Et si nous créions une association « pour le droit du peuple de détenir et porter des armes ? « 


Et si nous créions une association « pour le droit du peuple de détenir et porter des armes ? « 

https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Rifle_Association

Sarisse et Fallaci conseillent aux femmes de se regrouper pour former des milices féminines. Je pense qu’on peut et qu’on doit faire mieux.

Les femmes doivent se grouper pour lutter AVEC les hommes. Ils ne faut pas tomber dans le piège communautaire. C’est un combat citoyen donc national.

Une des solutions ne serait elle pas simplement de créer une association pour « le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes » (2° amendement constitution des États-Unis) ? 

Nous pourrions argumenter : Ce n’est pas la multiplication des armes qui crée la violence mais le voyou, le malfaisant.

L’argument essentiel pour l’interdiction est l’idée que le crime de masse n’est possible qu’avec une arme à feu. Pourtant les faits les contredisent : Un salopard n’a t il pas utilisé un camion comme arme de destruction massive ? L’État a-t-il un moment envisagé d’interdire les camions ?

Tout a été utilisé pour tuer : le poison, le couteau, les poings, les pieds…a-t-on préconisé pour autant l’amputation systématique des citoyens ?

Force est de constater que le seul moyen d’arrêter un agresseur a fortiori s’il y a plusieurs agresseurs c’est d’être armé. Surtout que les agresseurs le sont toujours ou presque toujours.

Les règles de la légitime défense devraient être adaptées. Notez la condamnation SCANDALEUSE du buraliste du tarn à 10 ans ferme pour avoir agi en citoyen responsable. (Je ne comprends pas pourquoi les avocats invoquent la légitime défense dans ces procès puisqu’il faudrait au contraire revendiquer l’acte, appuyer sur la volonté d’éliminer un malfaisant empiétant sur sa propriété…… des avocats qui croient encore à la loi et à l’indépendance juridictionnelle…Ils sont nuls. Bref, passons…).

Cette association devrait réfléchir à l’encadrement de ce port d’arme, les responsabilités éventuelles en cas de perte de l’arme. Par exemple seuls les mineurs et les déments devraient être écartés de l’accès au dispositif, création d’un permis d’armement avec visite médicale à la clef que sais je encore ?
Il me semble qu’ il n’existe aucune association de ce type en France sauf quelques projets mais qui ont le défaut de conditionner le port d’armes au casier judiciaire ce qui est une erreur car l’essence de ce droit est dans la citoyenneté comme le droit de vote…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Villeneuve

Paysan,Vilain insoumis, j’aime Voltaire, j’admire Maurice Barrès.
La lumière fut le 26 août 1789 : Tòca-i se gausas (Gaston de Foix) [Touches-y, si tu oses]. Résistance républicaine Midi Pyrénées


34 thoughts on “Et si nous créions une association « pour le droit du peuple de détenir et porter des armes ? « 

  1. christian jour

    Avec les pros-islam tel que caseneuve, le roux, valls et hollande, vous n’aurez jamais le droit de porter une arme. Si vous vous promenez avec une arme, la racaille va vous provoqez et si vous tirez vous serez accuser de provocation et le droit de légitime défense vous sera refusée par les juges vendu à caseneuve, lui même vendu à l’islam. Non, croyez moi vous n’avez aucune chance face à ces salauds. La preuve il n’y a pas longtemps avec les policiers qui préfèrent se faire brûler dans une voiture plutôt de se servir d’une arme et en sus la légitime défense leur a été retirée. La preuve encore du cafetier qui défendait son bar a écopé de 10 ans de prisons. C’est le contraire que veut se gouvernement de vendu, c’est de désarmer le plus de gens comme les tireurs sportif et les chasseurs pour permettre aux parasites de nous envahir et de disposer de nous sans risque. Si vous voulez une arme c’est encore à poudre noire et vous la gardez précieusement pour le jour ou !!!

    1. Charles Martel02

      Je crains que même les armes à poudre noire nous soient confisquées un jour par cette bande de vendus. et de traitres histoire de sécuriser totalement les mahométans qui voudront nous égorger…

      1. Maurice

        Je crains que même les armes blanches soient interdites au-delà d’une certaine longueur ! Même les couteaux de cuisine vont être mis à autorisation d’achat avec signalement aux forces de l’ordre.
        En agglomération une arme à feu n’a pas beaucoup d’importance, un arc et des flèches, une arbalète, ou tout autre similaire est très utile, soyez les survivalistes.

      2. Richard17300

        Il restera les fourches, les faux et tout autre outils pour ébrancher un arbre comme une tête de Racailles bronzés.

