SNCF : chrétiens et athées, révoltez-vous, refusez que l’islam soit financé par vos sous


SNCF :  chrétiens et athées, révoltez-vous, refusez que l’islam soit financé par vos sous

http://resistancerepublicaine.com/2016/12/10/le-decret-approuvant-la-fondation-pour-lislam-doit-etre-attaque-pour-inconstitutionnalite/

Je suis d’accord avec vous Maxime. Comme vous le soulignez, le problème de la constitutionnalité de cette fondation se pose puisque l’initiative publique dans le domaine religieux est incontestable. Je relève que le Conseil d’Etat, composé de juristes éminents et impartiaux (je plaisante évidemment) a validé cet objet juridique en dépit de l’atteinte majeure à la laïcité. Il est donc hautement improbable que le Conseil d’État se déjuge en cas de saisine en illégalité.

Nous pourrions ajouter que sur le plan légal la SNCF, composante de cette fondation, a obligation de service public (EPIC) : Où est le service public dans la promotion de l’islam ?

J’attends avec impatience la réaction de la CGT et autres syndicats cheminots si prompt à la grève dès que le service public est remis en cause par la direction.

J’invite les usagers du train à écrire à la direction de la SNCF pour contester ce détournement de mission : un chrétien , un athée prenant le train finance désormais l’islam. Seule solution réellement efficace puisque le droit ne nous sera d’aucun secours : ne plus prendre le train, le dire, l’écrire à la SNCF et le faire !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Villeneuve

Paysan,Vilain insoumis, j'aime Voltaire, j'admire Maurice Barrès. La lumière fut le 26 août 1789 : Tòca-i se gausas (Gaston de Foix) [Touches-y, si tu oses]. Résistance républicaine Midi Pyrénées


2 thoughts on “SNCF : chrétiens et athées, révoltez-vous, refusez que l’islam soit financé par vos sous

  1. MaximeMaxime

    Bravo Villeneuve pour cette indignation méritée. Que vient faire la SNCF dans cette galère, effectivement ? On n’y ferait presque plus attention à force.
    Je ne sais pas si un théoricien politique avait pris en compte l’adage « Plus c’est gros, plus ça passe », en plus du classique « Diviser pour mieux régner » et compagnie, mais il est évident que c’est celui qui est appliqué dans le cas présent. On est tellement habitué à des énormités qu’on ne fait plus attention.
    C’est aussi tout l’enjeu de la « débilisation » de la vie politique (le tweet de Machin, la petite phrase de Truc). Nous sommes gouvernés par des gens très intelligents, qui savent ce qu’ils font et qui nous font croire qu’ils sont des ignorants voire des imbéciles pour mieux nous tromper. Ils prennent le peuple pour plus sot qu’il l’est.

Comments are closed.