Un moment de culture et de paix dans un monde de fous et de barbares : l’abbaye de Solesmes


Un moment de culture et de paix dans un monde de fous et de barbares : l’abbaye de Solesmes

Histoire de contre-carrer l’abyssale inculture de nos politiques et medias….

Découvrir ces lignes aujourd’hui :

06 décembre 2016

« Ah ! Général, il n’y a qu’un problème, un seul de par le monde. Rendre aux hommes une signification spirituelle, des inquiétudes spirituelles. Faire pleuvoir sur eux quelque chose qui ressemble à un chant grégorien. Si j’avais la foi, il est bien certain que, passé cette époque de « job nécessaire et ingrat », je ne supporterais plus que Solesmes. On ne peut plus vivre de frigidaires, de politique, de bilans et de mots croisés, voyez-vous ! On ne peut plus. On ne peut plus vivre sans poésie, couleur ni amour. »

Saint-Exupéry

b

Pour la route, pour préparer Noël :





10 thoughts on “Un moment de culture et de paix dans un monde de fous et de barbares : l’abbaye de Solesmes

  1. DUVAL Maxime

    De ces quelque lignes pour mon propre compte j’avais retiré : …

    « SI J’AVAIS LA FOI »…

    S’il m’est possible de rajouter à ce texte trouvé sur le blog « L’Echelle de Jacob » une vidéo qui précède au sujet de Saint-Exupéry :

    https://www.youtube.com/watch?v=2pFiQIzU5sI

    Comme la langue peut-être la pire ou la meilleure selon Esope je crois… On peut se servir de l’exemple pour le pire ou le meilleur des mondes.

    Cette vidéo nous est « délivrée » par une dame arborant la main de fatma (mais je ne m’y connais pas trop).

  2. NICOLAS F

    La résidence privée de François Fillon se trouve à Solesmes,ça c’est quand même un bon point pour lui,cet homme a dû quand même s’impregner un peu de cette hauteur spirituelle DONT CHACUN A TANT BESOIN AU COURS DE SA VIE; .Espérons,espérons…. Si d’aventure il était élu,il en aura bien besoin,de cette énergie et de cette lumière.

  3. MaximeMaxime

    Il y a en France beaucoup de belles abbayes.
    Je connaissais celle de Solesmes car je m’intéresse au poète Pierre Reverdy.
    J’ai voulu visiter récemment l’abbaye de Ligugé dans la Vienne.
    Cette abbaye s’appelle « l’abbaye Saint-Martin ».
    J’ai compris pourquoi en voyant sur Arte un documentaire sur Martin de Tours :
    https://www.youtube.com/watch?v=1L22pY8rokk
    C’est très intéressant même pour les athées, comme moi. C’est indubitablement l’héritage des Français. Elle a été reconstruite de très nombreuses fois. La première abbaye de Ligugé a été construite avant même que naisse la France.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Saint-Martin_de_Ligug%C3%A9
    Cette abbaye fait donc partie de notre patrimoine. On ne peut malheureusement la visiter intégralement que lors des journées du patrimoine.
    Quand on arrive sur la place de Ligugé, on voit de l’extérieur que l’église commence à être dans un piteux état : un mur auquel manque de nombreuses pierres, une toiture fragilisée par le temps et sans doute l’absence de moyen de rénover cela.
    Même quand on est français et athée comme moi, on ne peut qu’être attristé de savoir que, par ailleurs, des montages contractuels douteux, mais validés par la loi grâce à la complaisance de parlementaires, permettent de financer des mosquées en associant des collectivités publiques tenues d’accepter des conditions particulièrement avantageuses pour les associations musulmanes. Sans parler des projets dits culturels, qui permettent carrément d’éviter la loi de 1905. Nos bâtiments chrétiens auraient besoin de cet argent public.
    Ligugé est aussi un lieu important pour la France car c’est près de l’abbaye que vécut l’écrivain Huysmans :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Joris-Karl_Huysmans
    Je ne sais pas si Christine Tasin apprécie cet auteur, qui a décrit le cheminement de son héros Durtal de l’attrait pour le vice à l’attrait pour le christianisme dans une série de romans. On le présente comme l’anti-Emile Zola… alors peut-on vénérer Zola et aimer aussi Huysmans ?
    C’est sur la biographie de Huysmans que travaille le personnage principal de Soumission, de Michel Houellebecq, qui décrit « un futur proche en France dans lequel est élu un président de la République issu d’un parti politique musulman en 2022 ».
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Soumission_(roman)
    L’idée de décadence imprègne ce livre comme la littérature de Huysmans. C’est la raison pour laquelle cet auteur a été choisi, lui-même ayant aussi utilisé la mise en abyme pour évoquer un personnage qui travaillait sur la biographie du très décadent ancien compagnon de Jeanne d’Arc, Gilles de Rais, dans le roman « Là-bas » (https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A0-bas_(roman)). Cet auteur nous plonge ainsi dans l’histoire de France et le Moyen-âge.
    Comme Bernanos notamment, Huysmans écrivait à une époque où les rapports entre la sphère publique et la sphère religieuse étaient tendus : c’est l’époque de la grande loi de 1905, la Troisième république. C’est l’époque des bouffeurs de curés, qui n’imaginaient pas que d’autres boufferaient de l’imam un siècle plus tard, puisqu’il n’y avait pas d’islam en France à cette époque…
    Je ne sais pas si les tribunaux poursuivaient en justice les bouffeurs de curés et leur infligeaient des amendes. Je pense que ça ne devait pas être le cas, puisque la loi se réduisait à peu de chose à cette époque : les Codes napoléoniens principalement, à peine retouchés au cours du XIXème siècle, à rebours – c’est le titre du plus connu des romans de Huysmans – de l’inflation législative actuelle. Grâce aux Républicains triomphants, la loi Serre du 29 juillet 1881 avait libéralisé le régime de la liberté de la presse (https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_29_juillet_1881_sur_la_libert%C3%A9_de_la_presse). Ironie du sort, cette grande loi de la Troisième république n’a pas été codifiée et sert désormais directement à punir ceux qui sont poursuivis pour avoir exprimé sur internet certaines opinions qui n’auraient sans doute pas choqué les auteurs de cette loi, bouffeurs de curés qu’ils étaient. En tous cas, ces derniers finirent par triompher avec la grande loi de 1905, tout en ayant l’intelligence de garantir aux chrétiens leur liberté de culte et de préserver le patrimoine chrétien français.
    Même si je n’en ai eu qu’un aperçu, puisqu’elle était en grande partie fermée quand j’y suis allé, j’ai aimé visiter l’abbaye de Ligugé pour l’ensemble de ces raisons, notamment. La principale ombre au tableau est d’avoir vu autant de clichés du pape François sur la couverture des livres proposés par la boutique en sortant… Les moines réalisent en revanche de superbes émaux et visiter leur exposition a permis de réparer cet attentat visuel.