  2. Roland l'Alsacien

    Villeneuve très bien c’est ce que j’ai déjà dit !
    le port d’armes pour les Européens non-musulmans !!
    Je suis adhérent de suite si une association comme aux usa voudrez ce faire en France comme la National Rifle Association !!!
    contacter moi si vous rechercher des adhérents …
    Bonne journée Villeneuve …

  3. Charles Martel02

    Alors là je suis partant à 100%, il est sûr que ce genre d’association, s’il elle arrive à obtenir de la préfecture l’autorisation d’exister, se fera tirer dessus à boulets rouges par tous les bons gauchos bienpensants et hoplophobes, défenseurs des criminels et voyous en tous genre. Mais ma foi c’est une excellente idée. Bien sur que l’idée qui consiste à désarmer les gens pour prévenir la criminalité n’est qu’un fallacieux prétexte, Quand une racaille veut vous tuer elle peut le faire de multiples manières. La seule différence c’est que si l’agresseur sait que sa victime peut le flinguer il va certainement réfléchir à deux fois avant de passer à l’acte et possiblement renoncer. Il serait intéressant de se demander quel aurait été le nombre de victimes au Bataclan si ces saloperies de muz s’était retrouvés devant 200 personnes armées qui les auraient dégommés, il y aurait eu certes des victimes mais ce n’aurait probablement pas été la boucherie que l’on connait.

  4. lafronde

    Excellente idée. L’avocat Thierry de Montbrial est sur la même ligne. Notons, qu’en pays d’Islam le port d’arme est réservé aux musulmans. Pour interdire aux musulmans de porter des armes en France, il faut invoquer deux choses : l’absence de citoyenneté française, l’allégeance étrangère. La Charia est une législation étrangère à la France et hostile aux français, notamment non-musulmans. Est réputé musulmans au sens légal quiconque en France revendique l’application de cette législation : la Charia. Des accords de réciprocité européens doivent être trouvés, ainsi qu’avec tout pays civilisé.

  5. henri smeyers

    Lors d’une incursion en France, j’ai fait escale dans une « grande ville ». Je cherchais des produits locaux pour rapporter dans mon repaire d’exil financier. Des andouilletes, du saucisson de lyon, des rillettes, des spécialités. . . . Le français à qui je me suis adressé, avec mon terrible accent étranger (belge) a supposé que j’employais un langage « codé » et qu’il ne décryptait pas mais qu’il supposait. . . Et ce bon citoyen m’a indiqué où on pouvait se procurer de la chnouff, des cigarettes « copiées », des flingues, des nenettes quelque peu originales, . . . . il se proposait de m’accompgner, (je comprends qu’il souhaitait une commission). JE n’ai pas continué à alimenter la controverse. Mais en France, celui qui veut s’armer efficacement et discrètement, n’a qua à aller dans les rues louches des gransd centres et s’enquérir de ce qu’il veut. En d’autrezs termes, armez vous, et assurez vous d’un bon stock de munitions. . . . . .pour le grand clash.

  6. yoniii

    hi

    1) en temps de paix , en democratie reél …..avec un citoyen qui a le pouvoir de decision finale

    passer par le droit , les loi et utile

    mais nous ne sommes plus dans cette situation

    2) en temps de 3e guerre mondiale , faschissante , genocidaire , etc.. dans des democratie biaisé a profit de l ennemi et des dhimmis etc

    passee par les « lois dhimmis » et auto siucidaire et srera contre productif et agira contre les patriote de faite

    dans ce genre de situiation il faut pasée par la force ….

    en temps de guerre bestiale seyul celiu qui a la force a force de loi

    par consequent les patriotes doivent prendre par la force le droit de ce defendre lethalement sans etre obliger de demander l autorisation a nos ennemi dhimmis et muzz
    qui de toute facon agiront a notre destruction genocidaire

    NOUS SOMME EN GUERRE ET DONC NOUS DEVONS AGIRE EN TANT QUE TEL SINON NOUS CONTINURONT A PERDRE CETTE GUERRE

    3) » Cette association devrait réfléchir à l’encadrement de ce port d’arme,

    Par exemple seuls les mineurs et les déments devraient être écartés de l’accès au dispositif, création d’un permis d’armement avec visite médicale à la clef que sais je encore ? »

    a) la definition de l handicape et de l handicapée et a double tranchant car de faite un handicvapée et a la fois un individu qui a des capacité en mions … mais aussi des capacité en plus

    tous handicapé a des capacité plus importante qu un personne dite  » non handicapée  » ou dite  » normale  »

    exemple

    Les autistes au sein de Tsahal : rencontrez les génies de l’Unité spéciale des Renseignements 9900

