d’ou les noms sont tus etc … ) ,de vous remettre en cause en prenant connaissance des themes, des lanceurs d’alertes  » betes » !……. de prendre conscience que nous sommes des millions a defendre les valeurs de la republique actuellement bafoué et qu’arrivera la période ou les Français Patriotes instaurerons un tribunal qui jugera tous les destructeurs des valeurs de la France. – Dame C, vous avez une fois de + montrer avec Honneur des véritées a la façe des anti-France formater, dhimmis sourds et aveuglent.

  12. joseph

    Ces procès , à répétition , totalement iniques , ne peuvent que susciter , l’ envie , la nécessité , d’ établir nos tribunaux Populaires , pour donner un véritable jugement intransigeant , envers ceux qui nuisent sciemment , à la sécurité Nationale , en faisant croire que le Danger est du côté des résistants lucides et ayant le culot d’ intenter ces procès , qui ressemblent plutôt , à de l’ intelligence avec l’ ennemi .
    COURAGE Madame C Tasin
    Joseph .

  13. peulet

    Vous avez tout mon soutien …. courage et merci de vous battre pour la France et contre les traîtres collabos …………!!!

  14. y en a marre

    Soutien à vous Christine mais j’ai bien peur que deux procès si rapprochés ne soient pas une bonne chose pour vous (car vous savez comment ça marche en gros la justice attend un changement après lune première condamnation et a tendance avoir la main lourde avec ceux qui osent désobéir) et vu les réquisitoires du procureur j’espère me tromper mais ça sent pas bon ! Courage Christine !

  15. y en a marre

    paras d’avant désolé de vous le dire mais vous révez le temps des révolutions est révolu car dans cette nouvelle société l’argent est roi et croyez moi les français (dans leur grande majorité) en ont rien à foutre de tout cela tant qu’ils ont de quoi payer leur bouffe et la nouvelle console à leurs gosses ils se foutent complètement du reste. Exemple malgré tout ce qui s’est passé, malgré le programme ultra libéral tous les sondages (même ceux basés à l’étranger) donnent Marine le pen largement perdante au second tour face à Fillon (le meilleur sondage la donne à 34 % et les autres à moins de 30 % voir même à moins de 25 %). C’est foutu heureusement moi je suis à la retraite et j’ai bien vécu mais pour les autres je vous plains car entre nous et vous le savez très bien au fond de vous même si le Fn est élu il ne fera strictement rien (il n’y a qu’à voir comment Marine le Pen ne cesse d’adoucir son discours d’années en années et chose vraiment étrange elle commence même à faire les yeux doux aux musulmans, j’ai un ami qui m’a dit qu’il en voyait de plus en plus au FN. C’est foutu on le réveil est bien trop tardif c’était avant qu’il fallait agir maintenant la démographie et le temps est contre nous et nul ne prendra des décisions draconiennes (trop soucieux de notre image aux yeux du reste du monde). Si à la limite le phénomène n’était qu’en France là oui je vous dirais qu’il reste un espoir mais ce n’est pas le cas (ces cinq dernières années voulant profiter de ma retraite bien méritée je suis parti en Angleterre et en Allemagne et croyez moi c’est encore pire qu’en France). Je m’excuse au nom des gens de ma génération qui avons permis cela j’aimerai prendre une machine à remonter le temps mais hélas ce n’est pas possible (et même si ça l’était personne ne me croirait). Pauvre France je vous plains (mes petits enfants sont partis au Canada et ils ont bien raison).

  16. y en a marre

    j’espère pour vous que cela va s’arrêter à une « simple amende » et pas à de la prison. En attendant Christine mais aussi ceux qui commentent doivent vraiment faire attention à ce qu’ils écrivent car j’imagine que du coup le site doit être sacrément surveillé (justice,police, associations anti racistes…..) donc mon conseil faites attention car à force de procès et de condamnations c’est la prison que vous risquez, en avez vous conscience ?