  4. lepatriot

    voilà la réalité du » vivre ensemble » que nos gouvernements imposent aux peuples européens en voie d’islamisation. La présentation du reportage de France 2 se veut non « invasive » contre nos envahisseur. Elle tente de persuader le public que le combat de ces dames contre cette ségrégation islamiste qui n’inclue pas la femme en son « saint », est peine perdue. Que l’islam et ses lois ne peut être remis en cause. Comme l’agresseur abattu dans la légitime défense devient la raison de punir celui qui ose se défendre, dénoncer la stupidité, la barbarie et l’ambition de ces porteurs de haine que sont ces musulmans a envahir et s’arroger des territoires cédés par lâcheté et par l’intérêt lucratif personnel de nos élus(es), est la raison de punir de racisme,par défaut de bonne raison, ceux et celles qui osent les affronter. Le reportage ridiculise ce combat mené par ces quelques femmes face à cet islam arrogant faisant de nos quartiers leurs terres, empoisonnant ainsi nos lois de par les leurs. Ou est le gouvernement, ou est l’armée, ou est le peuple face à cette invasion sournoise, impudique? La poésie et « l’amour » sont maintenant étouffés par la guerre et la haine.

    http://www.francetvinfo.fr/societe/societe-quand-les-femmes-sont-indesirables-dans-les-lieux-publics_1958225.html

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Un Grand Merci à Maxime Duval. Les abbayes cisterciennes me plaisent par leur dépouillement. Si vous venez dans le Midi, je vous conseille de visiter l’abbaye de Sénanque, qui est magnifique. De plus, elle est encore gérée par des moines. Ils vivent en autarcie du commerce des produits des Monastères. Le site est d’autant plus touristique et prisé que l’abbaye se trouve sur la commune du radieux village de Gordes, dans le Vaucluse.

    Notre patrimoine est magnifique. C’est aussi une occasion de rappeler que la beauté et la douceur de nos paysages doivent beaucoup aux édifices chrétiens.

  6. hathoriti

    Dans l’Aude, près de Narbonne, vous avez la magnifique abbaye cistercienne de Fontfroide qui à visiter sans modération et, à Lagrasse, la non moins célèbre abbaye datant des années 800. Elle abrite aussi une communauté de moines et célèbrent des offices en latin,messes tridentines, et du chant grégorien, celui qui élève l’âme…A comparer avec les glapissements du muezzin…

Comments are closed.