    L’Unité spéciale des Renseignements 9900 se consacre à la géographie, à la cartographie, à l’interprétation de photographies aériennes ou satellites et à la recherche spatiale. Dans cette unité, il existe une petite division de soldats hautement qualifiés qui ont des capacités visuelles et analytiques remarquables. Ils peuvent remarquer les plus petits détails que la plupart des gens ne détectent pas.

    https://tsahal.fr/2014/04/10/les-autistes-au-sein-de-tsahal-rencontrez-les-genies-de-lunite-speciale-des-renseignements-9900/

    b) les enfants ,

    l islamofaschismle genocidaire des non muzz

    l atentat contre les copte visées les enfant , les bébé en poussette , les femme enceinte etc

    empecher ses population d etre armée c est leur hotér tous moyen de survie

    tous cityen a le droit d asurer sa survie sinon on condamne soi meme a la morts ses futur victime

    http://www.fdesouche.com/798763-egypte-au-moins-vingt-morts-au-caire-dans-une-explosion-dans-la-cathedrale-copte

    precision

    la sharria considere que le genocide des non muzz et legale
    voir le livre siuvant

    jihad et genocide nucleaire ,

    richard L rubenstein

    https://www.amazon.fr/Jihad-Genocide-Nucl%C3%A9aire-Richard-Rubenstein/dp/2912833213

    by

  7. Claude LaurentClaude Laurent

    Quoi des armes!
    Vous voulez blesser ces « chances pour la France » ?

    Rappelez-vous cette mémé, irresponsable, qui chassa un agresseur avec un parapluie…mais quelle inconscience ! une baleine du parapluie aurait pu percer un oeil de ce jeune, peut-être futur bijoutier.
    Même constat pour cette autre mémé qui mit en fuite, un autre « jeune en difficulté », avec son sac à main.

    Imaginez si tous les bricoleurs occupés dans leur jardin, prennent leur fourche, binette ou massette pour des armes alors qu’un migrant égaré a pris votre jardin pour un raccourci…non mais…ce qu’il faut c’est un téléphone portable et appeler le médiateur de la gendarmerie…. ( en patrouille à 20 km de chez vous).
    Si demain l’électricien prend sa clouteuse pour un flingue où va-t-on ?
    Si le plaquiste prend un rail à placo pour une lance où va-t-on ?
    Que deviendra notre société si le peintre lance du décapant au visage de cet immigré qui voulait juste savoir si votre femme était excisée ?

    Personnellement, j’ai envoyé ma femme en formation « maîtrise de soi » car passionnée de cuisine, elle manipule des poëles et couteaux et la table de cuisson est proche de la route…un étranger perdu pourrait entrer par erreur et faudrait pas que ma compagne prenne la grille en fonte de la table de cuisson pour…. (je la crois bien capable de…chuut…rouleau à tarte aussi)

    Il faudra que tout ces bricoleurs possèdent un permis de manipulations dangereuses acquis après un examen psychologique.
    P.S ne dévoilez pas ce commentaire sur les réseaux sociaux, il pourrait donner des idées à cette France rancie (pour reprendre les mots de Carla Bruni !!!)

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      J’ai oublié une remarque pour les gens »bordeliques » qui laissent traîner leurs bouteilles de vin vides dans un seau relié à une corde afin de le descendre aux poubelles sans prendre l’escalier.
      Si jamais ce contenu tombait devant votre porte quand un passionné d’Halloween (cagoulé pour vous faire une blague) entre chez vous, il pourrait le renverser en se prenant les pieds dans la corde, marcher sur les bouteilles et se casser une jambe. Ce qui est embêtant pour un ami farceur.

      Vous seriez responsable des frais médicaux engagés, c’est normal !
      ANECDOTE:
      J’ai commis cette erreur. Des jeunes (selon les voisins de ma mère) ont réussi à bricoler (sans mauvaise intention) sa porte donnant sur le jardin. Ils ont, par mégarde abîmé le chambranle pour l’ouvrir; pour me faire une grosse blague sans doute, ils ont retourné matelas, meubles etc. Ils ont même caché la TV chez eux. N’ayant pu emporter les meubles et quelques souvenirs (sans valeur) je me suis dit, ils vont revenir et comme j’avais bloqué la porte avec une échelle au sol ils seront obligés de passer par la fenêtre de la pièce voisine et facilement accessible.
      Blague pour blague, pour tester leur souplesse, j’avais couché sous la fenêtre des bouteilles de vin vide. Heureusement il n’y eu pas d’accident. En effet, en descendant de l’appui de fenêtre, de nuit, ils auraient pu se briser quelque chose!
      Je m’en serais voulu toute….la durée de mon incarcération!