  17. PARAS D'AVANT

    Y EN A MARRE. Ne soyez pas défaitiste cher Monsieur, moi aussi je suis retraité et je ne baisse pas les bras, j’y crois encore. Et les sondages!!! excusez moi mais il y a toujours des surprises. Marine est obligée de ménager la chèvre et le choux pour récupérer le maximum de voies. Qui voulez-vous que nous ayons comme Président de la République sinon Marine. je sais qu’ils vont tous se ligués contre elle au deuxième tour, les socialos, cocos, L.R, écolos, etc…vont se « prostituer » entre eux pour préserver leurs avantages et passes droit. Bien sur qu’ils n’ont pas intérêt à la voir présidente, ils ont trop à perdre. Mais la révolution viendra, j’en suis persuadé et même si je dois y laisser ma peau, au moins avant j’aurai fait une peu de ménage dans certains secteurs…

  18. frejusien

    C’est pas mieux au Canada, mon pauvre, t’as pas vu l’article sur Trudeau !
    J’aime bien les gens qui se tirent ailleurs, après avoir laissé la merde s’installer chez eux,
    Ce serait bien qu’on ait aussi la photo de la proc, qu’on voit sa tronche de dhimmi

  19. claude t.a.l

    Hommage à Christine :
    J’ai ( très légèrement ) modifié le poème de Victor Hugo : les Tuileries

     » Vous avez l’ivresse,
    L’amour, la jeunesse,
    L’éclair dans les yeux,
    Des poings effroyables ;
    Vous êtes un diable,
    Vous êtes un dieu  ! « 

  20. HUINENG

    Un autre hommage à Christine ::

    La grande classe, un superbe parcours de vérité et d’éloquence, une fantastique autorité dans le langage.. DEMOSTHENE est à vos pieds !!

  21. bruno

    bravo Christine , il en faudrait des millions comme toi , quel talent ! quelle abnégation et quel courage , c’est réconfortant d’avoir une personne comme toi défendre notre pays et le culte Français .
    nous serons toujours derrière et avec toi et s’il faut mettre la main à la poche pour te soutenir nous serons là .
    gros gros bisous , j’adore ton sourire .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci mon cher Bruno, ça continue de pleuvoir je viens de recevoir une convocation chez le juge pour janvier, et une affaire de plus, et un procès de plus… une association musulmane qui porte plainte cette fois… Merci donc à tous pour les petits coups de main qui nous permettent de résister à la pression…

  22. Vrai républicain

    Et croyez moi ce n est pas fini il va y en avoir d autres a mon avis quand la justice va venir se ballader sur votre site (si ce n est pas déjà le cas !!)

    1. claude t.a.l

      manque de pot, soi-disant  » vrai républicain « ,
      c’est Tubiana, l’avocat de la ldh et auteur du  » signalement  » au procureur, qui risque de finir au gnouf !
      après son compte en Suisse,
      voilà t’il pas qu’il vient d’être arrêté dans une opération anti ETA dans une maison où des armes ont été saisies.
      manque de bol, hein ?

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/pyrenees-atlantiques-cinq-interpellations-lors-d-une-operation-contre-l-eta-16-12-2016-6465507.php

      1. claude t.a.l

        finalement, cette  » nouvelle  » serait à prendre avec des pincettes.
        je viens d’entendre les infos : pas de Tubiana, semble t-il

        1. claude t.a.l

          Cette histoire est quand même puante, et Tubiana y est mêlé ! comme il l’a dit lui-même.
          En 2005, quand l’IRA ( en Irlande ) avait détruit ses stocks d’armes ( autre chose que les stocks de l’ETA ! ), c’était devant une  » commission indépendante internationale  » composée notamment de prêtres catholiques et protestants et d’ un général canadien qui la dirigeait ( John de Chastelain, né en Roumanie ), et qui n’était en aucune façon impliqué dans le conflit.
          Pas devant quelques personnes plus ou moins sympathisantes.
          Jawad Tubiana, le désarmeur ?
           » on m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service  » ( l’autre Jawad )

  23. Charles

    Bien sûr qu’ils connaissent et visitent ce site (entre autres ..) .. j’en suis persuadé ….d’ailleurs c’est pour cette raison que nos écrits sont « modérés »
    ….big brother nous surveille ..

  24. zipo

    C’est fou maintenant aimer son pays et dénoncer ce qui le gangréne devient une faute !Ou allons nous avec ce genre de comportement de la part de nos élus et nos instances supérieures !!
    C’est a vomir !!
    Maintenant on laisse en liberté les multi-récidivistes en liberté et l’on condamne les gens honnétes!
    C’est le monde a l’envers ,notre pays est a la solde des délinquants contre les honnétes gens!

Comments are closed.