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      C’est vrai Jean;
      – je me suis taillé le pouce avec un cutter en découpant une tôle de plastique (2 fils)
      – Je me suis taillé un doigt avec une faucille en coupant de l’herbe (tombé dans les pommes et recousu avec 4 fils)
      – En dérouillant un phare, la meuleuse m’envoya des éclats dans un oeil.
      – En plantant un pieu la masse a glissé vers mon genou !
      – En remplaçant les tuiles d’une toiture j’ai glissé entre elle et l’échafaudage.
      – En réparant un circuit électrique j’ai tâté du 230 V, ma pince fut soudée et j’ai vu les oiseaux qui chantent.

      Pour éviter d’être maladroit, je reste derrière mon clavier….la chaise de bureau se casse la gu…. !!!!

      N.B Certains sont revenus vivants d’Auschwitz, de Verdun ou du Chemin des Dames !!
      Une arme est un outil comme un autre, aussi dangereux que la hache pour fendre les buches.
      La voiture, dans laquelle le conducteur téléphone est aussi une arme.

      Les accidents sont toujours des accumulations de circonstances -distraction, empressement, mauvais entretien de l’outil, méconnaissance.
      Les deux premiers termes furent la cause de mes accidents.

  8. marco13

    C’est pas gagné!!
    Avec la mentalité qui prévaut dans notre pays en ce moment, je vous souhaite bien du courage.
    Mais promis, si vous montez une assoc, je prends ma carte….

    1. durandurand

      Bonsoir l’affreux junker et autres commissaires non élus européens veulent imposer l’interdiction de détenir des armes , cela serai risible si de tels abrutis n’avaient pas les mains pleines de sang , financement et armement de daech par l’europe .Alors merde à ces enfoirés de corrompus de technocrapules qu’ils aillent tous se faire foutre et qu’ils aillent tous en Enfer!

  9. Equaliser

    Une autre association, l’UNPACT (en collaboration avec Firearms United) qui œuvre pour limiter les dégâts au niveau de la commission européenne qui veut réduire sévèrement les accès aux armes et revoir le système de classement en interdisant les armes semi-automatiques. Donc, seules les armes de chasse (et encore, ça dépend du calibre) resteraient accessibles sous conditions. Inutile de dire que ça rigole dur dans les citées !

  10. zipo

    Il ne faut pas distribuer des armes a n’importe qui ,cela s’adresse a des professionnels gendarmes ,militaires policiers avec des casiers judiciaires vierges et une enquète de proximité ainsi qu’un controle rigoureux des sécurités a appliquer avec des armes et ensuite un examen spécial de tir pour controler la
    leurs capacités techniques au tir !!
    Faudrait pas en plus qu’ils ratent la cible et blessent par inadvertance une personne non incriminée ;
    Je pense qu’il y a en France d’anciens gendarmes,militaires et policiers et autres avec une formation spécifique qui pourraient avoir le port d’arme permanent avec un brassard et seraient aptes a intervenir dans toute la france en faisant leurs courses ou autres raisons et localisables immédiatement grace a leur tel portable!
    Le tout gratuitement il suffit de les équiper et demander qui serait volontaire ,pour ma part je le suis!!ancien militaire Missions extérieures !

  11. Equaliser

    Côtoyant régulièrement les forces de l’ordre, je peux vous assurer que leur niveau de pratique est bien en dessous de n’importe quel tireur sportif. La raison en est très simple, le gouvernement réduit les dotations pour armes et munitions et préfère mettre les agents aux bords des routes pour récolter des contraventions plutôt que dépenser de l’argent en formation et entrainement. Seuls certains effectifs disposent d’un entrainement un peu plus régulier. A l’échelle nationale, c’est dérisoire !
    Un exemple : un tireur d’élite utilise environ 30 cartouches par mois. Pour ma part, c’est ce que j’utilise à minima pour ma séance hebdomadaire. La quantité de cartouches ne fait pas le résultat, mais la pratique, si !

  12. Sabrauclair

    C’est vrai qu’avec une séance de tir sportif par semaine, je suis susceptible de tirer mieux que la plupart de nos forces de l’ordre qui n’effectuent que quelques tirs dans l’année.

    Sinon, cette association existe déjà: c’est l’ARPAC.

    Lien: http://arpac.eu/

  13. sacaram

    Cela commence, je viens de recevoir un mail de mon instructeur du club,
    Renforcement des contrôles dans les clubs de tir sportif licence autorisations validés par médecin, contrôles des carnets des livres des présences. Contrôles à domicile tireurs et chasseurs, avec quotas de saisit, depuis lundi déjà plusieurs contrôles en province aussi.

  14. Pierre ( Saint - Cloud )

    Salut les Patriotes .

    L’ARPAC . merci , j’ai pris note et je fais passer le lien .à mes potes .

  15. MaximeMaxime

    S’il s’agit d’organiser une riposte au terrorisme, l’autorisation du port d’armes à feu pourrait se justifier par l’idée de circonstances exceptionnelles.
    L’inscrire à titre permanent dans une constitution me semble pouvoir avoir des conséquences graves.
    On risque de voir apparaître des tueries qui seraient l’oeuvre de déséquilibrés, des vrais, ceux pour lesquels il est juste de dire que le risque zéro n’existe pas (quand on dit cela s’agissant des attentats « allah akbar », on se trompe car il s’agit alors d’une guerre de civilisation menée contre nous).
    C’est ce qui s’est passé notamment dans des zones universitaires aux Etats-Unis.
    Le suicide, déjà très répandu en France, serait encore plus important. « Se tirer une balle » est la façon la plus rapide et la plus sûre de mettre fin à ses jours.
    On risque de voir aussi les conflits entre Français véritables tourner très vite en « eau de boudin ». Un conflit familial, une mauvaise ambiance au travail, un adultère pourraient très vite finir mal, alors qu’une personne qui n’a pas d’arme à feu peut être plus facilement neutralisée à mon avis.
    On risque de voir mourir des innocents dans ces occasions notamment, en plus, déjà, de l’horreur ambiante du terrorisme djihadiste. Une marre de sang permanente, en somme… et quoi qu’on en dise, revenir à la justice privée n’est pas un progrès. On est contraint d’y songer à cause de l’inaptitude des pouvoirs publics à nous protéger, voire leur mauvaise volonté. Je préfère la solution qui émane de la puissance publique, plutôt que la justice privée qui correspond à un état reculé de la civilisation. Ce serait une victoire de nos ennemis que de nous obliger à reculer d’un cran, de nous obliger à nous défendre nous-mêmes et d’acter pour de bon qu’on ne peut plus faire confiance à l’Etat, alors même que ce dernier continue à se gaver d’impôt.
    D’ailleurs, vous aviez dans le passé exprimé votre opposition à la restauration de la peine de mort, au motif qu’on risquait de tuer des innocents.
    Pourtant, un tel risque est plus grand en confiant une arme à chacun, libre de décider de tuer sans les garanties procédurales d’un procès criminel en bonne et due forme.
    Une solution pourrait être actuellement de rendre plus facile la caractérisation de l’entente avec l’ennemi.
    Les critères actuellement retenus pour assigner à domicile pourraient ainsi devenir des éléments constitutifs de l’infraction : autrement dit, les liens avec des réseaux djihadistes, puisque la plupart des arrêts du Conseil d’Etat font mention de cette circonstances.
    Là où le Conseil d’Etat valide l’assignation à résidence, la chambre criminelle de la Cour de cassation confirmerait le prononcé de la peine de mort.
    Un changement d’ordre de juridictions correspondant à un changement de mentalité et un changement de méthode de prévention du terrorisme.
    C’est radical, mais il faut savoir ce qu’on veut. Ce serait extrêmement efficace.
    Même sort pour l’apologie du terrorisme djihadiste.
    Le résultat serait sans doute un peu industriel dans un premier temps, mais quitte à opter pour une solution « massive », je préfère celle-ci.

    1. MaximeMaxime

      et bien sûr :
      1. poursuivre effectivement ceux qui se rendent coupables de cette entente avec l’ennemi
      2. la sanctionner par la peine de mort

    2. Christine TasinChristine Tasin

      L’exemple des Etats-Unis, comme celui d’Israël, comme celui de la France d’avant 1939 (avant qu’on ne désarme les Français) montre que votre démonstration est fausse, il n’y a pas de bain de sang quand les gens sont armés, et pas plus de crimes que de suicides. Ceux qui veulent se tuer ou tuer un de leur proche ont mille autres façons de le faire, et ne pas détenir d’arme à feu n’a jamais freiné un tueur… l’arsenic et autres morts au rat ont plus souvent qu’on ne croit été efficaces, sans parler du couteau. Circonstance aggravante, nous sommes en guerre, en guerre non conventionnelle qui fait que chacun de nous et la communauté sont menacés et doivent pouvoir être défendus par chacun.

Comments are closed.